PSAUTIER

ART DE COUR

  • Écrit par 
  • Philippe VERDIER
  •  • 4 811 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'enluminure et son influence sur l'orfèvrerie »  : […] Robert Branner a opposé à la thèse reçue depuis Vitzthum ( Die Pariser Miniaturmalerei , 1907) le point de vue que les manuscrits peints à Paris après le milieu du xiii e  siècle sont en trop grand nombre et d'une qualité trop inégale pour refléter en bloc le goût de la cour. Ils n'ont en commun qu'un maniérisme gothique à d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-de-cour/#i_5352

CAROLINGIENS

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ, 
  • Carol HEITZ
  •  • 12 134 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'école palatine »  : […] À peine une décennie plus tard, en 754, année cruciale de la rencontre du pape Étienne II et de Pépin le Bref, le scribe Gundohinus termina un recueil d'évangiles d'une grande beauté : « Rien de tel ne s'était encore vu sur le continent au nord des Alpes : l'art carolingien commence avec Gundohinus, comme la dynastie carolingienne avec Pépin » (Porcher). Gundohinus s'inspira de l'art lombard : le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carolingiens/#i_5352

ENLUMINURE

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN, 
  • Eric PALAZZO
  •  • 11 847 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Héritage carolingien et enluminure romane »  : […] En raison des invasions normandes dans l'ouest de l'Empire, les héritiers directs des Carolingiens furent les Ottoniens et les Anglo-Saxons. L'art antiquisant se maintint au x e  siècle dans les « abbayes d'État » protégées par Otton le Grand. Les scriptoria les plus actifs furent ceux de Mayence, Fulda, Reichenau où serait n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enluminure/#i_5352

GOTHIQUE ART

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 14 842 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La peinture »  : […] La question de fond que soulève cette période concerne la peinture ; on ne peut plus considérer, comme on l'admettait jusqu'à une date récente, le vitrail et l'enluminure comme des relais suffisants de l'art pictural. À l'intérieur des églises, il y avait un décor peint qui prolongeait le rythme coloré des vitraux translucides : mais le maillage original est délicat à restituer. Pour ce qui est du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-gothique/#i_5352

LIVRE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre BRETON, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Jean TOULET
  •  • 26 563 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'invention »  : […] Employée déjà pour l'impression du tissu, la technique xylographique est tout naturellement utilisée dès la seconde partie du xiv e  siècle pour imprimer des images sur papier. Dès la fin de ce siècle se développe ainsi, notamment dans l'État bourguignon, une industrie d'images de dévotion, en particulier d'images de la Vierge et des saints popul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre/#i_5352

MOYEN ÂGE - La littérature en prose

  • Écrit par 
  • Nicola MORATO
  •  • 6 837 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les traductions de la Bible »  : […] L’effort pour rendre accessible le texte de la Bible est une constante de l’Occident médiéval, de la traduction en gothique de Wulfila (311-383) à celle en anglais de John Wycliff (1330-1384). Des traductions partielles en français, en vers et en prose sont attestées au cours du xii e  siècle en contexte aristocratique ou monastique, dans un t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-age-la-litterature-en-prose/#i_5352

PÄCHT OTTO (1902-1988)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 2 814 mots

Dans le chapitre « Le livre comme occasion formelle de l'œuvre d'art »  : […] Au début du processus de fabrication d'un livre au Moyen Âge, processus social, politique, religieux, artistique, il y a le passage du rouleau de papyrus, le volumen antique, au codex de parchemin de l'Antiquité chrétienne et du haut Moyen Âge. En effet, à partir de l'époque de Constantin, plus encore avec la reconnaissance de la religion chrétienne co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-pacht/#i_5352

PALAIS ÉCOLE DU, enluminure

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN
  •  • 790 mots

Deux séries d'œuvres carolingiennes sont regroupées sous le nom d'école du Palais : l'école du palais de Charlemagne et celle du palais de Charles le Chauve. L'une et l'autre dépendent étroitement du mécénat des deux princes et ne survécurent pas à leur disparition. La première école palatine (l'ancien groupe Ada), qu'il faut probablement localiser à Aix-la-Chapelle, se développa à la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-du-palais-enluminure/#i_5352

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le Nord et le Midi dans la peinture des livres »  : […] Par rapport à l'époque carolingienne, l' enluminure enregistre des transformations profondes. Un métier qui ne s'exerçait jusque-là que dans un petit nombre de monastères, en vue d'une production de très grand luxe, destinée à une clientèle de princes et de magnats ecclésiastiques, se généralise par suite d'une plus large diffusion du livre. La pratique de la lecture s'est en effet répandue dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_5352

STYLE 1200

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 3 722 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le facteur anglais »  : […] Il ne faut pourtant pas penser que le « style 1200 » ait été homogène. La peinture de cette période – c'est-à-dire l' enluminure des manuscrits, le vitrail et, tout à fait subsidiairement, la peinture monumentale – en offre la meilleure démonstration. L'Angleterre présente, dans ces domaines, une œuvre de signification exceptionnelle : l'ensemble des vitraux du chœur de Canterbury, peints entre 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/style-1200/#i_5352


Affichage 

Christ en majesté

photographie

Christ en majesté, entouré des symboles des quatre Évangélistes, fin du XIIe siècle Psautier de Westminster, British Library, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Dieu le Père et le globe terrestre, enluminure

photographie

Dieu le Père et le globe terrestre, vers 1260 Enluminure tirée d'un psautier British Library, Londres L'art gothique innove dans la représentation du divin : les psautiers en particulier, dont le XIIIe siècle est la grande époque, présentent le « beau Dieu » qui exprime douceur, fermeté,... 

Crédits : British Library/ AKG

Afficher

Christ en majesté
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Dieu le Père et le globe terrestre, enluminure
Crédits : British Library/ AKG

photographie