PSYCHOLOGIE INTERCULTURELLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La psychologie culturelle

Au début des années 1990, certains chercheurs ont proposé de donner le nom de « psychologie culturelle » à une position théorique particulière quant aux rapports entre la culture et la psychologie, affirmant du même coup une volonté de distinguer cette discipline de la psychologie interculturelle et de la psychologie culturelle comparative. Deux caractéristiques de la psychologie culturelle peuvent être soulignées. Premièrement, alors que la psychologie culturelle conçoit la culture comme étant essentiellement interne à la personne, la psychologie interculturelle a plutôt tendance à considérer la culture comme un ensemble de facteurs ou de conditions externes à l’individu. Deuxièmement, alors que les orientations de la recherche en psychologie interculturelle se situent du côté de l’universalisme et de l’unité du genre humain, celles de la psychologie culturelle privilégient davantage le relativisme et l’idée que la culture et l’esprit se constituent mutuellement. Ces distinctions sont importantes, car elles conduisent à des points de vue opposés sur la question de l’universalité des processus cognitifs.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : professeur de psychologie sociale et cognitive, directeur du Laboratoire de psychologie sociale et cognitive (Lapsco), UMR 6024 du CNRS

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Serge GUIMOND, « PSYCHOLOGIE INTERCULTURELLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-interculturelle/