QUATREVINGT-TREIZE, Victor HugoFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Deux mondes s'affrontent

Le roman retrace la guerre de Vendée qui, au lendemain de l'exécution de Louis XVI, opposa les insurgés royalistes de l'Ouest, les blancs, aux troupes républicaines, les bleus, faisant près de 500 000 morts. Écrit dans l'urgence, il privilégie l'action dramatique, et une esthétique qui évoque souvent celle du théâtre, au détriment des longs commentaires que l'auteur affectionne d'ordinaire. Il repose sur une architecture simple, fortement rythmée : trois actes, trois lieux, trois personnages principaux.

La première partie se situe en mer. Une corvette anglaise emmène vers la Bretagne le marquis de Lantenac qui, appelé à prendre la tête des troupes royalistes, y voyage incognito. Au cours de la traversée, un canon, libéré de ses amarres, endommage la coque du navire. Celui-ci ne peut soutenir le combat devant l'escadre française qui l'intercepte et le coule. Fuyant dans une barque, Lantenac accoste en France, où sa tête est mise à prix. Reconnu et ovationné par les siens, il les exhorte à mener une guerre sans merci : « L'Armée républicaine est mon gibier... Pas de quartier. » Un bataillon de bleus est exterminé. Trois enfants qui en étaient les mascottes sont capturés.

La deuxième partie se passe dans le Paris révolutionnaire, dont Hugo retrace avec réalisme l'agitation. Les responsables du Comité de salut public, Danton, Marat et Robespierre, ont résolu de réprimer dans le sang l'insurrection vendéenne. Mais ils se méfient du commandant de l'armée républicaine, Gauvain, un aristocrate, et neveu de Lantenac qu'il soupçonnent d'être trop clément. Ils nomment auprès de lui un homme inflexible : Cimourdain, « une conscience pure... ayant en lui l'absolu ». Or, celui-ci a jadis été le précepteur de Gauvain, qu'il considère comme son fils.

La fin du roman a pour cadre la Vendée, où Gauvain triomphe de l'insurrection. Lantenac et ses fidèles se réfugient dans le château de la Tourque. Assiégés, ils fuient par une [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : agrégé de lettres modernes, ancien élève de l'École normale supérieure

Classification

Pour citer l’article

Philippe DULAC, « QUATREVINGT-TREIZE, Victor Hugo - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/quatrevingt-treize/