PROSTITUTION EN EUROPE (HISTOIRE DE LA)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Prostitution et citoyenneté dans l’Antiquité

Dans l’Antiquité, la relation entre prostitution et citoyenneté prédomine. Cette dernière repose sur l’autonomie intellectuelle et corporelle de la personne, tandis que la prostitution est considérée comme une soumission au plaisir d’autrui. Ainsi, le citoyen qui se prostitue, assimilé alors à un esclave, perd ses droits civiques. Au contraire, le recours à la prostitution, jamais interdit, s’intègre aux pratiques sociales de tout citoyen, dans son quotidien, ses fêtes, ses banquets. Si cette normativité autorise les prostituées à passer d’une catégorie sociale à une autre, elles sont le plus souvent des esclaves, élevées dans ce but par un proxénète. « User » d’un ou d’une esclave n’est alors condamnable ni moralement ni juridiquement, seul importe le respect des droits de son propriétaire. Toutefois, en cas d’ascension sociale, l’influence des prostituées sur les hommes politiques est souvent dénoncée comme subversive. La prostitution se colore, une fois de plus, d’une dimension politique : faire fréquemment appel aux services prostitutionnels conduirait à négliger les affaires de la cité au profit de son bien-être personnel. La banalisation de la prostitution connaît donc des limites pour le client comme pour la prostituée : ainsi, si elle n’est pas un délit, la prostitution discrédite l’individu qui la pratique, lui interdisant dans l’Athènes classique la prise de parole dans une assemblée ou un tribunal, le frappant d’infamie à Rome à compter du iiie siècle av. J.-C. La prostitution peut gripper le fonctionnement de la cité et la stabilité de ses mœurs. C’est bien la canalisation des désirs masculins qui justifie au vie siècle av. J.-C. l’ouverture des « bordels », attribuée au législateur athénien Solon. Il s’agit moins de satisfaire la sexualité masculine que de protéger la vertu des femmes et des jeunes gens. Dans ce but, l’empereur romain Auguste fait enregistrer vers 63 av. J.-C. les prostituée [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Yannick RIPA, « PROSTITUTION EN EUROPE (HISTOIRE DE LA) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostitution-en-europe-histoire-de-la/