QIU YING [K'IEOU YING] (1510 env.-1551)

TANG YIN [T'ANG YIN] (1470-1523) ET QIU YING [K'IEOU YING] (1510 env.-1551)

  • Écrit par 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS
  •  • 1 606 mots

Dans le chapitre « Qiu Ying, un artiste mésestimé »  : […] Né près de Shanghai dans une famille pauvre, Qiu Ying commence à gagner sa vie comme ouvrier laqueur. Venu à Suzhou, où il est l'élève de Zhou Chen, il se fait bientôt remarquer par ses dons et entre dans le cercle des plus grands peintres. N'étant ni poète ni calligraphe, Qiu Ying sera célèbre pour la délicatesse de son pinceau, le raffinement de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tang-qiu/#i_32522