RECONSTRUCTION EN PHILOSOPHIE, John DeweyFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un « nouveau paradigme en philosophie »

Une telle tâche ne se conçoit pas sans un examen des impasses dans lesquelles la philosophie s'est historiquement engagée. Le livre, à cet égard, approfondit la critique pragmatiste de l'intellectualisme et des différentes formes de carcans dont il a été la source en privilégiant une essence fixe des choses, ainsi qu'une conception de la raison étrangère à l'esprit de la recherche. Un tel réexamen est entièrement solidaire d'une réflexion tournée vers la possibilité d'un « nouveau paradigme en philosophie ». Ce paradigme est celui de l'« enquête », au sens que C. S. Peirce, puis Dewey lui-même, ont donné à ce mot. Le but est ici moral : « La philosophie qui abandonne son monopole quelque peu stérile du commerce avec la réalité ultime et absolue trouvera une compensation en éclairant les forces morales qui animent l'humanité et en contribuant à l'effort des hommes qui aspirent à un bonheur mieux ordonné et plus intelligent. »

À travers une réflexion qui s'étend à la dimension historique de la reconstruction philosophique, aux facteurs scientifiques qui en font partie, à la raison, à l'éthique et à la philosophie sociale, les analyses de Dewey convergent vers une défense de la démocratie qu'il considérait comme une « expérimentation », à la différence des conceptions qui tendent à faire de l'individu et de l'État « des entités en soi. »

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Pierre COMETTI, « RECONSTRUCTION EN PHILOSOPHIE, John Dewey - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/reconstruction-en-philosophie/