QUEEN MARY 2, paquebot

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La vie du « Queen Mary 2 »

Depuis sa livraison, le « Queen Mary 2 », à quelques adaptations près, suit les mêmes itinéraires. Comme il est positionné sur un marché de niche, il résiste plutôt bien à la crise. L'idée d'en faire un deuxième a cependant été abandonnée. Sa vitesse d'exploitation a toutefois été réduite à 24 ou 23 nœuds pour éviter l'utilisation des turbines à gaz trop gourmandes en combustible.

Concorde a cessé de voler en 2003, le Queen Elizabeth 2 (mis en service en 1969) a été désarmé en 2008. Mais d'autres navires neufs, Queen Elizabeth (mis en service en 2010 et succédant au Queen Elizabeth 2) et Queen Victoria (mis en service en 2007), sont venus depuis épauler le Queen Mary 2. Ces navires portent toujours le pavillon Cunard et perpétuent la tradition du croisement des « reines » sur les mers du globe.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Queen Mary 2

Queen Mary 2
Crédits : Justin Sullivan/ Getty Images News/ AFP

photographie

Système de propulsion du Queen Mary 2

Système de propulsion du Queen Mary 2
Crédits : B. Boger/ Aker Yards France

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Les derniers événements

15 novembre 2003 France. Accident sur le chantier du « Queen-Mary-2 »

À Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), où s'achève la construction du Queen-Mary-2, la passerelle d'accès au paquebot s'effondre lors d'une visite organisée pour les familles des salariés des Chantiers de l'Atlantique. L'accident, qui fait quinze morts, provoque une vive émotion dans la ville. Le président Jacques Chirac et le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin se rendent sur place. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain CROUZOLS, « QUEEN MARY 2, paquebot », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 avril 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/queen-mary-2-paquebot/