RADIOLOGIE

RADIOLOGIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Guy PALLARDY
  •  • 466 mots

1895 Wilhelm Röntgen découvre les rayons X. 1897 Antoine Béclère installe un appareil de radioscopie à l'hôpital Tenon (Paris). 1913 Gustav Peter Bucky, médecin berlinois, dépose le brevet de son « filtre-diaphragme » destiné à éliminer le rayonnement diffusé et à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radiologie-reperes-chronologiques/#i_31794

BÉCLÈRE ANTOINE (1856-1939)

  • Écrit par 
  • Guy PALLARDY
  •  • 966 mots
  •  • 3 médias

renommé et sa carrière semble tracée, mais sa curiosité scientifique toujours en éveil va tout faire basculer. Ses camarades d'internat, Toussaint Barthélemy et Paul Oudin, qui connaissent les rayons X par la publication de Röntgen (28 décembre 1895), réussissent les premiers clichés français, présentés à l'Académie des sciences le 20 janvier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-beclere/#i_31794

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 712 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'imagerie médicale »  : […] La radiologie numérique en trois dimensions permet de reconstruire la forme d'un organe, de situer avec précision les lésions par rapport aux repères anatomiques, d'étudier la moindre anomalie de la paroi digestive, ce qui fournit des renseignements souvent équivalents à ceux d'une endoscopie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancer-et-sante-publique/#i_31794

CŒUR - Maladies cardio-vasculaires

  • Écrit par 
  • Jean-Yves ARTIGOU, 
  • Yves GROSGOGEAT, 
  • Paul PUECH
  •  • 16 126 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Exploration radiologique standard »  : […] Le cliché thoracique standard renseigne sur la position du cœur dans le thorax, les dimensions de la silhouette cardio-péricardique et des gros vaisseaux de la base, aorte et artère pulmonaires. La radioscopie, simple ou effectuée sous amplificateur de brillance dans diverses positions (face, profil, obliques), donne des renseignements supérieurs à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coeur-maladies-cardio-vasculaires/#i_31794

CORMACK ALLAN MACLEOD (1924-1998)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 434 mots

Alors qu'il travaille à temps partiel pour un service hospitalier de radiologie, Allan Cormack commence à s'intéresser à l'imagerie radiographique des tissus mous et des couches tissulaires de différentes densités. Souvent, les radiographies conventionnelles, qui donnent une représentation bidimensionnelle, ne permettent pas de faire la distinction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allan-macleod-cormack/#i_31794

ÉLECTRONIQUE INDUSTRIE

  • Écrit par 
  • Michel-Henri CARPENTIER
  •  • 14 323 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  L'électronique médicale »  : […] L'imagerie médicale utilise bien sûr les rayons X, et ce depuis longtemps, comme il a été rappelé plus haut. Un premier grand progrès a été réalisé dans les années 1950 avec le développement (notamment grâce à Lucien Guyot de Radio-Industrie, l'un des ancêtres de Thales) des tubes à intensification d'images radiologiques (analogues dans le principe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/industrie-electronique/#i_31794

FOIE

  • Écrit par 
  • Jean ANDRE, 
  • Jacques CAROLI, 
  • Yves HECHT
  •  • 15 673 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les ictères posthépatiques »  : […] par ces deux premières techniques, on utilise depuis une dizaine d'années des méthodes radiologiques spéciales d'opacification des voies biliaires, soit par cathétérisme rétrograde du cholédoque (c'est-à-dire l'introduction, sous endoscopie, d'un produit de contraste par l'orifice d'abouchement du cholédoque dans le duodénum), soit par l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foie/#i_31794

HOUNSFIELD GODFREY NEWBOLD (1919-2004)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  •  • 759 mots

de scannographie dans sa demande de brevet, lequel lui sera accordé quatre ans plus tard. Les radiologues commencent alors à découvrir les images de tissus – ceux du cerveau notamment – que la radiographie classique ne parvenait pas à saisir. C'est bientôt, aussi, la reconstitution imagée et informatisée des structures anatomiques du corps humain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/godfrey-newbold-hounsfield/#i_31794

IMAGERIE MÉDICALE

  • Écrit par 
  • Maurice LAVAL-JEANTET
  •  • 4 886 mots
  •  • 31 médias

Dans le chapitre « Radiologie interventionnelle »  : […] L'explosion récente de l'imagerie a transformé la médecine. Elle fait aussi évoluer les radiologistes vers des comportements plus actifs, dans leurs diagnostics et leurs thérapeutiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imagerie-medicale/#i_31794

IMAGERIE PAR RÉSONANCE MAGNÉTIQUE DE DIFFUSION (IRMD)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 2 861 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’IRM de diffusion dans la dynamique de l’imagerie cérébrale »  : […] 1980, l’IRMd a d’abord reçu un accueil très mitigé dans la communauté scientifique des radiologues. Au cours des premiers essais, il s’agissait, pour Denis Le Bihan, d’utiliser un signal de diffusion des molécules d’eau dans un volume de tissu de l’ordre du millimètre cube, pour en dériver des paramètres microscopiques à l’échelle cellulaire selon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imagerie-par-resonance-magnetique-de-diffusion/#i_31794

INVENTION DU SCANNER X

  • Écrit par 
  • Guy PALLARDY
  •  • 209 mots
  •  • 1 média

Le physicien américain Allan Mac Leod Cormack publie en 1963 et 1964 la reconstruction tridimensionnelle à partir d'images radiographiques obtenues sur des fantômes expérimentaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/invention-du-scanner-x/#i_31794

LANTHANE ET LANTHANIDES

  • Écrit par 
  • Concepcion CASCALES, 
  • Patrick MAESTRO, 
  • Pierre-Charles PORCHER, 
  • Regino SAEZ PUCHE
  •  • 11 273 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Radiographie médicale »  : […] Des luminophores contenant des terres rares sont excités par les rayons X utilisés dans la radiographie courante. La sensibilité des écrans récepteurs, situés entre le patient et l'enregistreur, est renforcée par les luminophores, ce qui permet la diminution du temps d'exposition du patient au rayonnement X. On utilise Gd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lanthane-et-lanthanides/#i_31794

LASJAUNIAS PIERRE (1948-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 267 mots

Médecin français, radiologue et professeur d'anatomie. Né à Paris le 15 juillet 1948, Pierre Lasjaunias y étudie la médecine et se spécialise en radiologie en 1983 avant d'être nommé, en 1989, professeur d'anatomie à l'université de Paris-XI où il enseignera, jusqu'à son décès, cette discipline. Il débute sa carrière de médecin radiologue à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-lasjaunias/#i_31794

MÉDECINE - Histoire

  • Écrit par 
  • Charles COURY
  •  • 8 944 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les applications de la physique : la radiologie »  : […] La plus décisive application de la physique à la médecine est incontestablement la radiologie, fruit presque immédiat de la découverte faite en 1895 par Wilhelm Conrad Röntgen (1845-1923) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-histoire/#i_31794

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 240 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les examens de contraste »  : […] neuro-radiologiques, avantageusement remplacées par la tomodensitométrie. Seule la myélographie gazeuse par injection d'air dans les cavités périmédullaires, qui permet d'effectuer par tomographie une étude fine des rapports de la moelle avec le canal rachidien et de la morphologie de celle-ci, est encore indiquée dans certains cas. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_31794

RADIOLOGIE : ANTOINE BÉCLÈRE

  • Écrit par 
  • Guy PALLARDY
  •  • 216 mots
  •  • 1 média

Wilhelm Röntgen, physicien de Würtzburg (Allemagne), publie le 28 décembre 1895 sa découverte des rayons X. Deux médecins parisiens, Toussaint Barthélemy et Paul Oudin, réussissent les premières radiographies françaises, présentées à l'Académie des sciences le 20 janvier 1896 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radiologie-antoine-beclere/#i_31794

REIN

  • Écrit par 
  • Paul JUNGERS
  •  • 15 500 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Examen radiologique des reins »  : […] L'urographie intraveineuse, c'est-à-dire l'opacification du parenchyme rénal et des voies excrétrices, par injection intraveineuse d'une substance de contraste, apporte des indications précieuses en néphrologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rein/#i_31794

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pathologie

  • Écrit par 
  • Raoul KOURILSKY
  •  • 27 408 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Études anatomoradiologiques »  : […] Les radiographies, de face et de profil, et sous diverses incidences, permettent de localiser les lésions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-pathologie/#i_31794

TÉLÉMÉDECINE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 2 015 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Téléradiologie, télédialyse, télérythmologie : les secteurs les plus avancés »  : […] porteurs d’un défibrillateur ou d’un pacemaker ont été suivis en télérythmologie. Des milliers d’examens de radiologie sont, en outre, adressés chaque soir par les services médicaux d’urgence pour être analysés. La téléradiologie devrait se répandre, car les radiologues sont en nombre insuffisant dans certains établissements de santé et sont, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telemedecine/#i_31794


Affichage 

Anomalies bronchographiques

dessin

Anomalies bronchographiques ; une substance de contraste, le lipiodol, met en évidence des aspects de dilatation et de striction (d'après P Michon) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Auscultation et examen radiologique

diaporama

L'investigation clinique est toujours fondée sur l'auscultation et sur l'examen radiologique du malade (d'après P Michon) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Imagerie médicale : de 1896 à 1920

vidéo

Le 8 novembre 1895, Wilhelm Conrad Röntgen, professeur de physique à l'Université de Würzburg, en Bavière, découvre un rayonnement invisible Il l'étudie pendant plusieurs semaines et réalise la « photographie des os de la main » de son épouse Il annonce le 28 décembre 1895 la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Imagerie médicale : de 1920 à 1960

vidéo

Sortie de la guerre, l'Europe bénéficie des progrès accomplis aux États-Unis et la radiologie prend son essorUn tube générateur de rayons X performant et réglable avec précision s'impose : mis au point en 1913 par le physicien américain William D Coolidge, il sera perfectionné en 1929 par... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Imagerie médicale : de 1960 à nos jours

vidéo

Les années 1950-1960 marquent un tournant dans l'histoire de l'imagerie médicale : en 1953, amplificateurs de luminance accroissant la faible clarté de la radioscopie avec un minimum de rayons X ; en 1956, machine à développer les radiographies en 90 secondes ; en 1967, tables... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Imagerie médicale : le premier dispositif scannographique

photographie

Une étonnante pièce de collection radiologique : il s'agit du modèle de scanner expérimental utilisé par GN Hounsfield en 1971 à Wimbledon (Royaume-Uni) 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Imagerie médicale : un appareillage sophistiqué

photographie

L'appareil radiologique proprement dit (au fond) est associé ici à un système de télécommande qui permet de recueillir, en lumière à peine atténuée, après intervention d'un amplificateur de luminance, une image très lisible sur écran de télévision 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Imagerie médicale : un des premiers scanners

photographie

Il s'agit ici d'un scanner (EMI-Scanner) de première génération, assez inconfortable à vrai dire, permettant la détection de lésions des tissus cérébraux 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Radiologie : aortographie

photographie

À partir de 1952, l'injection dans l'artère fémorale d'un produit de contraste a permis de rendre opaque aux rayons X l'ensemble du système vasculaire On voit ici une image de l'aorte abdominale se divisant en artères iliaques primitives 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Radiologie : dépistage de la tuberculose pulmonaire

photographie

À partir des années 1930, des appareils simples et robustes sont au service de la radioscopie thoracique : le Stratix de la Compagnie générale de radiologie est l'un d'eux 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Radiologie : diaphragme de Bucky

photographie

Un grillage en plomb (imperméable aux rayons X) permet d'éliminer les rayons inutiles qui nuisent à la focalisation du rayonnement vers la partie du corps à irradier (et elle seule ! les rayons sont dangereux) Invention de 1913 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Radiologie : le film souple

photographie

Les premiers clichés radiologiques (comme les premières photographies) étaient obtenus en impressionnant une mince couche de sel argentique déposé sur une plaque de verre L'apparition du film souple a conduit au support encore utilisé pour obtenir les images radiographiques puis celles qui... 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Radiologie : son fondateur, Antoine Béclère (1856-1939)

photographie

Une émission postale a rendu hommage à Antoine Béclère Le timbre montre, à côté de son portrait, un dispositif de radioscopie comportant le générateur de rayons X (au centre) et l'écran de visualisation (à droite), derrière lequel on devine le patient irradié 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Radiologie : un appareil de haute précision

photographie

Avec un appareillage haut de gamme, on peut, à partir de l'après-Seconde Guerre mondiale, réaliser des irradiations avec balayage complexe (Polytome Massiot, 1951) et obtenir des tomographies (images selon une « coupe », de l'organe étudié) 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Radiologie : une grille antidiffusante en 1923

photographie

En rendant mobile le diaphragme de Bucky, le docteur Potter parvient à effacer sur les clichés l'image de grille qui se superposait au cliché radiologique 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Radiologie : visualisation des organes creux

photographie

Les images de l'estomac qui figurent sur ces clichés ont été obtenues en opacifiant cet organe à l'aide de sulfate de baryum (« bouillie barytée » ingérée à cet effet par le patient) 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Radiologie : visualisation des voies urinaires

photographie

L'urologie a été l'une des premières disciplines médicales à utiliser largement l'opacification des organes afin de les rendre visibles sous l'effet des rayons X On voit ici une pyélographie qui révèle l'état de l'arbre urinaire de gauche (calices, en haut, confluents dans un bassinet,... 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Radiologie : visualisation du système vasculaire

photographie

Dans le cas des lymphatiques, l'injection d'un opacifiant (sur une pièce anatomique) permet ici de faire apparaître le système de fins canaux et de confluents ganglionnaires qui traversent la main (en bas) et l'avant-bras 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Radiologie interventionnelle

photographie

Ponction thoracique transpariétale d'un nodule intrapulmonaire, sous contrôle scanner 

Crédits : M. Laval-Jeantet

Afficher

Anomalies bronchographiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Auscultation et examen radiologique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Imagerie médicale : de 1896 à 1920
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Imagerie médicale : de 1920 à 1960
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Imagerie médicale : de 1960 à nos jours
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Imagerie médicale : le premier dispositif scannographique
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Imagerie médicale : un appareillage sophistiqué
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Imagerie médicale : un des premiers scanners
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Radiologie : aortographie
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Radiologie : dépistage de la tuberculose pulmonaire
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Radiologie : diaphragme de Bucky
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Radiologie : le film souple
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Radiologie : son fondateur, Antoine Béclère (1856-1939)
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Radiologie : un appareil de haute précision
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Radiologie : une grille antidiffusante en 1923
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Radiologie : visualisation des organes creux
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Radiologie : visualisation des voies urinaires
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Radiologie : visualisation du système vasculaire
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Radiologie interventionnelle
Crédits : M. Laval-Jeantet

photographie