REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chemicals)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Risque chimique

Risque chimique
Crédits : P. Cutler/ Getty Images

photographie

Catastrophe chimique de Bhopal

Catastrophe chimique de Bhopal
Crédits : Getty

photographie

Le Rhin à Sankt Goarshausen

Le Rhin à Sankt Goarshausen
Crédits : S. Studd/ Getty Images

photographie

Ben Johnson

Ben Johnson
Crédits : R.C. Modra/ Sports Imagery/ Getty

photographie


Réévaluation des risques, réglementation et éducation

Évaluer les risques

Comment évaluer les risques attachés à une molécule ? Considérons seulement, pour simplifier, le risque pour la santé humaine. On peut supposer aussi, compte tenu des frais de l'opération, que, pour appliquer le règlement REACH, les industriels s'adresseront à des officines spécialisées, et que ces dernières suivront un cahier des charges préparé par l'Union européenne.

Un gros problème vient de ce que l'expérimentation sur l'être humain est légalement et moralement interdite. Certes, elle est pratiquée sur des volontaires, mais seulement lorsqu'il s'agit de médicaments. Ici, il s'agit de substances connues pour être toxiques, ou que l'on soupçonne de l'être. Il ne saurait donc en être question.

La procédure usuelle consiste à étudier une population d'animaux de laboratoires – souris, rats, lapins, cobayes, chats et chiens... ; rarement des primates, trop onéreux – soumis à des doses variables de composés chimiques. On mesure la DL50, c'est-à-dire la dose qui provoque la mort de la moitié de la population. On mesure aussi le seuil des effets observables sur la santé – numération sanguine altérée, atteintes hépatiques, convulsions, modifications diverses du comportement... –, ce qui permettra de définir le risque minimal.

Hélas ! l'étape clé, celle de l'extrapolation à l'être humain, n'a rien de scientifique. On appliquera à ces mesures un coefficient d'incertitude, une diminution d'un ou plusieurs ordres de grandeur (fudge factor en anglais), qui n'est rien d'autre que l'expression de notre ignorance. En règle générale, un être humain adulte s'avère bien plus résistant que de telles données ne le laissent croire. En outre, d'importantes variations dans la résistance peuvent être dues à l'âge (les bébés sont beaucoup plus vulnérables que les adultes), au sexe, à l'état de santé, à des facteurs personnels (génétiques) et environnementaux.

Cependant, la réglementation se durcit progressivement, ce qu'on ne peut qu'ap [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages


Écrit par :

  • : professeur honoraire à l'École polytechnique et à l'université de Liège (Belgique)

Classification


Autres références

«  REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chemicals)  » est également traité dans :

CANCER ET ENVIRONNEMENT

  • Écrit par 
  • Dominique BELPOMME
  •  • 1 544 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Présence de facteurs cancérigènes dans l'environnement »  : […] De nombreux facteurs environnementaux sont considérés être à l'origine des cancers. Citons les virus oncogènes, pour 10 p. 100 des cas (leucémies, lymphomes, sarcomes, cancers du col de l'utérus, cancers primitifs du foie, etc.) ; les radiations ionisantes (radioactivité naturelle et artificielle) ou non ionisantes (ultraviolets solaires), à l'origine d'environ 10 p. 100 des cancers (cancers du co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-et-environnement/#i_51038

NANOTECHNOLOGIES (enjeux et risques)

  • Écrit par 
  • Francelyne MARANO
  •  • 5 946 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Peut-on évaluer correctement les risques associés aux nanomatériaux ? »  : […] Cette question est actuellement de première importance et fait l'objet des travaux de divers groupes nationaux, européens (Schennir de la D.G. Sanco) et internationaux (O.C.D.E.). Ils travaillent actuellement sur des stratégies d'évaluation des nanoparticules et nanotubes, en particulier dans le cadre de l'application du règlement européen REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanotechnologies-enjeux-et-risques/#i_51038

SANTÉ ET ENVIRONNEMENT

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 7 721 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De nouvelles méthodes d'évaluation des risques »  : […] C'est à partir de tels jeux de données que l'on peut fixer les doses admissibles et définir des normes d'emploi des substances en question. Les prises de décision en la matière ont été élaborées par la combinaison de plusieurs paramètres, tous issus des démarches précédentes et codifiés par l'Académie des sciences américaine en 1983. Les modalités en ont été réajustées par des décrets successifs e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-et-environnement/#i_51038

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LASZLO, « REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chemicals) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/reach/