PSYCHOSE (psychanalyse)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les psychoses infantiles

C'est très tardivement que la psychiatrie infantile s'est libérée de classifications et de descriptions empruntées à la clinique des adultes. L'individualisation des psychoses infantiles par rapport aux concepts de démence précoce et de schizophrénie en est une illustration. Jusqu'au début du xxe siècle, les différents tableaux de pathologie mentale de l'enfant furent confondus sous les vocables d'« idioties congénitales ou acquises », de démences, d'épilepsie. Le mouvement psychanalytique, en mettant l'accent sur les tout premiers stades du développement émotionnel et sur l'importance des premières expériences vécues par le jeune enfant, permit une compréhension dynamique et structurale de l'évolution psychique normale et pathologique. Par la suite, un changement méthodologique est intervenu qui fait passer de l'étude des mécanismes intrapsychiques à celle des interactions entre l'individu et son milieu familial et qui s'appuie notamment sur les recherches contemporaines en psychothérapie familiale ou sur des observations de bébés conduites dans des familles à transaction psychotique. De nouvelles perspectives d'application se dégagent de ces travaux, aussi bien pour le diagnostic précoce et la thérapeutique que pour la clinique préventive.

Les psychoses de l'enfant peuvent se manifester très tôt, dès la première année de la vie ; des traits spécifiques d'organisation mentale les caractérisent, qui donnent lieu à des tableaux cliniques différents suivant l'âge, le degré d'évolution libidinale, les régressions et fixations survenues au cours du développement. Le polymorphisme clinique et structural est important : il va des formes à prédominance déficitaire aux formes pseudo-névrotiques ou caractérielles, cas limites, border line ou prépsychotiques selon la terminologie employée. On peut, schématiquement, distinguer les psychoses de développement, dans lesquelles la per [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages





Écrit par :

  • : professeur de psychopathologie à l'université de Paris-VII, directeur du Laboratoire de psychopathologie, directeur de formation doctorale, chargé de mission pour la création de l'Institut interuniversitaire européen, codirecteur de la Revue internationale de psychopathologie
  • : médecin-général inspecteur, ancien professeur du Val-de-Grâce, directeur central du Service de santé des armées
  • : docteur en médecine, docteur ès lettres et sciences humaines, professeur de psychologie clinique et anthropologique à l'université de Paris-IV-Sorbonne-René-Descartes

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre FÉDIDA, Pierre JUILLET, Hélène STORK, « PSYCHOSE (psychanalyse) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychose-psychanalyse/