R.D.A. (Rassemblement démocratique africain)

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 312 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'Afrique noire francophone »  : […] La décolonisation de l'Afrique noire française apparaît, elle, largement comme un problème « mûri de l'extérieur » : à l'issue de la guerre, l'opinion, les partis et les gouvernants français n'étaient absolument pas prêts à envisager une perspective d'indépendance des colonies, tant la « reprise du rang » par la France dans le concert des grandes puissances s'identifiait à la grandeur de l'empire, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-les-decolonisations/#i_45495

BURKINA FASO

  • Écrit par 
  • Michel IZARD, 
  • René OTAYEK, 
  • Jean-Fabien STECK
  •  • 7 345 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « 1960-1966 : Maurice Yaméogo ou la dérive autoritaire »  : […] Premier président de la République de Haute-Volta après avoir été Premier ministre pendant la période transitoire, Maurice Yaméogo engage rapidement le régime dans une spirale autoritaire, voire autocratique. Son parti, le Rassemblement démocratique africain (R.D.A.), est érigé en parti unique et les libertés publiques sont gravement mises en cause. Lâché par ses principaux soutiens que sont la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/burkina-faso/#i_45495

CAMEROUN

  • Écrit par 
  • Maurice ENGUELEGUELE, 
  • Jean-Claude FROELICH, 
  • Roland POURTIER
  •  • 12 061 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La tutelle française »  : […] La confrontation entre les autorités coloniales et un mouvement nationaliste révolutionnaire marque l'évolution politique du Cameroun sous tutelle française. Représenté, à partir de 1946, comme les autres territoires d'outre-mer au sein des assemblées politiques de la France, ce dernier n'en subissait pas moins l'étroit contrôle et la centralisation du pouvoir de décision dans la métropole, notamm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cameroun/#i_45495

CONGO RÉPUBLIQUE DU

  • Écrit par 
  • Philippe DECRAENE, 
  • Roland POURTIER, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Gilles SAUTTER
  •  • 12 267 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Des luttes politiques à l'indépendance (1945-1960) »  : […] Le 21 novembre 1945, les Congolais élisent leur premier député à l'Assemblée nationale constituante : Jean-Félix Tchicaya (1903-1959), ancien élève de l'École supérieure William-Ponty de Dakar, instituteur, ancien sergent des Forces françaises libres. Réélu en 1946, à la seconde Assemblée constituante, puis à l'Assemblée nationale, Tchicaya entre d'abord en lutte ouverte avec son cadet Opangault  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-du-congo/#i_45495

CÔTE D'IVOIRE

  • Écrit par 
  • Richard BANÉGAS, 
  • Jean-Fabien STECK
  •  • 13 468 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'autochtonie et l'allochtonie au cœur du pouvoir »  : […] Cette ethnogenèse coloniale va, dès les années 1930, s'articuler à une problématique de l'autochtonie et de l'allochtonie qui constituera la matrice de l' « ivoirité » et du nationalisme. Ces phénomènes sont étroitement liés à l'économie de plantation et aux alliances politiques qui se nouèrent sous l'empire colonial. Dans le système de représentation et de classement ethnique de l'État colonial, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cote-d-ivoire/#i_45495

DIORI HAMANI (1916-1989)

  • Écrit par 
  • Bernard NANTET
  •  • 966 mots

Premier président du Niger indépendant, Hamani Diori est né en 1916, dans le village zerma de Soudouré, au bord du Niger, près de Niamey. Cette région, où le souvenir de l'équipée meurtrière de la colonne Voulet-Chanoine est resté vif dans la population, a fourni plusieurs lots de « tirailleurs sénégalais » destinés aux champs de bataille européens. Après l'école normale William-Ponty de Dakar qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hamani-diori/#i_45495

GUINÉE

  • Écrit par 
  • Monique BERTRAND, 
  • Bernard CHARLES, 
  • Agnès LAINÉ
  • , Universalis
  •  • 19 483 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Contestation de l'ordre colonial »  : […] Dès 1945, des comportements nouveaux apparaissent. Des bouillonnements d'idées se produisent. Élections et conflits du travail en sont les révélateurs ; syndicats et partis politiques en sont les agents. Une génération de jeunes leaders se dresse face aux chefs traditionnels et aux autorités coloniales. Le contexte franco-africain a radicalement changé avec des effets d'entraînement considérables. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guinee/#i_45495

HOUPHOUËT-BOIGNY FÉLIX (1905-1993)

  • Écrit par 
  • Bernard NANTET
  •  • 2 077 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du militant à l'homme politique »  : […] À dix-huit ans, Houphouët-Boigny est admis à l'école normale William-Ponty de Gorée, au Sénégal. C'est à cette occasion qu'il s'éveille au militantisme, en refusant d'embarquer sur le navire pour le Sénégal tant que les étudiants africains sont obligés de voyager sur le pont plutôt qu'en troisième classe. Il en revient, en 1925, major de sa promotion avec le grade de médecin auxiliaire. Il exerce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-houphouet-boigny/#i_45495

INDÉPENDANCE DE L'AFRIQUE NOIRE FRANÇAISE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 496 mots

30 janvier-8 février 1944 Inaugurée par le général de Gaulle, la conférence de Brazzaville exclut la possibilité de toute autonomie ou indépendance des colonies françaises, mais prévoit de leur conférer le droit d'élire des représentants dans les assemblées nationales. 13 octobre 1946 Approuvée par référendum, la Constitution de la IV […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/independance-de-l-afrique-noire-francaise-reperes-chronologiques/#i_45495

MALI

  • Écrit par 
  • Pierre BOILLEY, 
  • François BOST, 
  • Christian COULON
  •  • 8 519 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Du Soudan français au Mali actuel »  : […] Les Européens avaient depuis longtemps tenté de pénétrer le Soudan. Le premier d'entre eux aurait été un noble toulousain, Anselme d'Isalguier, qui aurait vécu à Gao au xv e  siècle et épousé une princesse songhay nommée Salou Casaïs. En 1470, un voyageur florentin, Beneditto Dei, visita Tombouctou, et, en 1618, un Français natif des Sables-d'Olo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mali/#i_45495

NIGER

  • Écrit par 
  • Mamoudou GAZIBO, 
  • Sadou GAZIBO, 
  • Emmanuel GRÉGOIRE
  • , Universalis
  •  • 7 487 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « De l'institutionnalisation de l'État colonial à l'indépendance »  : […] L'heure est désormais à l'organisation militaire et administrative. Dès le 25 juillet 1900, le troisième territoire militaire est créé avec, à sa tête, le lieutenant-colonel Peroz. Entre 1900 et 1906, les Français renforcent leur présence avec la multiplication des postes militaires. Le 1 er  janvier 1905, le territoire militaire nigérien est créé avec Niamey comme siège […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niger/#i_45495

SÉNÉGAL

  • Écrit par 
  • François BOST, 
  • Vincent FOUCHER
  •  • 10 065 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La fin de la période coloniale : une ouverture politique progressive »  : […] Avec la défaite française de 1940, le gouverneur-général de l'A.-O.F. Pierre Boisson se range du côté de Vichy et parvient, à la fin de 1940, à repousser une tentative de débarquement des Britanniques et des forces gaullistes sur Dakar. Particulièrement répressif, le régime revient sur les avancées réalisées par le Front populaire. À la suite du débarquement allié en Afrique du Nord, en novembre 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/senegal/#i_45495

TOURÉ AHMED SÉKOU (1919 ou 1922-1984)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 906 mots
  •  • 1 média

Né à Faranah (Guinée orientale) dans une famille musulmane modeste d'ethnie malinké, Sékou Touré fréquente une école technique française à Conakry mais en est expulsé au bout d'un an, en 1936, pour avoir protesté contre la mauvaise qualité de la nourriture donnée aux élèves. En 1940 il est engagé comme employé de bureau, puis occupe, l'année suivante, un emploi administratif au service des postes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-sekou-toure/#i_45495