RASA, hindouisme

ALAṂKĀRA-ŚĀSTRA

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 2 034 mots

Dans le chapitre « Une psychologie de l'émotion esthétique »  : […] Le premier prolongement de la théorie du dhvani est celle du rasa , de l'émotion esthétique. On distingue deux variétés de suggestion. L'une fait passer d'un sens à un autre sens par un mécanisme perceptible. Une autre, immédiate, ne mène pas à un autre sens, mais crée un état émotionnel et un plaisir esthétique chez le lecteur. C'est cet état et ce plaisir qui sont désignés par le terme de rasa […] Lire la suite

GUJARĀTĪ LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Françoise MALLISON
  •  • 2 600 mots

Dans le chapitre « Le vieux gujarātī (XIIe-XVe siècle) »  : […] Les moines jaina, à l'apogée de leur influence culturelle sous la dynastie solaṃkī (918-1298), n'hésitèrent pas à faire usage de la langue vernaculaire contemporaine à des fins littéraires, fait unique à une époque où le savoir ne pouvait s'exprimer que dans une langue morte, savante et stylisée, fût-elle le sanskrit, le prakrit ou l'apabhraṃsá. Leur but était de rendre accessibles aux laïcs, sin […] Lire la suite

THÉÂTRES DU MONDE - La tradition indienne

  • Écrit par 
  • Marie-Simone RENOU
  •  • 3 326 mots

Dans le chapitre « L'esthétique »  : […] Par le Nātyaśāstra , ses refontes, ses commentateurs et ses continuateurs s'est codifiée la doctrine si importante du rasa , ou « sentiment ». « C'est, d'après L. Renou, un état subjectif du lecteur ou de l'auditeur par lequel les émotions dormantes qu'il est en état d'éprouver sont réveillées au contact de l'œuvre littéraire et donnent la sensation d'un plaisir, d'une volupté. » Ainsi peuvent se […] Lire la suite