RECONVERSION ÉCONOMIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'amélioration très rapide des niveaux de vie dans les sociétés industrielles occidentales ne va pas sans de lourdes contreparties. L'abondance s'acquiert au prix d'une destruction du cadre de vie des générations antérieures. Plus la croissance économique s'accélère, plus les reconversions économiques sont importantes. Dès qu'une branche d'activité dépérit, l'organisation du travail et les qualifications professionnelles propres aux métiers de cette branche sont également condamnées à disparaître. Aussi une reconversion économique s'accompagne-t-elle toujours de reconversions professionnelles et de tensions sociales. Les secteurs à l'abri du risque de reconversion, du moins dans les économies largement industrialisées, sont des réduits, peu nombreux et successivement ébranlés par l'apparition de nouvelles formes de concurrence ou de domination. On peut dès lors s'interroger sur la nécessité de ces reconversions économiques : sont-elles un signe de vitalité et de dynamisme ou, à l'opposé, l'effet d'une méconnaissance profonde de l'équilibre écologique entre l'homme et son milieu ?

Trois contraintes peuvent être évoquées par les économistes pour justifier les reconversions : le progrès technique, les lois de la demande et l'ouverture du commerce extérieur. Ainsi, on ne résiste au progrès technique qu'en payant très chèrement son retard. Les briseurs de métiers à tisser de la soierie lyonnaise ont subi plus longtemps leur paupérisation que les ouvriers anglais des usines mécanisées. On ne résiste pas davantage, dans une économie de marché, aux déplacements de la demande. Certaines reconversions sont imposées par les tendances nouvelles de la consommation. Le déclin relatif des dépenses alimentaires dans les budgets familiaux (le tiers des dépenses dans la France des années 1980), en dépit du soutien des prix agricoles, condamne également la petite exploitation agricole familiale, le boulanger artisanal et l'épicerie de quartier.

Enfin, l'ouverture au commerce extérieur est, elle aussi, à l'origine de nouvelles reconversions. La restructuration des espaces économiques, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  RECONVERSION ÉCONOMIQUE  » est également traité dans :

ALBI

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 710 mots
  •  • 2 médias

Albi, préfecture du Tarn, est l’une des villes « moyennes » de la région Occitanie, très loin cependant derrière Perpignan, Montpellier et Toulouse. Avec 51 510 habitants (recensement de 2012), elle se trouve au centre d'une agglomération de dix communes (73 510 hab.) et d'une aire urbaine qui en compte quarante-sept (97 767 hab.), dans laquelle vit une part importante de sa population active. La […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Géographie) - Géographie économique et régionale

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT
  •  • 12 047 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Allemagne des vieilles régions industrielles »  : […] L'Ouest rhénan, la Sarre et le bassin saxo-thuringien concentrent les plus fortes densités urbaines et industrielles du pays. Le réseau urbain se structure sur des routes commerciales anciennes et des activités proto-industrielles précoces. L'axe du Rhin, actif depuis l'époque romaine, croise la route terrestre du Hellweg qui relie les Flandres à la Silésie en longeant les plaines fertiles et les […] Lire la suite

CHARBON - Industrie charbonnière

  • Écrit par 
  • Michel BENECH, 
  • Pierre BERTE, 
  • Jacques BONNET, 
  • Robert PENTEL
  •  • 11 874 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La politique charbonnière française »  : […] Comme toute l'Europe, la France a été confrontée au déclin de sa production charbonnière et à la fermeture progressive de ses sites de production, pour les raisons précédemment évoquées d'épuisement des gisements et de concurrence des charbons internationaux, produits à bas coût dans des exploitations à ciel ouvert. Depuis les années 1970, Charbonnages de France a dû régulièrement mettre en place […] Lire la suite

CHARBONNAGES DE FRANCE

  • Écrit par 
  • Pierre BERTE
  •  • 593 mots

Les Charbonnages de France sont nés en 1946 de la nationalisation des Houillères de France, pour la plupart déjà intensivement exploitées depuis plus d'un siècle. Depuis leur création jusqu'à leur disssolution en 2007, leur mission a considérablement évolué. De fournisseur de l'énergie principale du pays, l'entreprise est passée à un rôle d'acteur industriel placé sur un marché concurrentiel. Opér […] Lire la suite

CHARLEROI

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 730 mots
  •  • 1 média

Située dans la vallée de la Sambre, sur l'étroit synclinal houiller qui traverse la Wallonie d'ouest en est, Charleroi compte 202 180 hab. en 2015 ; c'est la ville la plus peuplée de Wallonie, les fusions de communes de 1977 y ayant été plus larges qu'à Liège. C’est également la principale agglomération de la province de Hainaut, mais non le chef-lieu. Le bassin d'emploi s'étend largement vers […] Lire la suite

CHICAGO

  • Écrit par 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 2 339 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une reconversion industrielle réussie »  : […] Aujourd'hui, les abattoirs appartiennent au passé, depuis que les nouvelles méthodes d'élevage ont favorisé d'autres régions, et le secteur secondaire n’est plus le premier employeur dans la cité. Cependant, Chicago reste le troisième centre industriel des États-Unis après New York et Los Angeles. Après une période difficile dans les années 1970 et 1980, l'industrie locale s'est en effet reconver […] Lire la suite

DOMINICAINE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jean Marie THÉODAT
  •  • 6 812 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une économie extravertie »  : […] Engagée depuis les années 1950 dans un processus précoce de substitution aux importations, l'économie dominicaine a connu une industrialisation indéniable qui a sensiblement déplacé les bases de son activité, sans réduire sa dépendance au marché mondial : la part des capitaux étrangers est toujours prépondérante dans les investissements productifs. À cet égard, le pays a toujours su tirer parti d […] Lire la suite

ÉCONOMIE RÉGIONALE ET URBAINE

  • Écrit par 
  • Jacques THISSE
  •  • 12 076 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La ville industrielle »  : […] À l'époque de la révolution industrielle, la constitution de manufactures, puis d'usines, prend le relais comme moteur de la nouvelle urbanisation. La ville industrielle est en effet le lieu où les facteurs de production sont regroupés dans des usines et des ateliers afin de bénéficier des avantages de la division du travail et de l’utilisation de nouvelles machines, qui n’ont pas leur place dans […] Lire la suite

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Nacima BARON, 
  • Sabine LE BAYON
  •  • 8 405 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une modernisation coûteuse dans un contexte de crise  »  : […] Après la mort de Franco en 1975, un régime démocratique se met en place. Mais l'économie espagnole est touchée de plein fouet par les deux chocs pétroliers et le ralentissement économique mondial. La croissance espagnole décélère nettement jusqu'au milieu des années 1980. L'inflation accélère fortement, entraînant les salaires par le jeu de clauses d'indexation de ces derniers sur les prix. Après […] Lire la suite

FLANDRE ORIENTALE

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 432 mots
  •  • 1 média

La province belge de Flandre orientale (Oost-Vlaanderen en néerlandais) a pour chef-lieu Gand (Gent) et compte cinq autres arrondissements (Saint-Nicolas, Termonde, Alost, Audenarde et Eeklo). Elle a une superficie de 2 982 km 2 et compte 1 477 340 hab. en 2015. Elle constitua, durant la période du rattachement de la Belgique à la France, le département de l'Escaut, qui correspondait à la parti […] Lire la suite

GALLES PAYS DE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  • , Universalis
  •  • 2 812 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Prospérité et dépression »  : […] Le climat et la variété des sols avaient longtemps associé l'économie galloise à une agriculture intensive dans les plaines et vallées et à un élevage développé sur les plateaux battus par le vent. Quelques massifs forestiers et des dépôts de minerai de fer ont permis, au début du xviii e siècle, un premier développement de la sidérurgie ; mais le grand essor coïncide avec celui du charbon et de […] Lire la suite

GLASGOW

  • Écrit par 
  • Claude MOINDROT
  •  • 514 mots
  •  • 1 média

Première ville d'Écosse (580 000 hab. en 2006 dans la ville ; 1,7 million dans l'agglomération), Glasgow est située sur l'estuaire de la Clyde, élément principal d'une conurbation portuaire et industrielle dite Clydeside. Fondée au vi e  siècle, dotée d'un évêché en 1115, d'une université en 1451, Glasgow est restée pendant des siècles un petit centre commercial, intellectuel et religieux. Son es […] Lire la suite

LENS

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 1 029 mots
  •  • 1 média

Installée au cœur de l'ancien bassin minier, dont on ne peut la dissocier, Lens, 33 370 habitants en 2012 (et plus de 500 000 habitants pour l'agglomération), est la plus peuplée et la plus animée des villes minières du Pas-de-Calais. Grâce aux exploits de son équipe de football, elle est devenue la plus célèbre et la plus représentative des quelque cent trente communes agglutinées dans l'énorme n […] Lire la suite

LORRAINE

  • Écrit par 
  • André HUMBERT, 
  • René TAVENEAUX
  •  • 7 575 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La Lorraine dans le monde contemporain »  : […] Officiellement province du royaume depuis la mort de Stanislas en 1766, la Lorraine paracheva sous la Révolution son intégration dans l'unité française. Ses habitants surent éviter les excès les plus graves et faire la preuve de leur traditionnelle modération. Cependant, les paysans, qui depuis longtemps souffraient de l'exiguïté de la propriété terrienne, se félicitaient de la disparition des red […] Lire la suite

MARSEILLE

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  • , Universalis
  •  • 2 222 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Restructuration économique »  : […] De 1975 à 1990, la commune a perdu près de 60 000 emplois industriels (bâtiment et travaux publics compris), soit environ la moitié de ses actifs industriels. La crise des industries marseillaises remonte à la première moitié du xx e  siècle et s'est accélérée dans les années 1950-1970 : restructuration des industries alimentaires ; quasi-disparition de la métallurgie lourde ; transfert des établi […] Lire la suite

MASSIF CENTRAL

  • Écrit par 
  • André FEL
  • , Universalis
  •  • 3 208 mots

Dans le chapitre « Réalités et perspectives »  : […] Sur cette terre d'élevage, les surfaces en herbe représentent 60 p. 100 de la superficie agricole. Le troupeau bovin est en augmentation régulière. En 2000, le nombre de bêtes (4 millions) a dépassé pour la première fois le nombre d'habitants de la région. En raison des quotas imposés par l'Union européenne, le secteur laitier a dû limiter sa production. Pour s'adapter à cette nouvelle donne, il […] Lire la suite

MIDI-PYRÉNÉES

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 4 441 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des impulsions extérieures »  : […] Dans un contexte de déprise rurale et de désindustrialisation, les capitaux et l'esprit d'entreprise ont fait cruellement défaut, plongeant la région et ses villes dans une grande léthargie. Aux carences, longtemps niées, des bourgeoisies locales, s'ajoutaient aussi des handicaps beaucoup plus souvent invoqués pour expliquer les « malheurs » de cette partie du Sud-Ouest français, que l'on désignai […] Lire la suite

MONTLUÇON

  • Écrit par 
  • Christian JAMOT
  •  • 696 mots
  •  • 1 média

Montluçon, sous-préfecture de l'Allier , est perchée, en situation défensive, sur une butte du fossé qui l'abrite. C'est une place forte avancée du Bourbonnais, qui connaît une période de prospérité sous les ducs de Bourbon, notamment aux xiv e et xv e  siècles. À l'aube de l'ère industrielle, la ville, aux fonctions essentiellement de services, compte 5 000 habitants. La découverte du charbon à […] Lire la suite

NAPLES

  • Écrit par 
  • Pascale FROMENT, 
  • Dominique RIVIÈRE
  •  • 5 362 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une métropole aidée par l'Europe »  : […] De plus, alors que l'heure est à la métropolisation en Europe, les grandes villes s'émancipant de leur arrière-pays régional, Naples a les mêmes indicateurs de développement que les autres régions méridionales − alors qu'elle se détachait nettement du reste du Mezzogiorno dans les années 1950. Ainsi, la Campanie a, en 2005, un P.I.B. par habitant inférieur de près d'un tiers à la moyenne des régio […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Denis-Clair LAMBERT, « RECONVERSION ÉCONOMIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/reconversion-economique/