e et XXe siècles" />

PROVENCE, histoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Arles (Bouches-du-Rhône), la vieille ville

Arles (Bouches-du-Rhône), la vieille ville
Crédits : C. Sappa/ De Agostini

photographie

Baux-de-Provence, Bouches-du-Rhône

Baux-de-Provence, Bouches-du-Rhône
Crédits : C. Sappa/ De Agostini

photographie


Une province de France

Les institutions

À dessein ou non, René avait laissé la Provence à celui de ses héritiers qui était le moins apte à la défendre contre l'ambition évidente du roi de France Louis XI. Après un an et demi de règne, Charles III, dernier comte de Provence, mourant sans postérité, lègue le comté au royaume voisin, et les états ratifient cet acte ; il s'agit en principe de l'union paritaire de deux entités politiques, et non de l'absorption du comté par le royaume. Celle-ci se fera progressivement, histoire complexe dont la création d'un parlement à Aix en 1501, puis l'édit de Joinville (1535) sous François Ier sont des jalons importants. Un siècle plus tard, au temps de Richelieu, la suppression des réunions des états provinciaux, remplacés par une modeste assemblée des communautés (1636), puis au début du règne de Louis XIV, l'installation définitive d'un intendant qui cumule sa commission avec la charge de Premier président achèvent l'intégration institutionnelle de la Provence au royaume. Le « comté ou pays de Provence », dont la capitale est Aix, avec ses « terres adjacentes » de Marseille, Arles, Les Baux, Saint-Tropez et quelques autres lieux, sera une province semblable aux autres pays d'états, à la fois gouvernement militaire, ressort de parlement et généralité. Il sera subdivisé en sénéchaussées pour la justice, en vigueries pour les finances, en subdélégations pour l'administration courante. L'intendant administrera avec le concours des « procureurs du pays » qui sont, notamment, ès qualités, l'archevêque d'Aix et les consuls de la ville d'Aix.

Arles (Bouches-du-Rhône), la vieille ville

Arles (Bouches-du-Rhône), la vieille ville

Photographie

Ancienne capitale romaine et important centre religieux au Moyen Âge, Arles a vu ses monuments romains et romans inscrits au Patrimoine mondial de la culture par l'U.N.E.S.C.O. depuis 1981. 

Crédits : C. Sappa/ De Agostini

Afficher

Baux-de-Provence, Bouches-du-Rhône

Baux-de-Provence, Bouches-du-Rhône

Photographie

Le village des Baux-de-Provence (Bouches-du-Rhône) est construit sur une arête calcaire des Alpilles. 

Crédits : C. Sappa/ De Agostini

Afficher

Les siècles troublés et les débuts de la francisation

Le pays a résisté à cette assimilation politique, mais point de façon directe. Si l'on s'est battu, et fort rudement, pendant la période où ce processus a eu lieu (fin xve, milieu du xvie siècle), c'est, sans parler des guerres extérieures (deux invasions de Charles Quint), sous la forme des guerres de religion, puis des révoltes de la Ligue (dont on peut r [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  PROVENCE, histoire  » est également traité dans :

AGULHON MAURICE (1926-2014)

  • Écrit par 
  • Quentin DELUERMOZ
  •  • 1 328 mots
  •  • 1 média

Historien, professeur au Collège de France, spécialiste d’histoire de la France des xix e et xx e  siècles. Né à Uzès (Gard) en 1926 dans une famille d’instituteurs républicains, Maurice Agulhon effectue ses études à Avignon puis à Lyon, avant d’être reçu à l’École normale supérieure en 1946. A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-agulhon/#i_13203

AIGUES-MORTES

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 310 mots
  •  • 1 média

Isolée au milieu d'une plaine marécageuse ou viticole, à l'extrémité occidentale du delta du Rhône et à six kilomètres de la mer, Aigues-Mortes est cependant traversée de plusieurs canaux dont l'un débouche sur la mer. La ville, construite suivant le plan en damier des bastides médiévales, est entourée par des fortifications représentant, par l'importance (545 mètres sur 300 mètres) et par l'homog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aigues-mortes/#i_13203

ALPHONSE II (1152-1196) roi d'Aragon (1164-1196)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 171 mots

Comte de Barcelone en 1162 et roi d'Aragon en 1164 comme successeur de son père, le comte de Barcelone Raimond Bérenger IV, et de sa mère, la reine Pétronille d'Aragon. Alphonse II, dit Alphonse le Chaste, joue un rôle de premier plan des deux côtés des Pyrénées. Dès 1167, il intervient en Languedoc et en Provence, pour combattre les prétentions du comte de Toulouse sur l'héritage du comte de Prov […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alphonse-ii-1152-1196-roi-d-aragon-1164-1196/#i_13203

AVIGNON & COMTAT VENAISSIN

  • Écrit par 
  • Alain MAUREAU
  •  • 1 059 mots

Autour d'Avignon, la préhistoire a laissé des traces surtout pour la période néolithique. Abris-sous-roche, stations en plein air, « fonds de cabanes » ont livré armes, outils, parures. Le dolmen de Ménerbes et les stèles anthropomorphes de l'Isle-sur-la-Sorgue et d'Avignon appartiennent à l'âge des métaux. Des inscriptions en caractères grecs apparaissent au ~ v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avignon-et-comtat-venaissin/#i_13203

BOURGOGNE-PROVENCE ROYAUME DE

  • Écrit par 
  • Jean RICHARD
  •  • 520 mots

Un premier royaume de Provence-Viennois fut formé en 879 sous l'autorité de Boson, beau-frère de Charles le Chauve. Sa couronne réunissait la Provence, le Bugey, la Bresse, une partie de la Bourgogne cisjurane, une partie du Languedoc et le Dauphiné. Boson dut lutter continuellement contre l'hégémonie des Carolingiens, mais put léguer son patrimoine à son fils. Cependant, à la mort de Charles le G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-de-bourgogne-provence/#i_13203

CAPÉTIENS (987-1498)

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 8 058 mots

Dans le chapitre « Les succès et leurs causes »  : […] Au milieu de terribles épreuves, la lutte contre l'étranger a apporté à la monarchie un soutien inappréciable, celui du sentiment national. La remontée démographique et économique qui s'amorçait permit alors à Charles VII et à son fils et successeur Louis XI (1461-1483) d'accélérer le retour aux progrès monarchiques. L'unité territoriale de la France et l'agrandissement du domaine royal s'accompli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capetiens/#i_13203

D'UN MONDE À L'AUTRE, NAISSANCE D'UNE CHRÉTIENTÉ EN PROVENCE (exposition)

  • Écrit par 
  • Claude SINTES
  •  • 963 mots

En 1986 s'était tenue à Lyon une exposition intitulée Les Premiers Temps chrétiens en Gaule méridionale . Puis les fouilles effectuées sur plusieurs grands sites provençaux et les recherches concernant les iii e - vi e  siècles avaient amené une perception plus fine de ces an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/d-un-monde-a-l-autre-naissance-d-une-chretiente-en-provence-exposition/#i_13203

FRANCE : POUVOIR ROYAL ET PRINCIPAUTÉS (fin IXe-XIIeSIÈCLE) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 761 mots

14 juin 877 Capitulaire de Quierzy. L'empereur Charles le Chauve, préparant son départ en Italie et voulant limiter les initiatives potentielles de son fils Louis le Bègue, décrète que les titulaires des honneurs et charges du royaume des Francs occidentaux conserveront ceux-ci pendant son absence et, s'ils devaient décéder, les transmettront à leurs fils. Ce texte, à v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-pouvoir-royal-et-principautes-fin-ixe-xiiesiecle-reperes-chronologiques/#i_13203

FRANCE (Histoire et institutions) - Naissance d'une nation

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 8 949 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Aspects positifs et redressement »  : […] Pourtant la France sortit raffermie des épreuves. Le dépeuplement entraîna une mobilité sociale plus grande et des brassages de population. La noblesse, décimée sur les champs de bataille, se renouvela ; les paysans et les artisans qui survécurent profitèrent, dans une certaine mesure, de la hausse des salaires (freinée par la monarchie) et des vides creusés dans la main-d'œuvre rurale pour amélio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-naissance-d-une-nation/#i_13203

FRÉJUS

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON
  •  • 418 mots

Forum Julii (Fréjus) est mentionné pour la première fois dans la correspondance de Cicéron, en ~ 43, mais on ne sait rien sur l'emplacement ni sur l'importance de l'agglomération primitive. Son nom fait supposer la création ou la réorganisation par César d'une étape sur la route d'Italie en Espagne. Le port prend de l'importance avec la venue de la flotte d'Actium (~ 31). L' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frejus/#i_13203

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 409 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Apparition de la sculpture »  : […] Entre la fin de la République romaine et le début du règne de Claude (30-25 av. J.-C.), l'évolution de la sculpture provinciale est particulièrement instructive, tant en Provence et en Germanie que dans le reste de la Gaule. En effet, au début de cette période, des œuvres très disparates apparaissent, les unes prolongeant les traditions indigènes, les autres fortement imprégnées d'influences étru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaule/#i_13203

GLANUM

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 617 mots

Ville celto-ligure, hellénisée et romanisée, située près de Saint-Rémy-de-Provence. Le site de Glanum a été déterminé par l'existence d'un défilé dans la chaîne des Alpilles, où jaillit une source. Le dieu de cette source était appelé Glan ou Glanis par les Ligures qui lui élevèrent une niche et un autel qui porte une dédicace aux « Glaniques », les déesses-mères et au dieu Glan. C'est au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glanum/#i_13203

GRIMALDI LES

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 598 mots

Importante famille génoise remontant à Othon Canella, consul à Gênes (1133) et dont le fils Grimaldo donna le nom à une descendance prolifique. Parmi ces Grimaldi, François, dit la Malice, s'empara en 1297, par surprise et pour peu de temps, du rocher de Monaco, terre provençale donnée en fief par l'empereur des Romains à Gênes (1191), avec l'accord du comte de Provence (1241). Essaimant à Cagnes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-grimaldi/#i_13203

JEANNE Ire (1326-1382) comtesse de Provence et reine de Naples (1343-1382)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 365 mots

Petite-fille, par son père, du roi Robert d'Anjou, Jeanne lui succéda en 1343. Fiancée en 1333 à André de Hongrie, elle l'épousa dix ans plus tard et le fit sans doute assassiner en 1345 ; elle se remaria en 1347 avec son cousin Louis de Tarente, qui mourut de la peste en 1362. Jusqu'à cette date, la politique angevine fut en grande partie influencée par les maris de la reine, qui furent l'un aprè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeanne-ire/#i_13203

MORT DU COMTE DE PROVENCE GUILHEM III

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 237 mots

Lors de la phase de constitution et d'autonomisation, au cours du x e  siècle, de grandes entités territoriales (duchés ou comtés) dans l'ouest de l'ancien Empire carolingien, la Provence était devenue, sous l'autorité de comtes, pratiquement indépendante du roi de Bourgogne. Cependant, le pouvoir comtal qui s'appuyait sur l'alliance avec les mona […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mort-du-comte-de-provence-guilhem-iii/#i_13203

VAISON-LA-ROMAINE

  • Écrit par 
  • Christian GOUDINEAU
  •  • 1 188 mots

Petite ville du Vaucluse (environ 6 000 hab.) au bord de l'Ouvèze, Vaison-la-Romaine fut dans l'Antiquité la capitale du peuple des Voconces qui occupait un territoire important dans les Préalpes, entre l'Isère, la Durance, le couloir rhodanien et les Alpes. Les Voconces sont cités lors de la conquête du midi de la Gaule par Rome en ~ 124-123 comme l'un des trois peuples vaincus. Lorsque Rome orga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaison-la-romaine/#i_13203

VALLAURIS CÉRAMIQUE DE

  • Écrit par 
  • Dominique FOREST
  •  • 1 231 mots

Située à une trentaine de kilomètres de Nice, la ville de Vallauris est essentiellement connue pour sa céramique. La présence sur la commune de puits de terre (les « terriers ») va, très tôt, permettre le développement de cette production locale. Le xvi e  siècle marque le véritable démarrage de la fabrication de céramiques avec l'arrivée d'artisa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ceramique-de-vallauris/#i_13203

Voir aussi

Pour citer l’article

Maurice AGULHON, « PROVENCE, histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/provence-histoire/