REDONDANCE, information

CODE QR

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGET
  •  • 1 916 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les caractéristiques du code QR »  : […] Outre sa grande vitesse de décodage (d’où son nom Quick Response ), le code QR présente certaines caractéristiques qui le différencient des autres codes à barres. La première est sa capacité d’accueil. Alors qu’un code à barres linéaire ne peut encoder qu’une trentaine de caractères alphanumériques, le code QR peut en contenir jusqu’à 4 296, soit enviro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/code-qr/#i_15795

ONDELETTES

  • Écrit par 
  • Alexandre GROSSMANN, 
  • Bruno TORRESANI
  •  • 5 718 mots

Dans le chapitre « 4. Une application spectaculaire : la compression de données »  : […] La compression de données est l'un des défis majeurs lancés aux mathématiciens d'aujourd'hui. Le développement de ce que l'on qualifie parfois de « société de l'information » rend nécessaires le stockage et la transmission ultrarapide de quantités gigantesques d'informations de toutes sortes. Le défi est tout d'abord technologique, dans la mesure où il s'agit de stocker un maximum de données dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ondelettes/#i_15795

RÉSEAUX INFORMATIQUES

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • Dominique SERET
  •  • 15 030 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Mécanismes de contrôle mis en œuvre dans les protocoles »  : […] Dans une architecture en couches, des protocoles de communication sont définis à chaque niveau pour permettre soit la communication entre entités d'une même couche situées sur des systèmes différents, soit la communication entre des entités de niveaux adjacents situées sur une même machine. Une communication est en mode non connecté si l'utilisateur envoie un message à son c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reseaux-informatiques/#i_15795

TÉLÉVISION - Nouvelles télévisions

  • Écrit par 
  • Dominique NASSE
  •  • 9 026 mots

Dans le chapitre « La compression du débit binaire »  : […] Malgré le très gros débit d'information qui résulte de la numérisation d'une image animée, cette information comporte une redondance importante qui traduit le fait qu'une image n'est pas un tableau aléatoire de chiffres. Un travail considérable a été effectué, depuis les années 1970, pour réduire cette redondance, c'est-à-dire compresser le débit binaire. Les opérations de base des systèmes utili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/television-nouvelles-televisions/#i_15795