RÉALISME, cinéma

LA 317e SECTION, film de Pierre Schoendoerffer

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 999 mots

Dans le chapitre « Authenticité, engagement, émotion »  : […] Si son auteur est singulier, ce film est un météore, dans un cinéma français d'une grande frilosité pour ce qui est de la politique, spécialement la politique coloniale (on attend toujours, malgré l'honorable Avoir vingt ans dans les Aurès (1972) de René Vautier, un équivalent sur la guerre d'Algérie). Frappe d'emblée l'absence d'hypocrisie : la guerre est fascinante, parce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-317e-section/#i_5755

ALLEMAND CINÉMA

  • Écrit par 
  • Pierre GRAS, 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 10 335 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'âge d'or du muet »  : […] Certains n'ont pas attendu le retour de la paix pour s'affirmer : Ernst Lubitsch, qui mêle un certain esprit berlinois et une touche d'humour juif, et qui, produit par Davidson, dirige lui-même ses comédies ; Paul Wegener, acteur et metteur en scène ; Richard Oswald, Joe May, Paul Leni, le scénariste Carl Mayer. Mais le cinéma va refléter le bouillonnement artistique de la République de Weimar (1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-allemand/#i_5755

AMENGUAL BARTHÉLEMY (1919-2005)

  • Écrit par 
  • Suzanne LIANDRAT-GUIGUES
  •  • 762 mots

L'œuvre d'écrivain de cinéma de Barthélemy Amengual est considérable, autant par sa quantité (une douzaine d'ouvrages et une multitude d'articles) que par l'acuité de son propos. Comparable aux meilleurs analystes français de sa génération (tels André Bazin ou Henri Agel pour le classicisme de la langue, plus que par les orientations de sa pensée, résolument matérialiste), Amengual fut, comme eux, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barthelemy-amengual/#i_5755

LA BATAILLE D'ALGER, film de Gillo Pontecorvo

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 1 016 mots

Hormis quelques rares tentatives, le cinéma français a occulté la guerre d'Algérie, qui demeure à divers égards un contentieux ouvert. Le Petit Soldat , plaidoyer antimilitariste de Jean-Luc Godard, sera interdit en 1960. Élise, ou la Vraie Vie (1969), de Michel Drach, n'aborde la question que de façon connexe. Quant à Avoir 20   […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-bataille-d-alger/#i_5755

BRISSEAU JEAN-CLAUDE (1944- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 106 mots

Révélé par De bruit et de fureur , qui dès 1988 faisait surgir à l'écran la violence des cités de banlieue, le cinéaste Jean-Claude Brisseau reçut alors l'étiquette de champion du réalisme français. Le succès de Noce blanche (1989), porté par la composition naturaliste de la jeune chanteuse Vanessa Paradis dans son tout premier rôle, ne dissipa pas ce ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-claude-brisseau/#i_5755

CHAPLIN CHARLIE

  • Écrit par 
  • Francis BORDAT
  •  • 3 964 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Chaplin et l'Amérique »  : […] Loin de contester le rêve américain, Charlot en offre un condensé : le Vagabond est un individualiste forcené, un immigrant qui refuse qu'on porte la moindre atteinte à sa liberté de mouvement et d'expression, et qui suspecte a priori toute forme d'autorité, à commencer par celle de la loi. Il défend bec et ongles le terrain qu'il occupe, et une des choses qui fait le plus rire dans ses premières […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlie-chaplin/#i_5755

CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Jean COLLET, 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 21 812 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « Un essor considérable »  : […] Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, c'est en Italie que le cinéma prit un essor considérable. Le renouveau du cinéma italien peut s'expliquer par des raisons politiques, historiques, artistiques, et aussi de générations. Politiquement, les cinéastes, comme les écrivains et tous les artistes italiens, sont sévèrement surveillés par le pouvoir fasciste. Les hommes de talent, condamnés au sil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-histoire/#i_5755

CINÉMA (Aspects généraux) - Les théories du cinéma

  • Écrit par 
  • Youssef ISHAGHPOUR
  •  • 5 373 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Réalisme ontologique et homme imaginaire »  : […] C'est en tant que reproduction, grâce au privilège qu'offre le cinéma de la rencontre avec l'actuel et le présent des hommes (Rossellini ), ou comme négation d'un moyen de reproduction et d'information (Welles), que des ruptures se produisent au commencement des années quarante. Le moment affirmatif, inventif, des débuts du cinéma et l'unanimisme des années trente sont morts avec la guerre. Rossel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-les-theories-du-cinema/#i_5755

CRITIQUE DE CINÉMA

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 5 021 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le débat autour des notions d'auteur et de mise en scène »  : […] Deux publications préparent la naissance d'une critique moderne. L'Écran français (1943-1953), né sous la clandestinité, et d'abord abrité par Les Lettres françaises , devient rapidement un hebdomadaire indépendant de ses origines politiques comme de la publicité cinématographique. Dans cet espace de liberté, sous la direction de Jean-Pierre Barrault et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-de-cinema/#i_5755

NÉO-RÉALISME ITALIEN

  • Écrit par 
  • Giuditta ISOTTI-ROSOWSKY
  •  • 3 182 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Histoire d'un mot »  : […] Le mot « néo-réalisme » fait son apparition dans la critique littéraire en 1929 au lendemain de la publication des Indifférents d'Alberto Moravia. Il calque l'expression allemande Neue Sachlichkeit et qualifie certains aspects des romans dont la thématique bat en brèche la vision stéréotypée que donne de la réalité la propagande du régime. Ainsi de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-realisme-italien/#i_5755

PARLANT CINÉMA

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 8 151 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les bruits du monde »  : […] Dans un film classique, le nombre de bruits entendus est extrêmement pauvre, presque limité à ceux que ferait entendre un bruitage de théâtre. Les bruits du monde auraient pu envahir le cinéma, mais ils y ont été longtemps tenus à distance. La raison en est partiellement technique : dans un cinéma de fiction construit sur une action dialoguée, la bande passante encore étroite du son optique ne pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-parlant/#i_5755

RÉALISME POÉTIQUE, cinéma français

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI
  •  • 758 mots
  •  • 2 médias

En 1936, Julien Duvivier réalise un film demeuré célèbre : La Belle Équipe . L'anecdote était simple : des chômeurs montent une entreprise coopérative (une guinguette dans la banlieue parisienne) et se heurtent à de nombreuses difficultés. Le dénouement était différent selon l'une ou l'autre version : dans la version projetée sur les Champs-Élysées, l'entreprise échouait ; in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/realisme-poetique-cinema-francais/#i_5755

ROME VILLE OUVERTE (R. Rossellini)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 238 mots

En 1942, Luchino Visconti avait montré la voie en tournant Ossessione en décors naturels. Mais, avec Rome ville ouverte , les spectateurs du premier festival de Cannes, en 1946, découvrent un film, une esthétique, une attitude « morale » devant la vie et le cinéma qui vont bouleverser, entre autres, les futurs cinéastes de la Nouvelle Vague. Réalisé en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-ville-ouverte/#i_5755

ROUQUIER GEORGES (1909-1989)

  • Écrit par 
  • Jean COLLET
  •  • 872 mots

L'œuvre cinématographique de Georges Rouquier est injustement méconnue. Pourtant, I'auteur de Farrebique (1946) et de Biquefarre (1983) a joué un rôle capital dans 1'évolution du cinéma français de l'après-guerre, période bouillonnante et décisive qui, de 1945 à 1958, allait conduire à la formation et à l'essor de la nouvelle vague. Né à Lunel-Vieil (H […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-rouquier/#i_5755

SOCIALISTES ART DANS LES PAYS

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED, 
  • Louis MARCORELLES, 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 12 580 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'école tchécoslovaque »  : […] Le cinéma tchécoslovaque a joué son rôle dans la suite des événements qui aboutirent à l'intervention soviétique d'août 1968 et à la fin prématurée d'une expérience socialiste différente. Jusqu'au début des années 1960, le cinéma tchèque était plus connu pour ses films d'animation où s'illustra Jiří Trnka ( Les Vieilles Légendes tchèques , Le Songe , et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-dans-les-pays-socialistes/#i_5755

LES VIRTUOSES, film de Mark Herman

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 760 mots

Dans le chapitre « Un anti-germinal »  : […] Ces épisodes évoqués dans Les Virtuoses furent le point culminant de longues luttes ouvrières dans le Yorkshire, berceau de la révolution industrielle britannique au xviii e  siècle. Après une année de grève dure en 1984-1985, les mineurs furent contraints de reprendre le travail jusqu'à la disparition progressive de leurs e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-virtuoses/#i_5755