RARETÉ, économie

ART (Aspects culturels) - Le marché de l'art

  • Écrit par 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Alain QUEMIN
  •  • 6 232 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Définition sociale et valeur économique de l'œuvre d'art »  : […] La définition sociale de l'art sur laquelle nous vivons est un héritage du xix e  siècle. L'œuvre, produit du travail indivisible du créateur, est définie par son unicité, son originalité et sa gratuité. Cette définition, contestée mais dominante, est le produit d'une histoire au cours de laquelle l'art est devenu autonome, en se différenciant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-aspects-culturels-le-marche-de-l-art/#i_4291

BIEN ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 1 805 mots
  •  • 2 médias

Si un bien est défini comme ce qui est utile, apte à satisfaire des besoins humains, un bien économique doit en plus être rare (sinon il s'agit d'un bien libre et gratuit) et produit par une activité humaine (sinon il s'agit d'un bien naturel) – l'air atmosphérique constituant un exemple de bien non économique, à la fois libre et naturel. Cette définition actuelle courante des biens économiques n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bien-economique/#i_4291

CHANGE - Les théories du change

  • Écrit par 
  • Hélène RAYMOND-FEINGOLD
  •  • 9 061 mots

Dans le chapitre « Le taux de change dans la théorie du choix de portefeuille »  : […] L'approche du taux de change par les choix de portefeuille a été développée essentiellement à partir de la fin des années 1970 et dans la première moitié des années 1980. Elle se présente comme une généralisation des théories monétaires du taux de change. Dans la théorie du choix de portefeuille, le taux de change n'est pas le prix de la rareté relative de deux monnaies, mais le prix de la rareté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-les-theories-du-change/#i_4291

CHANGE, notion de

  • Écrit par 
  • Marc POURROY, 
  • Séverine VANDELANOITE
  •  • 1 780 mots

Au xii e  siècle, lors des grandes foires de Champagne, les commerçants venus d'horizons divers avaient recours aux changeurs, qui procédaient à la conversion des différentes monnaies en circulation. Ce n'est toutefois qu'à l'époque de la Renaissance que les banquiers d'Italie du Nord réunirent les fonctions d'achat et de vente de devises, instit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-notion-de/#i_4291

ÉCONOMIE (Définition et nature) - Objets et méthodes

  • Écrit par 
  • Henri GUITTON
  •  • 6 469 mots

Dans le chapitre « La science des choix efficaces et opportuns »  : […] Une idée majeure préside à la naissance du problème économique : celle de limitation ou mieux encore d'inadaptation. L'homme porte en soi un besoin d'infini, et il bute constamment sur le fini de la création. Cette antithèse se traduit d'abord dans l'idée de rareté. Les besoins apparaissent comme innombrables, et les moyens pour les satisfaire sont limités. Il peut arriver au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie/#i_4291

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - L'école classique

  • Écrit par 
  • Daniel DIATKINE
  •  • 6 853 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La question des crises économiques »  : […] La piste esquissée par Marx et précisée par Sraffa, conduit à mettre l'accent sur la théorie ricardienne, Adam Smith apparaissant comme un précurseur moins profond de Ricardo. Entre les analyses de Smith et celles de Ricardo apparaissent néanmoins de sérieuses divergences, que l'approche keynésienne aura permis de préciser, concernant les crises économiques et le rôle de la loi de Say. Le point de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-l-ecole-classique/#i_4291

LUXE

  • Écrit par 
  • Olivier ASSOULY
  •  • 3 927 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Les frontières du luxe »  : […] En marquant une ligne de partage entre authenticité et facticité, le luxe est confronté au problème de la rareté. Elle pourra être suggérée à l'aide des symboles et de constructions imaginaires, notamment publicitaires, comme on le voit avec la production limitée de vêtements ou d'accessoires de mode, alors même que les matières premières et les savoir-faire existent en quantités disponibles. Ell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luxe/#i_4291

VALEUR, économie

  • Écrit par 
  • Nathalie BERTA
  •  • 1 271 mots

La notion de valeur a différentes acceptions en économie, qui témoignent des difficultés à la définir ainsi que des enjeux théoriques dont elle est l'objet. La valeur d'un bien peut renvoyer à la satisfaction que retire un individu de l'usage de ce bien. Cette valeur, qualifiée alors de valeur d'usage, dépend des caractéristiques physiques du bien mais aussi des goûts de l'individu ; elle est ai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valeur-economie/#i_4291

VIOLENCE

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 8 198 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Violence et rapport à autrui »  : […] Une approche philosophique très différente consiste à envisager la violence du point de vue du rapport à autrui et de l'intersubjectivité. Hegel dans la Phénoménologie de l'esprit (B-IV-A) a ouvert la voie à ces analyses avec sa dialectique du maître et de l'esclave. Dans la mesure où toute conscience dans son désir tend à réifier autrui, la violence est inévitable. Il ne pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violence/#i_4291

WALRAS LÉON (1834-1910)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 2 559 mots

Dans le chapitre « Théorie de l'échange et conception de l'équilibre général »  : […] Pour Walras, qui en a proposé plusieurs définitions, l'économie politique pure « est essentiellement la théorie de la détermination des prix sous un régime hypothétique de libre concurrence absolue ». Elle est, par là même, « la théorie de la richesse sociale qui rassemble toutes les choses, matérielles ou immatérielles, qui sont susceptibles d'avoir un prix parce qu'elles sont rares, c'est-à-dir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-walras/#i_4291