RÉCEPTEURS MEMBRANAIRES

ADRÉNALINE

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 3 562 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Classification pharmacologique »  : […] Adrénaline et noradrénaline exercent de nombreux effets physiologiques sur leurs tissus cibles (cf.  infra ). Ces effets sont souvent de nature opposée. Une première classification proposée par Ahlquist en 1948, sur la base de l'action relative d'une série de cinq amines sympathomimétiques, a divisé ces effets en α et β. La découverte de substances à action antagoniste spéci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adrenaline/#i_95133

ANTIGÈNES

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 7 370 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Épitopes reconnus par les récepteurs T »  : […] Les épitopes T correspondent aux motifs structuraux des protéines, motifs « vus » et reconnus par les lymphocytes T. Contrairement aux épitopes B, ces épitopes sont toujours des segments courts continus d'acides aminés qui résultent de la fragmentation de la protéine native en petits peptides à l'intérieur des cellules présentatrices de l'antigène. Ces fragments sont ultérieurement exposés à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antigenes/#i_95133

AUDITION - Acoustique physiologique

  • Écrit par 
  • Pierre BONFILS, 
  • Yves GALIFRET, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 14 763 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les terminaisons afférentes »  : […] Il est admis que le neuromédiateur des nombreuses synapses afférentes des c. c. int. est le l -glutamate (ou un dérivé voisin). Ce glutamate doit agir sur des récepteurs post-synaptiques qui, étant liés aux canaux ioniques, assurent une transmission rapide (récepteurs ionotropiques). Il existe trois types principaux de ces récepteurs du glutamate, NMDA (N-méthyl- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/audition-acoustique-physiologique/#i_95133

BROWN MICHAEL (1940- )

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 173 mots

Directeur du Centre des maladies génétiques de l'université de Dallas, où Joseph Goldstein est chef du département de génétique moléculaire, Michael Brown a partagé avec lui le prix Nobel de médecine 1985 qui récompensa leurs recherches sur les récepteurs des membranes cellulaires aux lipoprotéines transporteuses du cholestérol. Détectés par microscopie électronique, ces récepteurs protéiques ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-brown/#i_95133

CANNABINOÏDES

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE, 
  • Eleni TZAVARA
  •  • 2 330 mots

Dans le chapitre « Les récepteurs aux cannabinoïdes »  : […] En 1990, fut mise en évidence l'existence dans le système nerveux central des sites de liaison spécifiques pour les cannabinoïdes (Matsuda et al., 1990, Science ). Il s'agit des récepteurs CB1, qui sont des protéines membranaires majoritairement présentes dans le système nerveux central, mais aussi au niveau des terminaisons nerveuses dans des organes périphériques tels que l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cannabinoides/#i_95133

CELLULE - L'organisation

  • Écrit par 
  • Pierre FAVARD
  •  • 11 007 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Réception de signaux »  : […] Dans un organisme pluricellulaire (dans le corps humain il y a environ 100 milliards de cellules) les cellules communiquent entre elles afin que leurs activités soient coordonnées et harmonisées. Les communications se font par des signaux chimiques appelés médiateurs . Les uns parcourent des distances courtes, ce sont les neuromédiateurs qui mettent en relation soit deux cell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-l-organisation/#i_95133

CELLULE - Les mouvements

  • Écrit par 
  • Michel BORNENS, 
  • Matthieu PIEL
  •  • 6 558 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Signaux chimiques : la chimiotaxie »  : […] La chimiotaxie est le tactisme le mieux compris, car on peut, par manipulation génétique, découvrir peu à peu les protéines impliquées dans la transmission du signal : le principe est la liaison d'une molécule du milieu extracellulaire, une hormone ou un facteur de croissance par exemple, et d'un complexe protéique transmembranaire capable de la reconnaître. La liaison de la molécule-ligand à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-les-mouvements/#i_95133

CERVEAU HUMAIN

  • Écrit par 
  • André BOURGUIGNON, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Cyrille KOUPERNIK, 
  • Pierre-Marie LLEDO, 
  • Bernard MAZOYER, 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 17 091 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les techniques d'enregistrement »  : […] Certains événements neurophysiologiques affectant le cortex cérébral peuvent être directement observés. C'est le cas en magnéto-encéphalographie, M.E.G. ; ou en électro-encéphalographie, E.E.G. : les modifications locales du champ électromagnétique se propageant à la vitesse de la lumière sont détectables « en temps réel » à la surface du scalp. E.E.G. et M.E.G. sont fondées sur la mesure de ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-humain/#i_95133

CHOLESTÉROL

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 5 925 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les LDL (low density lipoprotein) »  : […] Les LDL , issues de la transformation des chylomicrons et des VLDL, ont pour rôle essentiel de fournir aux tissus périphériques le cholestérol nécessaire à la synthèse et au renouvellement de leurs membranes plasmiques. Leur catabolisme (demi-vie, d'environ deux jours et demi) a lieu au sein des cellules, telles que hépatocytes fibroblastes, cellules musculaires lisses artér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cholesterol/#i_95133

COMMUNICATION CELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Yves COMBARNOUS
  •  • 6 579 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Médiateurs intercellulaires d’action à distance »  : […] Tant chez les végétaux que chez les animaux, de nombreuses cellules produisent des molécules messagères, ou médiateurs, capables d’influer sur d’autres cellules de l’organisme situées à des distances plus ou moins grandes de la cellule émettrice et qui peuvent les reconnaître. Les plus connues de ces molécules sont les hormones. Chez les végétaux, diverses hormones existent qui agissent, soit à tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communication-cellulaire/#i_95133

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 172 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Migration des neuroblastes »  : […] La multiplication des précurseurs, les neuroblastes, a été étudiée essentiellement grâce à la radioautographie. Cette technique permet, au moyen d'un traceur radioactif – en l'occurrence la thymidine incorporée lors des synthèses d'acide désoxyribonucléique ou ADN –, de marquer des cellules en divisions, et de suivre leur destinée (fig. 14). On a ainsi constaté que les cellules se divisent au vo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-animal/#i_95133

ENDOCRINIEN SYSTÈME

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 5 252 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les scénarios évolutifs »  : […] De nombreuses hormones ont une origine très ancienne et sont présentes dans (presque) tous les groupes animaux ; d'autres sont apparues plus récemment et leur distribution est plus restreinte, par exemple aux seuls vertébrés. Ce sont les progrès de la génomique et de la phylogénie qui permettent de proposer des scénarios évolutifs, à différentes échelles, concernant les hormones, leurs récepteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-endocrinien/#i_95133

FER - Rôle biologique du fer

  • Écrit par 
  • Carole BEAUMONT
  •  • 4 717 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Homéostasie cellulaire : le système IRE-IRP »  : […] La synthèse d'un certain nombre de protéines clés du métabolisme du fer impliquées dans le transport, le stockage et l'utilisation du fer est régulée par le fer labile intracellulaire. Cette régulation dépend de l'interaction entre des protéines cytoplasmiques appelées iron regulatory protein (IRPs), qui jouent le rôle de senseur du fer, et un motif ARN très conservé, appe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fer-role-biologique-du-fer/#i_95133

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 812 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Le clonage d'ARN : les banques d'ADN complémentaire »  : […] Il est souvent très intéressant de cloner non pas un gène, mais un messager, ou, plus exactement, un ADN complémentaire (ADNc) du messager. Les processus de différenciation font, en effet, que seuls certains gènes sont exprimés dans chaque type de tissu ; par exemple, les gènes de globine ne sont actifs que dans les précurseurs des globules rouges. Le gène de la β globine représente moins du mill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genetique/#i_95133

GOLDSTEIN JOSEPH (1940- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 357 mots

Généticien moléculaire américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1985, conjointement à Michael Brown, pour la description du métabolisme du cholestérol dans l'organisme. Joseph Leonard Goldstein est né le 18 avril 1940, à Sumter (Caroline du Sud). Après un premier cycle scientifique à l'université Washington et Lee, à Lexington (Virginie), achevé en 1962, il entre à la faculté de médecin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-goldstein/#i_95133

HOFFMANN JULES (1941- )

  • Écrit par 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 1 255 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les mécanismes de défense immunitaire des insectes »  : […] Jules Hoffmann et son équipe vont alors rechercher, dans les années 1990, les récepteurs responsables de l'activation de l'expression de peptides antimicrobiens chez la drosophile et analyser les voies de signalisation conduisant à la production de ces peptides. En testant un certain nombre de mouches mutées qu'il infectent avec un champignon ( Aspergillus fumigatus ), ils mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-hoffmann/#i_95133

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Mécanismes d'action et effets physiologiques »  : […] Les effets physiologiques des hormones au niveau des cellules effectrices (par exemple sur la croissance, les capacités de synthèse ou de sécrétion) sont le résultat d'une chaîne d'événements qui débute par l'interaction de la molécule hormonale avec un récepteur spécifique. C'est la présence dans des cellules de récepteurs reconnaissant une « hormone » avec une forte affinité qui confère à ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_95133

HYPERTENSION

  • Écrit par 
  • Xavier JEUNEMAITRE, 
  • Jacques JULIEN, 
  • Jean-Baptiste MICHEL
  •  • 6 793 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les marqueurs dans l'HTA essentielle humaine »  : […] La majeure partie des études faites à ce jour ont porté sur des gènes codant pour des protéines impliquées dans certains systèmes de régulation de la PA. Le système rénine-angiotensine a été intensivement étudié compte tenu de l'ensemble très actif de la recherche qui lui a été consacrée. Toutefois, d'autres gènes candidats sont à l'étude. L'ensemble des gènes du système rénine-angiotensine (SRA) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypertension/#i_95133

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 516 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Réponse à médiation cellulaire »  : […] Les effecteurs moléculaires de ce deuxième volet de la réponse immunitaire spécifique sont les récepteurs TcR présents à la surface des lymphocytes T. Contrairement à la réponse humorale, dans la réponse à médiation cellulaire (ou, plus brièvement, réponse cellulaire), il n'existe pas de forme soluble et diffusible du récepteur T similaire à l'anticorps. Ce récepteur reste en permanence lié au ly […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunite-biologie/#i_95133

LYSOSOMES

  • Écrit par 
  • Christian de DUVE
  •  • 2 050 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Mécanismes fonctionnels »  : […] Les lysosomes jouent un rôle essentiel dans la digestion intracellulaire . Ce processus a lieu dans des vacuoles limitées par une membrane – les lysosomes secondaires – au sein desquelles un pH acide, de l'ordre de 4,5 à 5,0, conforme aux exigences des hydrolases lysosomiales est maintenu activement par une pompe à protons située dans la membrane. Cette acidité explique le «  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lysosomes/#i_95133

MACROPHAGES

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 929 mots

Les macrophages sont de grandes cellules situées en sentinelle dans des « postes » toujours proches de l'extérieur du corps afin de capter et d'intercepter toute particule étrangère. Ils représentent donc des éclaireurs à l'affût, prêts à intercepter tout ennemi. Ils dérivent de la même cellule souche que les polynucléaires (lignée myéloïde fabriquée dans la moelle osseuse). Alors que les polynucl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macrophages/#i_95133

MÉLANOCORTINES

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 375 mots

Les progrès récents de la biologie moléculaire ont révélé les relations entre des phénomènes aussi éloignés que l'obésité et la pigmentation de la peau ou du pelage. Ces progrès sont dus au clonage de récepteurs pour les mélanocortines. Les mélanocortines sont des peptides dérivant d'un précurseur protéique synthétisé dans la glande hypophyse, la proopiomélanocortine. Ces peptides sont essentiell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melanocortines/#i_95133

MEMBRANES CELLULAIRES (DYNAMIQUE DES)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 4 814 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Mouvements dans la membrane plasmique  »  : […] Les immunologistes, qui étudiaient les molécules de la surface des cellules avec des anticorps fluorescents, avaient noté que la fluorescence, d'abord répartie uniformément, tendait à se rassembler en une calotte, puis en un point de la surface de la membrane, avant de se retrouver à l'intérieur de la cellule : les complexes formés par l'anticorps fluorescent et les molécules qu'il reconnaît ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/membranes-cellulaires-dynamique-des/#i_95133

MORTS CELLULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc PERFETTINI
  •  • 5 784 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La cascade des caspases »  : […] Les caspases sont des protéases qui contiennent dans leurs sites actifs une cystéine et qui clivent leur substrat juste après un résidu aspartique. Elles peuvent être réparties, sur la base de leurs fonctions biologiques, en deux sous-groupes : les caspases initiatrices et les caspases exécutrices. Les caspases initiatrices (caspases 2, 8, 9 et 10) possèdent des domaines d'interaction protéine-pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morts-cellulaires/#i_95133

MYOCARDE ou MUSCLE CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Édouard CORABOEUF, 
  • Didier GARNIER, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 6 192 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Membranes »  : […] La membrane externe de la cellule musculaire cardiaque est le siège d'un riche équipement en récepteurs, ou en molécules analogues à des récepteurs. On citera notamment la (Na + , K + )-ATPase, enzyme spécifiquement inhibée par la digitaline ; cette drogue augmente la contractilité. Cette enzyme rétablit le gradient sodique normal dans la cellule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myocarde/#i_95133

NERVEUX (SYSTÈME) - Le neurone

  • Écrit par 
  • Michel HAMON, 
  • Clément LÉNA
  •  • 5 729 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La transmission synaptique »  : […] L'effet d'un potentiel d'action dans une terminaison nerveuse dépend du type de synapse que forme l'axone avec ses cellules cibles. Il existe des synapses électriques et des synapses chimiques. Les premières sont constituées par des canaux qui mettent en communication le milieu intracellulaire du neurone avec celui de la cellule cible, de sorte que le potentiel d'action se propage directement de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-le-neurone/#i_95133

NERVEUX (SYSTÈME) - Agencement des réseaux et circuits neuronaux

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER
  •  • 6 315 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La transmission de l'influx »  : […] On ne décrira pas ici les mécanismes physico-chimiques dont dépend l'aspect individuel de la transmission, mais seulement les caractères cinétiques de l'excitation transmise, plus ou moins fidèlement traduits par les phénomènes électrophysiologiques. Contrairement à la conduction axonale, qui est bidirectionnelle, la transmission synaptique est polarisée, c'est-à-dire qu'elle ne permet le passage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-agencement-des-reseaux-et-circuits-neuronaux/#i_95133

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les récepteurs postsynaptiques »  : […] L' utilisation de techniques biochimiques, pharmacologiques et neuroanatomiques très fines a permis de préciser la nature et la localisation des récepteurs aux neuromédiateurs qui font aujourd'hui l'objet d'études considérables au niveau de la biologie moléculaire. Les résultats montrent une pluralité de sites d'action membranaires pour un seul neuromédiateur. Ces sites de reconnaissance membranai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_95133

OPIOÏDES

  • Écrit par 
  • Bernard Pierre ROQUES
  •  • 3 138 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Pluralité des récepteurs et sélectivité des peptides opioïdes »  : […] L'utilisation de narcotiques de structures variées avait conduit W. Martin et coll. à proposer l'existence de plusieurs types de récepteurs opiacés. Ainsi, la morphine qui est à la fois fortement analgésique et euphorisante agirait par liaison au récepteur μ. L'éthylkétocyclazocine qui appartient au groupe des benzomorphans se lierait préférentiellement au récepteur κ en donnant un effet sédatif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opioides/#i_95133

PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Jacques MIROUZE, 
  • Éric RENARD, 
  • André RIBET
  •  • 8 620 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'insuline »  : […] Hormone protéique d'un poids moléculaire de 5 700 synthétisée par les cellules B des îlots, l'insuline est formée de deux chaînes peptidiques A (de 21 acides aminés) et B (de 30 acides aminés) réunies par deux ponts disulfures. Elle est issue du clivage de la pro-insuline formée au niveau du réticulum endoplasmique des cellules B à partir de la prépro-insuline, elle-même obtenue après transcripti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pancreas/#i_95133

PHAGOCYTOSE

  • Écrit par 
  • Béatrice DESCAMPS-LATSCHA
  •  • 3 736 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les modalités de l'internalisation »  : […] Le caractère spectaculaire des processus de phagocytose et la facilité de leur obtention (par exemple en mettant en présence des globules blancs et une suspension d'amidon) ont favorisé son observation au microscope photonique. L'usage du microscope électronique, en revanche, a bien montré la généralité des phénomènes d'internalisation endocytose et pinocytose chez la quasi-totalité des cellules e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phagocytose/#i_95133

PHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES, 
  • Jérôme BARRE, 
  • Pierre BECHTEL, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Georges HOUIN, 
  • Henri SCHMITT, 
  • Jean-Paul TILLEMENT
  •  • 20 274 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Récepteurs et mécanismes physiologiques »  : […] La notion de récepteur, d'abord intuitive, s'est peu à peu affirmée d'abord pour les substances endogènes, puis pour des produits exogènes tels que les médicaments. Elle peut être assez large et recouvrir l'ensemble des macromolécules biologiques sur lesquelles viennent agir, de façon plus ou moins spécifique, des ligands (substrats d'enzymes, hormones, médicaments, toxiques, etc.). Le récepteur p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharmacologie/#i_95133

PHARMACORÉCEPTEURS, biochimie

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 595 mots
  •  • 1 média

Notion introduite pour la première fois par J. N. Langley et P. Ehrlich à propos de l'action d'une drogue. Langley observa, en effet, en 1909, que la nicotine, qui est un excitant ganglionnaire, provoquait une réponse quand on l'appliquait localement sur certaines parties du tissu musculaire et que son effet persistait même après dénervation du muscle. Il en conclut qu'il existait, en des points […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharmacorecepteurs-biochimie/#i_95133

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2012

  • Écrit par 
  • Gilles SAUCLIÈRES
  •  • 447 mots
  •  • 1 média

Le prix Nobel de Chimie 2012 a été attribué à deux chercheurs américains, Robert J. Lefkowitz (né en 1943), de l'université Duke (Caroline du Nord), et Brian Kobilka (né en 1955), de l'université Stanford (Californie) , pour leurs travaux sur la manière dont les cellules « comprennent » leur environnement. Une famille de récepteurs membranaires possèdent sur leur partie externe un site qui rec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-chimie-2012/#i_95133

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2013

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 613 mots
  •  • 3 médias

Le prix Nobel de physiologie ou médecine 2013 consacre les travaux en biologie cellulaire de trois chercheurs américains, James Rothman , Randy W. Schekman et Thomas C. Südhof (d'origine allemande) . Cette distinction s'inscrit dans la lignée de prix Nobel antérieurs, en particulier de celui qui a été attribué en 1985 à Michael S. Brown et Joseph L. Goldstein pour avoir montré comment le chol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-physiologie-ou-medecine-2013/#i_95133

PROGRAMME GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Corinne ABBADIE
  •  • 8 008 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'oncogenèse : pathologie du programme génétique »  : […] Lors de la formation et du développement d'une tumeur, les cellules acquièrent un certain nombre de propriétés qui ressemblent à celles de cellules embryonnaires jeunes : leur capacité de prolifération est accrue, elles perdent leurs caractères différenciés (on dit qu'elles sont transformées) et elles acquièrent, dans le cas des tumeurs invasives et métastasiantes, la capacité à migrer. Cet état […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/programme-genetique/#i_95133

PROSTAGLANDINES

  • Écrit par 
  • Jean BUENDIA
  •  • 3 602 mots

Dans le chapitre « Mécanisme d'action et sites récepteurs »  : […] Les prostaglandines sont synthétisées dans de nombreuses cellules, en quantités et proportions très différentes suivant les organes (PGE 2 et PGA 2 au niveau rénal, PGI 2 sur l'endothélium des vaisseaux et le cœur, PGD 2 au niveau du cerveau, et même une dizaine d'entre elles dans la vésicule séminale, etc.) et donnent des réponses biologiques, elles aussi différentes. Dans la plupart des tiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostaglandines/#i_95133

RÉPONSE IMMUNITAIRE

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 1 205 mots

Les défenses immunologiques ont pour objectif de rejeter spécifiquement tout élément étranger à l'organisme. À cet effet, il faut capter l'information, reconnaître ce qui est propre à l'étranger, transmettre cette information aux agents défensifs en activant des effecteurs spécifiques qui vont détruire les particules étrangères. Toutes ces étapes font intervenir des cellules spécialisées qui appar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reponse-immunitaire/#i_95133

SIGNALISATION, biologie

  • Écrit par 
  • Claude KORDON
  •  • 1 900 mots

Dans le chapitre «  Signalisation intercellulaire »  : […] Les familles de signaux ou ligands ne diffèrent souvent que par d'infimes substitutions moléculaires (fig. 1). L'addition d'un radical hydoxyle (-OH) ou méthyle (-CH3) suffit à différencier l'action des médiateurs monoaminergiques que sont la dopamine, la noradrénaline et l'adrénaline. Dans la famille des morphinomimétiques (courtes séquences d'acides aminés appelées peptid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/signalisation-biologie/#i_95133

STRUCTURE, biologie

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE, 
  • Pierre DELATTRE, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 10 000 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Exemple de structure et d'activité : l'acétylcholine »  : […] L' acétylcholine est particulièrement intéressante, car c'est un médiateur chimique très important, et qui a été très étudié. Elle peut être libérée dans l'organisme à plusieurs niveaux : d'une part, à la terminaison des fibres préganglionnaires du système nerveux sympathique et parasympathique ; d'autre part, à la terminaison des fibres postganglionnaires du parasympathique. Au repos, la fibre n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structure-biologie/#i_95133

SYSTÈME IMMUNITAIRE (ORIGINES DU)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 004 mots

Dans le chapitre « Un troisième système immunitaire ? »  : […] Le monde animal a donc d'abord sélectionné le système robuste de l'immunité innée, efficace, totalement déterminé génétiquement et qui implique l'ensemble du corps. Il l'a ensuite complété par la sélection du système adaptatif, de plus grande précision mais plus fragile, qui implique un mécanisme de contrôle et utilise des cellules et des organes spécialisés. Si l'on se replace dans la phylogénie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-immunitaire-origines-du/#i_95133

THÉRAPEUTIQUE - Immunorégulation

  • Écrit par 
  • Didier FRADELIZI
  •  • 6 834 mots

Dans le chapitre « Immunomodulation »  : […] Cette approche thérapeutique consiste à modifier la balance des cytokines. Les cytokines sont les messagers chimiques de la communication intercellulaire. Elles jouent un rôle considérable dans le fonctionnement de tout le système immunitaire et au cours de l'inflammation. Les cytokines sont des protéines glycosylées composées d'une centaine d'acides aminés, sécrétées par une grande variété de ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-immunoregulation/#i_95133

VIRUS

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 8 306 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le cycle viral »  : […] D'une génération virale à la suivante, le cycle de tous les virus passe par les mêmes étapes obligées. Le cycle est amorcé par la contamination d'un organisme, s'il y a lieu, et l'infection proprement dite débute avec la reconnaissance des cellules cibles de l'hôte et la pénétration du virus dans ces cellules. Grâce à diverses transformations moléculaires, le génome viral intervient dans le métab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus/#i_95133


Affichage 

Récepteurs membranaires

tableau

Principaux récepteurs membranaires du myocarde Les symboles utilisés désignent: 1 M: myocyte; V: vaisseaux 2 A: adénylate-cyclase; P: cycle phospho-inositol; + : active; — : inactive 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Réception de signaux

diaporama

Réception de signaux En a, une hormone peptidique ne traverse pas la bicouche lipidique de la membrane plasmique ; elle forme avec un récepteur protéique spécifique un complexe qui diffuse dans la bicouche ; quand ce complexe rencontre une adénylate T-cyclase, celle-ci est activée et catalyse... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Récepteurs membranaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Réception de signaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama