PSYCHOLOGIE GÉNÉTIQUE

BALDWIN JAMES MARK (1861-1934)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 490 mots

Philosophe et psychologue de formation, James Baldwin a joué, dans le développement de la psychologie scientifique, un rôle important en introduisant dans celle-ci des concepts empruntés à la théorie de l'évolution. Après une année d'études à Berlin et à Leipzig, avec Wundt, il enseigna et dirigea des recherches psychologiques successivement à Toronto, Princeton (1893-1903), Baltimore (1903-1909), […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) - La socialisation

  • Écrit par 
  • Philippe MALRIEU
  •  • 5 482 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les théories »  : […] De ce double processus, les théories de la socialisation soulignent tel ou tel aspect, en fonction des idéologies qui leur sont sous-jacentes, mais aussi en raison des méthodes qu'elles privilégient. Ainsi a-t-on relevé la tendance des Anglo-Saxons à souligner dans la socialisation les relations interpersonnelles, la recherche par les individus de l'utile et du plaisir, tandis que les sociologues […] Lire la suite

PERMANENCE DE L'OBJET, psychologie

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 218 mots

L'expression « permanence de l'objet » est due à Jean Piaget. Il l'a proposée dans les années 1940 pour rendre compte de tout un ensemble d'observations que ses travaux relatifs à la psychogenèse de l'enfant lui avaient fait découvrir. Piaget montra que le nourrisson doit stabiliser un univers pratique (sensori-moteur) cohérent. À la naissance et pendant quelques semaines, le nouveau-né existe dan […] Lire la suite

PERSPECTIVE

  • Écrit par 
  • Marisa DALAI EMILIANI
  •  • 8 113 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « La perception de la tridimensionnalité perspective »  : […] Si les projections de la géométrie descriptive permettent de passer sans ambiguïté de la figure objective à sa représentation sur un plan et vice versa ( restitution perspective ), dans le cas de la perspective on néglige le problème inverse pour introduire quelques hypothèses concernant la position du centre de projection et du tableau qui permettent d'organiser la construction géométrique en fon […] Lire la suite

PIAGET JEAN (1896-1980)

  • Écrit par 
  • Pierre GRÉCO
  •  • 5 907 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Piaget psychologue »  : […] La psychologie de Piaget, qui s'est baptisée elle-même « psychologie de l' intelligence », est en fait une psychologie des opérations cognitives aux différents niveaux de leur développement. Cette définition resterait toutefois incomplète et incorrecte si on n'y ajoutait deux précisions. La première est que chez Piaget l'« intelligence » désigne non pas une « faculté » mentale parmi d'autres, mais […] Lire la suite

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 034 mots

Dans le chapitre « Couples d'opposés et polarités dans la genèse du moi »  : […] La succession des étapes de la formation du moi, dont la structure est isomorphe par rapport à la dialectique précédente, met elle-même en jeu, dans le cadre coordonné d'une genèse de l'amour et de la haine, un ensemble complexe de deux systèmes d'opposition ( Gegensätze ), dont l'un se définit comme constitué de trois couples d'opposés ( Gegensatzpaar ), l'autre de trois polarités ( Polarität ). […] Lire la suite

PSYCHOSE (psychanalyse)

  • Écrit par 
  • Pierre FÉDIDA, 
  • Pierre JUILLET, 
  • Hélène STORK
  •  • 10 030 mots

Dans le chapitre « Hypothèses étiopathogéniques contemporaines »  : […] L'origine des psychoses infantiles, comme celle de la schizophrénie, reste encore inconnue. Il est, de toute façon, probable qu'elle ne relève pas d'une étiologie univoque, mais qu'une pluralité de facteurs peuvent être en cause. Les recherches sur ce sujet sont effectuées dans deux grandes directions : les études organo-génétiques et les études psychogénétiques. Les recherches génétiques, biochim […] Lire la suite

WALLON HENRI (1879-1962)

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 2 182 mots

Dans le chapitre « Alternance et intégration »  : […] La formation de la personne est un processus de type discontinu en même temps que continu, la genèse d'une « unité faite de contraste et de conflits ». De fait, ce couple discontinuité-continuité exprime l'équilibre où se tient la pensée wallonienne entre deux catégories de concepts, dont la conjonction est tout aussi difficile que nécessaire. La première concerne la composante biologique du compo […] Lire la suite