RAG, RAGA ou RAGINI, musique indienne

HINDĪ LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Nicole BALBIR, 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 8 338 mots

Dans le chapitre « Sūr-Dās et les poètes de langue braj »  : […] « Si une langue indo-aryenne peut être appelée „langue royale“, écrit le savant linguiste bengali S. K. Chatterji, ce fut certainement la langue braj. » Les empereurs moghols eux-mêmes la cultivèrent et la tradition a conservé plusieurs distiques en braj composés par Akbar et ses successeurs. Mais c'est probablement le lien particulier de la langue braj, d'une part avec la dévotion krishnaïte, d' […] Lire la suite

JOSHI BHIMSEN (1922-2011)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 364 mots

Virtuose du khayāl et du bhajan , le légendaire vocaliste indien Bhimsen Joshi fut l' un des interprètes les plus admirés des rāgas classiques hindoustanis de l'Inde du Nord – cadres mélodiques servant de base à des improvisations vocales. Bhimsen Gururaj Joshi naît le 4 février 1922, dans la petite ville de Ron (district de Gadag, État de Mysore, aujourd'hui État du Karnataka), au sud-ouest de l […] Lire la suite

KHAN ALI AKBAR (1922-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 321 mots

Compositeur indien et maître du sarod (luth à cordes métalliques en usage dans l'Inde du Nord), Ali Akbar Khan a largement contribué à promouvoir la musique classique indienne auprès du public occidental. Sa musique est ancrée dans la tradition hindoustani de l'Inde du Nord. Né le 14 avril 1922 à Shibpur, dans la région indienne du Bengale-Oriental (aujourd'hui Bangladesh), Ali Akbar Khan est f […] Lire la suite

LYRISME MUSICAL

  • Écrit par 
  • Étienne SOURIAU
  •  • 2 856 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Arguments historiques »  : […] En fait, on voit dans l'histoire de la musique combien la théorie et la pratique de l'expression des sentiments intimes par l'enthousiasme créateur tiennent peu de place. Les primitifs semblent toujours avoir conçu des données musicales organisées (airs, réalisations instrumentales ou vocales déterminées et dénommées) comme des objets sui generis doués de propriétés généralement voisines de la ma […] Lire la suite

MODES MUSICAUX

  • Écrit par 
  • TRAN VAN KHÊ
  •  • 4 710 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Pour le « rāga » »  : […] Le degré le plus important est le degré fondamental qui joue le rôle d'une tonique : c'est la note sa , toujours présente dans une exécution, et qui est donnée par trois des quatre cordes du luth d'accompagnement ( tamboura ), par les cordes chikari des sitar et sarod (luths en usage dans l'Inde du Nord), par les cordes de tāla de la vīnā (luth de l'Inde du Sud), ainsi que par le tabla , tambo […] Lire la suite

MUSICALES (TRADITIONS) - Musique de l'Inde

  • Écrit par 
  • Mireille HELFFER
  •  • 3 544 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Structure modale : les « rāga » »  : […] L'exploitation des ressources fournies par l'emploi des différents intervalles musicaux possibles a donné naissance à des modes musicaux dont on a précisé la structure en fonction de divers critères : la succession des degrés employés en mouvement ascendant ou descendant, le choix des notes initiales et finales, le choix des degrés préférentiels ( vādi et samvādi ), les degrés omis, la présence d […] Lire la suite

RĀJPUT ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Andrée BUSSON
  •  • 2 071 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La peinture pahārī »  : […] La plus ancienne école de l'art pahārī est celle de Basohli, dont les premiers témoignages remontent à la fin du xvii e  siècle (illustration d'un rāsamangari , « Histoire du héros et de l'héroïne », 1690). La vigueur des tons employés, avec prédominance du rouge et du jaune (symbole de l'intensité des sentiments éprouvés par les protagonistes), les gestes saccadés, les visages au front fuyant pr […] Lire la suite

SHANKAR RAVI (1920-2012)

  • Écrit par 
  • Éliane AZOULAY, 
  • Universalis
  •  • 1 082 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un musicien universel »  : […] Ravi Shankar joue des musiques hindoustanies (du nord de l'Inde) tout en étant influencé par les musiques carnatiques (du sud de l'Inde). Les deux traditions reposent sur les mêmes bases ; la bifurcation a commencé au xii e  siècle, quand, au nord, l'hindī a remplacé le sanskrit. Si les musiques du sud sont plus austères, plus fidèles aux anciens répertoires et plus structurées, c'est qu'elles s'a […] Lire la suite


Affichage 

Amants au lever du soleil, peinture moghole

photographie : Amants au lever du soleil, peinture moghole

photographie

Cette scène illustre le mode mélodique, ou raga, appelé Vibhasa, c'est-à-dire radieux, lumineux, qui se joue à l'aube Peinture moghole Gouache, argent et or sur papier Vers 1675 Ashmoleam Museum, Oxford, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Amants au lever du soleil, peinture moghole

Amants au lever du soleil, peinture moghole
Crédits : Bridgeman Images

photographie