PROPHÈTES D'ISRAËL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Situation du prophétisme en Israël

Grâce au développement récent de sciences telles que l'histoire des religions, la psychologie, l'orientalisme, le prophétisme israélite est sorti de son isolement et n'apparaît plus comme un phénomène unique en son genre.

Les prophètes d'Israël appartiennent à la famille des « porteurs de parole » (G. Van der Leeuw) qu'on rencontre aussi dans l'ancien Proche-Orient, en Grèce, en Asie centrale. Ils se distinguent des autres inspirés divins moins par leur comportement ou par la forme de leurs oracles que par le contenu de leur message. Celui-ci est déterminé par le fait que les prophètes hébreux parlent au nom d'un Dieu particulier, Yahvé, à un peuple particulier, Israël ; la spécificité du prophétisme israélite repose sur le caractère propre des relations entre Yahvé et Israël telles qu'elles ont été vécues au cours de l'histoire.

Le prophétisme en Israël a un passé lointain, puisqu'il remonte vraisemblablement à l'époque nomade ; il a ressemblé sans doute pendant longtemps à certaines formes du prophétisme attestées en Mésopotamie (lettres de Mari, xviiie s.) et en Syro-Phénicie (témoignage de Wen-Amon, xiie s.) avant de connaître un épanouissement prodigieux entre le viiie et le vie siècle, avec ceux qu'on a appelés à tort les « prophètes écrivains » (les prophètes de cette époque ont été plutôt des orateurs, et ce sont en général leurs disciples qui ont mis leurs oracles par écrit), c'est-à-dire Amos, Osée, Isaïe, au temps de l'expansion assyrienne (viiie s.) ; Jérémie, Ézéchiel, le Second Isaïe, sous l'occupation babylonienne (vie s.). Après l'exil et pendant la période perse, l'importance du prophète décline au profit du prêtre et du scribe, alors que, sous les Grecs et sous les Romains, le prophétisme reprend vie dans le cadre de l'apocalyptique (dès le iie s. av. J.-C.).

On peut noter enfin que les a [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  PROPHÈTES D'ISRAËL  » est également traité dans :

ABDIAS LIVRE D'

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 225 mots

« Abdias » signifie « serviteur de Yahveh ». Le livre qui porte ce nom (Vision d'Abdias dans la version des Septante, Vision d'Obadyah dans la Bible hébraïque) est celui de l'un des douze « petits » prophètes bibliques et le plus court des livres de l'Ancien Testament (21 versets). Il contient un violent oracle contre Édom (versets 1-15), qui s'élargit ensuite en prophétie à teneur apocalyptique : […] Lire la suite

AGGÉE LIVRE D'

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 190 mots

Le dixième des douze livres de l'Ancien Testament qui portent le nom d'un des douze « petits » prophètes. Aggée, dont les prophéties constituent ce livre, a contribué à la mobilisation morale de la communauté juive appelée, après son exil à Babylone, à reconstruire le temple de Jérusalem (~ 516). L'ouvrage consiste en quatre prophéties, faites en l'espace de quatre mois, au cours de la deuxième an […] Lire la suite

AMOS LIVRE D'

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 531 mots

Cataloguée dans la liste biblique des Douze Petits Prophètes, l'œuvre d'Amos est sans doute le premier des messages prophétiques de l'Ancien Testament qui ait été conservé sous la forme d'un livre. Amos était un paysan du village de Téqoa, à quelques kilomètres de Bethléem, dans le royaume du Sud (Juda). Rien de surprenant qu'un Judéen se soit intéressé d'aussi près aux destinées du royaume du Nor […] Lire la suite

APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean HADOT, 
  • André PAUL
  •  • 9 980 mots

Dans le chapitre « La littérature apocalyptique »  : […] Comme repère originel de l'écriture apocalyptique, il faut placer la destruction du Temple de Jérusalem en 587 avant J.-C. et l' Exil à Babylone. Occasion d'un croisement religieux et culturel aux effets imprescriptibles, l'Exil entraîna une renaissance véritable, caractérisée par le maintien de l'essentiel éthique, voire culturel, d'une religion nationale, celle de Moïse, conservée aussi pure que […] Lire la suite

BIBLE - Ancien et Nouveau Testament

  • Écrit par 
  • Paul BEAUCHAMP, 
  • Xavier LÉON-DUFOUR, 
  • André PAUL
  •  • 10 302 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Prophètes »  : […] La fonction du prophète est de faire valoir le moment en face du monument. Le rangement des livres historiques dont le contenu est postérieur à celui du Pentateuque sous le titre de « Prophètes antérieurs » est logique puisqu'il ne s'agit plus d'une histoire archétypale, comme celle de la Loi, mais d'une histoire adossée à la première, et que, à partir de Samuel, le destin des rois et celui des pr […] Lire la suite

BIBLE - Les livres de la Bible

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SANDOZ
  •  • 7 682 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Deux « histoires de salut » »  : […] Dès la fin du x e  siècle avant J.-C., la succession catastrophique du roi Salomon entraîne le « schisme » entre Juda et Israël, qui vont évoluer dans des voies différentes. Dans le royaume de Juda (Sud), l'activité littéraire continue, bien que, selon l'attitude des rois, on constate une alternance de syncrétisme cananéen et de renouveau yahviste. L'activité littéraire se concentre autour du tem […] Lire la suite

BIBLE - L'inspiration biblique

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 4 573 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sources de la doctrine de l'inspiration »  : […] Dans le monde antique, oriental et grec, on croyait volontiers que des révélations divines étaient transmises aux hommes par des personnages inspirés. L'enracinement culturel le plus ancien de la doctrine, juive puis spécifiquement chrétienne, de l'Écriture, est à chercher dans cette Antiquité lointaine. L'Égypte ancienne, déjà, attribuait ses « saintes écritures » au dieu écrivain ou scribe Thot, […] Lire la suite

ÉLIE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 767 mots

Prophète d'Israël (en hébreu : elî-Yahû , « Yahvé est mon Dieu ») qui est l'un des personnages les plus populaires, aussi bien dans la Bible — Ancien Testament et Nouveau Testament — que dans les traditions juives tardives. Sa biographie, avec laquelle s'articule celle d'Élisée, son successeur, a pris la forme d'une ample légende. Un cycle de récits sur son personnage et ses miracles (uniques dans […] Lire la suite

ÉZÉCHIEL (env. 627-env. 570 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 1 857 mots

L'un des plus grands prophètes d'Israël, Ézéchiel a donné son nom à l'un des livres de l'Ancien Testament, livre qui rapporte son témoignage et son message, et dont il fut certainement en partie l'auteur. Il exerça son ministère à Jérusalem et à Babylone pendant les trois premières décennies du vi e  siècle avant J.-C., à l'époque où le petit royaume de Juda fut successivement soumis puis éliminé […] Lire la suite

GERSONIDE LÉVI BEN GERSHOM dit (1288-1344)

  • Écrit par 
  • Charles TOUATI
  •  • 2 388 mots

Dans le chapitre « Le rôle du peuple d'Israël »  : […] La providence s'exerce tout particulièrement en faveur du peuple d'Israël, élu par Dieu en raison de l'alliance avec les patriarches. La prophétie est une forme de révélation supérieure à toutes les autres dont il a été question ci-dessus (prémonitions, rêves, etc.), différente d'elles non pas en degré mais en nature. Le prophète doit nécessairement être un philosophe suréminent qui lit la loi gé […] Lire la suite

HABACUC LIVRE D'

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 252 mots
  •  • 1 média

Le huitième des douze livres de l'Ancien Testament attribués aux douze petits prophètes. On trouve dans ce livre des traces de formules liturgiques, ce qui donne à penser qu'Habacuc était un prophète issu du milieu sacerdotal, ou du moins que la rédaction définitive du texte était due à un auteur vivant dans ce milieu. La date de l'ouvrage n'est pas facile à établir. Néanmoins, une mention des Cha […] Lire la suite

ISAÏE (VIIIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Robert MARTIN-ACHARD
  •  • 2 208 mots
  •  • 1 média

Isaïe (ou Esaïe), dont le nom signifie « Yahvé est salut », est un des plus célèbres prophètes d'Israël, comme l'attestent déjà l'Église primitive et les milieux esséniens (les découvertes de Qumrān, près de la mer Morte, ont permis de retrouver divers manuscrits d'Isaïe, dont un rouleau complet en 1947). Ce qui frappe d'emblée chez ce prophète, c'est sa grandeur : autorité de l'homme qui parle d […] Lire la suite

ISRAËL RESTE D'

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 568 mots

Le mot hébraïque que l'on traduit par « reste » ( shear ou sheêrit ) a pris très tôt dans l'histoire biblique un sens théologique précis qui n'a cessé de s'accentuer. On le trouve dans l'expression fréquente « reste d'Israël » (Isaïe, Jérémie, Michée, Sophonie), mais aussi dans « reste de Jacob » (Michée), « reste de Joseph » (Amos) et « reste de Juda » (Jérémie). Il désigne le groupe minoritaire […] Lire la suite

JEAN LE BAPTISTE (mort en 28)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 849 mots

Jean, dit le Baptiste, nous est connu à travers la présentation interprétative, très diversifiée selon les livres, des Évangiles et des Actes des Apôtres. Si sa parenté avec Jésus, sa conception miraculeuse, sa naissance du prêtre Zacharie et de la stérile Élisabeth sont laissées à la seule responsabilité des sources de Luc, par contre, bien des traits évangéliques du personnage concordent avec le […] Lire la suite

JÉRÉMIE (env. 650-env. 587 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Robert MARTIN-ACHARD
  •  • 1 828 mots

Jérémie, dont le nom signifie sans doute « Yahvé (c'est-à-dire le Dieu d'Israël) élève », est l'une des figures les plus attachantes du prophétisme biblique. Ce qui est remarquable chez lui, c'est sa grande sensibilité et le rôle que joue, tant dans son existence que dans son message, la vie intérieure. Il est le prophète du dialogue avec Dieu, comme l'attestent ses confessions, réparties aujourd […] Lire la suite

JOËL LIVRE DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 386 mots

Œuvre appartenant à la collection biblique dite des douze petits prophètes. Par l'originalité de son contenu, le Livre de Joël est une transition entre la prophétie israélite proprement dite et l'apocalyptique juive. L'auteur, Joël, n'est connu que par son livre. Les commentateurs sont aujourd'hui unanimes, ou presque, à dater ce texte des environs de l'an ~ 400. Comme arguments, on avance les fai […] Lire la suite

JONAS LIVRE DE

  • Écrit par 
  • Marie GUILLET
  •  • 248 mots
  •  • 1 média

Récit biblique didactique, le livre dit de Jonas met en scène un prophète, Jonas, dont la mission est de prêcher la pénitence à la ville de Ninive. Jonas tente de se dérober et fuit au bout du monde. Mais Yahvé déclenche une tempête punitive et les matelots ont tôt fait de jeter par-dessus bord le prophète, dont un tirage au sort leur a révélé la culpabilité. Jonas est avalé par un gros poisson, d […] Lire la suite

JOSUÉ LIVRE DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 738 mots

Josué (en hébreu : Yeho - Shua , « Yahvé est salut » ; mot dont une forme tardive abrégée donne Yeshua , qui, grécisé, deviendra Iêsous , « Jésus ») est, dans l'histoire biblique, le successeur de Moïse à la tête du peuple d'Israël, qu'il fit entrer en Palestine. Le Livre de Josué est, dans le canon juif, le premier des livres des « prophètes » ( nebiim ) : avec les livres des Juges, de Samuel et […] Lire la suite

JUDAÏSME - La religion juive

  • Écrit par 
  • Georges VAJDA
  •  • 6 502 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Israël et les origines de la foi juive »  : […] La naissance du judaïsme a suivi un processus profondément original, caractérisé, à ses débuts, par une longue série d'expériences spirituelles – ou de « révélations » pour le croyant –, dont les bénéficiaires furent les Hébreux (ou Israélites). Ces derniers étaient un groupement de tribus sémites, dont certaines avaient séjourné en Égypte et dans la péninsule sinaïtique, et qui se fixèrent sur l […] Lire la suite

Pour citer l’article

Robert MARTIN-ACHARD, « PROPHÈTES D'ISRAËL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/prophetes-d-israel/