PSYCHOLOGIE DE LA CRÉATIVITÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Manifestations de la créativité

Les grands noms – comme Picasso, dans le domaine artistique, ou Einstein, dans le domaine scientifique – sont-ils les seuls à pouvoir être considérés comme créatifs en raison de l’impact majeur de leurs idées sur la société ? Certains auteurs qualifient leurs actes de Big C, qu’ils distinguent de la créativité dont tout individu peut faire preuve dans sa vie quotidienne, ou little c. Une distinction existe aussi entre les actes mini-c (actes exploratoires par toute personne qui se trouve dans une situation nouvelle ou en début d’apprentissage) et les little c (actes plus élaborés, soutenus par des objectifs personnels et donnant lieu à des productions moins courantes, pour une application dans la vie quotidienne). Les pro-c correspondent à des actes créatifs effectués par les personnes devenues expertes dans leur domaine professionnel. Ainsi, selon cette approche, nous constatons que tout individu, en fonction de son patrimoine génétique et ses expériences au cours du développement, dispose d’un potentiel créatif qu’il exprime plus ou moins, quel que soit son âge.

Une personne très créative dans un domaine l’est-elle également dans d’autres domaines ? Les cas comme Léonard de Vinci sont très rares ; le plus souvent, les éminents créateurs le sont dans un domaine, mais pas dans plusieurs. Ce constat corrobore diverses théories qui cherchent à cerner les différents facteurs impliqués dans le potentiel créatif. Ainsi, selon l’approche multivariée de la créativité, le potentiel créatif d’une personne s’exprime plus ou moins selon les domaines d’application ou les situations en fonction des facteurs cognitifs, conatifs, émotionnels et environnementaux. Les facteurs cognitifs font référence aux traitements d’informations (comme la flexibilité, la pensée métaphorique) ou aux connaissances acquises. Les facteurs conatifs englobent les traits de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : maître de conférences en psychologie différentielle, université Paris-ouest-Nanterre-La Défense, psychologue
  • : professeur de psychologie

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Maud BESANÇON, Todd LUBART, « PSYCHOLOGIE DE LA CRÉATIVITÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-de-la-creativite/