RÉEL, psychanalyse

ENFANCE (Les connaissances) - Enfant et psychanalyse

  • Écrit par 
  • Colette MISRAHI
  •  • 5 207 mots

Dans le chapitre «  Le réel, l'imaginaire et le symbolique »  : […] Il est maintenant possible d'en venir à quelques considérations plus générales sur l'enfant comme tel. Dans la névrose, pas plus d'ailleurs que dans un comportement normal, l'enfant ne doit être conçu comme une entité isolée qui se développerait mécaniquement selon ses propres forces : on l'a vu, il est porteur du discours d'un Autre ; il est essen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-enfant-et-psychanalyse/#i_92408

FREUD SIGMUND (1856-1939)

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER, 
  • Marthe ROBERT
  •  • 16 134 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le réel et le fantasme »  : […] Biologie, physiologie, physique même (la physiologie physique de Brücke restait à cet égard un modèle), Freud ne juge pas qu'il puisse se passer de leur autorité ni se dispenser de leur rendre des comptes là où l'orientation de ses travaux leur donne le droit d'en réclamer. Le besoin de se justifier au regard des sciences naturelles est si fort et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigmund-freud/#i_92408

LACAN JACQUES (1901-1981)

  • Écrit par 
  • Patrick GUYOMARD
  •  • 6 767 mots

Dans le chapitre « Le symbolique, l'imaginaire et le réel »  : […] La structure, c'est aussi le symbolique, le réel et l'imaginaire. Ils sont, il est vrai, d'abord posés, par rapport à elle, d'une manière connexe ; elle s'inscrit plus dans le symbolique que dans l'imaginaire et que, en un sens, dans le réel. Chronologiquement, leur distinction précède sa définition. Mais la théorie du nœud borroméen leur donne fi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-lacan/#i_92408

MOI

  • Écrit par 
  • Catherine CLÉMENT, 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 12 471 mots

Dans le chapitre « L'identification »  : […] C'est en étudiant l' hystérie, on le sait, que Freud a pu discerner les pouvoirs de l'inconscient, en particulier sur le corps. Or l'un des mécanismes les plus marquants de l'hystérie, l'identification, est propre à faire apparaître le lien spécifique entre le moi et le réel extérieur, et à révéler en quoi ce lien est différent de celui que pose l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moi/#i_92408

PROJECTION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 1 771 mots

Dans le chapitre « Projection et image du corps »  : […] Si la projection consiste bien, au sens freudien, à rejeter à l'extérieur de soi ce qu'on refuse d'y reconnaître à l'intérieur, elle pose le problème des relations entre perceptions internes et externes, lequel est dominé par celui de l'image du corps considéré à la fois comme la limite entre le « dedans » et le « dehors » et comme objet libidinal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/projection-psychanalyse/#i_92408

RÉALITÉ PRINCIPE DE

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 1 195 mots

Que la réalité doive constituer un « principe », telle est la conclusion nécessaire à laquelle nous conduit toute étude de la folie. Mais il s'agit moins ici d'un principe théorique établissant au sens kantien la possibilité a priori de l'intuition et de la liaison des phénomènes que d'un principe pratique, en vertu duquel le sujet se détermine à p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/principe-de-realite/#i_92408

RÉPÉTITION, philosophie et psychanalyse

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 1 086 mots

« Si Dieu lui-même n'avait pas voulu la répétition, écrivait Kierkegaard, le monde n'aurait jamais existé. » Mais vouloir la répétition, n'est-ce pas aussi vouloir la mort ? La répétition est d'abord un vécu qu'il appartient à l'analyse phénoménologique de ressaisir dans les champs qui lui sont propres et, en particulier, sur les registres cosmique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/repetition-philosophie-et-psychanalyse/#i_92408

SUJET

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 3 607 mots

Dans le chapitre « Le sujet psychanalytique »  : […] Ce passage à la limite opéré par Descartes n'avait pourtant cessé d'être contesté tout au long de l'histoire de la philosophie. «  Veritas filia temporis » , rappelait G. Vico : la vérité est fille du temps, non de l'évidence instantanée. Aussi bien l'idéal de la science moderne, n'admettant comme valeur que l'idée claire et distincte, se montrait- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sujet/#i_92408