RACISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Motivations psychiques et sociales

Quoi qu'il en soit de l'extension du racisme, la généralité des conduites qu'il engendre à travers de nombreux groupes sociaux et la ténacité des opinions et des attitudes qu'il suscite prouveraient déjà qu'elles répondent à des motivations similaires, individuelles et collectives, puisqu'il existe un racisme tant individuel que collectif. Autrement dit, il faut rechercher les fonctions psychiques et sociales du racisme.

L'agression contre autrui, en actes ou en paroles, a besoin d'être légitimée. Il semble possible de le faire pour deux raisons : la peur et l'intérêt.

La peur de l'Autre vient du fond des âges, de l'époque où il fallait vivre dans la méfiance, faute de quoi un Autre, plus fort ou plus rusé, pouvait vous enlever la proie ou la femme convoitée, vous condamner à la faim ou à l'humiliation, ou même à la mort. L'Autre, c'est l'inconnu, duquel tout peut arriver, mais surtout le pire.

Le passage au racisme est clair : il faut se défendre contre cet Autre, étrange, étranger, ou, mieux encore, prévenir ses attaques en attaquant avant lui. Et, si son existence est nocive, il doit être mauvais en lui-même et l'on est justifié à le haïr. Devant cette peur de l'Autre, le racisme explique et rassure, il excuse et légitime l'agression.

La conduite raciste se traduit en somme par deux mouvements complémentaires : refuser l'Autre et s'affirmer soi-même, qui aboutissent au même résultat : se fortifier contre l'Autre. Si l'on utilise le vocabulaire psychanalytique, on dira que le racisme permet d'affermir le moi, individuel et collectif. Ceci sera fait, fallacieusement sans doute, provisoirement peut-être, au prix d'une injustice certes, mais, en ce domaine, le besoin est tel que la morale s'incline et le mythe triomphe aisément.

Le même mécanisme existe, motivé cette fois par l'intérêt : agression, utilisation quasi mythique d'une différence (vraie ou fausse) biologique ou autre comme justification de cette agression.

Le racisme fut l'idéologie de la traite [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

Mentalités et pratiques coloniales

Mentalités et pratiques coloniales
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Les « quatre races d'hommes »

Les « quatre races d'hommes »
Crédits : Editions Belin, 1877

photographie

Racisme nazi

Racisme nazi
Crédits : Henry Guttmann/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur de sociologie à l'université de Paris-X

Classification

Autres références

«  RACISME  » est également traité dans :

LA COULEUR ET LE SANG, DOCTRINES RACISTES À LA FRANÇAISE (P.-A. Taguieff)

  • Écrit par 
  • René MONZAT
  •  • 1 368 mots

L'étude comparée des itinéraires de Joseph Arthur de Gobineau (1816-1882), de Gustave Le Bon (1841-1931) et de Georges Vacher de Lapouge (1854-1936) permet à Pierre-André Taguieff, dans un opuscule intitulé La Couleur et le sang paru en 1998 aux éditions Mille et Une Nuits d […] Lire la suite

AFRIQUE AUSTRALE

  • Écrit par 
  • Jeanne VIVET
  •  • 6 088 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Éléments de cohésion régionale »  : […] La plupart de ces États détiennent en profusion des ressources minières et notamment aurifères. Plusieurs d’entre eux ont aussi en commun d’avoir connu des régimes ségrégationnistes et racistes. La séparation raciale trouve d'ailleurs son origine dans l’organisation spatiale des mines qui ont donné naissance à la création de quartiers destinés aux mineurs noirs, physiquement éloignés des quartier […] Lire la suite

AFRO-AMÉRICAIN CINÉMA

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 6 964 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Cinémas de ghetto »  : […] Avant d’être devancée par la communauté hispanique, la communauté afro-américaine a longtemps constitué la principale minorité ethnique aux États-Unis. Vers le milieu des années 1910, à la suite de la première grande migration vers le Nord et ses centres industriels, une bourgeoisie noire commence à se former, avec ses intellectuels et ses hommes d’affaires. En 1909 est créée la NAACP, une organi […] Lire la suite

ANDERSON BENEDICT (1936-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 219 mots

L’historien et politologue irlandais Benedict Anderson tient une place importante dans l’historiographie anglo-saxonne pour ses travaux sur les origines du nationalisme. Benedict Richard O’Gorman Anderson est né le 26 août 1936 à Kunming, dans le sud de la Chine, où son père occupe un poste au Bureau des douanes maritimes de l’Empire, un organisme britannique chargé de superviser le commerce avec […] Lire la suite

ANNEXES - DE L'ŒUVRE D'ART (J.-C. Lebensztejn) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gilles A. TIBERGHIEN
  •  • 974 mots

Les éditions La Part de l'Œil, ont eu l'heureuse idée de publier, en 1999, dans la collection « Théorie », un recueil de textes de Jean-Claude Lebensztejn. Ces Annexes caractérisent bien la manière de Lebensztejn, car même ses grands livres –  L'Art de la tache (éditions du Limon, 1990 ), Jacopo da Pontormo (éditions Aldines, 1992) – se présentent, l'un, comme une introduction à La Nouvelle Mé […] Lire la suite

ANTHROPOLOGY DAY (1904)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 202 mots

Les jeux Olympiques de Saint Louis demeurent avant tout ceux de l'Amérique blanche. La guerre de Sécession est achevée depuis moins de quarante ans, la victoire du Nord sur le Sud a permis l'abolition de l'esclavage en 1865. Cette abolition ne signifie pas pour autant l'égalité des races, loin de là : malgré les 14 e et 15 e  amendements de la Constitution votés par le Congrès en 1868 et en 1870 […] Lire la suite

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 221 mots
  •  • 9 médias

Dans un pamphlet publié en 1879, La Victoire du judaïsme sur la germanité , le journaliste et agitateur politique allemand Wilhelm Marr utilise les mots de « sémitisme » et d'« aryanisme », dérivés des classifications de la linguistique et de l'anthropologie physique de la seconde moitié du xix e  siècle. La même année, il fonde la Ligue antisémite, qui consacre l'entrée du terme antisémitisme ( A […] Lire la suite

APARTHEID

  • Écrit par 
  • Charles CADOUX, 
  • Benoît DUPIN
  •  • 9 031 mots
  •  • 10 médias

L'abolition officielle de l'apartheid en 1991 a mis fin sur le plan juridique à un système social de relations interpersonnelles et intercommunautaires qui avait progressivement rejeté l'Afrique du Sud blanche au ban de la communauté internationale. C'est en 1950 que le mot afrikaans apartheid entre dans le vocabulaire sud-africain. Il signifie littéralement « état de séparation ». Mais il prend […] Lire la suite

APARTHEID - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 356 mots

Mai 1948 Vainqueur des élections, le Parti national de Daniel F. Malan, héritier du « Parti nationaliste purifié » fondé en 1930, entreprend une politique de ségrégation raciale systématique. 1949 Une loi interdit les mariages entre Blancs et non-Blancs. 1950 Le Population Registration Act classifie la population sud-africaine en quatre groupes (Européens, Bantous, Métis et Asiatiques). Le Grou […] Lire la suite

SUSPECTS APPARENCE DES, psychologie

  • Écrit par 
  • Fanny VERKAMPT
  •  • 1 564 mots

Les jugements que nous portons à l’égard de celles et ceux avec qui nous interagissons au quotidien ne reposent parfois que sur de simples associations entre des traits physiques et des traits de caractère. L’utilisation de ces heuristiques (raccourcis mentaux) par les acteurs judiciaires pour sceller le sort de suspects dans des affaires criminelles a naturellement fait l’objet de débats controv […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

États-Unis. Envoi d’agents fédéraux à Portland. 17-30 juillet 2020

les manifestations quotidiennes contre le racisme et les brutalités policières. Celles-ci font suite à la mort de l’Afro-Américain George Floyd, tué en mai par un policier blanc à Minneapolis (Minnesota). Les élus locaux démocrates demandent le retrait de ces forces dont la présence a relancé […] Lire la suite

France. Manifestations contre le racisme et les violences policières. 2-14 juin 2020

pour Adama », pour dénoncer les violences policières. Adama Traoré est mort en juillet 2016 à la suite de son interpellation par les gendarmes, à Persan (Val-d’Oise). Sa sœur Assa Traoré, à l’initiative de cette manifestation, dénonce le « racisme systémique dans la police » et réclame « la fin […] Lire la suite

Canada. Manifestations contre le racisme et les violences policières. 2-24 juin 2020

Le 2, après le meurtre de l’Afro-Américain George Floyd par un policier blanc aux États-Unis en mai, le Premier ministre Justin Trudeau reconnaît, lors d’une conférence de presse, que « la discrimination systémique, le racisme anti-noir, l’intolérance existent aussi au Canada ». Le 5, à Ottawa […] Lire la suite

Belgique. Mouvement de protestation contre le racisme. 2-30 juin 2020

vandalisées à travers le pays ou remisées par les autorités. Plusieurs municipalités exprimeront la volonté de débaptiser des voies portant le nom de Léopold II. Le 7, quelque dix mille personnes participent à Bruxelles à une manifestation contre le racisme et les violences policières, autorisée […] Lire la suite

États-Unis. Développement du mouvement de contestation du racisme et des violences policières. 1er-16 juin 2020

séance photos devant l’église St. John’s, qui avait subi des dommages mineurs lors de la manifestation de la veille. Depuis la mort de l’Afro-Américain George Floyd tué par un policier blanc à Minneapolis (Minnesota) en mai, les grandes villes du pays sont le théâtre de manifestations contre le racisme […] Lire la suite

Pour citer l’article

Albert MEMMI, « RACISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/racisme/