RECHERCHES LOGIQUES, Edmund HusserlFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La critique du psychologisme et le « retour aux choses mêmes »

Comme le souligne Husserl dans son « Esquisse d'une préface » (rédigée en 1913 pour la seconde édition des Recherches logiques), « les thèmes traités sont très arides et se trouvent éloignés de l'intérêt du grand public ». Et, à la réception, les malentendus furent nombreux : les accusations de « retombées dans le psychologisme » – contre lequel il dirigeait précisément ses analyses – furent les principales, avec celle de « platonisme », autrement dit de formalisme.

Parti des mathématiques, Husserl en recherche les fondements d'abord dans la logique, puis dans l'activité de l'esprit où celle-ci s'enracine. Mais ces activités n'ont rien de réductibles aux lois qui régissent le fonctionnement de notre psychisme. De fait, Les Prolégomènes à la logique pure, qui constituent le volume préliminaire à ces six recherches, offrent une critique élaborée de toutes les réductions de la logique à des faits psychologiques ou empiriques. J.-S. Mill, H. Lipps font l'objet d'analyses d'autant plus minutieuses que le livre de Husserl sur la Philosophie de l'arithmétique (1891) – dont il ne publia que le premier volume – n'était pas lui-même toujours exempt d'empirisme. Toute soumission de la norme au fait, empiriste par nature, conduit à l'historicisme, au relativisme, voire au scepticisme que le philosophe, jusqu'à la fin, ne cessera de combattre. Si la méthode ici dégagée et mise en œuvre s'affirme comme « radicalement intuitive », l'intuition ne saurait toutefois être rapportée à un donné empirique quelconque. La « chose même » à laquelle il faut faire retour, est le sol du « vécu » intentionnel de la conscience où s'enracinent et s'élaborent, entre autres, les idéalités logiques analysées dans ces recherches.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  RECHERCHES LOGIQUES, Edmund Husserl  » est également traité dans :

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 536 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Phénoménologie du langage »  : […] Comment la réalité doit-elle être faite pour que des signes apparaissent qui la représentent et la désignent ? Cette question était posée à partir du langage dans les philosophies antérieures : c'était le problème de la référence, et plus précisément de la référence identifiante qui, avec Strawson, conduisait hors du langage et débouchait sur la notion des particuliers de base, corps et personnes […] Lire la suite

ONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 15 647 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Husserl »  : […] Le mouvement qui se déploie à l'intérieur des Recherches logiques de Husserl est exemplaire pour cette première phénoménologie ; après avoir critiqué l'interprétation psychologisante des lois logiques, Husserl avait posé, dans les Prolégomènes à ses Recherches , les vérités logiques comme en-soi ; puis, dans les quatre premières recherches, il relie les significations du langage à l'acte de donne […] Lire la suite

PHÉNOMÉNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Renaud BARBARAS, 
  • Jean GREISCH
  •  • 7 227 mots

Dans le chapitre « Les « Recherches logiques » »  : […] C'est dans les Recherches logiques (1900-1901), « ouvrage inaugural », que le projet et les thèses essentielles de la phénoménologie sont exposés pour la première fois ; leur portée excède donc largement ce qui en fait l'objet principal : le problème du statut d'une logique pure comme théorie de la science. Husserl y déploie d'abord une critique du psychologisme, qui a fait date. Les concepts, […] Lire la suite

SIGNE ET SENS

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 7 769 mots

Dans le chapitre « La pensée contemporaine »  : […] Cette oscillation est très perceptible dans la philosophie contemporaine. La Critique de la raison pure ignore le langage ; sans aucunement revenir à l'intuition intellectuelle, à la vision des idées, Kant constitue le sens de nos propositions empiriques sur la base des opérations de jugement, qui sont elles-mêmes directement réglées par des structures de pensée : espace-temps, catégories de qua […] Lire la suite

Pour citer l’article

Francis WYBRANDS, « RECHERCHES LOGIQUES, Edmund Husserl - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/recherches-logiques/