RÉACTION INFLAMMATOIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Élie Metchnikov (1845-1916)

Élie Metchnikov (1845-1916)
Crédits : F. Nadar/ Wellcome Library, London

photographie

Activation et contrôle de la réaction inflammatoire

Activation et contrôle de la réaction inflammatoire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

L’interleukine 1 au centre de la réaction inflammatoire.

L’interleukine 1 au centre de la réaction inflammatoire.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Complexité des médiateurs de l’inflammation

Complexité des médiateurs de l’inflammation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Médiateurs et effecteurs de la réaction inflammatoire

Comment les cellules concernées agissent-elles sur les tissus endommagés et les microbes ? On distingue la production de médiateurs qui agissent à distance, et les effecteurs qui agissent localement sur les tissus lésés. Les cytokines sont des médiateurs protéiques solubles permettant le dialogue entre les cellules. Le tumor necrosis factor, ou TNF (identifié d’abord comme responsable de la nécrose des tumeurs, mais dont on sait désormais qu’il agit dans de nombreux mécanismes naturels de mort cellulaire et qu’il favorise la cachexie) orchestre avec l'IL-1ß le processus inflammatoire. Ces deux « meneurs » organisent un véritable ballet de nombreuses autres cytokines pro-inflammatoires jouant différents rôles selon les situations (cf. tableau). Par exemple, lors des infections à Candida albicans et des maladies auto-immunes, l'IL-17 joue un rôle majeur. La liste des cytokines impliquées varie d’une situation inflammatoire à l’autre, et elles coopèrent dans la réalisation de tel ou tel effet. Enfin, dans des situations d'extrême gravité comme une septicémie, une production exacerbée de plusieurs cytokines peut se produire (on parle d'une tempête cytokinique) et contribuer aux effets dévastateurs d'une réponse inflammatoire excessive.

Complexité des médiateurs de l’inflammation

Complexité des médiateurs de l’inflammation

Tableau

Le déclenchement et l'amplification de la réaction inflammatoire sont dues à la mise en œuvre de molécules pro-inflammatoires. Le contrôle et l'arrêt de la réaction sont dus à des molécules anti-inflammatoires. La réaction inflammatoire et son évolution sont le fruit de l'action de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Également, des médiateurs lipidiques jouent un rôle important dans l’aspect vasculaire de l’inflammation. L'acide arachidonique est produit lors de l'induction d'une enzyme, la phospholipase A2 qui agit sur les acides gras de la membrane cellulaire. L'acide arachidonique sert alors de substrat soit à une autre enzyme, la cyclooxygénase inductible (COX2), ce qui produit des prostaglandines, soit à la 5-lipoxygénase, ce qui produit des leucotriènes. Ces deux groupes de médiateurs lipidiques sont responsables de l’augmentation de la perméabilité vasculaire, de la vasodilatation (la rougeur), de la formation d’œdème et donc de la douleur et les prostaglandin [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages


Écrit par :

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Marc CAVAILLON, « RÉACTION INFLAMMATOIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/reaction-inflammatoire/