PURIFICATION, physico-chimie

ACÉTYLÈNE

  • Écrit par 
  • Henri GUÉRIN
  •  • 5 093 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les générateurs secs »  : […] Les générateurs secs ont été mis au point en Allemagne, pour la production de l'acétylène utilisé comme matière première de l'industrie chimique. Compte tenu de la réaction d'hydrolyse du carbure, la chaleur dégagée permet d'évaporer environ 600 g d'eau par kg de carbure, de telle sorte qu'on peut ajouter un kg d'eau par kg de carbure si l'on veut obtenir de la chaux hydratée sèche. Divers générat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acetylene/#i_28401

ALCALOÏDES

  • Écrit par 
  • Jacques E. POISSON
  •  • 5 684 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Purification »  : […] Les produits obtenus lors des extractions sont des mélanges qu'il importe de fractionner pour obtenir les alcaloïdes à l'état pur. On opère par cristallisation progressive dans des solvants adéquats, par extractions successives en milieu acide à l'aide de solutions de pH décroissant, en pratiquant une séparation par contre-courant d'un solvant non miscible, et surtout par chromatographie. Les mét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcaloides/#i_28401

ALUMINIUM

  • Écrit par 
  • Robert GADEAU, 
  • Robert GUILLOT
  •  • 9 640 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Raffinage de l'aluminium »  : […] L'aluminium produit par les cuves d'électrolyse titre de 99,4 à 99,8 p. 100 d'aluminium. On peut purifier cet « aluminium ordinaire » par raffinage électrolytique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aluminium/#i_28401

ANTICORPS MONOCLONAUX

  • Écrit par 
  • Michel MAUGRAS, 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 2 135 mots

Dans le chapitre « Les réactifs »  : […] Les anticorps monoclonaux ont l'avantage de posséder une spécificité stricte. En revanche, ils ne possèdent pas certaines propriétés d'agglutination des anticorps polyclonaux. Lorsqu'un antigène est mis en présence d'anticorps polyclonaux, les anticorps multiples qui le constituent se fixeront sur les différents épitopes de l'antigène, si bien que l'édifice moléculaire obtenu peut être suffisammen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticorps-monoclonaux/#i_28401

BÉRYLLIUM

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Robert GADEAU, 
  • Jean PERROTEY
  •  • 5 432 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Purification du béryllium »  : […] Pour certaines applications nucléaires, il est nécessaire de disposer de béryllium à 99,99 p. 100. On peut en obtenir de petites quantités par distillation dans le vide, par le procédé Van Arkel de décomposition de l'iodure ou par fusion de zone. Le seul procédé industriel est le raffinage électrolytique par voie ignée, en bain de chlorure, avec anode soluble en béryllium ordinaire. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beryllium/#i_28401

CUIVRE

  • Écrit par 
  • C.I.C.L.A., 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 8 199 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Affinage électrolytique »  : […] Le cuivre blister à purifier constitue l'anode d'un électrolyseur dont la cathode est une feuille mince de cuivre pur. Au cours de l'électrolyse, réalisée sous faible tension (de 0,25 à 0,4 V), le cuivre de l'anode se dépose sur la cathode, alors que les impuretés tombent au fond de la cuve d'électrolyse. Au bout de 21 à 28 jours d'électrolyse, les cathodes constituées de cuivre d'une pureté supé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuivre/#i_28401

FER - Minerais de fer

  • Écrit par 
  • Louis BUBENICEK, 
  • Éric HESS, 
  • Richard PAZDEJ
  •  • 5 179 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Métallurgie »  : […] Pour extraire le fer métallique des minerais où il se trouve principalement à l'état d'oxyde ferrique Fe 2 O 3 , il faut séparer le fer de l'oxygène. Cette dissociation est réalisée à température élevée par un traitement de réduction par le carbone. Le métal se sature alors en carbone, son point de fusion est abaissé, et on le recueille à l'état liquide : c'est la fonte. Cette dernière est soumis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fer-minerais-de-fer/#i_28401

HÉMOPHILIE

  • Écrit par 
  • Édith FRESSINAUD, 
  • Dominique MEYER
  •  • 4 269 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Hémophilie A »  : […] Dans l' hémophilie A , des concentrés plasmatiques ou de facteur VIII recombinant sont actuellement disponibles. Les centres français de fractionnement du plasma fabriquent, depuis 1988, des concentrés de facteur VIII de très haute pureté. La purification du facteur VIII se fait par chromatographie, ce qui permet une concentration du facteur VIII d'environ 10 000 fois par ra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemophilie/#i_28401

IONS ÉCHANGEURS D'

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET
  •  • 6 125 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Permutations d'ions »  : […] La permutation d'ions est le mode d'utilisation le plus simple et le plus fréquent, tant au laboratoire que dans l'industrie. Si les conditions chimiques sont telles que la solution contienne une espèce capable de se fixer dans la résine, la solution abandonne le soluté jusqu'à ce que toute la résine de la colonne soit en équilibre avec la solution. On dit qu'il y a permutation de l'ion initial d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echangeurs-d-ions/#i_28401

LANTHANE ET LANTHANIDES

  • Écrit par 
  • Concepcion CASCALES, 
  • Patrick MAESTRO, 
  • Pierre-Charles PORCHER, 
  • Regino SAEZ PUCHE
  •  • 11 267 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Extraction liquide-liquide »  : […] L'extraction liquide-liquide consiste à extraire une substance de sa solution aqueuse à l'aide d'un solvant organique non miscible à l'eau. En fait, une extraction n'est jamais totale, car la substance se répartit entre les solvants, selon un coefficient de partage, dans ce cas peu élevé, entre 1,5 et 2 (fig. 2) . Bien que les terres rares aient des propriétés chimiques très voisines, le coefficie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lanthane-et-lanthanides/#i_28401

MEMBRANES, transferts

  • Écrit par 
  • Michel RUMEAU
  •  • 5 887 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Dialyse ionique »  : […] Sous l'action d'un gradient de concentration, il y a transfert d'ions, dans chaque sens et en quantités égales, de part et d'autre de la membrane. Le gradient de concentration élevé d'un ion peut servir au transfert d'un autre ion, même contre le propre gradient de ce dernier, si sa concentration totale est plus faible. En effet, à l'équilibre, le rapport des concentrations des ions M et N dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/membranes-transferts/#i_28401

PLUTONIUM

  • Écrit par 
  • Daniel CALAIS, 
  • André CHESNÉ
  •  • 3 901 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Plutonium 239 »  : […] Le plutonium 239 se forme dans les réacteurs nucléaires alimentés à l' uranium. La capture radiative d'un neutron par l'uranium 238 conduit à un isotope de masse supérieure, l'uranium 239. Celui-ci, instable, se transmute par émission β en neptunium 239 avec une demi-vie de 23,45 minutes. Ce dernier isotope est également émetteur β (sa demi-v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plutonium/#i_28401

PROTÉINES

  • Écrit par 
  • Yves BRIAND, 
  • Philippe BRION, 
  • René LAFONT, 
  • Jean-Claude MEUNIER, 
  • Pierre VIGNAIS
  •  • 20 683 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre «  Méthodes de purification et d'analyse des protéines »  : […] L' extraction d'une protéine contenue dans un tissu commence par la destruction de l'organisation cellulaire par broyage, ultrasons, lyse des parois, par exemple. Les débris cellulaires sont séparés par centrifugation : le matériel soluble est recueilli et dialysé pour éliminer les petites molécules. Diverses méthodes sont ensuite utilisées pour purifier une protéine particulière à partir du méla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proteines/#i_28401

PURETÉ, chimie

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 1 243 mots

« Tout est mélange », a-t-on envie d'écrire. Le corps pur s'apparente à une conjecture, et n'admet de définition qu'opératoire. N'est-il qu'un inaccessible idéal, éloigné de toute réalité ? Ce n'est pas aussi tranché. Le cristal vient infirmer un pessimisme aussi radical. Il suffit pour s'en convaincre de rappeler une observation simple : parfois, du sucre cristallise dans un pot de confiture. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purete-chimie/#i_28401

THORIUM

  • Écrit par 
  • Alfred LECOCQ, 
  • Jean-Pierre ZANGHI
  •  • 2 976 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Traitement du minerai »  : […] La séparation du thorium contenu dans la monazite est un problème complexe qui a reçu de nombreuses solutions. Après un enrichissement du minerai par des procédés mécaniques et magnétiques, il s'agit de séparer de la gangue le thorium, les terres rares et l'uranium. Cette opération est généralement réalisée en deux étapes. On effectue d'abord une concentration et les produits concentrés sont ensu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thorium/#i_28401

URANIUM

  • Écrit par 
  • Bernard BOUDOURESQUES, 
  • Jean CARALP, 
  • Jeanne LEHMANN, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 230 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Purification et conversion »  : […] Les concentrés mis en solution dans l'acide nitrique à une concentration de 400 à 450 grammes d'uranium par litre sont purifiés, en général avant fluoration, par extraction par solvant (tributylphosphate) afin, d'une part, d'éliminer les impuretés qui gêneront lors des diverses opérations ultérieures subies par l'uranium et, d'autre part, d'obtenir de l'uranium de pureté nucléaire, c'est-à-dire e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uranium/#i_28401

ZINC

  • Écrit par 
  • Noël DREULLE, 
  • Paule DREULLE, 
  • Jean-Louis VIGNES, 
  • Bernard WOJCIEKOWSKI
  •  • 5 307 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Raffinage du zinc »  : […] Le raffinage par liquation limite la teneur en plomb et en fer des zincs thermiques. Le bas point d'ébullition du zinc par rapport à ceux de ses impuretés rend possible la purification du métal par distillation. Le procédé le plus répandu est celui de la New Jersey Company, qui utilise des colonnes à plateaux en carbure de silicium. Ce procédé comporte deux phases : distillation de la plus grande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zinc/#i_28401


Affichage 

Purification des protéines

graphique

Principe de la précipitation fractionnée par le sulfate d'ammonium 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Purification des protéines
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique