RÉCEPTEUR, physiologie

ALDOSTÉRONE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 1 642 mots

Dans le chapitre « Régulation de la sécrétion »  : […] Le plus important stimulus de la synthèse et de la sécrétion de l'aldostérone est l' angiotensine II . Celle-ci est le produit de l'activation de la rénine. La rénine est une enzyme protéolytique (protéase acide de la famille de la chymotrypsine) synthétisée sous forme de préprorénine par les cellules de l'appareil juxta-glomérulaire (cellules particul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aldosterone/#i_43707

AUDITION - Acoustique physiologique

  • Écrit par 
  • Pierre BONFILS, 
  • Yves GALIFRET, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 14 763 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Anatomie de la cochlée »  : […] Sur une coupe transversale , le tube cochléaire est subdivisé en trois canaux : la rampe vestibulaire, la rampe tympanique et la rampe médiane ou canal cochléaire. La rampe vestibulaire et la rampe tympanique sont séparées, du côté du modiolus, par la lame osseuse spirale puis par le canal cochléaire, lequel est séparé de la rampe tympanique par la membrane basilaire, et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/audition-acoustique-physiologique/#i_43707

BÊTABLOQUANTS

  • Écrit par 
  • François LHOSTE
  •  • 812 mots

Les récepteurs membranaires de la cellule stimulés par des catécholamines, comme l'adrénaline ou la noradrénaline, portent le nom de récepteurs adrénergiques. Depuis les travaux d'Ahlquist, en 1948, les récepteurs adrénergiques ont été divisés en deux groupes, récepteurs alpha et récepteurs bêta. Classiquement, la stimulation des récepteurs alpha engendre des effets moteurs sur les fibres musculai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beta-bloquants/#i_43707

DOULEUR

  • Écrit par 
  • François BOUREAU, 
  • Jean-François DOUBRÈRE
  •  • 4 956 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Récepteurs périphériques »  : […] Au niveau de la périphérie corporelle, la transduction (conversion d'un stimulus en message nerveux) des stimulations nociceptives est effectuée par des terminaisons nerveuses libres sans qu'il y ait de récepteurs morphologiquement différenciés. Les terminaisons libres existent pratiquement dans tout l'organisme, dans les tissus cutanés, mais aussi musculaires, ligamentaires et viscéraux. Le se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/douleur/#i_43707

EFFECTEURS

  • Écrit par 
  • Armand TIBI
  •  • 139 mots

En physiologie, effecteurs se dit des cellules cibles (ou, mais improprement, « récepteurs ») qui, excitées par un stimulus (hormone, influx nerveux, antigène), répondent par une réaction spécifique de l'espèce cellulaire : sécrétion, motricité, synthèse d'anticorps. En enzymologie, ce terme désigne, au contraire, certaines substances chimiques (appelées activateurs ou inhibiteurs), généralement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effecteurs/#i_43707

ÉQUILIBRATION

  • Écrit par 
  • Francis LESTIENNE
  •  • 4 475 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Posture et tonus musculaire »  : […] L'entretien du tonus musculaire est sous le contrôle d'afférences sensorielles qui émanent de trois catégories de récepteurs : les récepteurs myo-articulaires (ou proprioceptifs), les récepteurs cutanés et les récepteurs labyrinthiques. Dans la première catégorie existent trois sortes de récepteurs : 1. Les fuseaux neuromusculaires , qui participent de façon prépondérante au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibration/#i_43707

ESTOMAC

  • Écrit par 
  • Miguel LEWIN
  •  • 4 215 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Fonctions mécaniques de l'estomac »  : […] La capacité de l'estomac de retenir, malaxer et expulser les aliments est due à l'activité contractile d'un important appareil de fibres musculaires. Comme dans le reste du tube digestif, ces fibres sont organisées en deux couches superposées, longitudinales et circulaires, permettant tous les mouvements possibles. Le tissu musculaire est très développé dans la partie basse de l'estomac (antre) q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estomac/#i_43707

GUSTATION

  • Écrit par 
  • Matty CHIVA
  •  • 4 811 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Données électrophysiologiques »  : […] L'exploration électrophysiologique des décharges nerveuses dans la corde du tympan ou le glossopharyngien a permis, mieux que la confrontation des propriétés chimiques des corps actifs et des réponses comportementales, de rechercher le mécanisme nerveux de la différenciation des corps sapides en quatre saveurs. Avant cette exploration électrophysiologique, on avait imaginé que chaque saveur était […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustation/#i_43707

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Mécanismes d'action et effets physiologiques »  : […] Les effets physiologiques des hormones au niveau des cellules effectrices (par exemple sur la croissance, les capacités de synthèse ou de sécrétion) sont le résultat d'une chaîne d'événements qui débute par l'interaction de la molécule hormonale avec un récepteur spécifique. C'est la présence dans des cellules de récepteurs reconnaissant une « hormone » avec une forte affinité qui confère à ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_43707

NERVEUX (SYSTÈME) - Agencement des réseaux et circuits neuronaux

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER
  •  • 6 315 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'information sensorielle : transduction, codage et élaboration des messages afférents »  : […] Au niveau des récepteurs, les incitations périphériques, proprioceptives ou intéroceptives se transforment en messages afférents. Mais selon quelles lois et selon quels principes ? Comment, tout d'abord, s'opère la discrimination des qualités sensibles ? Ici se situe une très ancienne discussion entre les tenants de ce qui reste désigné par la « théorie des énergies spécifiques » (J. Müller), proc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-agencement-des-reseaux-et-circuits-neuronaux/#i_43707

NEUROVÉGÉTATIF SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Paul DELL
  •  • 15 353 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les afférences végétatives »  : […] Du point de vue de la physiologie du système nerveux végétatif, il y a lieu de considérer comme afférence végétative tout système de projection au niveau des centres nerveux qui est issu d'un viscère ou qui, quelle que soit son origine périphérique, est capable dans les conditions naturelles de déclencher des réactions végétatives. Trois catégories d'afférences peuvent être distinguées ; il est i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-neurovegetatif/#i_43707

PEAU

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET
  •  • 8 222 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'innervation cutanée »  : […] L'innervation cutanée est particulièrement complexe. Elle rend compte de la variété et de la complexité des sensations cutanées qui jouent un rôle majeur dans la protection de l'individu et dans la façon dont il s'informe de son environnement proche. La voie efférente comprend des terminaisons libres non myélinisées dermiques et épidermiques et des récepteurs dermiques libres ou encapsulés. Les p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peau/#i_43707

PERCEPTION

  • Écrit par 
  • Paolo BARTOLOMEO
  •  • 3 892 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une taxonomie de la perception »  : […] Une taxonomie élémentaire de la perception se fonde sur les différents récepteurs situés à la surface et à l’intérieur de notre corps, qui traduisent en signaux nerveux les différentes sortes d’énergies auxquelles notre corps est soumis : la rétine de l’œil, pour la vue ; l’oreille interne, pour l’ouïe et le sens de l’équilibre ; les récepteurs de la peau, pour le toucher, la douleur (nociception) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perception/#i_43707

ROMBERG SIGNE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves MÉAR
  •  • 620 mots

Ce signe neurologique témoigne de l'aggravation d'un trouble de l'équilibre par la perte du contrôle visuel. Il se recherche chez le sujet en orthostatisme, pieds joints, les yeux fermés ou, mieux, bandés : apparaissent alors de grandes oscillations qui peuvent entraîner la chute du malade. Si des troubles de l'équilibre peuvent se voir dans de nombreuses circonstances pathologiques, le signe de R […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/signe-de-romberg/#i_43707

SENSIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET
  •  • 8 919 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les trois types de transducteurs-codeurs »  : […] Les structures chargées d'opérer la transduction servent d'intermédiaires – elles réalisent ce que les informaticiens dénomment l' interface  – entre le monde extérieur, ou intérieur, et le système nerveux. Sur le plan anatomique, si l'on considère la localisation du site jouant le rôle de capteur responsable de la transduction, et celle du site responsable de l'émission des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sensibilite/#i_43707

SOIF

  • Écrit par 
  • Jacques LE MAGNEN
  •  • 4 122 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les récepteurs internes et les centres dipsiques »  : […] L 'existence du stimulus osmotique de la soif implique qu'il existe, quelque part dans l'organisme, des cellules spécialisées, les « osmocepteurs », qui répondent soit à la réduction de leur propre volume, soit à l'élévation de la pression osmotique effective de leur environnement, et transmettent cette information au système nerveux central. La présence de récepteurs internes répondant à l'élév […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soif/#i_43707

SOMESTHÉSIE

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 269 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Propriétés générales des récepteurs »  : […] Un certain nombre de ces propriétés et des caractères du message sont identiques à ceux d'autres terminaisons. On peut ainsi établir tout d'abord la notion de seuil  : celle-ci signifie que des influx nerveux ne partent dans une fibre venant d'une terminaison somesthésique que si l'intensité du stimulus est suffisante. Ces influx sont déclenchés par une dépolarisation élect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somesthesie/#i_43707

VISION - Photoréception rétinienne

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET
  •  • 5 924 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le potentiel de récepteur »  : […] Avant d'envisager le phénomène chez les Vertébrés, nous ferons un bref rappel des données qui furent d'abord obtenues chez les Invertébrés. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-photoreception-retinienne/#i_43707


Affichage 

Action de drogues sur les récepteurs adrénergiques

dessin

Spectre d'action de drogues qui agissent sur les différents récepteurs adrénergiques 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Action de l'histamine

tableau

Action de l'histamine sur divers types de récepteurs 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Objectivisme et fonctionnalisme

tableau

Classification des sensibilités en fonction des deux critères: objectiviste et fonctionnaliste 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Récepteurs adrénergiques : Classification

tableau

Classification des récepteurs adrénergiques 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système nerveux primitif

dessin

Évolution possible de l'accroissement de complexité du système nerveux primitif, du myoépithélium au réseau nerveux a : Myoépithélium (transmission électrique de cellule à cellule) b : Le même, avec différenciation d'un récepteur et d'un effecteur spécialisés c : La transmission a... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Action de drogues sur les récepteurs adrénergiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Action de l'histamine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Objectivisme et fonctionnalisme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Récepteurs adrénergiques : Classification
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Système nerveux primitif
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin