PS (Parti socialiste), France

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une mutation inachevée

Quatre ans après la plus grave débâcle électorale de son histoire, le P.S., aidé par le maintien du Front national dans 75 circonscriptions, revient au pouvoir en 1997 et doit gérer une double cohabitation : avec le président de la République et, faute de majorité à lui seul à l'Assemblée, avec des alliés « pluriels » (P.C.F., Verts, M.D.C., Radicaux), divisés, mais souvent plus à gauche sur les questions économiques et sociales, mais aussi sur l'immigration et le droit de la nationalité, alors au cœur des débats.

Lionel Jospin

Lionel Jospin

Photographie

Chef de file de l'opposition de gauche qui remporte les élections législatives au soir du 1er juin 1997, Lionel Jospin est nommé Premier ministre le lendemain, inaugurant dans la vie politique française une nouvelle forme de "cohabitation". 

Crédits : PA Photos

Afficher

Évolutions et recompositions internes

Les conditions de ce retour au pouvoir repoussent la clarification idéologique amorcée au congrès de l'Arche de la Défense en décembre 1991 et lors des états généraux de Lyon en juillet 1993. En 1991, une nouvelle déclaration de principes a été adoptée, reconnaissant du bout des lèvres l'économie de marché (« Le Parti socialiste est favorable à une société d'économie mixte qui, sans méconnaître les règles du marché, fournisse à la puissance publique et aux acteurs sociaux les moyens de réaliser des objectifs conformes à l'intérêt général »), tout en réaffirmant ses « espérances révolutionnaires ». L'important mouvement de grève de décembre 1995 contre la réforme de la protection sociale et la dénonciation du non-respect des promesses de Chirac de résorber « la fracture sociale » ont, depuis, conduit le P.S. à orienter de nouveau son discours plus à gauche. La dénonciation des ravages du capitalisme financier et des délocalisations sont au cœur de la campagne électorale de 1997. Sous la pression de ses alliés et de l'extrême gauche, la ligne du P.S. est alors d'apparaître comme plus à gauche que Tony Blair en Grande-Bretagne et Gerhard Schröder en Allemagne. Le socialisme libéral devient alors le nouvel épouvantail du parti, comme le fut la social-démocratie dans les années 1970.

Dans [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages



Médias de l’article

François Mitterrand, 1981

François Mitterrand, 1981
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Pierre Mauroy, Premier ministre français de 1981 à 1984

Pierre Mauroy, Premier ministre français de 1981 à 1984
Crédits : Hulton Getty

photographie

Martine Aubry, 2007

Martine Aubry, 2007
Crédits : Philippe Huguen/ AFP

photographie

Lionel Jospin

Lionel Jospin
Crédits : PA Photos

photographie

Afficher les 5 médias de l'article





Écrit par :

Classification


Autres références

«  PS (Parti socialiste), France  » est également traité dans :

AUBRY MARTINE (1950- )

  • Écrit par 
  • Rémi LEFEBVRE
  •  • 1 346 mots
  •  • 1 média

La carrière politique de Martine Aubry est emblématique de la trajectoire des hauts fonctionnaires entrés en politique après l'arrivée au pouvoir des socialistes dans les années 1980. Entre carrières locale et nationale, elle connaît des fortunes politiques diverses. Fille de Jacques Delors, ancien ministre et ancien président de la Commission européenne, elle est née le 8 août 1950 à Paris. Elle […] Lire la suite

AYRAULT JEAN-MARC (1950- )

  • Écrit par 
  • Blaise MAGNIN
  • , Universalis
  •  • 1 305 mots
  •  • 1 média

Homme politique français, Premier ministre de 2012 à 2014. La nomination de Jean-Marc Ayrault au poste de Premier ministre , le 15 mai 2012, a consacré une carrière politique commencée plus de trente ans auparavant. Ne comptant jusque-là aucune expérience gouvernementale, la trajectoire du chef du gouvernement français est à bien des égards représentative d'une génération de grands élus socialist […] Lire la suite

BÉRÉGOVOY PIERRE (1925-1993)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 1 056 mots

Homme politique français. Pierre Bérégovoy est né le 23 décembre 1925 à Déville-lès-Rouen (Seine-Maritime). Son père, un « Russe blanc », capitaine du tsar et menchevik, tient un café-épicerie. À cinq ans, l'enfant est confié à sa grand-mère, qui l'éduquera. Bon élève, il obtient le brevet élémentaire à douze ans, puis un C.A.P. d'ajusteur au lycée technique d'Elbeuf. Voilà pour les diplômes de ce […] Lire la suite

C.G.T.-F.O. (Confédération générale du travail-Force ouvrière)

  • Écrit par 
  • René MOURIAUX
  • , Universalis
  •  • 1 804 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La distanciation avec le P.S. »  : […] Durant la IV e  République et au début de la V e , F.O. et la S.F.I.O. partageaient les mêmes options stratégiques, la troisième force d'abord, le soutien au régime gaulliste ensuite. Les dissensions apparurent après la fin de la guerre d'Algérie, lorsque la logique de la bipolarisation imposa le rapprochement du Parti socialiste et du P.C.F. L'apparition de la C.F.D.T., qui combinait l'unité d'a […] Lire la suite

CHEVÈNEMENT JEAN-PIERRE (1939- )

  • Écrit par 
  • Bruno DIVE
  •  • 727 mots

Né le 9 mars 1939, énarque, Jean-Pierre Chevènement commence sa carrière comme attaché commercial au ministère de l'Économie et des Finances avant de devenir conseiller commercial à Djakarta. Il adhère en 1964 à la S.F.I.O., crée l'année suivante le Centre d'études, de recherche et d'éducation socialistes (C.E.R.E.S.) et s'allie à François Mitterrand au congrès d'Épinay en 1971, ce qui permet à ce […] Lire la suite

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période post-gaullienne (1969-1981)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 6 873 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'union de la gauche »  : […] À partir de 1958, la domination du gaullisme sur la vie politique française a poussé la gauche à s'unir. Mais le processus a été long et sinueux. L'année 1972 va marquer une nouvelle étape, celle d'un accord sur un programme commun de gouvernement, permettant aux formations de gauche de manifester leur capacité à gouverner ensemble et à créer une dynamique pour la conquête du pouvoir. La vieille […] Lire la suite

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Mitterrand (1981-1995)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 280 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Le premier septennat : de l'espoir de changement au désaveu »  : […] Le président Mitterrand entre en fonction le 21 mai 1981. Il met son septennat sous les auspices des grands ancêtres qu'il va honorer au Panthéon : Jean Jaurès, inspirateur du socialisme, Jean Moulin, symbole de la Résistance, et Victor Schoelcher, qui abolit l'esclavage, symbole des idéaux universalistes et de l'égalité entre les humains. Dès le 22 mai, il nomme un Premier ministre, Pierre Mauro […] Lire la suite

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Chirac (1995-2007)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 9 262 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Une présidentielle paradoxale, des législatives de confirmation (2002) »  : […] La logique d'une élection présidentielle à deux tours est normalement de faire émerger du premier les deux principaux candidats qui s'affronteront dans le duel du second. Ce système est évidemment à haut risque puisqu'une coalition de gauche ou de droite très divisée éparpille ses voix et risque de se trouver éliminée de la compétition. Cela devrait inciter à rechercher des candidatures de rassemb […] Lire la suite

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Hollande (2012-2017)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 004 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un président qui parle trop aux journalistes »  : […] En octobre 2016, c’est un autre livre qui défraie la chronique. Gérard Davet et Fabrice Lhomme, journalistes d’investigation au Monde , publient Un président ne devrait pas dire ça … En pratiquement 700 pages, fruit de 61 entretiens qui se sont déroulés tout au long du quinquennat, le président livre ses commentaires sur l’actualité, adoptant le ton de la confidence, comme si ses propos ne devaie […] Lire la suite

DEFFERRE GASTON (1910-1986)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 1 390 mots

Gaston Defferre est né le 14 septembre 1910 à Marsillargues (Hérault), dans une famille protestante. Son père, avoué, le conduit à choisir des études de droit. Après le lycée de Nîmes, Gaston Defferre s'inscrit à la faculté d'Aix-en-Provence, où il obtient une licence de droit et un diplôme supérieur d'économie politique. Souci d'indépendance ? Il quitte à vingt et un ans sa famille pour Dakar, où […] Lire la suite

DELANOË BERTRAND (1950- )

  • Écrit par 
  • Antoine SCHWARTZ
  •  • 1 076 mots
  •  • 1 média

Jusqu'à sa première élection à la mairie de Paris, en 2001, Bertrand Delanoë a longtemps souffert d'un déficit chronique de notoriété. L'homme n'avait pourtant rien d'un novice en politique : déjà député puis porte-parole du Parti socialiste (P.S.) en 1981, il est en fait un représentant assez typique de cette génération d'hommes politiques de gauche qui ont accédé aux responsabilités dans les an […] Lire la suite

DELORS JACQUES (1925- )

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 1 040 mots
  •  • 1 média

Né à Paris d'un père encaisseur à la Banque de France, c'est là qu'il entrera en 1945 après une licence de sciences économiques. Il complète sa formation en suivant les cours du Centre d'études supérieures de la banque. Il y est chef de service (1945-1962) et attaché au cabinet du directeur général des titres et du marché monétaire à la Banque de France (1950-1962). Après cette carrière à la Banqu […] Lire la suite

ÉCOLOGISTE MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION, 
  • Bruno VILLALBA
  •  • 10 797 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le « ni-ni » des années Waechter (1986-1994) »  : […] Le 26 avril, la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine, explose. La plus grande catastrophe écologique de l'histoire irradie toute l'Europe, sauf l'Hexagone si l'on en croit le gouvernement Chirac. Ce double scandale (écologique et démocratique) stimule l'écologie partout. Les environnementalistes ont le vent en poupe, pas la gauche. Lors de l'assemblée générale des Verts, à Paris en novemb […] Lire la suite

ÉLECTION DE FRANÇOIS MITTERRAND

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 232 mots
  •  • 1 média

Plusieurs fois ministre sous la IV e  République, adversaire en son temps du général de Gaulle, battu de justesse en 1974 par Valéry Giscard d'Estaing, le socialiste François Mitterrand est élu à l'Élysée le 10 mai 1981 et permet ainsi à la gauche d'accéder au pouvoir pour la première fois depuis la fondation de la V e  République. Cette alternance politique, confirmée par un raz-de-marée socialis […] Lire la suite

FABIUS LAURENT (1946- )

  • Écrit par 
  • Bruno DIVE
  •  • 1 353 mots

Homme politique français, Premier ministre de 1984 à 1986. Jusqu'en 1988, tout a souri à Laurent Fabius. Né le 20 août 1946 à Paris dans une riche famille d'antiquaires, normalien, énarque, auditeur au Conseil d'État, il s'était fait connaître des téléspectateurs comme brillant participant d'un jeu télévisé au début des années 1970, « Cavalier seul ». À peine entré au Parti socialiste, en 1974, i […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2019

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 677 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Élections européennes : un test pour les partis »  : […] Les élections européennes du 26 mai se déroulent dans un contexte d’incertitude résultant de la progression des populismes et de la perspective du Brexit. Elles reconduisent le duel entre le parti de Marine Le Pen (arrivé en tête du scrutin) et celui du président, qui se pose en défenseur du projet européen dans sa lettre aux « citoyens d’Europe » (publiée en mars dans un quotidien de chacun des […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2018

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 5 493 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La gauche française en déroute »  : […] Après la défaite de Benoît Hamon à la présidentielle de 2017 et celle de ses candidats aux législatives, le Parti socialiste (PS) peine à reconquérir l’opinion. Son premier secrétaire, Olivier Faure, élu le 29 mars, reste un inconnu pour la plupart des Français. Les députés socialistes sont peu audibles à l’Assemblée nationale et n’arrivent pas à se construire une identité propre entre LRM et La […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2017

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 5 343 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La gauche française désarticulée »  : […] La défaite cuisante du PS et le ralliement de nombre de ses militants et de ses cadres au parti d’Emmanuel Macron laissent la gauche historique en déshérence. Conséquence des règles sur le financement public des partis politiques, le PS est en outre privé de ses ressources. Il vend son siège de la rue de Solferino en décembre et licencie une partie de ses permanents. Son ancien candidat à la prési […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2016

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 158 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un gouvernement malmené »  : […] En fin de mandat et peu populaire, le gouvernement a affronté une forte contestation sur les principaux projets qu’il a portés durant l’année. Le plus emblématique est celui de la loi « visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs », dite « loi travail », menée par la ministre Myriam El Khomri, finalement adoptée le 21 juillet grâce au re […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

11-29 juin 2017 • France • Victoire de La République en marche aux élections législatives.

), l’Union des démocrates et indépendants (UDI) et les candidats divers droite obtiennent 21,6 p. 100 des voix. Le Front national (FN) arrive en troisième position avec 13,2 p. 100 des suffrages. Avec 11 p. 100 des voix, La France insoumise (LFI) devance le Parti socialiste (PS) qui recueille 9,5 p. 100 [...] Lire la suite

23-28 avril 2017 • France • Premier tour de l’élection présidentielle.

des autres candidats sont les suivants : François Fillon (Les Républicains, LR) 20 p. 100, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) 19,6 p. 100, Benoît Hamon (Parti socialiste, PS) 6,4 p. 100, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) 4,7 p. 100, Jean Lassalle (Résistons !) 1,2 p. 100, Philippe Poutou [...] Lire la suite

6-13 décembre 2015 • France • Fort progrès du Front national aux élections régionales.

de participation est de 49,9 p 100. Le F.N., qui recueille plus de suffrages que les listes menées par le Parti socialiste (P.S.) ou Les Républicains (L.R.), arrive en tête dans six régions – Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Languedoc-Roussillon-Midi [...] Lire la suite

25 mai 2014 • France • Forte abstention et progression du Front national aux élections européennes.

Le 25, les résultats des élections européennes sont marqués par la forte progression du Front national (F.N.) et la relégation du Parti socialiste (P.S.) en troisième position, qui s'expliquent notamment par un fort taux d'abstention: 57,6 p. 100. Les listes F.N. arrivent largement en tête [...] Lire la suite

1er-29 avril 2014 • France • Nomination du gouvernement de Manuel Valls.

l'« apaisement » sur les sujets de société ainsi qu'un « assouplissement » de la réforme des rythmes scolaires. Le 9 est annoncée la liste des quatorze secrétaires d'État, dont fait partie Harlem Désir, jusque-là premier secrétaire du Parti socialiste (P.S.), qui est nommé aux Affaires européennes [...] Lire la suite

9-21 octobre 2013 • France • Polémique autour de l'interpellation et de l'expulsion d'une jeune Kosovare.

(Doubs), est interpellée alors qu'elle effectuait une sortie scolaire avec sa classe. Cette opération suscite une vive émotion. Le 16, tandis que de nombreuses voix s'élèvent, notamment au sein du Parti socialiste (P.S.), pour accuser le ministre de l'Intérieur Manuel Valls de renier les valeurs [...] Lire la suite

5-23 avril 2012 • France • Premier tour de l'élection présidentielle.

. Parmi les promesses du candidat figurent celles de « rendre la parole aux Français », « produire davantage en France », « renforcer la valeur travail », « combattre les abus qui minent notre pacte social », « accueillir moins d'immigrés pour mieux les intégrer », « lutter contre les nouvelles formes [...] Lire la suite

23-29 juillet 2009 • France • Examen du projet de loi de redécoupage électoral.

des ministres sous forme d'une ordonnance. Une loi de ratification devra être présentée au Parlement à l'automne. Le Parti socialiste annonce qu'il va déposer un recours contentieux devant le Conseil d'État.  [...] Lire la suite

2-29 mai 2007 • France • Élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République et formation par François Fillon du nouveau gouvernement.

du Parti socialiste. Alain Juppé, seul ministre d'État, est en charge d'un superministère de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables; Jean-Louis Borloo (Parti radical) est ministre de l'Économie, des Finances et de l'Emploi; Michèle Alliot-Marie est ministre de l'Intérieur [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Frédéric SAWICKI, « PS (Parti socialiste), France », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ps-parti-socialiste-france/