PUPILLE, anatomie

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS, 
  • Universalis
  •  • 30 259 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Étude de la motricité oculaire et de l'acuité visuelle »  : […] L'examen fait par le neurologue sera complété, en particulier, en utilisant le coordimètre de Lancaster qui précisera une atteinte des nerfs moteurs oculaires. Un examen en chambre noire appréciera l'état de la motilité intrinsèque de la pupille. L'ophtalmologiste pourra également déceler l'origine d'une baisse de l'acuité visuelle et la rapporter éventuellement à une origine neurologique. […] […] Lire la suite

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 129 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Troubles pupillaires »  : […] Les troubles fonctionnels pupillaires sont assez fréquents et la multiplicité des causes possibles en rend l'analyse parfois difficile. Il s'agit soit d'une mydriase (la pupille est trop grande), soit d'un myosis (la pupille est trop resserrée). Les mydriases sont déterminées par la paralysie de la troisième paire crânienne (atteinte des fibres innervant le sphincter de l'iris) et surtout par les […] […] Lire la suite

OPTIQUE Optique instrumentale

  • Écrit par 
  • Albert ARNULF
  •  • 6 689 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Schéma de l'instrument visuel »  : […] On appelle « instrument visuel » celui dont l'œil constitue le récepteur unique. L'œil comporte un système optique muni d'un diaphragme à ouverture réglable, l' iris , formant l'image sur une mosaïque de cellules sensibles à la lumière, la rétine , dont les réponses sont transmises au cerveau qui en assure la perception. Tout instrument visuel (lunette, télescope, microscope, projecteur de profil […] […] Lire la suite

VISION Optique oculaire et optométrie

  • Écrit par 
  • Pierre DENIEUL, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Françoise VIÉNOT
  •  • 8 811 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Luminances, contrastes »  : […] L'éclairement en un point de la rétine dépend de la luminance du point correspondant du champ visuel, de la transparence des milieux oculaires et aussi du diamètre ω de la pupille de l'œil. Ce diamètre, très variable selon les observateurs, est conditionné par la luminance  L du champ, d'une façon dont (si L est uniforme) la figure donne une idée. La contraction pupillaire se produit, par un mo […] […] Lire la suite

VISION Vision et évolution animale

  • Écrit par 
  • Stéphane HERGUETA
  •  • 5 788 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les yeux »  : […] Les yeux sont constitués de plusieurs centaines ou milliers de photorécepteurs regroupés dans une capsule plus ou moins profonde. Celle-ci est fermée par une membrane transparente (la cornée chez les Vertébrés) et contient un cristallin qui concentre les rayons lumineux sur la partie sensible de l'œil (rétine qui regroupe les photorécepteurs et les neurones sensoriels). Cette disposition très simp […] […] Lire la suite