QIN [TS'IN] LES (~221-~206)

UNIFICATION DE LA CHINE

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 177 mots

La conquête de l'ensemble des territoires chinois par le royaume de Qin devait commencer en direction du sud, par le Sichuan. En — 221, quand les différents royaumes eurent été annexés, l'empire fut instauré par Qin Shihuangdi et le territoire, découpé en trente-six, puis en quarante-huit commanderies. Plusieurs mesures devaient suivre : unificatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/unification-de-la-chine/#i_21699

CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

  • Écrit par 
  • Thierry SANJUAN
  •  • 9 791 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le territoire, un produit de l'histoire »  : […] Le territoire de la Chine se donne, dans l'histoire officielle, comme l'extension d'un monde chinois qui trouve son foyer originel dans le bassin moyen du fleuve Jaune dès le II e  millénaire avant J.-C. Plus largement, la Chine se veut le foyer de civilisation de l'Asie orientale dans la mesure où elle était elle-même l'ensemble du monde, « tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-hommes-et-dynamiques-territoriales/#i_21699

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 672 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Les Qin (221-206 av. J.-C.) »  : […] Le prince qui était venu au pouvoir dans le royaume de Qin en 238 devait faire la conquête de tous les pays chinois et fonder le premier Empire. Après une dizaine d'années de campagnes au cours desquelles il détruit et annexe successivement les royaumes de Han (230), de Zhao (228), de Wei (225) et enfin de Qi, adversaire encore redoutable (221), l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_21699

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 351 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Poteries et grès des premières dynasties »  : […] La céramique fait son apparition en Chine à la fin de l'époque néolithique, entre 5000 et 2000 environ avant J.-C. Outre une poterie grise d'usage, on y distingue : – a ) dans le bassin moyen du Huanghe et s'étendant ensuite au Gansu, la poterie rouge à ample décor peint de la culture de Yangshao – plusieurs villages, dont Banpo découvert en 1953 p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_21699

CHINOISE (CIVILISATION) - La littérature

  • Écrit par 
  • Paul DEMIÉVILLE, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Yves HERVOUET, 
  • François JULLIEN, 
  • Angel PINO, 
  • Isabelle RABUT
  •  • 45 737 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les philosophes »  : […] Il ne saurait être question ici d'exposer les doctrines proprement philosophiques de la fin des Zhou ; on n'en retiendra que les aspects littéraires. La plus ancienne des œuvres philosophiques de cette époque, qui nous soit parvenue, est celle de Mencius ( Mengzi, « maître Meng »), qui vécut dans la seconde moitié du iv e  siècle. Comme Confucius, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-litterature/#i_21699

CONFUCIUS & CONFUCIANISME

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 14 466 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le confucianisme deXunzi »  : […] La pensée de Mencius éclipsa longtemps celle de Xunzi ; les confucéens ultérieurs reprochaient à celui-ci d'avoir contribué à ruiner le confucianisme ; nous voyons les choses d'un autre œil, et le sinologue américain Homer H. Dubs a pu écrire tout un ouvrage qui définit Xunzi comme l'organisateur du confucianisme sous sa forme ancienne. Durant sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confucius-et-confucianisme/#i_21699

DÉBUT DE L'EMPIRE CHINOIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 140 mots

—  359 Première série de grandes réformes administratives dans le royaume de Qin par Shang Yang, à l'origine de l'État centralisé en Chine. —  316 Conquête du Sichuan par le royaume de Qin. —  278 Destruction de Ying, la capitale du royaume de Chu, située près de l'actuelle Jiangling (Hubei) et expansion du royaume de Qin dans le bassin du moyen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debut-de-l-empire-chinois-reperes-chronologiques/#i_21699

GRANDE MURAILLE, Chine

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  • , Universalis
  •  • 1 620 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une histoire qui s'étend sur plusieurs siècles »  : […] Chronologiquement, on distinguera une préhistoire et trois périodes. La préhistoire, ce sont des murailles qu'édifient les principautés de la période des Printemps et des Automnes (le Qi au Shandong, dès vers — 450) et de celle des Royaumes combattants (le Wei, le Qin et le Chu dans l'intérieur, le Zhao, le Zhongshan et le Yan à la frontière nord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-muraille-chine/#i_21699

GRANDE MURAILLE DE CHINE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 498 mots

Vers — 500 Dès l'époque des Printemps et des Automnes (770-481 avant notre ère), et surtout à partir de — 300, les principautés du nord de la Chine, Qin, Zhao et Yan, se dotèrent de murs défensifs, souvent le long des rivières, en des zones menacées par leurs voisins nomades ou semi-nomades. Elles se protégeaient de populations qu'elles avaient en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-muraille-de-chine-reperes-chronologiques/#i_21699

LI SI [LI SSEU] (~280-~208)

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 376 mots

Politicien de la Chine ancienne, Li Si contribua d'une façon décisive, en tant que Premier ministre de l'Empire des Qin (~ 221-~ 206), à la grande entreprise de l'unification de la Chine sous l'hégémonie de son maître Qin Shi Huangdi. Il fut, auprès de Lü Buwei, le condisciple de Han Feizi, dont, pendant toute sa carrière, il devait appliquer les i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/li-si-li-sseu/#i_21699

SHAANXI FOUILLES DU

  • Écrit par 
  • Ching-lang HOU
  •  • 965 mots
  •  • 2 médias

Situé au pied du versant nord du mont Li dans le district de Lintong, province du Shaanxi, le mausolée de l'empereur Shihuang (~ 259-~ 210) des Qin compte parmi les sites historiques les plus connus en Chine. Il n'en reste aujourd'hui qu'un tumulus de quelque 40 mètres de hauteur. Cependant, le célèbre historien Sima Qian (~ 145-env. ~ 86) a consac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fouilles-du-shaanxi/#i_21699

SHI HUANGDI ou QIN SHI HUANGDI [TS'IN CHE HOUANG-TI] (~259-~210) empereur de Chine (~221-~210)

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 943 mots
  •  • 2 médias

Unificateur des États féodaux de la Chine des Zhou et fondateur de la première dynastie impériale, celle des Qin : la conquête définitive des États rivaux, en ~ 221, mit un terme à une longue lutte pendant laquelle la supériorité du royaume de Qin s'affirma, d'une part grâce à sa situation stratégique « à l'intérieur des passes », en une région dif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shi-huangdi-qin-shi-huangdi/#i_21699


Affichage 

Guerriers de Qin Shihuangdi

photographie

Plus de sept mille statues en terre cuite furent découvertes à l'extérieur de la sépulture du Premier Empereur Qin Shihuangdi (259 av J-C-210 av J-C) des Qin, dans le district de Lintong, province du Shaanxi, Chine 

Crédits : Keren Su, Getty Images

Afficher

Qin Shi Huangdi

photographie

Qin Shi Huangdi, premier empereur de Chine (221-210 av J-C), a symbolisé la tyrannie et la répression associées, dans la tradition confucéenne, au règne aveugle de la loi des légistes Cette idée fait encore se détourner beaucoup de Chinois des tribunaux, perçus comme de purs instruments... 

Crédits : AKG

Afficher

Guerriers de Qin Shihuangdi
Crédits : Keren Su, Getty Images

photographie

Qin Shi Huangdi
Crédits : AKG

photographie