PSYCHIATRIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Origines et évolution

Du siècle des Lumières au XXe siècle

Les conditions de la médicalisation

La prise en compte médicale de tout un ensemble de phénomènes, jusque-là dispersés entre la religion, la sorcellerie, la pratique de la « question préalable », les établissements de l'Hôtel-Dieu et de la Salpêtrière, date, indiscutablement, du dernier tiers du siècle des Lumières.

La société de Grand Siècle, puis de la Régence, s'était donné les moyens de mettre hors d'état de la gêner les déviants, les désadaptés, les mauvais sujets, les correctionnaires, les vérolés et les fous, grâce aux colonies de la Louisiane et surtout aux hôpitaux généraux (fondation de l'Hôpital général de Paris en 1656). S'y retrouvaient à la fois ceux dont on blâmait la conduite, ceux que, depuis Colbert, on n'osait plus brûler, ceux dont on ne savait que faire et ceux qui extravaguaient trop. Ce « grand renfermement » dont Michel Foucault faisait, dans sa thèse publiée en 1961, l'acte fondateur de la psychiatrie, n'est plus considéré aujourd'hui comme aussi décisif, en raison des progrès effectués par la recherche historiographique, notamment grâce aux travaux de Marcel Gauchet et de Gladys Swain, de sorte qu'il convient de prendre de pareilles réalités sociales et culturelles une vue beaucoup plus nuancée.

Durant le siècle des Lumières, dans toute l'Europe occidentale, on observe plutôt, selon Claude Quetel, un revirement philanthropique à l'égard de ceux qu'on nommait les insensés et que l'on commence à tenir pour des infortunés, dignes de compassion, et des malades, qu'on pourrait soigner. Parallèlement, la société européenne du xviiie siècle se laïcise : en 1748, elle commence à réduire le droit public à L'Esprit des lois ; en 1764, elle tente de démystifier la répression pénale à partir du traité Des délits et des peines de Beccaria. C'est [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 27 pages


Écrit par :

  • : psychiatre, président de la Fédération française de psychiatrie
  • : psychiatre honoraire des hôpitaux
  • : ancien directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, chef de service honoraire à l'hôpital Esquirol
  • : chef de département de psychiatrie, hôpital Sainte-Anne, Paris

Classification


Autres références

«  PSYCHIATRIE  » est également traité dans :

ADDICTION (psychologie)

  • Écrit par 
  • Joël BILLIEUX
  •  • 951 mots

La consommation de substances psychoactives (provoquant une altération du fonctionnement cérébral) est un problème majeur de santé publique et une des premières causes de mortalité sur un plan mondial. Différents types d’usages peuvent être identifiés : l’usage non problématique (contrôlé, récréatif) ; l’usage nocif, défini comme une utilisation excessive pouvant entraîner des conséquences négati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/addiction-psychologie/#i_11450

AJURIAGUERRA JULIAN DE (1911-1993)

  • Écrit par 
  • Serge LEBOVICI
  •  • 976 mots

Né au Pays basque espagnol, Julian de Ajuriaguerra (“Ajuria” pour ses élèves et ses amis) fut élevé dans un milieu traditionnel. Marqué par la position politique, religieuse et culturelle de son pays d'origine, il s'engagea cependant dans les forces républicaines qui luttaient contre Franco. Arrivé en France, il y reprendra la lutte, sous d'autres formes. Il rencontra alors de jeunes psychiatres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julian-de-ajuriaguerra/#i_11450

ALIÉNISME

  • Écrit par 
  • Jean GARRABÉ
  •  • 1 573 mots

Dans le chapitre « De la « manie » à l'aliénation mentale »  : […] Au début du xix e  siècle, plusieurs auteurs européens ont publié dans leurs pays respectifs, sous des régimes politiques très différents, des ouvrages posant la question de savoir quel devrait être désormais le traitement médical de la folie : en Toscane, Vincenzo Chiarugi (1759-1820), en Savoie, Joseph Daquin (1732-1815), en France, Philippe Pin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alienisme/#i_11450

ANTIPSYCHIATRIE

  • Écrit par 
  • Robert LEFORT
  •  • 2 415 mots

Tenter de situer l'antipsychiatrie par rapport à la psychiatrie, c'est courir le risque majeur d'accepter un couple antinomique où le second terme recouvrirait une doctrine impliquant une démarche objectivante, celle même que récuse l'antipsychiatrie. « L'antipsychiatrie, écrit Danielle Sivadon, se veut silence sur le vacarme des théories [...] on imagine mieux du noir sur une toile, un écran sile […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antipsychiatrie/#i_11450

ANXIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Daniel WIDLÖCHER
  •  • 2 615 mots

C'est seulement au cours de la seconde moitié du xix e siècle que le concept d' anxiété apparaît dans le domaine de la pathologie. Jusqu'alors, les peurs irraisonnées étaient considérées comme une expression, parmi d'autres, des passions tristes ou d'une erreur de jugement proche du délire. Morel, psychiatre parisien, décr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anxiete/#i_11450

ASILE, psychiatrie

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 182 mots
  •  • 1 média

Le terme asile vient du grec asulon qui signifie lieu inviolable ou encore refuge. Il désigne principalement les établissements où sont soignés les malades mentaux. Les premiers asiles ont vu le jour en France au début du xix e siècle. C'est le psychiatre français Esquirol, élève et disciple de Pinel, qui, dans son ouvrage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asile-psychiatrie/#i_11450

BASAGLIA FRANCO (1924-1980)

  • Écrit par 
  • Franck CHAUMON, 
  • Bernard CHOURAQUI
  •  • 1 152 mots

Psychiatre et militant marxiste, Franco Basaglia s'est engagé en de multiples domaines et a suscité des controverses variées. Né à Venise, il se tourna vers la psychiatrie en 1958, après des études de médecine puis une spécialisation en neurologie, qu'il avait achevée en 1952. C'est en 1961 que débuta l'expérience de Gorizia, l'hôpital psychiatrique proche de Trieste auquel il a attaché son nom. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franco-basaglia/#i_11450

BATESON GREGORY (1904-1980)

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 3 288 mots

Dans le chapitre « Les propositions théoriques sur l'alcoolisme et la schizophrénie »  : […] Fort de ses convictions épistémologiques nouvelles qui sont fondées sur la cybernétique et la théorie des systèmes et qui coïncident avec ses recherches au Veterans Administration Hospital de Palo Alto en Californie, Bateson continue d'approfondir les questions relatives au « soi » dans la relation complémentaire de celui-ci avec le système plus vaste qui l'inclut. Comment interpréter les succès d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregory-bateson/#i_11450

BEKHTEREV VLADIMIR MIKHAÏLOVITCH (1857-1927)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 294 mots

Neurophysiologiste et psychiatre russe qui a étudié les structures cérébrales et analysé les réflexes conditionnés. Bekhterev, né à Sorali, dans la région de Vyatka (actuellement Kirov) obtient le doctorat de l'Académie médicochirurgicale de Saint-Pétersbourg en 1881, puis approfondit ses connaissances au cours des quatre années suivantes, dans plusieurs universités. En 1885, rentré en Russie, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-mikhailovitch-bekhterev/#i_11450

BETTELHEIM BRUNO (1903-1990)

  • Écrit par 
  • Pamela TYTELL
  •  • 1 067 mots

Psychanalyste américain d'origine autrichienne, Bruno Bettelheim fit des études de psychologie et de psychiatrie à l'université de Vienne, sa ville natale. Il acquit ensuite une solide formation psychanalytique. D'origine juive, il est déporté, en 1938, à Dachau puis à Buchenwald, expérience qui allait inspirer son étude ultérieure intitulée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruno-bettelheim/#i_11450

BINSWANGER LUDWIG (1881-1966)

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 1 202 mots

Né à Kreuzlingen, dans le canton helvétique de Thurgovie, tout près de la ville allemande de Constance, dont il fréquenta le lycée (avant de faire ses études de médecine à Lausanne, puis à Heidelberg, enfin à Zurich), Ludwig Binswanger allait illustrer la recherche psychiatrique notamment avec sa Daseinanalyse (ou analyse existentielle) et travailler à fonder celle-ci dans u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-binswanger/#i_11450

BLEULER EUGEN (1857-1939)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 315 mots

Psychiatre suisse, né à Zurich, professeur de psychiatrie à l'université de sa ville natale et directeur du célèbre hôpital psychiatrique du Burghölzli. Marqué par les travaux de psycho-physiologie de Wundt et par les idées de Freud, qui lui furent transmises par Jung, alors son assistant, Eugen Bleuler est surtout connu par sa mise en question du concept nosologique de « démence précoce ». Il cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugen-bleuler/#i_11450

BONNAFÉ LUCIEN (1912-2003)

  • Écrit par 
  • Yves THORET
  •  • 875 mots

Psychiatre français, Lucien Bonnafé est né en 1912 à Figeac (Lot), dans une famille de médecins. Son grand-père, médecin aliéniste, avait dirigé l'asile de Saint-Alban, en Haute-Lozère. Jeune étudiant en médecine, il fait souvent la navette entre Toulouse, où il anime un ciné-club, et Paris, où il est attiré par les milieux surréalistes. Devenu médecin en 1930, il s'oriente vers la psychiatrie. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucien-bonnafe/#i_11450

BUTLER ROBERT N. (1927-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 333 mots

Psychiatre et gérontologue américain, Robert N. Butler forgea le terme « âgisme » pour décrire la discrimination que subissent les personnes âgées et fut l'un des premiers à tenter de mieux comprendre et soigner cette catégorie de patients. Il obligea le public à s'interroger sur le vieillissement grâce à l'ouvrage Why Survive ? : Being Old in America (1975), lauréat du prix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-n-butler/#i_11450

CLÉRAMBAULT GAËTAN GATIAN DE (1872-1934)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 481 mots

Psychiatre français né le 2 juillet 1872 à Bourges et mort le 17 novembre 1934 à Malakoff, Gaëtan Gatian Clérambault est surtout connu pour ses travaux cliniques à la fameuse Infirmerie spéciale du dépôt, à Paris, où il succéda à son maître Dupré, en 1920. Après des études sur les psychoses toxiques et les troubles mentaux consécutifs à des intoxications chroniques (en particulier celle de l'alcoo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clerambault-gaetan-gatian-de/#i_11450

CONOLLY JOHN (1794-1866)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 255 mots

Médecin aliéniste anglais, John Conolly fit ses études médicales à Édimbourg et fut nommé professeur de médecine à l'université de Londres en 1827, puis médecin de l'asile d'aliénés de Hanwell, où il développa à partir de 1839 sa méthode du no restraint (suppression de toute restriction mécanique pour neutraliser l'agitation du malade mental). Conolly ne fait ainsi que repre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-conolly/#i_11450

DAUMEZON GEORGES (1912-1979)

  • Écrit par 
  • Georges LANTERI-LAURA
  •  • 1 309 mots

Georges Daumezon est né le 3 juin 1912 à Narbonne, dans une famille d'origine cévenole, où les persécutions de la Terreur blanche et de la révocation de l'édit de Nantes restaient en mémoire et fournissaient un aliment historique direct à une culture biblique et théologique animée de la passion de la liberté et de la raison. Il fit à Montpellier, puis à Paris, des études supérieures de médecine et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-daumezon/#i_11450

DELAY JEAN (1907-1987)

  • Écrit par 
  • Jean MÉTELLUS
  •  • 1 040 mots

De sa naissance à Bayonne le 14 novembre 1907 jusqu'à sa tétralogie généalogique Avant mémoire , en passant par l'Académie de médecine et l'Académie francaise, chaque moment de la vie de Jean Delay a fait l'objet d'enquêtes, de réflexions, et tout n'a suscité qu'admiration. Delay a-t-il pu vivre sereinement ce respect et cet enthousiasme quasi généralisés de la part d'hommes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-delay/#i_11450

DELIGNY FERNAND (1913-1996)

  • Écrit par 
  • Roger GENTIS
  •  • 850 mots

Insaisissable, déconcertant. Toujours ailleurs que là où on croit le situer. S'employant au demeurant lui-même, assidûment, à brouiller les pistes. Suscitant par dizaines des disciples, voire des imitateurs, lors même qu'il singularise ses entreprises, ses « tentatives », et cherche à les soustraire à toute possibilité de reproduction. Homme de tous les refus, ou presque – et, de la part de certai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-deligny/#i_11450

DÉLIRE

  • Écrit par 
  • Gabriel DESHAIES
  •  • 2 910 mots

Si profane que soit l'étymologie en matière de psychopathologie moderne, elle n'en conserve pas moins un sens profond en ce qui concerne le délire : le latin delirium , de delirare , c'est proprement « sortir du sillon ». La terre évoque le réel et ses contraintes, le labour énonce le travail efficace et socialisé. S'en écarter, c'est délirer, être fou. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delire/#i_11450

DENIKER PIERRE (1917-1998)

  • Écrit par 
  • Henri LOO, 
  • Jean-Pierre OLIÉ
  •  • 662 mots

Membre de l'Académie nationale de médecine, Pierre Deniker a effectué sa carrière en qualité de professeur de psychiatrie à la faculté de médecine Cochin et chef du service hospitalo-universitaire de santé mentale et de thérapeutique de l'hôpital Sainte-Anne. D'abord interne puis assistant dans cet hôpital, il fut l'élève proche de Jean Delay. Leurs travaux ont donné naissance à la psychopharma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-deniker/#i_11450

DÉPERSONNALISATION

  • Écrit par 
  • Sven FOLLIN
  •  • 1 604 mots

Désignée par Dugas (1898) dans les termes où Amiel analysait ses propres expériences dans son journal intime (1883), la dépersonnalisation est décrite en psychiatrie comme un état où l'individu ne se reconnaît pas lui-même comme personne (Schilder, 1914). Observée le plus souvent au cours des phases évolutives de névroses et psychoses les plus diverses, la dépersonnalisation est moins un état qu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/depersonnalisation/#i_11450

DÉPRESSIFS ÉTATS ou DÉPRESSIONS NERVEUSES

  • Écrit par 
  • Jean GUYOTAT
  •  • 3 159 mots

Sous l'appellation de dépression nerveuse ou sous celle, plus juste, d'état dépressif, on désigne en psychiatrie un état pathologique fondé essentiellement sur deux séries de troubles : d'une part, une modification pénible de l'humeur (J. Delay) faite de pessimisme, de sentiments d'incapacité, d'impuissance, de dévalorisation de soi-même, de culpabilité ; d'autre part, un ralentissement de l'activ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/depressifs-depressions-nerveuses/#i_11450

DIATKINE RENÉ (1918-1997)

  • Écrit par 
  • Florence QUARTIER-FRINGS
  •  • 871 mots

La vie de René Diatkine s'est construite au fil des événements de ce siècle : né en 1918 à Paris, d'une famille juive émigrée de Russie, il entreprend ses études de médecine au moment où débute la Seconde Guerre mondiale. Dès après la Libération, il s'engage, au sens passionné et militant du terme, dans une aventure qui consiste à recréer – et non pas seulement à transformer – l'institution psychi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-diatkine/#i_11450

DROGUE

  • Écrit par 
  • Alain EHRENBERG, 
  • Olivier JUILLIARD, 
  • Alain LABROUSSE
  • , Universalis
  •  • 12 110 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Abstinence-désintoxication-éradication »  : […] Trois éléments se sont cumulés pour forger la politique française de lutte contre les drogues : la culture politique républicaine qui imprègne l'action publique, les conceptions du soin par le corps professionnel qui a obtenu le monopole de gestion de ces questions, enfin l'absence de politique de santé publique. La définition politique de la drogue est liée à la façon dont la culture politique ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drogue/#i_11450

EGAS MONIZ ANTÓNIO (1874-1955)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 418 mots

Neurologue et homme d'État portugais, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1949 (conjointement à Walter Hess) pour le développement de la leucotomie préfrontale (lobotomie) appliquée au traitement de certaines psychoses et troubles mentaux. António Caetano de Abreu Freire Egas Moniz est né à Avança, le 29 novembre 1874. Il est à l'origine de la psychochirurgie. Alors qu'il était professeur tit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-egas-moniz/#i_11450

ENCÉPHALOPATHIES SPONGIFORMES

  • Écrit par 
  • Dominique DORMONT
  •  • 6 588 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le nouveau variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob »  : […] Le nouveau variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (nvMCJ) a été décrit en 1996 chez des patients britanniques de moins de quarante ans. Il est lié à la contamination de l'homme par l'agent de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). Depuis lors, des dizaines de cas ont été répertoriés au Royaume-Unis et une vingtaine en France. Le nvMCJ se caractérise par sa clinique, sa neuropathologie et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encephalopathies-spongiformes/#i_11450

ESQUIROL JEAN ÉTIENNE DOMINIQUE (1772-1840)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 484 mots

Psychiatre français originaire de Toulouse, où il fit ses études de théologie et de médecine, comme son maître Pinel, dont il devint l'élève, puis l'assistant à la Salpêtrière à Paris, avant de lui succéder à la tête de ce célèbre service en 1810. Esquirol perfectionna l'œuvre de son prédécesseur, tant en matière de nosologie que dans le domaine des traitements et de l'assistance aux aliénés, pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-etienne-dominique-esquirol/#i_11450

ÉTATS LIMITES ou BORDERLINE

  • Écrit par 
  • Rémi TEVISSEN
  •  • 1 357 mots

La notion que recouvre l'expression « états limites » traduit l'anglais borderline , locution introduite outre-Atlantique dans le champ de la psychanalyse, puis exportée dans la nosologie psychiatrique, où elle désigne actuellement une pathologie grave de la personnalité, dont la prévalence paraît en constante augmentation dans la civilisation contemporaine. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-limites-borderline/#i_11450

EY HENRI (1900-1977)

  • Écrit par 
  • Charles MELMAN
  •  • 1 513 mots

Né à Banyuls-dels-Aspres dans les Pyrénées-Orientales, Henri Ey est mort le 6 novembre 1977, peu après une ultime journée de travail à la bibliothèque de l'hôpital Sainte-Anne à Paris, lieu qu'il privilégiait pour l'avoir dirigé, aménagé et enrichi. Dans un pays où titre universitaire vaut renommée, le docteur Ey domina la psychiatrie contemporaine sans autre parchemin que celui de médecin-directe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-ey/#i_11450

FALRET JEAN-PIERRE (1794-1870)

  • Écrit par 
  • Henri EY
  •  • 525 mots

Un des grands aliénistes français du xix e  siècle. Né à Marcillac-sur-Lot, élève au collège de Cahors, puis étudiant en médecine, d'abord à Montpellier, et, en 1811, à Paris, Jean-Pierre Falret fréquente en particulier l'hôpital de la Salpêtrière, où il connaît Pinel. Mais c'est Esquirol qui décide de sa carrière (comme de celles de ses contempor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-falret/#i_11450

FOLIE

  • Écrit par 
  • Alphonse DE WAELHENS
  •  • 4 743 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La dissociation positiviste »  : […] L'époque positiviste va tirer toutes les conclusions de cet état de choses. Sur le plan de la science, elle défend avec acharnement un idéal immuable, exactement contenu dans le double sens de l'expression pathologie mentale  : il n'y a pas d'autre explication ni d'autre cause aux désordres de la conduite, de l'affectivité ou de la pensée que les lésions ou les altérations de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/folie/#i_11450

GAUCHET MARCEL (1946- )

  • Écrit par 
  • Marc-Olivier PADIS
  •  • 1 520 mots

Dans le chapitre « La naissance de l'État et l'affirmation de l'individu moderne »  : […] Marcel Gauchet est né en 1946 à Poilley (Manche). Passé par l'École normale d'instituteurs puis professeur des collèges, il achève sa formation philosophique à l'université de Caen, où il rencontre Claude Lefort en 1966. Au milieu du développement des sciences humaines, puis des turbulences de Mai-68, il fait ses classes de jeune philosophe tout en se formant en sociologie et en histoire. Avec Gl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-gauchet/#i_11450

GEORGET ÉTIENNE JEAN (1795-1828)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 468 mots

Psychiatre français, élève d'Esquirol, dont il est l'assistant à l'hôpital de la Salpêtrière. Bien que Georget soit mort à trente-trois ans — de tuberculose pulmonaire —, son œuvre psychiatrique est considérable. Après un travail inspiré des recherches sur Bichat sur l'étude anatomique des aliénés décédés, il précise, dans son ouvrage De la folie (1820, rééd., Paris, 1972), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-jean-georget/#i_11450

GÉRONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Claude BALIER, 
  • François BOURLIÈRE, 
  • Martine DRUENNE-FERRY, 
  • Paul PAILLAT, 
  • Henri PÉQUIGNOT
  •  • 9 273 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Problèmes psychopathologiques »  : […] La psychopathologie de la vieillesse traite des troubles mentaux directement en relation avec le phénomène du vieillissement et avec ses conséquences sur le plan physique, psychologique et social. Elle ne peut donc se comprendre que par une approche de la personne « totale » au cours du troisième âge. Il s'agit de troubles qui peuvent être graves, mais, beaucoup plus souvent, légers et curables ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerontologie/#i_11450

GOFFMAN ERVING (1922-1982)

  • Écrit par 
  • Claude DUBAR
  •  • 1 612 mots

Dans le chapitre « Les institutions totalitaires »  : […] Dans Asylums , Goffman livre à son lecteur une remarquable description de la condition asilaire du point de vue des internés et de leur cadre de référence. Cette description prosaïque de leur existence quotidienne est constamment rapportée aux contraintes objectives de l'institution hospitalière. La « sous-culture » des détenus est sécrétée par leur position dans une organis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erving-goffman/#i_11450

GUATTARI FÉLIX (1930-1992)

  • Écrit par 
  • Yannick OURY-PULLIERO
  •  • 1 225 mots
  •  • 1 média

Né le 30 mars 1930, à Villeneuve-les-Sablons (Oise), Félix Guattari passa son enfance et son adolescence dans une proche banlieue ouvrière de Paris, à La Garenne. Les bouleversements considérables de cette période ont marqué profondément son existence : lui-même faisait très souvent référence à ce qu'il avait baptisé le « complexe de 1936 ». Indirectement touché — vu son jeune âge — par l'éclateme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-guattari/#i_11450

HALLUCINATIONS

  • Écrit par 
  • Henri FAURE
  •  • 3 279 mots
  •  • 1 média

Le malade mental est souvent un « halluciné » : il prétend voir des personnages, entendre des voix, sentir des odeurs . Or nous ne voyons rien, nous n'entendons rien, nous ne sentons rien de ce qu'il dit percevoir. Faut-il admettre que les organes sensoriels du patient aient la possibilité de capter de mystérieux effluves et d'entrevoir des réalités insaisissables pour la plupart des humains ? Non […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hallucinations/#i_11450

HOMOSEXUALITÉ

  • Écrit par 
  • Frédéric MARTEL
  •  • 9 204 mots

Dans le chapitre « Le XIXe siècle aliéniste »  : […] L'apport des auteurs qui se sont penchés sur le xix e  siècle est essentiel, et parmi eux bien sûr celui de Michel Foucault dans La Volonté de savoir . Le philosophe a tenté de comprendre comment les comportements homosexuels restent des « problèmes » au xix e  siècle et donn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homosexualite/#i_11450

HYSTÉRIE

  • Écrit par 
  • Thérèse LEMPÉRIÈRE
  •  • 7 597 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les manifestations de l'hystérie : un langage »  : […] L'hystérie est une névrose à manifestations polymorphes dont l'originalité réside en ce que les conflits psychiques inconscients s'y expriment symboliquement en des symptômes corporels variés, les uns paroxystiques comme les attaques (crises convulsives, crises pantomimiques), les autres plus durables (paralysies, contractures, grossesse nerveuse, cécité, etc.). Le symptôme somatique, c'est l'inc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hysterie/#i_11450

IMAGERIE PAR RÉSONANCE MAGNÉTIQUE DE DIFFUSION (IRMD)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 2 860 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’IRM de diffusion dans la dynamique de l’imagerie cérébrale »  : […] Les limitations d’ordre technique et d’ordre épistémologique qui aboutissent aux techniques d’analyse probabiliste sont contrecarrées par le développement de nouveaux algorithmes utilisant des méta-analyses qui comparent les résultats issus d’analyses de diffusion et de tractographie. De plus, le développement d’instruments utilisant des électro-aimants plus puissants permet et permettra une plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imagerie-par-resonance-magnetique-de-diffusion/#i_11450

ISOLEMENT, psychiatrie

  • Écrit par 
  • Dominique FRIARD
  •  • 1 664 mots

La chambre d'isolement est une chambre fermée à clé destinée à contenir les manifestations auto- ou hétéro-agressives de personnes hospitalisés en psychiatrie sans leur consentement. Telle qu'elle est utilisée en France, elle pose trois séries de problèmes : des problèmes éthiques qui interrogent le droit et le respect des libertés fondamentales, des problèmes cliniques qui impliquent de poser des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isolement-psychiatrie/#i_11450

ITARD JEAN-MARC-GASPARD (1774-1838)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 1 126 mots
  •  • 1 média

Médecin à l'Institution des sourds-muets de Paris, Itard s'est illustré dans l'oto-rhino-laryngologie, dont il est l'un des fondateurs, la surdi-mutité et l'éducation spécialisée. Amené à s'occuper d'enfants mutiques indemnes de toute lésion organique sensorielle ou motrice, tel le fameux « sauvage de l'Aveyron », il aborda la pathologie mentale infantile, dont il fut, quoique non-psychiatre, un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marc-gaspard-itard/#i_11450

JACKSON JOHN HUGHLINGS (1835-1911)

  • Écrit par 
  • Henri EY
  •  • 614 mots
  •  • 1 média

Né dans un canton du Yorkshire où son père avait une petite propriété, John Hughlings Jackson commença, à dix-sept ans, ses études de médecine à York, dans l'école où professait Thomas Leycock. Auprès de lui, il s'intéressa (après avoir été tenté de poursuivre ses études en philosophie) à ce qui devait devenir le sens de toute son œuvre : les rapports du cerveau et de la pensée. Il publia, en 185 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-hughlings-jackson/#i_11450

JANET PIERRE (1859-1947)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 868 mots

Philosophe et psychiatre français. Neveu du philosophe Paul Janet qui l'orienta vers la philosophie, Pierre Janet entra à l'École normale supérieure et fut reçu à l'agrégation en 1882. Professeur aux lycées de Châteauroux puis du Havre, il soutient, en 1889, sa thèse de doctorat en lettres ( L'Automatisme psychologique ). L'orientation psychopathologique de ce travail l'amène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-janet/#i_11450

KOUPERNIK CYRILLE (1917-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 169 mots

Psychiatre, Cyrille Koupernik est issu d'une famille de Russes blancs orthodoxes qui a fui la révolution d'Octobre. Immigré en France depuis 1925, il y entreprend des études de médecine après son service militaire. Interne des hôpitaux de Paris en 1943, il intègre le service de neuropsychiatrie infantile du professeur Georges Heuyer, à l'hôpital Necker Enfants-Malades. Remarquable clinicien, tena […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyrille-koupernik/#i_11450

KRAEPELIN EMIL (1856-1926)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 546 mots

Psychiatre allemand né à Neustrelitz (Mecklembourg), Kraepelin fut élève de Wundt et de Gudden. Professeur de psychiatrie à Dorpat en 1886, puis à Heidelberg en 1890, et enfin en 1903 à Munich, il dirigea pratiquement jusqu'à sa mort la Königlische Psychiatrische Klinik. Dans son enseignement et par les neuf éditions successives de son Traité de psychiatrie ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emil-kraepelin/#i_11450

KRAFFT-EBING RICHARD VON (1840-1902)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 293 mots

Psychiatre allemand. Après des études de psychologie et de médecine en Suisse, puis en Allemagne où il est l'élève de Griensinger, Krafft-Ebing est nommé professeur de psychiatrie, successivement à Strasbourg, à Graz et enfin à Vienne, où il remplace Meynert en 1889. Quoique peu favorable aux premiers travaux de Freud sur les névroses (« Ça ressemble à un conte de fées scientifique », déclare-t-il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-von-krafft-ebing/#i_11450

LAGACHE DANIEL (1903-1972)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 497 mots

Psychiatre et psychanalyste français. Admis à l'École normale supérieure en 1924, en même temps que R. Aron, P. Nizan et J.-P. Sartre, Daniel Lagache est reçu brillamment à l'agrégation de philosophie. Intéressé par la psychopathologie, il commence, sur les conseils de son maître G. Dumas, des études de médecine puis de psychiatrie et devient chef de clinique auprès de H. Claude. Nommé maître de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-lagache/#i_11450

LANTÉRI-LAURA GEORGES (1930-2004)

  • Écrit par 
  • Jean GARRABÉ
  •  • 642 mots

Psychiatre et historien de la psychiatrie, Georges Lantéri-Laura est né à Nice dans une famille originaire de Tende (Alpes-Maritimes). Toute sa carrière est marquée par le souci de ne jamais dissocier l'expérience du praticien et la réflexion théorique. Il achève à Paris, par un double doctorat, ses études de médecine et de philosophie entreprises en Provence. Sa formation psychiatrique s'effectue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-lanteri-laura/#i_11450

LASÈGUE ERNEST CHARLES (1816-1883)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 473 mots

Psychiatre et médecin français. Après avoir étudié la philosophie, qu'il enseigna comme professeur suppléant au lycée Louis-le-Grand à Paris, Lasègue commença ses études de médecine avec Claude Bernard et B. Morel, puis de psychiatrie à la Salpêtrière (en particulier avec J.-P. Falret). Devenu médecin des hôpitaux de Paris en 1854 et chargé d'un cours de clinique des maladies mentales en 1862, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernest-charles-lasegue/#i_11450

MAGNAN JACQUES JOSEPH VALENTIN (1835-1916)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 515 mots

Psychiatre français. Après des études de médecine à Montpellier et à Lyon, Magnan vient à Paris, où il est reçu au concours de l'internat des hôpitaux. Il y apprend la psychiatrie dans les services de Marce, Lucas, J.-P. Falret et Baillarger. Nommé « médecin interne » du tout nouveau service d'admission de l'hôpital Sainte-Anne, en 1867, il en devient le seul médecin en chef en 1879. Présenté en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-joseph-valentin-magnan/#i_11450

MALADIES MENTALES

  • Écrit par 
  • Paul SIVADON
  • , Universalis
  •  • 5 762 mots

Dans le chapitre « Fréquence des maladies mentales »  : […] Les maladies mentales sont-elles plus fréquentes dans telle région, dans telle couche de la population, à certaines périodes plutôt qu'à d'autres ? C'est un problème difficile et controversé en raison des variables multiples qui sont impliquées. Il est l'objet d'une science encore balbutiante : l'épidémiologie psychiatrique. Une des variables est constituée par le niveau d'exigence de la société. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-mentales/#i_11450

MALADIES MENTALES (NOSOGRAPHIE DES)

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 872 mots

La nosographie des maladies mentales, c'est-à-dire l'identification des signes cliniques et leur regroupement au sein d'une maladie définie, a de tout temps posé de délicats problèmes d'interprétation, eux-mêmes souvent liés aux représentations des troubles mentaux dans la société. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le besoin de disposer d'un outil permettant de rationaliser les diagnostics […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-mentales-nosographie-des/#i_11450

MANIACO-DÉPRESSIVE PSYCHOSE

  • Écrit par 
  • Maurice BAZOT
  •  • 3 920 mots

Connue depuis l'Antiquité, la survenue chez un même sujet d'états de dépression et d'états d'excitation a inspiré au cours des siècles la veine descriptive et classificatoire des médecins et des psychiatres. En 1899, E. Kraepelin fait la synthèse des travaux consacrés à ce trouble de l'humeur : la psychose maniaco-dépressive est née. Il l'oppose à la démence précoce (bientôt dénommée schizophréni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychose-maniaco-depressive/#i_11450

MINKOWSKI EUGÈNE (1885-1972)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 313 mots

Psychiatre français d'origine polonaise. Après des études médicales à Kazan (Russie), Minkowski se spécialise en psychiatrie à Berlin avec le professeur Ziehen et à Zurich avec Bleuler. Engagé volontaire dans l'armée française en 1915, il se fixe, à la fin de la Première Guerre mondiale, à Paris où, après sa naturalisation, en 1926, il obtient le diplôme médical français pour sa thèse sur la « not […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-minkowski/#i_11450

MOREAU DE TOURS JACQUES (1804-1884)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 665 mots

Psychiatre français. Moreau fit ses études de médecine à Tours puis à Paris, où il apprit la psychiatrie dans le service d'Esquirol dont il fut l'interne. Il soutient sa thèse en 1830 sur « L'Influence du physique relativement au désordre des facultés intellectuelles et en particulier dans cette variété de délire désignée par M. Esquirol sous le nom de monomanie ». Après un voyage de trois ans en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-moreau-de-tours/#i_11450

MOREL BENEDICT AUGUSTIN (1809-1873)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 334 mots

Psychiatre français. Après des études classiques et religieuses à Luxembourg, Morel commence sa médecine à Paris, où il a comme condisciples Claude Bernard et Ernest Lasègue. Il apprend la psychiatrie avec J.-P. Falret et G. Ferrus. Il est nommé médecin-chef de l'asile de Maréville près de Nancy en 1848, puis de l'asile de Saint-Yon près de Rouen en 1856. Surtout célèbre par son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benedict-augustin-morel/#i_11450

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Philippe PEIGNEUX
  •  • 1 393 mots

Dans le chapitre « Sommeil et régulation sociale et émotionnelle »  : […] Les perturbations du sommeil sont fréquentes dans les troubles psychologiques et psychiatriques, suggérant un lien bidirectionnel entre ces perturbations et la symptomatologie observée. Au-delà de la pathologie, les études montrent que le sommeil normal participe à la régulation de nos émotions. En effet, l’exposition à une expérience stressante et/ou émotionnelle modifie l’architecture du sommei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-sommeil/#i_11450

NEUROSÉDATION : LA CHLORPROMAZINE

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 277 mots

En 1950, en France, Henri Laborit chirurgien de la Navale, recherche avec un anesthésiste, Pierre Huguenard, la combinaison idéale de différents médicaments afin de mettre au point un « cocktail lytique » permettant de prévenir le choc opératoire. Il suffirait pour protéger l'organisme, d'inhiber le système nerveux autonome. Or deux chercheurs français, Simone Courvoisier et Paul Charpentier avaie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosedation-la-chlorpromazine/#i_11450

NÉVROSE

  • Écrit par 
  • René DIATKINE
  •  • 4 773 mots

Le terme de névrose – en anglais, neurosis – aurait été introduit, selon J. Laplanche et J.-B. Pontalis, par un médecin écossais, William Cullen, dans un traité de médecine paru en 1777. Ce mot a connu, depuis, une indiscutable fortune. Représentant un concept important dans le système nosologique psychiatrique, il a été rapidement emprunté tant par la langue littéraire que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nevrose/#i_11450

OBSESSION ET NÉVROSE OBSESSIONNELLE

  • Écrit par 
  • Octave MANNONI
  •  • 3 236 mots

Dans la terminologie de la psychiatrie et de la psychologie, le mot « obsession » désigne une pensée (dans le sens le plus large : idée, désir, remords, scrupule, etc.) qui « assiège » le sujet, c'est-à-dire une pensée qu'il ne peut pas écarter, malgré ses efforts . C'est une caractéristique des obsessions d'être pénibles, qu'elles soient simplement agaçantes ou torturantes et insupportables. Des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/obsession-et-nevrose-obsessionnelle/#i_11450

OLIEVENSTEIN CLAUDE (1933-2008)

  • Écrit par 
  • Anne COPPEL
  •  • 1 058 mots

Claude Olievenstein est né à Berlin en 1933. Avec le Centre Marmottan qu'il a fondé en 1971, ce médecin psychiatre a été durant trente années de carrière la figure de proue de l'école française du soin aux toxicomanes. Personnage charismatique, il s'est fait le garant d'une éthique de soin qui refuse l'enfermement, dans le respect du choix des patients. Confronté pendant son enfance au nazisme et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-olievenstein/#i_11450

OURY JEAN (1924-2014)

  • Écrit par 
  • Alain VANIER
  •  • 968 mots

Figure majeure de la psychothérapie institutionnelle, Jean Oury ne cessait de rappeler qu’il ne savait pas ce qu’était cette thérapie, sinon la « trace d’un “mouvement” qui, pour rester vivant, doit toujours se jouer et se rejouer dans une dialectique concrète ». Jean Oury naît le 5 mars 1924 à Paris. Son père était ouvrier polisseur chez Hispano-Suiza. Il passe son enfance à La Garenne-Colombes o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-oury/#i_11450

PARANOÏA

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 3 137 mots

Le mot « paranoïa » (du grec παρ́α, contre, et νο̃υς, esprit) est synonyme de «   folie » dans le langage populaire allemand depuis le xviii e  siècle ; en France, l'équivalent de ce mot est « paranoïe » (Larousse, 1874), terme beaucoup moins employé. « Paranoïa » prend la signification psychiatrique actuelle de «   délire systématisé progressif  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paranoia/#i_11450

PARAPHRÉNIE

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 398 mots

Variété de délire chronique caractérisée par la préservation d'un secteur important de la personnalité (structure paralogique) et par la prédominance du mécanisme imaginatif (thèmes fantastiques). Si le mot « paranoïa » appartient à la nosologie hippocratique, celui de paraphrénie fut créé à son imitation, en 1882, par K. Kahlbaum pour désigner, conformément à l'étymologie, un désordre des fonctio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paraphrenie/#i_11450

PÉDOPHILIE

  • Écrit par 
  • André CIAVALDINI
  •  • 2 416 mots

Dans le chapitre « Pédophilie et psychiatrie »  : […] Au xix e  siècle, l'enfant apparaît comme la première victime des agressions sexuelles et, sous le poids de la demande judiciaire, il échoit à la psychiatrie d'intervenir dans la régulation de ces pratiques sexuelles déviantes. La première étude sur les attentats aux mœurs et les maltraitances sur enfant en France date de 1867, sous la forme d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedophilie/#i_11450

PHOBIE

  • Écrit par 
  • François PERRIER
  •  • 3 385 mots

Le terme de phobie est fréquemment utilisé, dans la langue courante, pour évoquer la fixité de peurs électives et irrationnelles, ou le caractère insistant du dégoût et de la répulsion envers certains objets qui déclenchent de l'anxiété et des réactions de fuite. Dans une perspective psychiatrique et surtout psychanalytique, le symptôme qu'est la phobie renvoie au problème des états mentaux et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phobie/#i_11450

PINEL PHILIPPE (1745-1826)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 1 581 mots

Aliéniste français à qui est attribuée la « libération », sous la Révolution, des malades à l'intérieur des asiles. Après des études classiques au collège de Lavaur (Tarn) puis ecclésiastiques au collège de l'Esquille à Toulouse, Pinel quitte la soutane pour préparer dans cette ville son doctorat de médecine, auquel il est reçu en 1773. L'année suivante, il part pour Montpellier où il sympathise a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-pinel/#i_11450

PRISON

  • Écrit par 
  • Gilles CHANTRAINE
  •  • 9 224 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La prison, asile du XXIe siècle ? »  : […] Conjointement à ces transformations pénales, les mutations de l'univers psychiatrique font basculer une partie de l'enfermement de sûreté depuis les hôpitaux psychiatriques vers les prisons. L'idée, en France, d'une prison tournant à l'asile, c'est-à-dire d'une prison abritant un nombre croissant de personnes souffrant de troubles psychiatriques, fait aujourd'hui l'objet d'observations concordant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prison/#i_11450

PSYCHANALYSE (théories et pratiques)

  • Écrit par 
  • Jacques SÉDAT
  •  • 6 680 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Relativiser la scientificité »  : […] Les scientifiques accordent aux modèles dont ils usent une valeur métaphorique et heuristique mais ne leur reconnaissent pas une valeur de détermination ontologique exigible dans le champ philosophique. Entre ces deux positions, les psychanalystes oscillent, avec ce risque que, s'ils préfèrent la seconde position, les modèles ou les métaphores importés dans le champ qui leur est propre puissent ga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-theories-et-pratiques/#i_11450

PSYCHOLOGIE CLINIQUE DE L'ANXIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Alexandre HEEREN
  •  • 995 mots

Le terme « anxiété » est apparu au xii e  siècle ; son usage est toutefois resté assez rare jusqu’à la fin du xix e  siècle, date de la reconnaissance de son implication potentielle dans une série de troubles psychiatriques. Les troubles liés à l’anxiété (ou troubles anxieux) constituent aujourd’h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-clinique-de-l-anxiete/#i_11450

PSYCHOLOGIE EN MILIEU CARCÉRAL

  • Écrit par 
  • Nathalie PRZYGODZKI-LIONET
  •  • 1 639 mots

Dans le chapitre « Interventions des psychologues auprès des personnes détenues »  : […] Même si les pratiques psychologiques sont encadrées différemment d’un pays à l’autre, les psychologues intervenant auprès des détenus participent généralement à leur prise en charge thérapeutique, à l’évaluation de leur dangerosité ainsi qu’à l’élaboration de programmes d’éducation (à la santé et à la citoyenneté) et de prévention de la récidive. Plusieurs enquêtes menées en milieu carcéral ont mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-en-milieu-carceral/#i_11450

PSYCHOPATHIA SEXUALIS, Richard von Krafft-Ebing - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Alfred SPRINGER
  •  • 871 mots

Publié au cours de l'année 1886, Psychopathia Sexualis est devenu immédiatement un best-seller de la littérature psychiatrique, traduit très vite en plusieurs langues. Avec cette étude médico-légale d'une sélection de cas exemplaires, Richard Freiherr von Krafft-Ebing (1840-1902) étendait au domaine de la sexualité son travail de classification des maladies mentales basé s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychopathia-sexualis/#i_11450

PSYCHOPATHOLOGIE ÉVOLUTIONNISTE

  • Écrit par 
  • Marc RICHELLE
  •  • 361 mots

On rattache volontiers à la psychologie évolutionniste, axée sur l’anthropologie préhistorique, une psychopathologie évolutionniste. Cette dernière est cependant antérieure à la première et s’enracine dans l’éthologie plutôt que dans l’histoire biologique de l’espèce humaine. Son propos est d’identifier, dans les symptômes psychiatriques, de possibles vestiges ou résurgences de conduites adaptées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychopathologie-evolutionniste/#i_11450

PSYCHOPHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre DENIKER
  •  • 4 806 mots
  •  • 7 médias

Discipline moderne, la psychopharmacologie est la science des agents chimiques capables d'influer sur l'état mental et sur le comportement. Elle comprend notamment l'étude des médicaments et des drogues susceptibles de réduire les désordres psychiques ou, au contraire, de les produire. Son individualisation date des années 1950. Sa dénomination date de 1956 et la fondation de la première société s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychopharmacologie/#i_11450

SCHIZOPHRÉNIE

  • Écrit par 
  • Maurice BAZOT, 
  • Gilles DELEUZE
  •  • 6 973 mots

L'étiquette « schizophrénie » utilisée pour désigner telle ou telle manière d'être au monde est loin d'avoir une acception univoque. Synonyme de folie pour une grande partie de l'opinion, elle recouvre pour les psychiatres une série de tableaux cliniques disparates, dont le nombre varie avec les pays, les « écoles », l'expérience individuelle. Afin de garder au concept de schizophrénie un sens aus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schizophrenie/#i_11450

SCHOTTE JACQUES (1928-2007)

  • Écrit par 
  • Jacques SÉDAT
  •  • 757 mots

Jacques Schotte a eu le rare mérite d'être pleinement psychiatre, psychanalyste et philosophe. Même si toute sa vie professionnelle s'est déroulée entre Gand et Louvain, il n'a cessé de parcourir l'Europe et d'autres pays en y multipliant les échanges et les rencontres avec les personnalités les plus diverses, tant son champ de curiosité était interdisciplinaire. Né le 26 juin 1928, Jacques Schott […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-schotte/#i_11450

SÉGUIN EDOUARD (1812-1880)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 307 mots

Psychiatre américain d'origine française, pionnier en matière d'éducation d'enfants attardés mentaux. Né le 28 janvier 1812 à Clamecy (Yonne), dans une famille de médecins, Séguin fit ses études au collège à Auxerre puis au lycée Saint-Louis à Paris, avant d'étudier la médecine et la chirurgie. Très tôt, il s'intéressa aux maladies mentales et, jeune médecin, il assistait les psychothérapeutes Jea […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-seguin/#i_11450

SPITZ RENÉ ARPAD (1887-1974)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LERICHE
  •  • 908 mots

René Spitz est un psychiatre autrichien né à Vienne le 29 janvier 1887 et mort à Denver (États-Unis) le 11 septembre 1974. Après des études de médecine à Budapest, à Lausanne et à Berlin, il se tourne vers la psychanalyse et entreprend des recherches dans le service de psychologie expérimentale infantile de Charlotte Bühler à Vienne. Établi aux États-Unis, il devient professeur de psychologie psy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-arpad-spitz/#i_11450

STRAUS ERWIN (1891-1975)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 454 mots

L'œuvre d'Erwin Straus, chercheur d'origine allemande, installé aux États-Unis à la suite des persécutions nazies, constitue une contribution capitale à la psychopathologie et à la psychiatrie clinique, et elle a exercé une influence profonde sur la conception du pathologique comme phénomène vécu. Parmi les nombreuses publications de Straus figurent notamment des travaux sur la suggestion, sur les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erwin-straus/#i_11450

STRESS POST-TRAUMATIQUE

  • Écrit par 
  • Grazia CESCHI
  •  • 1 160 mots

Dès les années 1970, les vétérans de la guerre du Vietnam et les mouvements féministes, donnant voix aux survivantes de la violence conjugale et des abus sexuels, se mobilisent pour appuyer la définition d’une pathologie mentale d’origine traumatique : l’état de stress post-traumatique (E.S.P.T.). D’emblée, l’E.S.P.T. prend le contre-pied de l’approche dominante, d’inspiration psychanalytique, qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stress-post-traumatique/#i_11450

TEST DE RORSCHACH

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MARTINEAU, 
  • Yves MORHAIN
  •  • 800 mots
  •  • 1 média

À partir d'une série de figures formées par des taches d'encre, Hermann Rorschach (1884-1922) a conçu le test de personnalité le plus utilisé par les psychologues et qui fait l'objet du plus grand nombre de publications internationales (20 000 au cours des vingt dernières années). Ce test constitue un paradigme de la psychologie projective. Hermann Rorschach vécut au nord-est de la Suisse alémaniq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/test-de-rorschach/#i_11450

TRAITÉ DU DÉLIRE, APPLIQUÉ À LA MÉDECINE, À LA MORALE ET À LA LÉGISLATION

  • Écrit par 
  • Arianna SFORZINI
  •  • 972 mots

Publié à Paris en 1816 chez Crapelet puis en 1817 chez Croullebois, le Traité du délire est, avec le Traité de médecine légale et d'hygiène publique ou de police de santé (1813), l’œuvre la plus importante de François-Emmanuel Fodéré (1764-1835), botaniste, médecin, aliéniste et professeur titulaire de la première chaire de médecine légale créée en 181 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-du-delire-applique-a-la-medecine-a-la-morale-et-a-la-legislation/#i_11450

TRAITÉ MÉDICO-PHILOSOPHIQUE SUR L'ALIÉNATION MENTALE OU LA MANIE, Philippe Pinel - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean GARRABÉ
  •  • 869 mots

La parution en l'an IX de la République (septembre 1800) du Traité médico-philosophique sur l'aliénation mentale ou la manie de Philippe Pinel (1745-1826) représente une révolution épistémologique qui date la naissance de la psychiatrie, en raison des contextes socio-politique et scientifico-culturel qui l'entourent. La carrière de Pinel, docteur de la faculté de Toulouse mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-medico-philosophique-sur-l-alienation-mentale-ou-la-manie/#i_11450

TRAUMATISME PSYCHIQUE

  • Écrit par 
  • Hélène THOMAS
  •  • 1 217 mots

Dans le chapitre « De nouveaux champs d'études »  : […] Les observations des psychiatres faites pendant la Seconde Guerre mondiale vont bouleverser les conceptions, notamment à cause des troubles aigus immédiats. Le souci principal sera alors de deux ordres : préserver les effectifs pour l'armée (réduire au maximum les « pertes psychiatriques ») et élargir la question du trauma aux populations civiles. Les camps de concentration furent un tel traumati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traumatisme-psychique/#i_11450

TROUBLE D'ANXIÉTÉ SOCIALE

  • Écrit par 
  • Grazia CESCHI
  •  • 1 175 mots

Le trouble d’anxiété sociale (T.A.S.), ou phobie sociale, se caractérise par une crainte extrême du regard d’autrui. Cette forte inquiétude peut s’exprimer, par exemple, lorsqu’on est obligé de parler face à une audience ou de manger en public. La peur de ce type de situations sociales et du regard des autres n’est pas une pathologie en tant que telle. Tout un chacun peut parfois présenter un cert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trouble-d-anxiete-sociale/#i_11450

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Michel THURIN, Jean AYME, Georges LANTERI-LAURA, François CAROLI, « PSYCHIATRIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychiatrie/