RECONNAISSANCE, biologie

AUTOASSEMBLAGE VIRAL

  • Écrit par 
  • Léon HIRTH
  •  • 901 mots

Les virus les plus simples sont généralement constitués par une molécule d'acide nucléique protégée par des sous-unités protéiques. La particule virale ainsi constituée est dite nucléocapside . Les sous-unités qui composent la capside protéique peuvent s'arranger autour de l'acide nucléique selon une symétrie cubique ou hélicoïdale. Il arrive que les divers éléments d'une mêm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autoassemblage-viral/#i_88757

COMPLÉMENTARITÉ, biochimie

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 538 mots

La présence de motifs structuraux à conformation complémentaire sur des molécules organiques non identiques permet leur assemblage à la manière des pièces d'un puzzle par stéréospécificité. La complémentarité est rigoureuse quand elle dépend de l'organisation séquentielle des motifs d'assemblage. C'est le cas pour la molécule d'ADN, constituée par deux brins conjugués entre eux longitudinalement g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/complementarite-biochimie/#i_88757

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 172 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Phénomène de fusion et formation des myotubes »  : […] Nous l'avons vu, lorsque les myoblastes s'échappent du cycle de multiplication, ils se reconnaissent entre eux, s'organisent les uns par rapport aux autres, s'alignent et finissent par fusionner pour donner naissance à un cylindre constitué par l'ensemble de leur cytoplasme, dans lequel s'alignent, à la suite les uns des autres, les noyaux. Ce myotube préfigure donc la fibre musculaire (cf. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-animal/#i_88757

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

  • Écrit par 
  • Georges DUCREUX, 
  • Hervé LE GUYADER, 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 19 202 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Membranes »  : […] La cellule entretient un flux de membranes souvent très intense, dont l'origine est le réticulum endoplasmique granulaire (élaboration et concentration d'enzymes). Les migrations se font au moyen de vésicules (fig. 17) qui migrent dans le cytoplasme et déversent leur contenu dans un autre compartiment membranaire, par exemple l'appareil de Golgi. Celui-ci manifeste des signes d'activité intense, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-vegetal/#i_88757

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 129 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le programme cellulaire »  : […] Le vocable de substances « inductrices » transmettant d'une cellule à l'autre des messages morphogénétiques, la notion de « centre organisateur » ont masqué depuis le début du xix e   siècle l'ignorance profonde dans laquelle se trouvaient les biologistes à propos du phénomène de l'organisation. L'époque actuelle, avec l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-humain/#i_88757

ÉLICITINES

  • Écrit par 
  • Pierre RICCI
  •  • 683 mots

La résistance des plantes aux micro-organismes pathogènes met en jeu leur aptitude à percevoir une grande diversité de molécules étrangères en tant que signaux ( éliciteurs ) activant des mécanismes de défense. Les élicitines (découvertes au centre I.N.R.A. d'Antibes à la fin des années 1980) sont de petites protéines sécrétées par un groupe de champignons Oomycètes ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elicitines/#i_88757

ENZYMES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 12 668 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La formation du complexe enzyme substrat dans le site actif »  : […] Considérons une enzyme E et son substrat S. La découverte de Michaelis et Menten a été la démonstration que la condition du pouvoir catalytique d'une enzyme est la formation entre l'enzyme et son substrat d'un complexe, appelé ES, dans lequel le substrat est fixé de manière spécifique au sein d'un creux de l'enzyme, le site actif (fig. 2 ) appelé encore site catalytique. La première preuve de l'ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enzymes/#i_88757

LECTINES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 166 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Structure et propriétés »  : […] Elles sont composées d'une ou plusieurs sous-unités associées par des forces non covalentes en une molécule polymère. La mieux connue, la con A, est un tétramère dans lequel des ions métalliques interviennent dans l'assemblage des sous-unités et dans la configuration du site de liaison, configuration d'une grande importance pour son activité . La phytohémagglutinine de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lectines/#i_88757

MEMBRANES CELLULAIRES (DYNAMIQUE DES)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 4 814 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Mouvements dans la membrane plasmique  »  : […] Les immunologistes, qui étudiaient les molécules de la surface des cellules avec des anticorps fluorescents, avaient noté que la fluorescence, d'abord répartie uniformément, tendait à se rassembler en une calotte, puis en un point de la surface de la membrane, avant de se retrouver à l'intérieur de la cellule : les complexes formés par l'anticorps fluorescent et les molécules qu'il reconnaît ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/membranes-cellulaires-dynamique-des/#i_88757

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Différenciation cellulaire et reconnaissance intercellulaire »  : […] L' analyse des processus ontogénétiques tend à préciser les mécanismes moléculaires déterminant, par exemple, la nature des neurorégulateurs produits spécifiquement par les cellules nerveuses, certaines cellules au moins ayant au départ des potentialités multiples. L'étude des mécanismes de croissance des neurites, par exemple à l'aide de cellules embryonnaires mises en culture, permet de détermin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_88757

PCR (polymerase chain reaction) ou AMPLIFICATION EN CHAÎNE PAR POLYMÉRASE

  • Écrit par 
  • Véronique BARRIEL
  •  • 4 885 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La PCR, un bricolage moléculaire »  : […] La PCR repose sur une sorte de « bricolage », qui associe diverses connaissances sur l'ADN. Au début des années 1950, on montre que l'ADN est une double hélice dont chaque brin s'enroule autour de l'autre selon la complémentarité de la séquence de leurs bases nucléiques : en face d'un A se trouve un T, en face d'un C se trouve un G. Il est possible de dissocier les brins par chauffage, et cela de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pcr-amplification-en-chaine-par-polymerase/#i_88757

PLAN D'ORGANISATION DES VERTÉBRÉS

  • Écrit par 
  • Bertrand FAVIER
  •  • 5 774 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les complexes homéotiques existent chez les vertébrés »  : […] Huit gènes homéotiques ont été isolés chez la drosophile ; ces gènes sont concentrés sur deux portions du chromosome 3, appelées complexes Antaennapedia (ANT-C) et Bithorax (BX-C), et sont souvent réunis sous la dénomination commune HOM-C. Les gènes homéotiques existent-ils seulement chez les insectes ? Les vertébrés passent également par une phase de leur développement dans laquelle leur segmenta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plan-d-organisation-des-vertebres/#i_88757

POLARITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 1 080 mots

La polarité est inhérente au vivant. Elle en traduit le besoin d'ordre ou, plus exactement, elle révèle qu'il tend vers une ordonnance intrinsèque. Elle commence au niveau moléculaire : Pasteur a montré que toute la matière vivante est construite sur le modèle moléculaire lévogyre. Autrement dit, entre les deux situations possibles, lévogyrie ou dextrogyrie, qui correspondent à deux isomères moléc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polarite-biologie/#i_88757

PROTÉINES

  • Écrit par 
  • Yves BRIAND, 
  • Philippe BRION, 
  • René LAFONT, 
  • Jean-Claude MEUNIER, 
  • Pierre VIGNAIS
  •  • 20 685 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « L'ubiquitination »  : […] La grande majorité des protéines détruites par la voie ATP-ubiquitine dépendante doivent être étiquetées pour être reconnues comme substrat par le protéasome 26S. Ce marquage se fait par l'addition d'une petite protéine ubiquitaire de 76 acides aminés, très conservée au cours de l'évolution, l'ubiquitine (fig. 14 ). L'ubiquitination est accomplie par l'action séquentielle de trois types d'enzymes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proteines/#i_88757

SIGNALISATION, biologie

  • Écrit par 
  • Claude KORDON
  •  • 1 900 mots

Dans le chapitre «  Lois générales de la signalisation »  : […] Loi d'action de masse . Toutes les réactions concernées – clé-serrure, mais aussi l'ensemble des mécanismes de commande en aval de la serrure – obéissent à la loi d'action de masse : les molécules impliquées se lient et se séparent (on parle d'« association » et de « dissociation ») en fonction de leur complémentarité de forme dans l'espace et de charge électrique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/signalisation-biologie/#i_88757