PROPHÉTISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'essence du prophétisme

Suivant l'acceptation qui semble prévaloir de nos jours, le prophète ne ferait que prédire ou annoncer l'avenir. En fait, ce sens n'est pas premier et il n'a pas toujours été historiquement le plus important. On entendait également par prophète l'interprète, inspiré ou non, des dieux, celui qui transmettait et expliquait leur volonté. Aussi, pour comprendre le prophétisme, faut-il tenir compte de cette double signification que l'on rencontre dans la littérature grecque aussi bien qu'ailleurs. D'une façon générale, on peut dire que le prophète est le porte-parole de la divinité, un intermédiaire ou médiateur entre Dieu et les hommes, dont le rôle est de révéler et de communiquer la parole divine ; celle-ci peut consister aussi bien en un ordre qu'en un message doctrinal, une menace, une promesse ou une prédiction. Par essence, le prophétisme repose donc sur une élection, à savoir le choix par lequel la divinité investit un homme de la capacité de révéler le dessin surnaturel.

Spécificité du prophétisme

Dans son sens plein, et en deçà des déformations et corruptions que la notion a pu subir au cours de l'histoire, le prophétisme se reconnaît à quatre caractéristiques principales.

En premier lieu, il est à remarquer qu'on devient prophète non point par décision personnelle mais par obéissance à une volonté contraignante de nature transcendante, comme en témoignent la scène du buisson ardent dans l'histoire de Moïse, ou bien les plaintes de Jérémie, qui ne voulait plus parler afin d'échapper à l'opprobre et aux railleries mais reprit sa mission, « vaincu par Yaveh », ou encore la résistance de Mahomet, qui ne céda qu'après que l'ange Gabriel lui eut appliqué de force le visage sur le texte écrit en lui ordonnant de lire. D'ailleurs, le don de prophétie n'est pas accordé en permanence à l'élu. Ainsi, le mormon Cowdery retrouva et perdit le don de traduction ; Barbara Heinemann, de la secte germano-américaine des inspirationnistes (première moitié du xixe s.), perdit le don de prophétie en se mariant, mais le [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université des sciences humaines de Strasbourg.

Classification

Autres références

«  PROPHÉTISME  » est également traité dans :

ABRABANEL (1437-1509)

  • Écrit par 
  • Colette SIRAT
  •  • 909 mots

Abrabanel ou Abarbanel (Isaac ben Juda ou Yzḥaq ben Yehūdah) est considéré comme le dernier philosophe juif d'Espagne. Il fut d'abord un homme d'État et servit la maison royale d'Espagne jusqu'à l'expulsion des Juifs, en 1492. Il se réfugia alors en Italie où il composa ses ouvrages, qui consistent surtout en des commentaires. Ces œuvres sont le reflet de l'époque : par leur étendue d'abord et pa […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Religions

  • Écrit par 
  • Marc PIAULT
  •  • 9 611 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Influence du christianisme et religions syncrétiques »  : […] Après diverses tentatives sans lendemain, telles que la conversion du roi du Congo en 1491 par les Portugais, le baptême d'un prince de la Côte-d'Ivoire emmené à Versailles et parrainé par Louis XIV ou les tentatives de missionnaires allemands pour évangéliser les Hottentots, le christianisme n'avait pratiquement pas réussi à s'implanter sérieusement jusqu'au début du xix e  siècle. De nombreux mi […] Lire la suite

BAHĀ'ISME

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 664 mots

Le bahā'isme est la religion fondée par Mirzā Hoseyn ‘Ali Nuri, connu sous le nom de Bahā Allāh (Gloire ou Splendeur de Dieu, 1817-1892). Originaire d'une famille noble du Māzandarān, il fut parmi les premiers disciples de ‘Ali Mohammad, dit le Bāb (exécuté en 1850). Tourné très tôt vers la vie religieuse, il eut une expérience mystique particulièrement marquante dans une prison de Téhéran où il a […] Lire la suite

BIBLE - Les livres de la Bible

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SANDOZ
  •  • 7 682 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le prophétisme »  : […] Un esprit similaire anime la prédication des deux premiers « prophètes écrivains ». Si celle d'Amos, le Judéen (750 av. J.-C.), n'a pas de lien direct avec le Nord, où cependant il exerça sa prédication rude et populaire, au point que son influence se retrouvera seulement quelques décennies plus tard en Juda chez Isaïe et Michée ; celle d' Osée, en revanche, est profondément enracinée dans les tra […] Lire la suite

CÉVENOL PROPHÉTISME

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 1 007 mots

Déjà avant la révocation de l'édit de Nantes (oct. 1685) et aussi par la suite, après la mort des principaux chefs camisards en 1704, mais surtout au cours de ces vingt années d'intervalle, des inspirés, prophètes et prophétesses, apparaissent dans le sud-est de la France, au sein d'un protestantisme pourtant marqué par la tradition calviniste et hostile à l'illuminisme. Ce phénomène s'explique pa […] Lire la suite

DELPHES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Giulia SISSA
  •  • 9 597 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une prophétesse inspirée »  : […] Géographe et « ethnologue » peu complaisant à l'égard du merveilleux, Strabon écrit : « On dit que le siège de l'oracle est un trou qui s'enfonce profondément dans le sol et dont l'ouverture n'est pas très large ; il en sort un souffle inspirateur ; au-dessus de l'ouverture est placé un haut trépied, sur lequel monte la Pythie ; elle reçoit le souffle et rend les oracles en vers et en prose » (IX […] Lire la suite

DIVINATION

  • Écrit par 
  • René ALLEAU
  •  • 6 942 mots

Dans le chapitre « Classifications modernes »  : […] La classification de l' Encyclopædia Britannica présente des éléments nouveaux qui méritent d'être rappelés. Elle distingue les méthodes internes, conditionnées par un changement d'état de conscience chez le devin, des méthodes externes, dans lesquelles on procède par induction à partir de faits extérieurs. Aux méthodes internes se rattachent les procédés sensoriels, par exemple la divination par […] Lire la suite

ECCLÉSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 5 742 mots

Dans le chapitre « L'Église, sacrement du salut et société humaine »  : […] La tradition chrétienne affirme que l'Église est née à la Croix , nouvelle Ève sortie du côté transpercé du Christ. Elle affirme aussi que l'Église a été manifestée à la Pentecôte  : par l'Esprit envoyé du Père, l'Église a été sanctifiée dans la vérité. Elle constitue ainsi dans le temps un mystère , c'est-à-dire qu'elle est une manifestation divine dans l'histoire, comme Jésus est la manifestatio […] Lire la suite

ETHNOLOGIE - Ethnologie religieuse

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 6 092 mots

Dans le chapitre « La bataille des dieux »  : […] Avec les phénomènes de possession, on passe de l'étude des systèmes religieux à celle des réponses religieuses à des problèmes posés par le changement social. Ce qui caractérise le xx e siècle, c'est à coup sûr l'accélération des contacts entre civilisations différentes. Cette situation ne pouvait pas ne pas influencer l'ethnologie religieuse, en conduisant de nombreux savants à délaisser l'étude […] Lire la suite

HERMÉTISME

  • Écrit par 
  • Sylvain MATTON
  •  • 4 997 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'hermétisme en Islam »  : […] L'Islam fit passer Hermès du rang de dieu à celui de prophète. Selon le Kitāb al-Ulūf d'Abū Ma‘shar, il y eut, en fait, trois Hermès : le premier, assimilé à Idris et Enoch, vivait en Égypte avant le déluge, édifia les pyramides et consigna par écrit ses enseignements afin de les préserver du déluge ; le deuxième, surnommé al-Bābilī, vécut à Babylone après le déluge, ainsi que le troisième, qui, […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Julien FREUND, « PROPHÉTISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/prophetisme/