HOGHE RAIMUND (1949- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Du journalisme à la danse

Né en 1949 à Wuppertal, Raimund Hoghe commence sa vie professionnelle comme journaliste, en brossant des portraits de marginaux et de personnalités du monde des arts pour l’hebdomadaire allemand Die Zeit. Il écrit également des critiques, fait des reportages et rédige des essais sur toutes les disciplines artistiques, qu’il illustre souvent avec ses propres photographies.

En 1979, il rédige un texte sur Pina Bausch pour la célèbre revue allemande Theater Heute. À la suite de cette rencontre, il deviendra pendant dix ans (1979-1989) le dramaturge permanent du Tanztheater de Wuppertal que dirige cette grande dame de la danse contemporaine. À son côté, la danse devient sa vie. Il apprend à construire des dramaturgies chorégraphiques à partir des matériaux rassemblés par les danseurs à la demande de Pina Bausch. Il crée du sens à partir des mouvements personnels de ces interprètes et les insère dans les scénographies somptueuses de Peter Pabst. Son premier travail avec Pina Bausch est 1980 – Une pièce de Pina Bausch (1980). Il pourra s’enorgueillir ensuite d’avoir participé à des créations aussi marquantes que Bandoneon (1980), Walzer (1982), Nelken (1982), Sur la montagne on entendit un hurlement (1984), Viktor (1986), Ahnen (1987). Leur collaboration s’achève avec le film La Plainte de l’impératrice (1989).

Aussitôt après son départ, il crée sa première œuvre personnelle, Forbidden Fruit (1989), avec le danseur et chorégraphe Mark Scieczkarek. Suivent Vento (1990) pour Ricardo Bittencourt puis Verdi Prati (1992) pour Rodolfo Leoni. Luca Giacomo Schulte, scénographe de cette dernière pièce, deviendra le collaborateur le plus important de Raimund Hoghe, son dramaturge et son assistant artistique à partir de 1999.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Agnès IZRINE, « HOGHE RAIMUND (1949- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/raimund-hoghe/