RÉACTEUR NUCLÉAIRE

NUCLÉAIRE - Réacteurs nucléaires

  • Écrit par 
  • Jean BUSSAC, 
  • Frank CARRÉ, 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Jules HOROWITZ, 
  • Jean TEILLAC
  •  • 12 397 mots
  •  • 9 médias

De nombreuses réactions nucléaires sont exothermiques et l'énergie dégagée est, par unité de masse, environ un million de fois plus grande que dans les réactions chimiques qui, elles, ne font intervenir que les électrons périphériques des atomes ; les chaleurs de réaction s'expriment en millions d'électrons-volts (MeV) par atome pour les premières, en électron […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-reacteurs-nucleaires/

PROJET E.P.R., en bref

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 246 mots

En 2004, le gouvernement français autorise E.D.F. à engager le projet de construction d'une version européenne améliorée des réacteurs nucléaires à eau pressurisée, l'E.P.R. (European Pressurized Water Reactor). Cet E.P.R. doit être construit sur le site de Flamanville, dans la Manche, au bord de la mer, site qui héberge déjà deux réacteurs de 1 300 mégawatts chacun mis en service en 1980. Les for […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/projet-e-p-r/#i_848

RÉACTEUR NUCLÉAIRE E.P.R. (European Pressurized Reactor)

  • Écrit par 
  • Bernard LAPONCHE
  •  • 1 539 mots

En France, la production d'électricité d'origine nucléaire est assurée par cinquante-huit réacteurs nucléaires qui sont répartis dans dix-neuf centrales. Tous ces réacteurs appartiennent à la filière des réacteurs à eau pressurisée (R.E.P., en anglais P.W.R. pour Pressurized Water Reactor). Le combustible est de l'oxyde d'uranium (UO2) enrichi à 3,5 p. 100 d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/european-pressurized-reactor/

RÉACTEURS NUCLÉAIRES À SELS FONDUS

  • Écrit par 
  • Daniel HEUER, 
  • Elsa MERLE-LUCOTTE
  •  • 2 709 mots
  •  • 2 médias

Pour satisfaire les futurs besoins énergétiques, devant la raréfaction des énergies fossiles et les problèmes environnementaux qu'elles génèrent, la filière nucléaire pourrait se développer. Toutefois, celle-ci, pour répondre aux diverses exigences (notamment de sûreté et de développement durable), doit développer de nouveaux concepts de réacteurs dits de « quatrième génération ». Parmi eux, le ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reacteurs-nucleaires-a-sels-fondus/#i_848

AMÉRICIUM

  • Écrit par 
  • Monique PAGÈS
  •  • 1 390 mots

Dans le chapitre « Production »  : […] L'américium s'accumule dans les combustibles nucléaires, où il peut être récupéré au cours de leur traitement chimique. Il se trouve mélangé à de nombreux autres éléments : le plutonium 239 ou l'uranium (c'est-à-dire le combustible) existent en quantités généralement importantes ; on trouve aussi les produits de fission et d'autres éléments transuraniens formés par divers processus nucléaires. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/americium/#i_848

BAGOMBÉ RÉACTEUR NUCLÉAIRE NATUREL DE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 570 mots

Le gisement d'uranium d'Oklo, au Gabon, présente une particularité unique au monde : véritable curiosité géologique, il est constitué d'une quinzaine de réacteurs nucléaires naturels qui fonctionnent sur un principe équivalent de ceux qui sont réalisés par l'homme pour la production d'électricité. La Compagnie des mines d'uranium de Franceville (Comuf), une filiale de la Cogema (Areva depuis 2006 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reacteur-nucleaire-naturel-de-bagombe/#i_848

BISMUTH

  • Écrit par 
  • Anne-Marie TRISTANT
  •  • 2 944 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le bismuth dans l'industrie atomique »  : […] Il est employé dans les réacteurs nucléaires. À l'état solide, il arrête en grande partie les rayonnements γ et laisse passer les neutrons thermiques utilisés en radiothérapie. À l'état liquide, il dissout l'uranium, propriété mise à profit dans certains réacteurs renfermant une solution d'uranium 235 à 1 p. 100 dans du bismuth liquide. Ce dernier sert en même temps comme fluide transporteur des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bismuth/#i_848

CADMIUM

  • Écrit par 
  • Alexandre TRICOT
  •  • 8 045 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Énergie nucléaire »  : […] La pile atomique (ou réacteur) est constituée par une masse critique d'un « combustible » nucléaire (noyau d'uranium 235 par exemple), où la réaction de fission en chaîne est contrôlée de façon à obtenir un dégagement d'énergie continu et prédéterminé. Dans le réacteur, il est nécessaire de ralentir les neutrons pour augmenter la probabilité de provoquer de nouvelles fissions et entretenir la réac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cadmium/#i_848

FUKUSHIMA-DAIICHI CATASTROPHE NUCLÉAIRE DE

  • Écrit par 
  • Karine HERVIOU
  •  • 2 586 mots
  •  • 2 médias

Le 11 mars 2011, un séisme de magnitude 9 s'est produit à 80 kilomètres au large des côtes nord-est de l'île d'Honshū au Japon. Il a engendré un tsunami d'une amplitude exceptionnelle. Ces événements naturels, qui ont fait quelque vingt mille victimes, ont provoqué à la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, située à 145 kilomètres au sud-ouest de l'épicentre, une véritable catastrophe nucléair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophe-nucleaire-de-fukushima-daiichi/#i_848

CATASTROPHE NUCLÉAIRE DE FUKUSHIMA-DAIICHI, en bref

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 313 mots

Le 11 mars 2011, un puissant tremblement de terre (magnitude 9) se produit à 80 kilomètres au large de Honshū, l'île principale du Japon, dans le Pacifique. Le séisme provoque la coupure de l'alimentation électrique de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, entraînant l' arrêt automatique des réacteurs. Le tsunami exceptionnel provoqué par le séisme vient, une heure après, noyer les install […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophe-nucleaire-de-fukushima-daiichi-en-bref/#i_848

CATASTROPHES INDUSTRIELLES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 484 mots

1794 Explosion, le 1 er  septembre, de la poudrerie de Grenelle à Paris, faisant près de 1 000 morts. La prise de conscience des risques technologiques entraînée par cette catastrophe passe pour être à l'origine de la réglementation française marquée par le décret impérial de 1810 sur les établissements dangereux, insalubres et incommodes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophes-industrielles-reperes-chronologiques/#i_848

C.E.A. (Commissariat à l'énergie atomique)

  • Écrit par 
  • Philippe GARDERET
  •  • 1 121 mots
  •  • 1 média

Le Commissariat à l'énergie atomique est institué le 18 octobre 1945 par le gouvernement provisoire du général de Gaulle, sur la proposition de Frédéric Joliot et de Raoul Dautry, nommés respectivement haut-commissaire et administrateur général délégué du gouvernement. Autour d'eux, Pierre Auger, Francis Perrin, Bertrand Goldschmidt, Irène Joliot-Curie et Jules Guérou veulent lancer la France dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commissariat-a-l-energie-atomique/#i_848

CENTRALE NUCLÉAIRE DE SHIPPINGPORT (Ohio)

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY
  •  • 258 mots

La première centrale nucléaire civile de la filière R.E.P. (réacteur à eau pressurisée) produisant de l'électricité de manière industrielle a été mise en service, aux États-Unis, le 2 décembre 1957 à Shippingport, près de Pittsburgh (Ohio). Celle-ci utilisait un réacteur nucléaire de 60 mégawatts électriques (MWe), modéré et refroidi par de l'eau ordinaire, avec un combustible en uranium légèremen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/centrale-nucleaire-de-shippingport/#i_848

DÉBRIS SPATIAUX

  • Écrit par 
  • Christophe BONNAL
  •  • 5 323 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Origine et nature des débris orbitaux »  : […] Le lancement de la fusée soviétique R-7 Semiorka le 4 octobre 1957, plaçant en orbite Spoutnik, cette petite boule de 84 kilogrammes constituant le premier satellite artificiel, a marqué le début de la conquête spatiale, mais également celui de la pollution de l’espace. En effet, sur la même orbite que ce satellite, mais derrière lui, se trouvait le dernier étage de la fusée (assemblage de réserv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debris-spatiaux/#i_848

FERMI ENRICO (1901-1954)

  • Écrit par 
  • P. M. HEIMANN, 
  • Eduardo de RAFAEL
  •  • 1 830 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Réalisation de la première pile atomique »  : […] En 1938, Otto Hahn et Fritz Strassmann découvrirent la fission nucléaire, en désintégrant des noyaux d'uranium en deux noyaux de numéros atomiques voisins. Fermi, supposant que le processus s'accompagnait d'une émission neutronique, comprit que les neutrons ainsi produits pouvaient servir à déclencher d'autres réactions de fission, rendant ainsi possible une réaction en chaîne. À cette époque, Fe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enrico-fermi/#i_848

HEISENBERG WERNER KARL (1901-1976)

  • Écrit par 
  • Léon ROSENFELD
  •  • 3 503 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La carrière du savant »  : […] Heisenberg, né à Würzburg en 1901, eut comme maîtres, en physique théorique, Arnold Sommerfeld à Munich et Max Born à Göttingen. Il manifesta une étonnante précocité, publiant entre 1922 et 1924, en collaboration avec ses professeurs, une douzaine de travaux sur des problèmes de physique atomique ; en même temps, il passait sa thèse de doctorat (1923) sur l'écoulement turbulent des fluides (sujet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/werner-karl-heisenberg/#i_848

I.N.E.S. (International Nuclear Event Scale) ÉCHELLE

  • Écrit par 
  • Bernard LAPONCHE
  •  • 536 mots

L' échelle I.N.E.S. est un outil qui permet de classer les événements nucléaires selon leur gravité. Utilisée au plan international depuis 1991, elle s'appuie à la fois sur des critères objectifs et des critères qualitatifs. Elle a pour but de faciliter la perception par les médias et le public de l'importance des incidents et accidents nucléaires. L'Autorité de sûreté nucléaire (A.S.N.) souligne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/international-nuclear-event-scale/#i_848

JOLIOT-CURIE FRÉDÉRIC (1900-1958)

  • Écrit par 
  • Agnès LECOURTOIS
  •  • 957 mots
  •  • 3 médias

Physicien français, né et mort à Paris. Ingénieur de l'École de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris, où il reçut l'enseignement de Paul Langevin, Jean Frédéric Joliot décide de se consacrer à la recherche scientifique et entre en 1925 à l'Institut du radium, dirigé par Marie Curie, dont il épouse, en 1926, la fille Irène . Enseignant à l'école d'électricité industrielle Charli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-joliot-curie/#i_848

KOWARSKI LEW (1907-1979)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  • , Universalis
  •  • 583 mots

Physicien et chimiste français, Lew Kowarski est né à Saint-Pétersbourg le 10 février 1907 et mort à Genève le 30 juillet 1979. Il quitte la Russie en 1918 puis, après un séjour à Vilnius (Lituanie), part étudier en Europe de l’Ouest. Lew Kowarski commence ses études en Belgique (1923), puis les poursuit à l'École de chimie industrielle de Lyon (France), où il obtient le diplôme d'ingénieur chimis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lew-kowarski/#i_848

M.O.X. (Mixed Oxide), industrie nucléaire

  • Écrit par 
  • Bernard LAPONCHE
  •  • 1 806 mots

Le MOX ( Mixed Oxide ) désigne un combustible constitué d'un mélange d' oxydes de plutonium et d' uranium, utilisé actuellement dans certains réacteurs à eau et uranium enrichi. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/m-o-x-mixed-oxide-industrie-nucleaire/#i_848

NAVIRES - Navires de guerre

  • Écrit par 
  • Régis BEAUGRAND, 
  • André BERNARDINI, 
  • Jean LE TALLEC, 
  • Marc MENEZ, 
  • Jean TOUFFAIT
  •  • 12 476 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Propulsion »  : […] Un des premiers objectifs poursuivis dans le dessin d'un appareil propulsif de sous-marin est d'obtenir une vitesse aussi élevée que possible pour un appareil propulsif déterminé ou de définir l'appareil propulsif de volume et de poids aussi réduits que possible permettant d'atteindre la vitesse requise. On s'efforce donc de choisir les formes les plus appropriées à la navigation en plongée. Or, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navires-navires-de-guerre/#i_848

NEPTUNIUM

  • Écrit par 
  • Monique PAGÈS
  •  • 1 173 mots

Dans le chapitre « Production »  : […] Les besoins en neptunium 237 se sont considérablement accrus par suite de son utilisation dans la fabrication à grande échelle de 238 Pu. Cet émetteur α est considéré actuellement comme une des meilleures sources d'énergie de faible encombrement (vaisseaux spatiaux, scaphandres, satellites, animation de cœurs artificiels, etc.). Le neptunium 237 formé dans les réacteurs n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neptunium/#i_848

NEUTRON

  • Écrit par 
  • Bernard SILVESTRE-BRAC
  •  • 2 268 mots

Dans le chapitre « Utilisations des neutrons »  : […] Le neutron possède des particularités propres qui le rendent très intéressant du point de vue pratique. Comme le proton, il est sensible à l'interaction forte, mais, à l'inverse, il est neutre et ne ressent donc pas la forte répulsion coulombienne à l'approche d'un noyau. Comme le photon, il est neutre, mais il possède une masse et on peut, grâce à une vitesse adaptée, obtenir des longueurs d'onde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neutron/#i_848

NUCLÉAIRE - Cycle du combustible

  • Écrit par 
  • Bernard BOULLIS, 
  • Noël CAMARCAT
  •  • 7 074 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les combustibles nucléaires usés »  : […] L'essentiel des combustibles nucléaires usés provient de l'irradiation, dans les réacteurs électronucléaires, de pastilles d'oxyde d'uranium enrichi (et aujourd'hui aussi, pour partie, d'oxyde mixte d'uranium et de plutonium). En France, du parc des 58  réacteurs de la filière à eau pressurisée qu'exploite E.D.F., et qui fournit de l'ordre de 450 TWh par an – soit les trois quarts de la consommati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-cycle-du-combustible/

NUCLÉAIRE - Applications civiles

  • Écrit par 
  • Pierre BACHER
  •  • 6 686 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les technologies éprouvées »  : […] Les technologies éprouvées concernent les réacteurs refroidis à l'eau, que celle-ci soit normale ou lourde. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-applications-civiles/

NUCLÉAIRE - Déchets

  • Écrit par 
  • Pierre BEREST, 
  • Jean-Paul SCHAPIRA
  •  • 10 946 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'utilisation de réacteurs sous-critiques »  : […] Certaines contraintes évoquées plus haut pourraient être levées avec des réacteurs sous-critiques. En effet, ces derniers permettraient en principe de se rapprocher de la limite de 46 kg/TWh thermique grâce à des combustibles sans uranium pour la destruction du plutonium et des actinides mineurs, sur support inerte ou encore sur support thorium, avec substitution progressive de l'uranium 233 au p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-dechets/

NUCLÉAIRE - Démantèlement des installations

  • Écrit par 
  • Francis LAMBERT
  •  • 3 141 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Exemples de réalisations »  : […] En France, la vingtaine de réacteurs de recherche ou de première génération qui ont déjà été démantelés l'ont été pour la plupart au niveau 2 ; une dizaine de laboratoires et de pilotes de retraitement ou d'enrichissement ont été démantelés au niveau 3. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-demantelement-des-installations/

NUCLÉAIRE - Sûreté des centrales nucléaires

  • Écrit par 
  • Bernard LAPONCHE
  •  • 2 314 mots

Dans le chapitre « Principe de fonctionnement d'un réacteur nucléaire »  : […] Le rôle des réacteurs des centrales nucléaires est comparable à celui d'une chaudière classique mais la chaleur, ensuite transformée en partie en électricité, y est produite par la fission de noyaux d' uranium (isotope 235) et de plutonium. La fission donne naissance à des « produits de fission », fragments du noyau initial, et à quelques neutrons qui, à leur tour, vont provoquer des fissions dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-surete-des-centrales-nucleaires/

NUCLÉAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 103 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L’électronucléaire »  : […] Le principe de la fission de l’uranium est connu depuis 1939 : l’absorption d’un neutron de faible énergie (neutron dit thermique) par un noyau d’uranium provoque la fission de ce dernier en deux noyaux plus légers. Cette réaction libère une grande quantité d’énergie et deux ou trois neutrons énergétiques. Si ces neutrons sont ralentis dans un matériau « modérateur », la réaction peut continuer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire/#i_848

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Isotopes

  • Écrit par 
  • René BIMBOT, 
  • René LÉTOLLE
  •  • 5 429 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Production et détection des isotopes artificiels »  : […] Par opposition avec les isotopes « naturels » qu'on peut trouver sur la Terre, on appelle « artificiels » les isotopes radioactifs (radio-isotopes) que l'on ne peut obtenir que par réactions nucléaires. Remarquons que ces isotopes peuvent également exister dans la nature, au sein des étoiles, comme les observations spectrales l'ont établi pour l'élément technétium, et que leur période de désinté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-physique-isotopes/#i_848

PHÉBUS P.F.

  • Écrit par 
  • Michel SCHWARZ
  •  • 2 880 mots
  •  • 2 médias

Phébus P.F. (P.F. pour produits de fission) est un programme de recherche en sûreté nucléaire. Il est mené à Cadarache (Bouches-du-Rhône) par l'Institut de protection et de sûreté nucléaire (I.P.S.N.), dans le cadre d'une vaste collaboration internationale réunissant la plupart des pays utilisant l'énergie nucléaire pour produire de l'électricité. L'accident qui s'est produit en 1979 dans le réac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phebus-p-f/#i_848

PLUTONIUM

  • Écrit par 
  • Daniel CALAIS, 
  • André CHESNÉ
  •  • 3 901 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Réacteurs surgénérateurs »  : […] Le caractère fissile du plutonium 239 conduit à envisager son utilisation dans les combustibles des réacteurs nucléaires. Ce « recyclage » du plutonium a été expérimenté dans les réacteurs à eau pressurisée dans divers pays dont la France. Mais son objet principal concerne l'alimentation des réacteurs à neutrons rapides. Dans ce type de réacteurs, où le modérateur est absent, la teneur en isotope […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plutonium/#i_848

POLLUTION

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 20 844 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Causes de la pollution nucléaire »  : […] Depuis les premiers travaux du projet Manhattan jusqu'au milieu des années 1960, les essais atmosphériques d'armement nucléaire ont constitué, de fort loin, la principale cause de pollution radioactive de la biosphère. Cette cause de pollution a considérablement régressé après le traité de 1963 qui interdit ce genre d'expérimentation, bien qu'il n'ait pas été ratifié par tous les États. Cependant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution/#i_848

PREMIÈRE RÉACTION NUCLÉAIRE EN CHAÎNE

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY
  •  • 176 mots
  •  • 1 média

Le 2 décembre 1942, Enrico Fermi, physicien Italien (1901-1954) alors émigré aux États-Unis, réalise à l'université de Chicago la première réaction en chaîne, fondée sur la fission de noyaux atomiques. Celle-ci est obtenue en utilisant de l'uranium naturel (qui contient l'isotope 235, 235 U, constituant 0,720 p. 100 de l'uranium naturel) et les neutrons – émis lors de la f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-reaction-nucleaire-en-chaine/#i_848

PROPULSION NAVALE

  • Écrit par 
  • Serge BINDEL, 
  • Michel BONNOTTE, 
  • Jacques HARTWEG, 
  • Roger ROUDIL
  •  • 4 772 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Appareils nucléaires »  : […] Une propulsion nucléaire est une propulsion à vapeur, dans laquelle l'énergie est apportée par une réaction neutronique de fission d'uranium 235 dans un réacteur. L'eau primaire, pressurisée à 10-15 mégapascals pour empêcher son ébullition, est chauffée par les éléments combustibles dans le cœur, et dirigée ensuite vers un générateur de vapeur où se produit l'ébullition de l'eau secondaire. La va […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propulsion-navale/#i_848

RADIOACTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard SILVESTRE-BRAC
  •  • 5 422 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La fission contrôlée »  : […] Dans un réacteur nucléaire en fonctionnement, on garde exactement 1 neutron par fission pour auto-entretenir la réaction, le surplus de neutrons étant absorbé par des matériaux idoines. Plusieurs technologies sont employées. La plupart des réacteurs du parc nucléaire français sont à eau pressurisée (R.E.P., en anglais P.W.R.) ; ils utilisent de l'uranium naturel enrichi à 3 p. 100 en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioactivite/#i_848

SORTIE DU NUCLÉAIRE CIVIL

  • Écrit par 
  • Benjamin DESSUS
  •  • 2 425 mots
  •  • 2 médias

La catastrophe de Fukushima, qui a eu lieu en mars 2011 dans le nord-est du Japon, pays possédant un parc de centrales nucléaires considérées comme parmi les plus sûres du monde, a fait prendre brutalement conscience de la possibilité d'un accident majeur dans un pays occidental de haute technologie. Elle a suscité l'émergence d'une interrogation jusque-là largement passée sous silence : et si l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sortie-du-nucleaire-civil/#i_848

TANTALE ET NIOBIUM

  • Écrit par 
  • Robert SYRE
  •  • 5 431 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Énergie nucléaire »  : […] Le niobium et certains de ses alliages (par exemple Nb + 1 p. 100 Zr) peuvent être utilisés comme des matériaux de gainage et comme conduites de fluides caloporteurs des réacteurs nucléaires avancés fonctionnant à haute température. Les avantages du niobium sont ici la faible section de capture, la compatibilité avec la plupart des combustibles et fluides caloporteurs et la résistance mécanique à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tantale-et-niobium/#i_848

TCHERNOBYL

  • Écrit par 
  • François-Xavier COGNÉ, 
  • Roland MASSE
  •  • 6 532 mots
  •  • 7 médias

La centrale de Tchernobyl, située à 100 kilomètres au nord-ouest de Kiev (Ukraine), où a eu lieu le 26 avril 1986 le plus grave accident nucléaire de l'histoire , a été définitivement arrêtée le 15 décembre 2000. La fermeture du dernier réacteur (réacteur n o  3) encore en service était ardemment demandée par la communauté internationale, et en particulier par les pays voi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchernobyl/#i_848

TECHNÉTIUM

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 2 093 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le risque de pénurie en technétium »  : […] Jusqu’en 2007, la production mondiale de molybdène 99, premier élément de la chaîne de fabrication du technétium 99m, était principalement assurée par cinq réacteurs nucléaires installés à Chalk River, au  Canada (40 p. 100 environ du total) ; Petten, aux Pays-Bas (30 p. 100) ; Mol, en Belgique (10 p. 100) ; Saclay, en France (10 p. 100) ; Pelindaba, en Afrique du Sud (10 p. 100). Ces installatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/technetium/#i_848

THREE MILE ISLAND

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 445 mots
  •  • 1 média

Le 28 mars 1979, l'un des plus importants accidents de l'histoire de l'énergie électronucléaire s'est produit dans la centrale nucléaire de Three Mile Island, proche d'Harrisburg, (Pennsylvanie). Il a eu lieu dans le réacteur n o  2 d'une puissance de 900 mégawatts électriques, de type P.W.R. (Pressurised Water Reactor), qui avait été mis en service en décembre 1978. Comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/three-mile-island/#i_848

URANIUM

  • Écrit par 
  • Bernard BOUDOURESQUES, 
  • Jean CARALP, 
  • Jeanne LEHMANN, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 230 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Les utilisations de l'uranium métal, ses alliages et les composés d'uranium »  : […] L'uranium pur sous sa forme métallique est très peu utilisé. Ses principales utilisations sont liées à sa masse volumique élevée. Il a été employé comme contrepoids de gouvernes d'avions, de quilles de bateaux de Colas et de Tabarly. Il est actuellement employé dans des applications militaires qui utilisent, outre sa masse volumique élevée, sa capacité à former des alliages fusibles à relativemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uranium/#i_848

VANADIUM

  • Écrit par 
  • Roger DURAND
  •  • 2 617 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les alliages base vanadium »  : […] La résistance au fluage et la tenue à la corrosion du vanadium sont améliorées par l'addition, en faibles quantités (inférieures à 10 p. 100), de silicium, de chrome, de nickel, d'aluminium... Cependant, l'introduction de ces éléments entraîne une fragilisation de l'alliage qui le rend quasiment intransformable. L'addition de titane ou de zirconium adoucit le métal et permet l'obtention d'alliage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vanadium/#i_848

ZIRCONIUM ET HAFNIUM

  • Écrit par 
  • Marcel ARMAND
  •  • 1 796 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Utilisation »  : […] Le gainage du combustible des réacteurs à eau constitue l'utilisation la plus importante du zirconium : il s'agit le plus souvent de tubes minces (épaisseur 0,7 mm, diamètre 10-15 mm, longueur 4 m), mais de nombreuses pièces de structure du cœur sont également en alliage de zirconium. Quant au hafnium, son débouché dans ce domaine reste limité pour l'instant aux barres de contrôle des réacteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zirconium-et-hafnium/#i_848


Affichage 

Centrale de Tchernobyl : sarcophage du réacteur 4

photographie

L'explosion du réacteur numéro 4 de la centrale de Tchernobyl (Ukraine) en avril 1986 a provoqué la diffusion de matières radioactives sur toute l'Europe et aurait entraîné, selon l'ONU, entre 15 000 et 30 000 décès À la suite de cet accident, le plus grave de l'histoire de... 

Crédits : P. Pavlicek/ IAEA

Afficher

Deux types de centrales nucléaires

diaporama

Schéma de principe de deux types de centrales nucléaires 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La catastrophe de Tchernobyl

vidéo

Le plus grave accident nucléaire civil s'est produit le 26 avril 1986 à la centrale de Tchernobyl, en Ukraine Le réacteur qui explosa présentait des anomalies de conception qui rendaient son utilisation difficile et « extrêmement risquée »C'est lors d'un test de sûreté qu'eut lieu la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Nucléaire : réacteur à sels fondus en cycle thorium

dessin

Schéma de principe d'un réacteur à sels fondus en cycle thorium Le sel combustible, non représenté ici, se situe à l'intérieur des lignes orange 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Nucléaire : cuve d'un réacteur

dessin

Schéma de la cuve du réacteur et ses structures internes Réacteur à eau sous pression (centrale française de la classe 925 MW, tête de série : centrale du Bugey, 2e tranche) La cuve, en acier, épaisse de 20 cm, est haute de 23,30 m pour un diamètre intérieur de 4 m, son poids est de 320... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Nucléaire : répartition des centrales par zone géographique

tableau

Répartition des centrales nucléaires dans le monde par grande zone géographique Entre parenthèses, à droite, part en pourcentage de l'électricité d'origine nucléaire dans le total de la production électrique 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Parc électronucléaire mondial par filière

tableau

Parc électronucléaire dans le monde par filière au 31 décembre 2006 : puissance installée avec, entre parenthèses, le nombre de réacteurs (source : CEA, Institut de technico-économie des systèmes énergétiques) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Principe de fonctionnement d'une centrale de type REP

vidéo

Une centrale nucléaire sert à produire de l'électricité en transformant l'énergie générée lors de réactions de fission nucléaire en courant électrique En France, les dix-neuf centrales en fonctionnement utilisent des réacteurs à eau sous pression, dits REP Une centrale, comme ici celle... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Propulsion et armes nucléaires

vidéo

La propulsion et l'armement sont deux applications militaires importantes de la maîtrise de l'énergie nucléaireComme les États-Unis, la Russie, le Royaume-Uni et la Chine, la France possède une flotte à propulsion nucléaire Douze réacteurs sont utilisés : deux sur le porte-avions... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Puissances électronucléaires installées

tableau

Évolution des puissances électronucléaires installées de 1960 à 2006, en mégawatts électriques (entre parenthèses : le nombre de réacteurs) Sont indiquées ici les puissances obtenues en fin d'année (source : CEA, Institut de technico-économie des systèmes énergétiques, 2007) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Centrale nucléaire de Three Mile Island

photographie

La centrale nucléaire de Three Mile Island, proche d'Harrisburg, en Pennsylvanie (États-Unis), a subi un grave accident le 28 mars 1979 : le cœur du réacteur numéro 2 a fondu et a été mis définitivement hors service 

Crédits : Phil Degginger/ Getty Images

Afficher

Énergie nucléaire

vidéo

Composition du noyau atomique Production d'énergie par fission et par fusionLe noyau d'un atome est composé de protons et de neutrons unis par des forces nucléaires L'étude de ces constituants et l'analyse des forces qui les maintiennent unies a permis l'exploitation de l'énergie nucléaire,... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Principaux accidents nucléaires

carte

Chaque année, des dizaines de dysfonctionnements se produisent dans les centrales électronucléaires, classés en sept niveaux de gravité (échelle INES) Environ 80 p 100 d'entre eux sont liés à une erreur de manœuvre du fait direct de l'homme Les autres sont provoqués par des causes plus... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Centrale de Tchernobyl : sarcophage du réacteur 4
Crédits : P. Pavlicek/ IAEA

photographie

Deux types de centrales nucléaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

La catastrophe de Tchernobyl
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Nucléaire : réacteur à sels fondus en cycle thorium
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Nucléaire : cuve d'un réacteur
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Nucléaire : répartition des centrales par zone géographique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Parc électronucléaire mondial par filière
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Principe de fonctionnement d'une centrale de type REP
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Propulsion et armes nucléaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Puissances électronucléaires installées
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Centrale nucléaire de Three Mile Island
Crédits : Phil Degginger/ Getty Images

photographie

Énergie nucléaire
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Principaux accidents nucléaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte