PSYCHOLOGIE GÉNÉRALE & EXPÉRIMENTALE

AGRESSION (psychologie sociale)

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 899 mots

L’agression est définie comme un comportement qui vise à blesser intentionnellement un individu motivé à se soustraire à ce traitement. Les recherches conduites sur les formes et fonctions du comportement agressif ont mobilisé des méthodologies extrêmement variées (statistiques publiques judiciaires et policières, enquêtes de victimation ou de délinquance autoreportée, observations, tests cogniti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agression-psychologie-sociale/#i_22677

ANALYSE & SÉMIOLOGIE MUSICALES

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 5 121 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La sémantique musicale »  : […] C'est dans une toute autre perspective, méthodologique et esthétique, que se placent les analyses qui se proposent de faire apparaître la dimension sémantique des œuvres et des corpus, puisque, à la différence du structuralisme, qui considère les œuvres comme des objets formels, l'approche sémantique reconnaît que la musique est le véhicule d'émotions, de sentiments, d'images appartenant au vécu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/analyse-et-semiologie-musicales/#i_22677

APPRENTISSAGE, psychologie

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H, 
  • Jean-François LE NY
  •  • 5 932 mots
  •  • 2 médias

Dans l'opposition souvent établie en matière d'activités psychologiques entre l' inné et l'acquis, l'importance accordée à ce dernier a souvent varié. Alors que le problème de l'apprentissage n'avait aucune place dans les premiers traités de psychologie et que les problèmes de l' habitude, entendue en un sens étroit, et de la mémoire n'y étaient envisagés que sous leur aspect subjectif, les inves […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-psychologie/#i_22677

APPRENTISSAGE IMPLICITE

  • Écrit par 
  • Pierre PERRUCHET
  •  • 1 086 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’approche expérimentale »  : […] Les situations génératrices d’apprentissage implicite sont, certes, innombrables en milieu naturel, mais avec des limites importantes dans les possibilités de manipulations expérimentales. Les chercheurs ont privilégié une autre approche : des volontaires adultes sont placés dans une situation régie par des règles totalement arbitraires et relativement complexes, sous un prétexte quelconque, le se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-implicite/#i_22677

ASHBY WILLIAM ROSS (1903-1972)

  • Écrit par 
  • Pierre GOUJON
  •  • 373 mots

Médecin anglais, neurologue, psychiatre et cybernéticien. Ses études au sein du laboratoire de recherches psychiatriques du Barnwood House Hospital, à Gloucester, dont il est directeur, le conduisent à établir des analogies entre la structure du cerveau humain et celle des machines, en particulier en ce qui concerne le mécanisme de rétroaction ou « feed back ». En 1948, sur la base d'observations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-ross-ashby/#i_22677

ASSOCIATIONNISME

  • Écrit par 
  • Frederic Charles BARTLETT
  •  • 630 mots

C'est pour expliquer des phénomènes propres à la mémoire qu'on élabora la théorie relative à l'association mentale. Celle-ci n'a posé un problème philosophique que lorsque, sous le nom d'associationnisme, des penseurs ont constitué une théorie psychologique globale. Aristote avait distingué trois formes d'association : par similarité, par contraste et par contiguïté. Mais la formule « association […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/associationnisme/#i_22677

ATTENTION

  • Écrit par 
  • Éric SIÉROFF
  •  • 1 924 mots

Dans le chapitre « Déclenchement de l’attention »  : […] Les travaux de psychologie expérimentale et ceux conduits en neuro-imagerie fonctionnelle ont permis de progresser sur de grandes questions théoriques, comme le déclenchement de l’attention. Ainsi, l’attention peut être mise en jeu de deux manières : la manière endogène, dans laquelle l’individu dirige activement et volontairement son attention, et la manière exogène, dans laquelle l’attention de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/attention/#i_22677

ATTITUDE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 4 164 mots
  •  • 2 médias

Le mot attitude vient du latin aptitudo. Son sens primitif appartient au domaine de la plastique : « Manière de tenir le corps. [Avoir] de belles attitudes », dit Littré. Du physique le terme se transpose au moral : « L'attitude du respect » ; puis il déborde le moral pour indiquer des dispositions diverses : « Le gouvernement par son attitude a rassuré les amis de la paix », dit encore Littré. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/attitude/#i_22677

BEHAVIORISME

  • Écrit par 
  • Jean-François LE NY
  •  • 4 674 mots
  •  • 1 média

L'acte de naissance du behaviorisme est constitué par l'article intitulé « La Psychologie telle qu'un behavioriste la voit », que John Watson publia en 1913 dans la revue qu'il dirigeait, la Psychological Review. Il développa et précisa ensuite ses idées dans divers articles et dans plusieurs ouvrages, dont le principal est Behaviorism , publié pour la première fois en 1925. Bien que Watson lui-mê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/behaviorisme/#i_22677

BINET ALFRED (1857-1911)

  • Écrit par 
  • Jacques PERSE
  •  • 1 368 mots
  •  • 1 média

Fondateur de L'Année psychologique et créateur de la psychométrie scientifique, Alfred Binet établit le premier test mental véritablement applicable et fut l'un des promoteurs de la psychologie expérimentale en France. « Il faut toujours, écrivait-il, faire bon accueil aux faits qui sont en opposition avec nos théories » ; ses études sur l'hystérie, sur la graphologie, sur de nombreux problèmes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-binet/#i_22677

BROADBENT DONALD (1926-1993)

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H
  •  • 393 mots

Donald Broadbent, né en 1926, est un psychologue britannique, qui a enseigné la psychologie expérimentale successivement dans les universités de Cambridge et d’Oxford. Il explique sa vocation pour la psychologie à travers son engagement (à dix-sept ans) dans la Royal Air Force pendant la Seconde Guerre mondiale : il y observe que les difficultés de communication sont plus souvent liées à des facte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/donald-broadbent/#i_22677

BUYTENDIJK FREDERIK (1887-1974)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 1 277 mots

Occupant une place particulière parmi les meilleurs psychologues contemporains, le savant hollandais F. J. J. Buytendijk, qui fut pendant de longues années professeur aux universités de Nimègue et d'Utrecht, peut difficilement être rangé dans une école. On ne peut pas non plus le considérer comme un éclectique préoccupé de psychologie générale. Ce qui domine son œuvre est avant tout le souci de ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederik-buytendijk/#i_22677

CATTELL JAMES MCKEEN (1860-1944)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 421 mots

Les historiens de la psychologie sont unanimes à reconnaître l'ampleur de la personnalité de James Cattell et l'influence déterminante qu'il exerça sur le développement de la psychologie aux États-Unis. Comme la plupart des psychologues américains de cette époque, Cattell reçut sa formation scientifique en Allemagne. Il étudia avec R. H. Lotze à Göttingen et avec W. Wundt à Leipzig. Il rencontra u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-mckeen-cattell/#i_22677

CERVEAU ET LANGAGE ORAL

  • Écrit par 
  • Jean-François DÉMONET
  •  • 2 863 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Bases cérébrales du développement du langage oral »  : […] L’étude des bases fonctionnelles et cérébrales de l’ontogénie du langage s’est effectuée à l’aide de paradigmes issus de la psychologie expérimentale adaptés au comportement du tout jeune enfant, de méthodes de neurophysiologie (potentiels évoqués, imagerie optique) et d’imagerie cérébrale (imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, IRMf). Ces travaux ont permis de montrer, à des âges de pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-langage-oral/#i_22677

CERVEAU ET ÉMOTION

  • Écrit par 
  • Patrik VUILLEUMIER
  •  • 1 618 mots
  •  • 1 média

L’étude des mécanismes cérébraux des émotions, chez l’homme et l’animal, a explosé au début du xxi e  siècle, après avoir été souvent ignorée par les neurosciences comparativement à d’autres processus mentaux ou comportementaux, notamment en raison d’une définition des émotions souvent centrée sur leurs composantes subjectives, donc essentiellement privées, et par conséquent difficiles à observer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-emotion/#i_22677

CONDITIONNEMENT

  • Écrit par 
  • Marc RICHELLE
  •  • 5 027 mots

Le terme « conditionnement » s'applique, en psychologie scientifique, à des mécanismes d'acquisition des comportements à la faveur de certaines relations précises entre les réactions de l'organisme et les stimulations du milieu. Décrit et exploré à l'origine par Pavlov (1849-1936), dans des expériences classiques sur le chien, le conditionnement dit pavlovien (ou classique, ou de type I) s'éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conditionnement/#i_22677

DÉVELOPPEMENT DU TEMPS, psychologie

  • Écrit par 
  • Sylvie DROIT-VOLET
  •  • 2 083 mots

Dans le chapitre « Un sens précoce du temps »  : […] Lorsqu’il s’agit de l’évaluation de la durée d’événements ou de l’intervalle temporel entre deux événements, de quelques millisecondes à plusieurs minutes, on parle de perception du temps. La perception du temps n’est pas une capacité spécifique à notre espèce. Les animaux comme les êtres humains sont capables d’estimations temporelles précises. De nombreux travaux expérimentaux ont par ailleurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-du-temps-psychologie/#i_22677

DIEL PAUL (1893-1972)

  • Écrit par 
  • Alain BAVELIER
  •  • 657 mots

Psychologue français d'origine autrichienne, Paul Diel est le créateur de la psychologie de la motivation. Soutenu par Einstein, avec lequel il a correspondu pendant de longues années, il a travaillé notamment dans le cadre du C.N.R.S. et au sein du laboratoire de psychologie dirigé par Henri Wallon. S'écartant des voies tracées par Freud et Adler, il a voulu élever l'introspection au rang d'une m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-diel/#i_22677

EBBINGHAUS HERMANN (1850-1909)

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 334 mots

Psychologue allemand, qui s'est attaché à mettre au point des méthodes de mesure pour l'étude des processus mentaux supérieurs. Né près de Bonn, fils de marchand, Ebbinghaus fait des études d'histoire, de philologie, puis de philosophie à Bonn, Halle et Berlin et commence une existence indépendante d'homme de science. Il découvre chez un bouquiniste parisien, en 1875, l'ouvrage de Fechner Element […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-ebbinghaus/#i_22677

ENFANCE (Les connaissances) - La petite enfance

  • Écrit par 
  • Hélène STORK
  •  • 8 691 mots
  •  • 2 médias

« La psychanalyse des individus, écrivait S. Freud dans Moïse et le monothéisme (1938), nous apprend que les impressions les plus précoces, recueillies à une époque où l'enfant ne fait encore que balbutier, provoquent un jour, sans même resurgir dans le conscient, des effets obsédants. » Dans la continuité de cette intuition géniale, des psychanalystes qui ont consacré une grande part de leur ac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-la-petite-enfance/#i_22677

ÉTHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Odile PETIT
  •  • 2 517 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De l'opposition de courants d'idées à l'élaboration des quatre questions fondatrices »  : […] Quand on retrace le développement de l'éthologie, on voit se répéter des oppositions entre différents courants théoriques. L'éthologie s'est cristallisée autour de la querelle de l'inné et de l'acquis, qui a stimulé soit les recherches sur l'instinct (concept considéré comme trop étroit rétrospectivement), qui se rattachent à l'éthologie dite objectiviste, soit les études sur l'apprentissage, lié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethologie/#i_22677

FECHNER GUSTAV THEODOR (1801-1887)

  • Écrit par 
  • Claude RABANT
  •  • 911 mots

L'inventeur de la psychophysique, Fechner — un des penseurs qui marquèrent le plus l'Allemagne au xix e siècle — est à bien des égards l'héritier de la philosophie de la nature. Encore étudiant, il lit avec enthousiasme les œuvres de Schelling et d'Oken. Il en retient l'idée « que la nature culmine dans une unité et qu'elle est pénétrée par un principe spirituel ». Pourtant il préfère d'abord, lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustav-theodor-fechner/#i_22677

FRAUDE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 4 393 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'embellissement des données »  : […] Il est important de souligner la continuité entre la fraude caractérisée et ces petits arrangements quotidiens avec les données expérimentales, très répandus dans les laboratoires. Ces derniers peuvent s'expliquer par la volonté d'un chercheur d'obtenir un résultat dont il a l'intuition sous une forme particulièrement aboutie. Deux exemples historiques classiques de ces embellissements de données […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fraude-scientifique/#i_22677

FRUSTRATION

  • Écrit par 
  • Jacques NASSIF
  •  • 7 788 mots

Dans le chapitre « Le discours de la psychologie expérimentale »  : […] Qui est donc responsable de l'introduction de la notion de frustration, en tant qu'elle se distingue du concept freudien de Versagung et sous-tend l'usage du terme, en anglais ? Dans l'état actuel des connaissances, on serait bien en peine de le dire. Les analyses que l'on va faire en ce terrain mouvant de la psychologie ne sauraient certes tenir lieu de documents ; mais il semble que la recherc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frustration/#i_22677

GESTALTISME

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 6 595 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un double courant originel : Wilhelm Wundt et Franz Brentano »  : […] La psychologie moderne, à ses origines, est représentée par deux noms de première importance : Wilhelm Wundt (1832-1920) et Franz Brentano (1838-1917). Wundt est le fondateur de la psychologie expérimentale, qui s'assigne alors pour tâche de reconstruire scientifiquement la conscience en tentant d'appliquer les méthodes physiologiques de l'époque aux « éléments » qu'elle suppose pouvoir différe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gestaltisme/#i_22677

GESTION DU STRESS

  • Écrit par 
  • Jacques VAN RILLAER
  •  • 947 mots

Le mot « stress » désigne en physique la tension exercée sur un matériau par un agent extérieur. Par analogie, des physiologistes l’ont utilisé depuis les années 1930 pour désigner la tension provoquée dans l’organisme par un agent extérieur. Les premiers ont été Walter Cannon et Hans Selye, ce dernier étant à l’origine de la diffusion considérable du mot. Il en a proposé plusieurs définitions, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gestion-du-stress/#i_22677

GUTHRIE EDWIN RAY (1886-1959)

  • Écrit par 
  • Pierre LECOCQ
  •  • 643 mots

Psychologue américain de l'école béhavioriste, théoricien du comportement et de l'apprentissage. Après avoir fait ses études à l'université de Pennsylvanie, Guthrie obtient son doctorat en 1912. Il commence sa carrière universitaire en 1914 à l'université de Washington, qu'il ne quittera qu'en 1956. Ses livres les plus importants sont : La Psychologie de l'apprentissage ( The Psychology of Learnin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edwin-ray-guthrie/#i_22677

HULL CLARK LEONARD (1884-1952)

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 305 mots

Représentant le plus important du behaviorisme par l'influence qu'il a exercée. Très impressionné lui-même par la lecture de la traduction anglaise des articles de Pavlov Conditioned Reflexes (1927), Hull a développé une théorie de l'apprentissage extrêmement élaborée et présentée sous une forme déductive qui était inhabituelle pour l'époque. Cette théorie reste le prototype de la théorie dite S- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clark-leonard-hull/#i_22677

HYPNOSE

  • Écrit par 
  • Léon CHERTOK
  •  • 3 523 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les théories en présence »  : […] Les théories sur l'hypnose se répartissent en trois tendances, inspirées respectivement par la physiologie, la psychologie expérimentale et la psychanalyse. Les théories physiologiques sont centrées sur les rapports entre le sommeil et l'hypnose considérée par les pavloviens comme un sommeil partiel. Dans le sommeil normal, l'écorce cérébrale est inhibée, mais cette inhibition laisse pourtant sub […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypnose/#i_22677

IMPULSIVITÉ

  • Écrit par 
  • Joël BILLIEUX
  •  • 907 mots

L’impulsivité, définie globalement comme la tendance à exprimer des comportements excessifs et non planifiés, est un concept intégré dans les principaux modèles de la personnalité. L’impulsivité représente également une dimension psychologique importante pour la compréhension et le diagnostic d’un grand nombre de troubles psychopathologiques et neurologiques. Au cours des dernières décennies, un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/impulsivite/#i_22677

INCONSCIENT

  • Écrit par 
  • Christian DEROUESNE, 
  • Hélène OPPENHEIM-GLUCKMAN, 
  • François ROUSTANG
  •  • 8 260 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'inconscient des neurosciences cognitives »  : […] La psychologie cognitive, fondée sur la théorie de l'information, s'oppose à la psychanalyse par sa méthodologie comme par son champ initial d'application : c'est une psychologie expérimentale développée à partir de l'étude de l'homme normal et de l'intelligence artificielle. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inconscient/#i_22677

INHIBITION (psychologie)

  • Écrit par 
  • Olivier HOUDÉ
  •  • 1 320 mots
  •  • 1 média

L’inhibition est une forme de contrôle qui nous permet de résister aux habitudes ou automatismes, aux tentations, distractions ou interférences. L’idée selon laquelle l’inhibition est un processus central de l’adaptation n’est pas nouvelle dans les sciences de l’esprit et du cerveau, mais elle a connu un regain général d’intérêt en psychologie cognitive depuis les années 1990. La capacité d’inhibi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inhibition-psychologie-cognitive/#i_22677

JAMES WILLIAM (1842-1910)

  • Écrit par 
  • Louise LAMBRICHS
  •  • 1 434 mots

Psychologue nord-américain, philosophe, leader du mouvement connu sous le nom de pragmatisme, William James était le fils d'Henry James, le disciple de Swedenborg, et le frère aîné d'Henry James, romancier célèbre, renommé pour la finesse de ses analyses psychologiques et de son style. Les aïeux de James étaient des émigrants irlandais enrichis. Ses grands-parents étaient des agriculteurs ou des c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-james/#i_22677

KINTSCH WALTER (1932- )

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H
  •  • 379 mots

Né en Roumanie en 1932, docteur de l’université du Kansas en 1960, Walter Kintsch a mené ensuite la plus grande partie de sa carrière à l’université du Colorado à Boulder. Ses travaux relèvent à la fois de la psychologie expérimentale et de la modélisation informatique : ils visent à rendre compte des processus cognitifs en jeu dans la compréhension des textes, et à modéliser ces processus. La th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-kintsch/#i_22677

KÜLPE OSWALD (1862-1915)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 334 mots

Psychologue et philosophe d'origine lettone, Oswald Külpe est censé avoir donné son orientation à la forme d'étude expérimentale des processus de la pensée qui est représentée par l'école de Würzburg. Après un travail sur les impressions sensorielles auprès de Wilhelm Wundt, fondateur de la psychologie expérimentale à l'université de Leipzig, Külpe resta huit ans dans le laboratoire de celui-ci, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oswald-kulpe/#i_22677

DÉBUTS DE L'ACQUISITION DU LANGAGE

  • Écrit par 
  • Anne CHRISTOPHE, 
  • Isabelle DAUTRICHE
  •  • 1 520 mots

Dans le chapitre « Apprendre la syntaxe »  : […] Bien sûr, si la syntaxe des phrases doit aider les enfants à apprendre le sens des mots, il faut qu’ils soient capables d’apprendre au moins quelques éléments de syntaxe avant de connaître beaucoup de mots. De nombreuses expériences montrent que les enfants prêtent attention aux mots grammaticaux de leur langue (les articles : le, la, un ; les pronoms personnels : je, tu, on ; les auxiliaires : e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debuts-de-l-acquisition-du-langage/#i_22677

LOTZE RUDOLF HERMANN (1817-1881)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 819 mots

Professeur à Göttingen et à Berlin, partisan d'un « idéalisme téléologique » par lequel il veut renouveler, contre Kant et Hegel, le système de Leibniz, Lotze appartient, avec son prédécesseur Johann Friedrich Herbart (1776-1841), à une tendance peu commune que l'on pourrait qualifier d'antiphilosophie au sein de la philosophie. Convaincu de la nécessité de donner à la pédagogie des bases scientif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudolf-hermann-lotze/#i_22677

MCDOUGALL WILLIAM (1871-1938)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 932 mots

Psychologue anglais, émigré aux États-Unis à l'époque où y fleurissait le béhaviorisme ; William McDougall s'intéressa à de multiples domaines allant de la psychologie sociale à l'étude de la vision des couleurs, à la psychiatrie, à la biologie du comportement et même, vers la fin, aux phénomènes supranormaux. Il représente un courant psychologique pénétré par la notion de dynamisme vital. À trave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-mcdougall/#i_22677

MODÈLE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON, 
  • Hubert DAMISCH, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Sylvanie GUINAND, 
  • Bernard JAULIN, 
  • Noël MOULOUD, 
  • Jean-François RICHARD, 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 24 440 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le modèle en psychologie »  : […] La psychologie élabore des représentations simplifiées de ce qui a pu être appréhendé de la réalité. Quel est le type de données dont on dispose en psychologie ? D'une façon générale, ce seront des informations sur le comportement d'un sujet dans une suite de situations dont les caractéristiques sont, du moins en partie, connues. Ainsi, dans une tâche d'apprentissage où l'on veut faire acquérir à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modele/#i_22677

MORPHOLOGIE (psycholinguistique)

  • Écrit par 
  • Séverine CASALIS, 
  • Pascale COLÉ
  •  • 2 908 mots

Dans le chapitre « La nature du traitement morphologique  »  : […] Bien que ce débat soit toujours ouvert dans les années 2010, un consensus existe désormais autour de l’hypothèse selon laquelle le traitement morphologique des mots écrits serait sous-tendu par la mise en œuvre de deux procédures se succédant temporellement : une procédure morpho-orthographique et une procédure morphosémantique. La procédure morpho-orthographique consiste en un traitement orthogr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morphologie/#i_22677

NÉGOCIATION, psychologie sociale

  • Écrit par 
  • Stéphanie DEMOULIN
  •  • 1 000 mots

Dans le chapitre « Apports de la psychologie »  : […] Au vu de sa pluralité d’applications, il n’est pas étonnant que la négociation soit une thématique d’étude largement interdisciplinaire, qui a donné lieu à un foisonnement de recherches dans des domaines aussi divers que les sciences politiques, la sociologie ou l’économie. Une première spécificité de la psychologie par rapport à ces autres approches est qu’elle s’intéresse à la prédiction a prior […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/negociation-psychologie-sociale/#i_22677

OBÉISSANCE (psychologie)

  • Écrit par 
  • Michel CHAMBON, 
  • Michaël DAMBRUN
  •  • 1 000 mots

Dans le chapitre « Stanley Milgram et la soumission à l’autorité »  : […] Les travaux de Milgram visent à étudier l’obéissance destructrice ; celle qui conduit à punir ou à exterminer autrui. Dans le paradigme de la soumission à l’autorité élaboré par ce chercheur, chaque participant était convié individuellement à prendre part à une expérience concernant l’effet de la punition sur l’apprentissage. Il était alors mis en présence d’une personne présentée comme un autre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/obeissance-psychologie/#i_22677

PAVLOV IVAN PETROVITCH (1849-1936)

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 2 150 mots

Dans le chapitre « Une nouvelle approche de la vie psychique »  : […] Né à Riazan, Ivan Petrovitch Pavlov entra en 1870 à l'université de Saint-Pétersbourg et devint, en 1884, lecteur en physiologie – charge qui l'amena à séjourner dans les plus célèbres laboratoires allemands –, puis titulaire d'une chaire de pharmacologie et directeur du laboratoire de physiologie de l'Institut de médecine de Saint-Pétersbourg. Il reçut, en 1904, le prix Nobel pour ses travaux sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-petrovitch-pavlov/#i_22677

PERCEPTION

  • Écrit par 
  • Paolo BARTOLOMEO
  •  • 3 892 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Sensation et perception »  : […] Une distinction traditionnelle en psychologie expérimentale est celle entre sensation et perception. Selon cette distinction, la sensation concernerait des qualités élémentaires des objets. Par exemple, dans la modalité visuelle, on peut avoir la sensation des contours ronds d’une pomme, ou de sa couleur rouge ; en revanche, l’expérience de la pomme comme objet unitaire (rond et rouge) se ferait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perception/#i_22677

PIÉRON HENRI (1881-1964)

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 428 mots

Psychologue, maître des études de psychologie expérimentale en France entre 1910 et 1950 environ. Né à Paris, agrégé de philosophie, Piéron entra en 1901 comme préparateur au laboratoire de psychologie expérimentale de l'École pratique des hautes études, sis alors en l'asile de Villejuif. Il travailla d'abord sous la direction de Toulouse et Vaschide. Il devint docteur en médecine en 1912, puis as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-pieron/#i_22677

PSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre GRÉCO
  •  • 16 218 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Sur l'origine de la méthode des tests »  : […] Chose étrange mais significative, ce n'est pas dans le contexte de la psychologie médicale qu'est née d'abord l'idée des tests mentaux, mais dans celui de la psychologie expérimentale débutante, et plus précisément de cette psychologie expérimentale que Wundt (1832-1920), à Heidelberg d'abord puis à Leipzig, commençait à bâtir à partir de la psychophysique de Weber, Fechner et Helmholtz. En prena […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie/#i_22677

PSYCHOLOGIE COGNITIVE ET CONSCIENCE

  • Écrit par 
  • Axel CLEEREMANS
  •  • 1 620 mots

La conscience, en tant qu’objet d’étude, représente un des plus grands défis scientifiques du xxi e   siècle. Le concept de conscience est multiple. Dans son sens premier, le mot « conscience », qui tire son origine du latin conscientia , « avec connaissance », fait référence au savoir : nous dirons que quelqu’un a conscience d’un état de choses quand il sait que cet état de choses existe, c’est- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive-et-conscience/#i_22677

PSYCHOLOGIE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Serge NICOLAS
  •  • 4 964 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’école allemande, fer de lance de la psychologie expérimentale »  : […] C’est le physiologiste Wilhelm Wundt (1832-1920) qui sera l’un des premiers à promouvoir la nouvelle psychologie en la dégageant du discours philosophique et en l’appuyant sur l’expérimentation. Dès 1862, il propose la constitution officielle de la psychologie expérimentale en tant que discipline autonome. L’objectif de Wundt est d’étudier au moyen de l’expérimentation, et grâce aux méthodes psyc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-psychologie/#i_22677

PSYCHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 4 733 mots

Toutes les disciplines scientifiques rencontrent à un moment ou un autre la nécessité de qualifier leur dénomination par des épithètes qui spécifient un champ, un sous-domaine ou une orientation particulière en leur sein. Ainsi en va-t-il de la psychologie. S'il n'est pas question ici de recenser les désignations qualifiant tous les champs ou toutes les branches de la discipline, il est pertinent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive/#i_22677

PSYCHOLOGIE DES ÉMOTIONS

  • Écrit par 
  • David SANDER
  •  • 5 817 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’émotion est-elle une cognition ? »  : […] L’idée selon laquelle notre réponse émotionnelle est déclenchée par les valeurs que nous attribuons à telle ou telle situation remonte au moins à Aristote et a été soutenue par des philosophes tels que Spinoza. Plus récemment, la révolution cognitive en psychologie a constitué le fondement de théories cognitives des émotions qui considèrent que l’« évaluation cognitive » d’une situation est la ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-des-emotions/#i_22677

PSYCHOLOGIE DIFFÉRENTIELLE

  • Écrit par 
  • Michel HUTEAU
  •  • 4 662 mots

Dans le chapitre « Les méthodes »  : […] La psychologie différentielle partage avec la psychologie expérimentale le souci d’observations objectives. Pour obtenir de telles observations, l’une et l’autre standardisent la situation d’observation, les consignes données et l’évaluation des performances. En psychologie expérimentale, la fonction de cette standardisation est le contrôle des variables parasites. Elle permet de juger avec un min […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-differentielle/#i_22677

PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 4 169 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les méthodes de la psychologie du développement »  : […] La première méthode utilisée a été l’observation directe en situation naturelle. Cela a donné lieu, dès le xix e  siècle, à des chroniques appelées « biographies de bébés » : les chercheurs de l’époque notaient au jour le jour les comportements de leur enfant dans les premiers mois ou les premières années. Cette manière de faire est encore utilisée pour constituer des corpus de données, en partic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-developpement/#i_22677

PSYCHOLOGIE DU MENSONGE

  • Écrit par 
  • Claudine BILAND, 
  • Jacques PY
  •  • 2 011 mots

Dans le chapitre « Mensonge et fonctions exécutives »  : […] Un courant de recherche récent a porté sur la surcharge cognitive qui accompagne le fait d’avoir à mentir. En effet, si le mensonge active des émotions, il contraint également l’émetteur à un effort cognitif intense. Celui qui ment doit rester concentré sur le mensonge qu’il profère, ne pas se trahir non verbalement, surveiller les réactions de son interlocuteur… Des techniques d’interrogatoire p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-mensonge/#i_22677

PSYCHOLOGIE INTERCULTURELLE

  • Écrit par 
  • Serge GUIMOND
  •  • 2 351 mots

Dans le chapitre « Une évolution récente sur une préoccupation ancienne »  : […] L’intérêt pour le rôle de la culture en psychologie ne date pas d’hier. Ainsi, Wilhelm Wundt, considéré comme le fondateur en 1879 du premier laboratoire de psychologie expérimentale, était passionné par la question. Il publie entre 1900 et 1920 une série de volumes pour développer la « psychologie des peuples » ( Völkerpsychologie ), marquant l’importance qu’il accordait aux dimensions collective […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-interculturelle/#i_22677

PSYCHOLOGIE SOCIALE

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 4 474 mots

Dans le chapitre « Méthodologie »  : […] L’un des traits distinctifs de la psychologie sociale est la diversité des méthodologies de recherche qu’elle mobilise. Son large spectre d’ outils d’évaluation et de mesure la conduit à employer l’entretien, l’observation systématique, l’enquête par questionnaire (avec un usage croissant d’Internet), la recherche de terrain, l’étude d’échantillonnage d’expériences de vie, les mesures ambulatoires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-sociale/#i_22677

PSYCHOPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Muriel BOUCART
  •  • 1 851 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire de la psychophysique »  : […] Le terme « psychophysique » est étroitement lié au nom de Gustav Theodor Fechner (1801-1887), physicien et philosophe de Leipzig, qui désirait fonder une nouvelle discipline permettant d’établir les lois des relations fonctionnelles entre le corps et l’esprit. Son ouvrage fondamental, Elemente der Psychophysik , publié en 1860, démontrait la pertinence de cette discipline par la formulation d’une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychophysique/#i_22677

RÉGRESSION, psychologie et psychanalyse

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 448 mots

En psychologie expérimentale, le terme de régression désigne le processus par lequel, dans certaines circonstances (situations conflictuelles ou anxiogènes, hypnose), le comportement qui est habituel dans une situation donnée fait place à un comportement qui est caractéristique d'un stade de développement antérieur ou correspondant à un répertoire d'activités acquises dans le passé de l'individu, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regression-psychologie-et-psychanalyse/#i_22677

REPRODUCTIBILITÉ EN SCIENCES EXPÉRIMENTALES

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 2 548 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Biologie et psychologie au cœur du problème de la reproductibilité »  : […] C'est dans le domaine biomédical que les questions de reproductibilité se posent avec le plus d'intensité. Une étude de chercheurs de la firme allemande Bayer publiée en 2011 a examiné soixante-sept publications importantes dans les domaines – stratégiques pour l'industrie pharmaceutique – de l'oncologie, de la gynécologie et des maladies cardio-vasculaires. Les chercheurs de Bayer se sont efforcé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reproductibilite-en-sciences-experimentales/#i_22677

RIBOT THÉODULE (1839-1916)

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 582 mots

Fondateur de la psychologie comme science autonome en France. Né à Guingamp, élève de l'École normale supérieure, agrégé de philosophie en 1865, Ribot contesta la philosophie spiritualiste éclectique de son époque en soutenant l'épiphénoménisme du médecin aliéniste anglais Henry Maudsley (1835-1918) et en publiant un ouvrage intitulé La Psychologie anglaise contemporaine (1870). Docteur ès lettre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodule-ribot/#i_22677

RIVERS WILLIAM HALSE (1864-1922)

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 227 mots

Après des études de médecine, Rivers s'oriente vers la psychologie expérimentale, discipline dans laquelle ses travaux font bientôt autorité. Nommé en 1897 directeur du premier laboratoire de psychologie expérimentale à l'université de Londres, il est engagé la même année comme conférencier à l'université de Cambridge pour y fonder l'enseignement de cette discipline. Participant en 1898 en qualité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-halse-rivers/#i_22677

SHALLICE TIM (1940- )

  • Écrit par 
  • José MORAIS
  •  • 344 mots

Tim Shallice est né en 1940 à Manchester. Il soutient sa thèse en 1965 à l’University College de Londres (UCL) où il entame sa carrière en tant que chercheur au département de psychologie, puis comme senior research fellow à l’Institut de neurologie. En 1978, il devient scientist à l’unité de psychologie appliquée de l’université de Cambridge. De 1990 à 2005, il est professeur au département […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tim-shallice/#i_22677

STIMULUS & RÉPONSE ou RÉACTION

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 588 mots

On appelle stimulus un élément ou un complexe d'éléments de la situation expérimentale qui est source de stimulation pour l'organisme et dont les variations sont contrôlées. Une stimulation expérimentale est caractérisée par un ensemble d'éléments (appartenant à l'environnement physique ou social) qui sont constants ou, du moins, que l'expérimentateur cherche à rendre tels. Ces éléments constituen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stimulus-et-reponse-reaction/#i_22677

STRESS

  • Écrit par 
  • Robert DANTZER
  •  • 3 241 mots

Dans le chapitre « La dimension psychologique du stress »  : […] Les difficultés qui assaillent le sujet humain dans son fonctionnement quotidien ne sont pas de même nature que celles qui sont utilisées par les chercheurs pour étudier la biologie du stress. On parle d'événements de vie pour désigner toute situation survenant fréquemment ou de manière occasionnelle et qui nécessite de la part du sujet un effort d' adaptation. Tous ces événements ne sont pas for […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stress/#i_22677

VISUALISATION DE L'ACTIVITÉ DU CERVEAU

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 6 298 mots
  •  • 5 médias

Comment voir ce qui se passe dans le cerveau, lorsque nous ressentons, pensons ou agissons ? Jusqu’au début des années 1950, on devait se contenter des enregistrements de l’activité électrique du cerveau, comme les tracés d’électroencéphalographie . Depuis cette époque, de considérables progrès technologiques et le développement des recherches scientifiques sur les activités cérébrales ont démont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/visualisation-de-l-activite-du-cerveau/#i_22677

WATSON JOHN BROADUS (1878-1958)

  • Écrit par 
  • Pierre LECOCQ
  •  • 673 mots

Psychologue américain, principal représentant de l'école béhavioriste. Né à Greenville (Caroline du Sud) dans une famille très religieuse qui cherche à l'orienter vers le ministère, John Watson résiste et fait ses études à l'université de Chicago. Attiré tout d'abord par la philosophie, il s'en détourne bientôt pour s'intéresser à la psychologie et à la neurologie. En 1903, il obtient son doctorat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-broadus-watson/#i_22677

WUNDT WILHELM (1832-1920)

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 465 mots

Né près de Mannheim, fils de pasteur, Wundt fait des études de médecine puis apprend la physiologie auprès du célèbre Johannes Müller à Berlin. Il enseigne successivement à Heidelberg, à Zurich et à Leipzig, où il obtient en 1875 une chaire de philosophie et où il fonde, en 1879, le premier laboratoire de psychologie expérimentale qui ait une existence officielle ; ce laboratoire a joué un rôle im […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-wundt/#i_22677


Affichage 

Enregistrement d'un comportement de caractère émotionnel

graphique

Enregistrement d'un comportement de caractère émotionnel, le rythme cardiaque, chez un chien qui a précédemment acquis un conditionnement d'évitement Après l'audition d'un son, qui sert de stimulus conditionnel, le chien reçoit un choc électrique (pénible mais non douloureux) s'il n'appuie... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Enregistrement d'un comportement de caractère émotionnel
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique