QUINQUINA

HAHNEMANN CHRISTIAN FRIEDRICH SAMUEL (1755-1843)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 822 mots
  •  • 1 média

Médecin allemand, fondateur de l’homéopathie, Christian Friedrich Samuel Hahnemann est né le 10 avril 1755 à Meissen, en Saxe, ville où son père était peintre sur porcelaine. Samuel étudie d’abord à l'école municipale, où il montre de grandes dispositions pour les langues anciennes (grec et latin) et modernes (français et anglais). Remarqué pour ses capacités, il est admis à l’école princière Sai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-friedrich-samuel-hahnemann/#i_23358

HOMÉOPATHIE

  • Écrit par 
  • Olivier FAURE
  •  • 7 626 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La construction doctrinale de Samuel Hahnemann »  : […] Le fondateur de la doctrine ne fut ni le génie que décrivent ses thuriféraires ni l’illuminé présenté par ses détracteurs. Samuel Hahnemann, né à Meissen en Saxe en 1755 dans une famille de peintres sur porcelaine, fait ses études secondaires dans cette ville avant d’entreprendre des études de médecine, d’abord à Leipzig puis, déçu par un enseignement très théorique, à Vienne, qui était alors la M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homeopathie/#i_23358

LA COLONISATION DU SAVOIR. UNE HISTOIRE DES PLANTES MÉDICINALES DU « NOUVEAU MONDE » 1492-1750 (S. Boumediene) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 142 mots

Dans le chapitre « Classifier, contrôler »  : […] Le livre II concerne l’« or amer des Indes », l’écorce du quina-quina . L’histoire de l’écorce de cet arbre est assez connue, encore que souvent tissée d’imaginaire. Le pouvoir du quinquina contre les fièvres intermittentes (le paludisme) est établi vers 1630, mais on ne connaît pas précisément les raisons pour lesquelles les Indiens l’utilisaient. Le fait est que des jésuites introduisent son us […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-colonisation-du-savoir-une-histoire-des-plantes-medicinales-du-nouveau-monde-1492-1750/#i_23358

PRÉVENTION DU PALUDISME

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 789 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Se débarrasser des Plasmodium pour lutter contre le paludisme »  : […] On savait se protéger du paludisme en tuant le parasite bien avant les connaissances modernes sur la maladie. Le traitement contre les fièvres avec de l’écorce de quinquina, introduit en Europe par les jésuites au milieu du xvii e  siècle, a débarrassé par exemple Louis XIV de ses fièvres. Très à la mode à la Cour – on connaît le Poëme du quinquina rédigé par La Fontaine (et paru en 1682) –, ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prevention-du-paludisme/#i_23358

QUINIDINE

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 410 mots

Alcaloïde de formule brute C 20 H 24 O 2 N 2 , extrait de l'écorce de divers quinquinas ( Cinchona ), plantes de la famille des rubiacées ; ce sont de petits arbustes découverts à l'état sauvage en Amérique du Sud, plus particulièrement dans la cordillère des Andes, et cultivés de nos jours sous des climats tropicaux chauds et humides. Pour extraire les nombreux alcaloïdes contenus dans l'écorce d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quinidine/#i_23358

QUININE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 102 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] En 1569, le médecin de Philippe II d’Espagne, Francisco Hernández, est chargé de réaliser l’inventaire des savoirs, pratiques et remèdes utilisés par les Indiens de l’Amérique espagnole : à nouveaux territoires, nouvelles ressources... L’écorce d’un arbre, le quina-quina qui pousse sur l’Altiplano péruvien, fait partie de l’inventaire . Quel que soit l’usage particulier que les Indiens des Andes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quinine/#i_23358

RUBIALES

  • Écrit par 
  • Nicolas HALLÉ
  •  • 2 017 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les Rubiacées »  : […] Les Rubiacées (environ 500 genres et 6 000 espèces) sont réparties dans le monde entier. En France, elles sont toutes herbacées (6 genres et 61 espèces, dont de nombreux gaillets : Galium , les aspérules, la garance, mais la famille est surtout tropicale avec une majorité d'arbustes ( Coffea, Tricalysia, Psychotria ). Les arbres comme le quinquina ( Cinchona ) ainsi que les lianes ligneuses ou her […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rubiales/#i_23358