PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR, région administrative

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un dynamisme démographique puissant

De 1860 à 1950, les écarts démographiques se creusent entre les départements. Les Alpes-de-Haute-Provence (appelées Basses-Alpes jusqu'en 1970) et les Hautes-Alpes se dépeuplent sous l'effet de l'exode rural. Le développement du bas pays, celui de la vallée du Rhône et des plaines littorales, précipite la ruine des modes de vie traditionnels de la montagne. La croissance démographique est relativement modérée dans le département du Vaucluse, demeuré rural. En revanche, la poussée est très forte dans les Bouches-du-Rhône, en raison des retombées du développement économique du port de Marseille et de l'essor des activités industrielles liées au commerce colonial (savonneries, huileries, sucreries, minoteries) et aux ressources locales du sous-sol (argiles pour la fabrication des tuiles et briques, extraction du charbon, traitement de la bauxite) ; puis à l'arrivée du pétrole importé, dès 1936, sur les rives de l'étang de Berre. Les Alpes-Maritimes ont connu une forte croissance démographique à partir du rattachement du comté de Nice à la France en 1860. Dans le Var, la poussée démographique est liée à l'expansion des activités militaires à Toulon et au développement des chantiers navals.

À partir de 1950, le déséquilibre entre régions intérieures et régions périphériques s'accentue. Il a pour moteur des flux migratoires intenses vers les régions littorales et la vallée du Rhône : rapatriés européens venus d'Afrique du Nord ; immigrés étrangers venus des pays méditerranéens moins développés (Espagne, Portugal) et surtout d'Afrique du Nord (plusieurs centaines de milliers entre 1960 et 1975) ; Français venus de toutes les régions françaises, attirés par le soleil et les offres d'emplois dans les secteurs agricoles, industriels et tertiaires. La région Provence-Alpes-Côte d'Azur passe de 2,5 millions d'habitants au milieu du xxe siècle à 4,9 millions au début du xxie siècle. Ce quasi-doublement de population, en un demi-siècle, est un des plus élevés de France. Depuis 1975, on assiste à [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Villefranche-sur-Mer

Villefranche-sur-Mer
Crédits : Joe Cornish/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Nice

Nice
Crédits : Catherine Mouly

photographie

Oliviers en Provence

Oliviers en Provence
Crédits : Joe Cornish/ Getty Images

photographie

Afficher les 8 médias de l'article


Écrit par :

  • : maître de conférences honoraire, agrégé de géographie, université de Provence

Classification

Autres références

«  PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR, région administrative  » est également traité dans :

AIX-EN-PROVENCE

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  •  • 1 082 mots
  •  • 2 médias

La cité (141 148 hab. en 2012) est née sur un versant de la vallée de l'Arc orienté plein sud, ce qui explique la qualité de la lumière que Cézanne aimait tant quand il peignait la Sainte-Victoire qui domine la ville dans le lointain. Le site d'Aix-en-Provence, sur la voie Aurélienne, qui reliait l'Italie à l'Espagne, a été choisi par les Romains au ii e  siècle avant J.-C. en raison des nombreus […] Lire la suite

ALPES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Bernard DEBARBIEUX, 
  • Paul OZENDA, 
  • Thomas SCHEURER
  •  • 13 207 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Alpes franco-italiennes »  : […] Les Alpes franco-italiennes regroupent le comté de Nice, la haute Provence, le Dauphiné et une partie de la Savoie du côté français ; une partie de la Ligurie, le Piémont et le Val d’Aoste du côté italien. […] Lire la suite

ARLES

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  •  • 611 mots
  •  • 2 médias

La cité d'Arles est née au bord du grand Rhône, sur un rocher calcaire qui dominait une plaine alluviale marécageuse (son nom, Arelate, signifiait la ville des marais). Elle se situe au carrefour de routes terrestres et de la voie fluviale (pont sur le Rhône). Le rôle de place de commerce s'affirme à l'époque romaine, du règne d'Auguste à celui de Constantin, qui s'y installe en 305 et en fait la […] Lire la suite

AVIGNON

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  •  • 1 034 mots
  •  • 3 médias

L'image d'Avignon, chef-lieu du Vaucluse, s'est totalement transformée depuis 1950. La ville de commerce (marché-gare) et de services à l'agriculture des plaines du Bas-Rhône s'est muée en capitale culturelle : festivals et concerts, musées, université, rencontres et colloques internationaux. La cité avait déjà joué le rôle de centre politique lorsque Clément V, fuyant les intrigues romaines, y in […] Lire la suite

CAMARGUE

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  •  • 1 016 mots
  •  • 2 médias

En amont d'Arles commence le delta du Rhône. Le fleuve se divise en deux bras : le grand Rhône qui se dirige vers le sud-est ; le petit Rhône vers le sud-ouest. Ces deux bras délimitent le territoire de Camargue . Le delta se prolonge sous la mer en pente faible. Le littoral est formé de cordons sableux qui dessinent le golfe des Saintes-Maries ou de Beauduc à l'ouest et le golfe de Fos-sur-Mer à […] Lire la suite

CÔTE D'AZUR

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  •  • 902 mots
  •  • 2 médias

L'expression Côte d'Azur apparaît en 1887 dans un ouvrage de Stéphen Liegeard, haut fonctionnaire en retraite installé à Cannes, pour désigner tout le littoral méditerranéen, des calanques de Marseille-Cassis jusqu'à l'Italie. Le terme a une connotation touristique. Il ne se confond ni avec le comté de Nice, rattaché à la France en 1860, ni avec la principauté de Monaco, ni avec les massifs côtier […] Lire la suite

CRAU ET FOS-SUR-MER

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  •  • 1 026 mots
  •  • 1 média

La Crau, qui couvre 60 000 hectares, dessine un cône alluvial très aplati construit par la Durance quaternaire depuis le pertuis de Lamanon et les Alpilles, au nord, jusqu'au golfe de Fos-sur-Mer, au sud. La surface de la Crau, qui étonne par sa platitude, est recouverte de galets ronds et polis. En profondeur, la nappe phréatique, bien alimentée, a pu être exploitée par l'agriculture et l'industr […] Lire la suite

DIGNE-LES-BAINS

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  •  • 331 mots
  •  • 1 média

Préfecture du département des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains est une commune de 17 735 habitants (2012) qui a tiré le plus grand profit de la renaissance rurale et de l'urbanisation généralisée de la France méditerranéenne depuis les années 1970. Sa croissance (doublement de la population depuis 1950) est sous-tendue par le développement des activités tertiaires, faisant de Digne un pôl […] Lire la suite

DURANCE

  • Écrit par 
  • Jean de BEAUREGARD
  •  • 604 mots

Comme l'Isère concentre les eaux des Alpes du Nord, la Durance, née au Montgenèvre, draine les Alpes du Sud, mis à part la Drôme et le Var. Elle réalise ainsi le type de la rivière de montagne soumise au climat méditerranéen. Bien que les altitudes soient plus modestes qu'au nord, la pente conserve jusqu'au bout des taux supérieurs à ceux de l'Isère : encore 1,8 m/km avant le confluent. Le bassin […] Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean COGNÉ, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • François ELLENBERGER, 
  • Jean-Paul von ELLER, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Charles POMEROL, 
  • Maurice ROQUES, 
  • Étienne WINNOCK
  •  • 16 645 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre «  Sillon rhodanien »  : […] Entre Massif central d'une part, Alpes et Jura de l'autre (cf. alpes et jura ), le sillon rhodanien, voie de communication essentielle par laquelle la civilisation méditerranéenne a atteint le nord de l'Europe, n'est pas une simple coupure d'érosion. Les mers du Secondaire n'ont pas submergé le Massif central, et les faciès plus ou moins littoraux permettent de deviner leur extension, à peu de d […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Lucien TIRONE, « PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR, région administrative », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/provence-alpes-cote-d-azur-region-administrative/