RAYONNEMENT SOLAIRE

AÉRONOMIE

  • Écrit par 
  • Gaston KOCKARTS
  •  • 4 141 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  Effets de l'activité solaire »  : […] L' activité solaire est caractérisée par un cycle de onze ans. Les mesures du spectre solaire montrent que cette activité se manifeste surtout aux longueurs d'onde inférieures à 175 nm. Plusieurs indices représentent de manière indirecte, et plus ou moins correctement, les variations du flux solaire ultraviolet. Dans les modèles atmosphériques, l'indice le plus utilisé est le flux radioélectrique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aeronomie/#i_19943

AGROMÉTÉOROLOGIE

  • Écrit par 
  • Emmanuel CHOISNEL, 
  • Emmanuel CLOPPET
  •  • 6 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Évaluation des besoins en eau des cultures »  : […] L' évaporation de l'eau est consommatrice de chaleur latente de vaporisation, soit environ 2 600 joules (ou 600 calories) par gramme d'eau évaporée. La consommation d'eau totale d'une culture au cours de l'ensemble de son cycle de végétation n'est pas une constante, et ce essentiellement pour deux raisons : d'une part, le niveau de la demande maximale en eau dépend du climat, essentiellement de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agrometeorologie/#i_19943

ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Edmond JOUVE, 
  • Jean JOUZEL, 
  • Gérard JUGIE, 
  • Claude LORIUS
  •  • 16 430 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Climat »  : […] Déterminés par la situation géographique, l'altitude et la présence de la calotte glaciaire permanente, les caractères du climat de l'Antarctique sont ceux d'un véritable désert froid : températures très basses, faibles précipitations et vents violents. La durée de la période d'ensoleillement n'est pas en cause dans la genèse des températures très basses que connaît l'Antarctique : l'altitude él […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antarctique/#i_19943

ANTICYCLONES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 100 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Anticyclones, brouillards et grands froids »  : […] Comme chacun peut régulièrement le constater, les nuits claires sont généralement les plus froides. Aucune couverture nuageuse ne retenant le rayonnement terrestre, le sol et les basses couches de l'atmosphère se refroidissent plus rapidement. Si ce refroidissement est suffisant pour que la température de l’air descende en dessous de la température du point de rosée, l’air se sursature en humidité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticyclones/#i_19943

ARÉISME

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 1 687 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les causes de l'aréisme »  : […] Cette absence de drainage tient, avant tout, à des causes climatiques. L'élément décisif est l'insuffisance des précipitations. La circulation atmosphérique générale est la grande responsable de ce déficit des précipitations sur une portion notable du globe terrestre : en donnant naissance, aux latitudes subtropicales, à deux chapelets de cellules de hautes pressions, bien établies sur la moitié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/areisme/#i_19943

ASCENDANCE, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 798 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L’instabilité barocline »  : […] À ce stade, avec l’instabilité convective nous avons pris en compte les variations verticales de la température. Mais les fortes variations horizontales, observées dans les régions tempérées (entre 35 et 65 degrés de latitude) du fait de la répartition de l’énergie solaire sur la planète, peuvent devenir, elles aussi, d’importantes sources d’instabilité. Dans cette zone de fort gradient, l’équili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascendance-meteorologie/#i_19943

ATMOSPHÈRE - La couche atmosphérique

  • Écrit par 
  • Bernard GOSSET
  •  • 7 258 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Considérations énergétiques »  : […] La source primaire de l'énergie reçue à la surface du globe et par l'atmosphère est le rayonnement solaire (visible ou invisible). Cette énergie est, à son tour, partiellement réfléchie par la surface terrestre, les océans et l'atmosphère ou absorbée par ces milieux, tandis qu'une partie se transforme en énergie cinétique qui entretient le mouvement incessant de l'atmosphère et des océans . Plus p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmosphere-la-couche-atmospherique/#i_19943

ATMOSPHÈRE - Chimie

  • Écrit par 
  • Marcel NICOLET
  •  • 3 572 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Atmosphère pure et sèche »  : […] On sait depuis plus d'un siècle que l'air pur et sec soumis à une décharge électrique produit de l'ozone par dissociation de l'oxygène. Dans l'atmosphère, le même phénomène apparaît sous l'effet du rayonnement ultraviolet solaire . On a successivement la photodissociation de O 2 (coefficient J 2 ), la reformation possible de O 2 (coefficient k 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmosphere-chimie/#i_19943

ATMOSPHÈRE - Thermodynamique

  • Écrit par 
  • Christian PERRIN DE BRICHAMBAUT
  •  • 7 460 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Échanges radiatifs »  : […] C'est sous la forme du rayonnement solaire, dirigé et quasi parallèle, que parvient à la Terre l'énergie dont découle l'animation de l'atmosphère : ce facteur fondamental a déjà été étudié à propos du bilan thermique (cf. terre  -  bilan énergétique de la terre ), et l'importance de la surface terrestre quant à la réception et au stockage de cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmosphere-thermodynamique/#i_19943

BIOCÉNOSES

  • Écrit par 
  • Paul DUVIGNEAUD, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 9 782 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Variations cycliques »  : […] Il n'est guère de milieu où les facteurs physiques et chimiques restent constants dans le temps. L'alternance du jour et de la nuit introduit ainsi dans la vie des végétaux, et même dans celle des animaux, un rythme dont l'importance est essentielle. La succession des saisons entraîne également des variations considérables de la température, de la luminosité, de la pluviosité et, corrélativement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biocenoses/#i_19943

BIOSPHÈRE

  • Écrit par 
  • Paul DUVIGNEAUD, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • François RAMADE
  •  • 3 426 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Hétérogénéité spatiale de la biosphère »  : […] En moyenne règnent actuellement sur la planète Terre des conditions dites biotiques qui font de notre planète un cas unique dans le système solaire. La Terre possède toutefois, par rapport au Soleil qui lui dispense son rayonnement, source de toute vie, une dynamique qui détermine à sa surface une hétérogénéité spatiale et temporelle des facteurs ambiants. De fait, indépendamment de la rotation a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biosphere/#i_19943

BROUILLARDS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 261 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le brouillard de rayonnement »  : […] Pendant les nuits claires, l’atmosphère retient peu le rayonnement terrestre, si bien que la température de la surface terrestre et des basses couches de l’atmosphère chute rapidement. Lorsque ce refroidissement est suffisant pour entraîner la condensation de la vapeur d’eau, le brouillard qui prend naissance est dit « brouillard de rayonnement ». Ce type de brouillard est observé fréquemment dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brouillards/#i_19943

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 709 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Facteurs de risques »  : […] Ces rappels aident à comprendre les facteurs de risques, qu'il faut bien identifier pour mettre en œuvre une prévention efficace. Quelques-uns sont bien connus : – dans un pays comme la France, le tabac est à l'origine d'environ 30 p. 100 des cancers chez l'homme et d'environ 10 p. 100 chez la femme. Le tabagisme passif est moins cancérogène (environ 200 cancers du poumon par an, mais il induit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancer-et-sante-publique/#i_19943

CHANGEMENT CLIMATIQUE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 794 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  De la stabilité climatique au réchauffement planétaire »  : […] La civilisation, fondée sur l'agriculture, dépend de la stabilité du climat. Depuis huit mille ans, malgré ses fluctuations, le climat montre une constance relative traduisant un état stable, globalement proche de l'équilibre. L'ensemble continents-océans-atmosphère renvoie vers l'espace, sous forme de rayonnement infrarouge, un flux d'énergie égal au flux de rayonnement solaire incident sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/changement-climatique/#i_19943

CLIMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Frédéric FLUTEAU, 
  • Guillaume LE HIR
  •  • 3 655 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le bilan radiatif contrôle la température de la Terre »  : […] La Terre, située à environ 150 millions de kilomètres du Soleil, intercepte une petite fraction du rayonnement, égale à 1 370 W.m –2 ( c'est la fameuse constante solaire qui n'en est pas une, découverte par le physicien français Pouillet en 1838). En raison du rapport géométrique entre la surface du disque terrestre (surface d'interception du rayonnement solaire) et la su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/climatologie/#i_19943

CLIMATS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 584 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le rayonnement solaire »  : […] Les températures résultent avant tout du rayonnement solaire, dont l’intensité varie en fonction de son angle d’incidence (l’intensité est d’autant plus forte que le rayonnement est proche de l’équateur). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/climats-notions-de-base/#i_19943

COMÈTES

  • Écrit par 
  • Myriam DÉTRUY
  •  • 4 336 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Structure »  : […] Une comète est en général composée de quatre parties : le noyau, la chevelure ou coma , et deux queues distinctes, une queue de plasma et une queue de poussière. Le destin de Shoemaker-Levy a montré que la densité du noyau était très faible et que des effets de marée pouvaient le briser en plusieurs morceaux. En décembre 2013, la comète Ison subit le même sort en passant à 1, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cometes/#i_19943

DÉPRESSION, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 3 414 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les dépressions thermiques »  : […] Les dépressions thermiques se développent généralement dans les régions bénéficiant d’un meilleur ensoleillement ou d’une meilleure capacité à absorber le rayonnement solaire que les régions voisines. Moins dense que son environnement, l’air réchauffé au contact de la surface monte sous l’effet de la poussée d’Archimède, ce qui réduit la pression exercée à cet endroit. Un tel processus est renfo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/depression-meteorologie/#i_19943

ÉNERGIES RENOUVELABLES

  • Écrit par 
  • Bernard CHABOT
  •  • 18 505 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La conversion photovoltaïque de l'énergie solaire »  : […] Le rayonnement solaire, aussi bien direct que diffus, peut être converti directement en électricité, sous forme de courant continu au moyen des cellules solaires, sans avoir ainsi besoin de recourir à un cycle thermodynamique. Les systèmes photovoltaïques sont donc particulièrement simples, puisque, à l'inverse des centrales électriques thermiques conventionnelles ou solaires, ils ne comportent n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/energies-renouvelables/#i_19943

ENVIRONNEMENT GLOBAL

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 097 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Structure de l'atmosphère, bilan radiatif et effet de serre »  : […] L'échauffement de l'atmosphère vient donc du bas ; la température décroît depuis la surface jusqu'à la tropopause, dont l'altitude va de 9 kilomètres près des pôles à plus de 15 kilomètres en zone équatoriale. Ces couches, qui forment la troposphère , contiennent plus de 75 p. 100 de la masse totale de l'atmosphère : elles sont plus ou moins instables et responsables des mouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-global/#i_19943

ÉQUATORIAL MILIEU

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Yves GAUTIER, 
  • Emmanuelle GRUNDMANN
  •  • 6 366 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les causes générales »  : […] Un certain nombre de causes générales rendent compte de l'apparition de ce type de climat aux basses latitudes. Bien qu'elles ne soient pas les seules, il vaut la peine de les citer. L' activité solaire très importante est évidemment la première. Le Soleil monte très haut sur l'horizon tous les jours de l'année et atteint le zénith au moment des équinoxes. Cela permet des apports considérables de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-equatorial/#i_19943

GALILEO, système européen de navigation par satellite

  • Écrit par 
  • Bernard BONHOURE, 
  • Jonathan CHENAL
  •  • 3 067 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Description du système Galileo »  : […] Le projet Galileo est composé de plusieurs parties appelées « segments », comme le segment spatial, les segments de contrôle et de mission au sol, etc. Le segment spatial réunit les satellites. Chaque satellite embarque quatre horloges atomiques extrêmement stables : deux masers à hydrogène (elles ne dérivent que de 0,45 nanoseconde par tranche de douze heures) et deux horloges au rubidium (elles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galileo-systeme-europeen-de-navigation-par-satellite/#i_19943

GÉODYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL
  •  • 3 405 mots

Dans le chapitre « Géodynamique externe »  : […] Le domaine de la géodynamique externe englobe tous les phénomènes dissipant une énergie qui provient, plus ou moins directement, du rayonnement solaire. Le rayonnement solaire apporte à la Terre environ 1 400 watts par mètre carré (rayonnement incident normal au « sommet » de l'atmosphère), soit l'équivalent d'une puissance de 1,75 . 10 14  kilowatts, dont la plus grande p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geodynamique/#i_19943

IONOSPHÈRE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude CERISIER
  •  • 6 798 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Variabilité spatiale et temporelle »  : […] Dans les chapitres précédents, nous avons décrit l'état permanent moyen de l'ionosphère et sa variation diurne. Cet état permanent est sujet à des variations souvent importantes, temporelles ou spatiales, régulières ou aléatoires. Toutes les caractéristiques ionosphériques sont modulées par les trois périodes fondamentales du système Soleil-Terre : la variation diurne déjà évoquée, la variation sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ionosphere/#i_19943

MARS, planète

  • Écrit par 
  • Éric CHASSEFIÈRE, 
  • Olivier de GOURSAC, 
  • Philippe MASSON, 
  • Francis ROCARD
  •  • 18 406 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre «  L'atmosphère »  : […] L' atmosphère de Mars diffère de l'atmosphère terrestre tout d'abord par sa composition chimique : le dioxyde de carbone CO 2 en est le constituant majeur (95,32 p. 100). La découverte de ce dioxyde de carbone par spectroscopie infrarouge, depuis la Terre, de la lumière solaire réfléchie par le sol martien remonte à 1947, mais c'est en 1964 que fut réalisée par cette méthode la première estimatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mars-planete/#i_19943

MICROCLIMATS

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 2 986 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les influences locales sur les radiations »  : […] Des caractères très localisés peuvent faire varier la quantité de chaleur que l'air reçoit des radiations, et donc en modifier de façon appréciable la température. La figure montre sous une forme schématique les mécanismes d'absorption de la radiation près du sol. Les rayons solaires d'onde courte traversent l'atmosphère en subissant une absorption modérée ; ils ne fournissent guère de chaleur à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microclimats/#i_19943

NEIGE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 3 582 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La neige et ses interactions avec la biodiversité et le climat »  : […] La neige et la glace, qui recouvrent environ 10 ou 11 p. 100 de la surface terrestre, jouent un rôle extrêmement important pour le climat de la Terre, les réserves d’eau douce, la préservation de la faune et de la flore, etc. Étant très réfléchissantes, elles renvoient une grande partie des rayonnements solaires visibles qu’elles reçoivent, ce qui limite l’énergie absorbée par le sol. L’albédo de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neige/#i_19943

NUCLÉAIRE HIVER

  • Écrit par 
  • Adelin VILLEVIEILLE
  •  • 973 mots

Des études, menées au début des années 1980, ont montré qu'une guerre nucléaire totale entre les États-Unis et l'Union soviétique aurait eu d'importants effets climatiques. Selon ces études, un voile nuageux durable se serait formé, opaque au rayonnement solaire. Dans les estimations les plus pessimistes, l'obscurcissement et le refroidissement consécutifs auraient été tels que leurs auteurs ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hiver-nucleaire/#i_19943

OZONE ATMOSPHÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 296 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Où en est-on aujourd'hui ? »  : […] À l'échelle de la planète, la colonne totale d'ozone a diminué de 3,5 p. 100 entre la période de référence (1964-1980) et 2002-2005, et cette diminution n'est pas limitée aux latitudes polaires : elle vaut même 5,5 p. 100 pour les latitudes moyennes (35-60 0 ) de l'hémisphère Nord, zone fortement peuplée, contre 3 p. 100 pour la même zone (35-60 0 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ozone-atmospherique/#i_19943

PARTICULES ATMOSPHÉRIQUES

  • Écrit par 
  • Karine DESBOEUFS, 
  • Jean-François DOUSSIN
  •  • 6 937 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L’impact climatique direct »  : […] L’impact direct correspond à la diffusion et à l’absorption du rayonnement solaire et terrestre par les particules. La diffusion dévie les radiations dans toutes les directions et diminue donc la quantité de rayonnement reçue à la surface de la Terre en en renvoyant une partie vers l’espace. Les particules diffusent fortement le rayonnement de longueur d’onde proche de leur taille. Ce forçage est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-atmospheriques/#i_19943

PHOTOVOLTAÏQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MULLER
  •  • 13 219 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Applications terrestres avec concentration »  : […] Cette technique de production d'électricité qui utilise la concentration du rayonnement solaire n'est intéressante que dans des régions à faible nébulosité, c'est-à-dire essentiellement dans celles qui entourent le bassin méditerranéen et, en général, dans toutes les zones tropicales sèches, où l'ensoleillement direct est très important. L'intérêt économique d'un tel dispositif dépendra du rapport […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photovoltaique/#i_19943

SAISONS

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 2 991 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La période d'activité solaire faible : l'hiver cosmique »  : […] L'affaiblissement de l'apport énergétique des rayons solaires en hiver permet évidemment un refroidissement très net. D'autre part, les phénomènes de stockage jouent un rôle important. Les masses océaniques ont accumulé une grande quantité d'énergie thermique, qu'elles cèdent à l'atmosphère. Enfin, les contrastes thermiques entre hautes et basses latitudes sont particulièrement nets, car la nuit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saisons/#i_19943

SOLEIL

  • Écrit par 
  • Pierre LANTOS
  •  • 5 471 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Photosphère »  : […] La photosphère pourrait être définie comme la surface du Soleil telle que l'œil la voit, mais cette définition n'est que très approximative car l'atmosphère d'une étoile est continue, et chaque longueur d'onde y pénètre à une profondeur différente. La température effective de la photosphère, de 5 780 kelvins, explique la couleur blanc-jaune perçue par l'œil. Outre les taches solaires, l'observati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soleil/#i_19943

SOLEIL ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Florence COURTEAUX
  •  • 2 720 mots

Après avoir été craint pendant des siècles par les « belles », fort désireuses de conserver la blancheur de leur teint, le soleil a été prisé avec les premières vacances en bordure de mer. La mode du bronzage, qui s'est développée durant les Trente Glorieuses, connaît, depuis les années 1980, un certain ralentissement. L'accumulation des données scientifiques sur les dangers des rayonnements sola […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soleil-et-sante/#i_19943

TERRE - Bilan énergétique

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 4 163 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le système Terre-atmosphère »  : […] Les composantes du bilan radiatif planétaire sont les flux solaires radiatifs intégrés sur le spectre : flux solaire (ondes courtes) incident et réfléchi, et le flux infrarouge thermique (ondes longues) émis au « sommet » de l'atmosphère (fig. 1 ). Les mesures spatiales faites depuis le début des années 1960 montrent que la constante solaire (le flux de rayonnement solaire ramené à la distance mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terre-bilan-energetique/#i_19943

TERRE BOULE DE NEIGE HYPOTHÈSE DE LA

  • Écrit par 
  • Françoise DREYER
  •  • 7 133 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Physique du climat »  : […] Il fallait trouver un mécanisme permettant de conduire à une telle glaciation. Dans les années 1960, les climatologues développent des modèles climatiques fondés sur le bilan radiatif de la Terre et étudient l’influence des différents paramètres en jeu comme la concentration atmosphérique des gaz à effet de serre. En 1969, dans la perspective d’une éventuelle guerre atomique (et d’un hiver nucléa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypothese-de-la-terre-boule-de-neige/#i_19943

THERMONUCLÉAIRE ÉNERGIE

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Pascal GARIN, 
  • Michel GRÉGOIRE, 
  • Guy LAVAL, 
  • Jean-Paul WATTEAU, 
  • Joseph WEISSE
  •  • 19 239 mots
  •  • 33 médias

Le xx e  siècle nous a appris que l'énergie de fusion thermonucléaire est la source d'énergie du Soleil et de la plupart des autres étoiles. C'est cette énergie qui produit le rayonnement électromagnétique X issu de la région centrale de notre étoile et qui, par diffusion, absorption et réémission, devient la lumière qui nous parvient sur la Terre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/energie-thermonucleaire/#i_19943

TURBULENCE

  • Écrit par 
  • Fabien ANSELMET, 
  • Michel COANTIC, 
  • Gérard TAVERA
  •  • 24 115 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Le système océan-atmosphère et la turbulence »  : […] Les deux minces enveloppes fluides qui entourent la Terre constituent une gigantesque machine thermique dont la source chaude est fournie par l'absorption du rayonnement solaire et la source froide par l'émission vers l'espace du rayonnement terrestre. Près de la moitié du rayonnement solaire incident est réfléchie directement (d'où l’ albedo ) ou absorbée dans l'atmosphère, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turbulence/#i_19943

ULTRAVIOLET

  • Écrit par 
  • Jacques ROMAND, 
  • Boris VODAR
  •  • 4 447 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Rayonnement solaire-plasmas »  : […] Les radiations extraterrestres qui parviennent au niveau du sol sont limitées à 300 nm par l'absorption due à l'ozone atmosphérique (entre 30 et 50 km d'altitude) dont la formation et l'équilibre sont régis par des mécanismes physico-chimiques où intervient l'oxygène atomique produit par la dissociation de l'oxygène moléculaire de l'atmosphère sous l'action du rayonnement ultraviolet solaire lui- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ultraviolet/#i_19943

VENTS

  • Écrit par 
  • Jean BESSEMOULIN, 
  • René CHABOUD, 
  • Jean-Pierre LABARTHE
  •  • 6 207 mots
  •  • 8 médias

L' échauffement de la Terre par le rayonnement solaire est très irrégulier. Le mécanisme, simplifié à l'extrême, est le suivant : l'air au contact des sols ensoleillés s'échauffe ; cet air chaud, donc plus léger, exerce à la surface du sol une pression inférieure à la moyenne. C'est ainsi que se créent des zones de basses pressions, ou dépressions. Inversement, l'air froid, plus lourd, se compri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vents/#i_19943


Affichage 

Absorption du rayonnement solaire

vidéo

Interaction du rayonnement solaire avec l'atmosphère et avec la surface du globe terrestreAprès un voyage de plus de 150 millions de kilomètres, la lumière solaire parvient à la TerreL'atmosphère réfléchit environ un tiers du rayonnement solaire visible, tandis que les rayons ultraviolets... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Altitude

graphique

Altitude où l'intensité du rayonnement solaire est réduite d'un facteur e = 2,7 par rapport à sa valeur au-dessus de l'atmosphère, dans le cas où le Soleil est au zénith Cette altitude est approximativement celle où la radiation considérée subit sa plus grande absorption 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Formation d'une couche ionisée

dessin

Principe de la formation d'une couche ionisée par interaction entre le rayonnement solaire et l'atmosphère Le taux de production est proportionnel à l'intensité du rayonnement et à la densité de la matière ionisable 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Gisement solaire : répartition

carte

Le gisement solaire : répartition exprimée par les sommes annuelles du rayonnement solaire global sur un plan horizontal (en kilowattheures par mètre carré et par an) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Isophotes

dessin

Isophotes de la valeur moyenne de l'éclairement quotidien sur une surface horizontale, lorsque l'éclairement à une unité astronomique est pris égal à l'unité Les variations de l'éclairement sont essentiellement dues à celles du temps d'exposition au Soleil La ligne au centre correspond aux... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Nuages et effet de serre

photographie

Les nuages sont parmi les indicateurs les plus visibles de la prévision météorologique Ils sont essentiellement constitués de vapeur d'eau, qui est le principal gaz à effet de serre En cela, les nuages interviennent dans la météorologie à long terme : la climatologie Vu d'avion, on... 

Crédits : Y. Gautier

Afficher

Pénétration du rayonnement ultraviolet solaire dans l'atmosphère

dessin

Pénétration du rayonnement ultraviolet solaire dans l'atmosphère Le rayonnement ultraviolet solaire (photons UV) est absorbé dans les différentes couches de la haute et moyenne atmosphère, réchauffant notamment la thermosphère et la stratosphère et entraînant des modifications chimiques... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Antarctique : bilan radiatif annuel

carte

emptynull 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Absorption du rayonnement solaire
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Altitude
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Formation d'une couche ionisée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Gisement solaire : répartition
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Isophotes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Nuages et effet de serre
Crédits : Y. Gautier

photographie

Pénétration du rayonnement ultraviolet solaire dans l'atmosphère
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Antarctique : bilan radiatif annuel
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte