PYRROLE & NOYAU PYRROLIQUE

AROMATICITÉ

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 4 724 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Définitions de l'aromaticité »  : […] Dans les divers exemples étudiés, le caractère aromatique commun à toutes ces molécules se manifestait à des degrés divers. Dans le benzène, il atteignait son maximum d'intensité, mais dans les autres molécules benzéniques, il était quelque peu atténué, dans les hétérocycles on observait une diminution progressive de l'aromaticité quand on passait du thiophène au pyrrole et au furanne. Il serait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aromaticite/#i_34028

CHLOROPHYLLES

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 3 556 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Synthèse, biogenèse »  : […] La synthèse de la chlorophylle  a a été complètement réalisée in vitro en 1960 par R. B. Woodward et son équipe à Harvard, en plusieurs étapes. Le principe de la méthode comprend la synthèse des noyaux pyrrole, leur accrochage entre eux, leur réduction partielle, l'addition progressive des chaînes latérales, des plus courtes aux plus longues. Mais les m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chlorophylles/#i_34028

HÉTÉROCYCLES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 4 693 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Propriétés chimiques »  : […] Les réactions typiques de l'hétéroatome des amines, éthers et sulfures aliphatiques ne se retrouvent pas ici, ce qui s'explique aisément par la participation d'un doublet non partagé de l'hétéroatome à la conjugaison cyclique de la molécule avec, comme conséquence, la non-disponibilité de ce doublet pour les réactifs électrophiles. Cette conjugaison est cependant assez limitée dans le cas de l'ox […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heterocycles/#i_34028

PORPHYRINES

  • Écrit par 
  • Alfred GAJDOS
  •  • 3 196 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Caractères chimiques »  : […] Les porphyrines constituent une vaste famille. Toutes sont des pigments. Toutes présentent à l'état libre et en lumière ultra-violette une magnifique fluorescence rouge, nettement décelable dans une solution de porphyrine allant de 50 à 1 000 millionièmes, ce qui est un caractère analytique précieux. Toutes les porphyrines sont des dérivés tétrapyrroliques cycliques, dont les formules peuvent êtr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/porphyrines/#i_34028