PROTÉOLYSE

BRADYKININE

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 208 mots

De formule générale C 50 H 75 O 11 N 15 , la bradykinine est un nonapeptide dont la séquence des acides aminés correspond à la formule : H-Arg-Pro-Pro-Gly-Phe-Ser-Pro-Phe-Arg-OH. Sa synthèse a été réalisée par Boissonas et Elliott. C'est le Brésilien Mauricio Rocha e Silva qui, en faisant agir de la trypsine sur du plasma (ou sur des globulines plasmatiques), a découvert en 1949 cette substance ca […] Lire la suite

HÉMORRAGIES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SOULIER
  • , Universalis
  •  • 4 292 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Thrombinoformation »  : […] Les facteurs X et V activés forment, en présence d'ions calcium et de micelles de lipides (phospholipides), un complexe doué d'une activité enzymatique, la prothrombinase, qui transforme la prothrombine du plasma sanguin en thrombine par scission protéolytique  : c'est la thrombinoformation (fig. 1). […] Lire la suite

MÉTASTASES, médecine

  • Écrit par 
  • Brigitte BOYER
  •  • 7 537 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Rôle des enzymes protéolytiques »  : […] Dans le schéma classique de la cascade métastatique, une dégradation ménagée de la lame basale entourant la tumeur doit se produire pour libérer les cellules cancéreuses dans le tissu conjonctif. Cette protéolyse est assumée par une large famille de protéases, dont l'activité, étroitement contrôlée dans des conditions normales par un ensemble d'activateurs et d'inhibiteurs, est dysrégulée dans le […] Lire la suite

MORTS CELLULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc PERFETTINI
  •  • 5 784 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les caractéristiques de la nécrose cellulaire »  : […] Les principales modifications morphologiques observées lors de la mort cellulaire nécrotique sont l'augmentation du volume cellulaire, également appelée oncose (du grec onkos , « dilatation »), un gonflement des organites et une accentuation de la perméabilité de la membrane plasmique des cellules mourantes. Ces phénomènes contribuent à la rupture de la membrane plasmique de ces cellules et à la […] Lire la suite

PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Jacques MIROUZE, 
  • Éric RENARD, 
  • André RIBET
  •  • 8 620 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Enzymes protéolytiques »  : […] À la distinction initiale entre deux fractions, l'une active d'emblée (l'érepsine) et l'autre devant être activée (le trypsinogène), a fait suite un démembrement progressif des enzymes protéolytiques. On prit l'habitude de distinguer les protéinases (hydrolysant les protéines) et les peptidases (hydrolysant les peptides). Cette classification a dû être abandonnée lorsqu'on s'aperçut que certaines […] Lire la suite

PROTÉASOME

  • Écrit par 
  • Yves BRIAND, 
  • Universalis
  •  • 2 175 mots

La concentration de chaque protéine dans une cellule est essentiellement constante. Cependant, on sait depuis les années 1950 que ces molécules sont renouvelées en permanence. Au cours du métabolisme cellulaire, elles sont donc synthétisées puis dégradées par des enzymes appelées protéases, qui coupent les liaisons peptidiques des protéines, libérant ainsi des peptides ou des acides aminés (proté […] Lire la suite

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves végétales

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 8 610 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Protéines des Légumineuses »  : […] Les Légumineuses déposent leurs réserves dans les cotylédons. L'albumen, d'abord liquide puis cellulaire, est vite consommé par l'embryon. Son absorption toutefois n'est pas totale chez le caroubier, le fenugrec et quelques autres espèces. La mise en place des réserves débute avec la phase d'élongation cellulaire et se poursuit jusqu'à maturation de la graine. Les graines de Légumineuses contienne […] Lire la suite