PROPERGOLS

PREMIÈRE FUSÉE À ERGOLS LIQUIDES

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 221 mots
  •  • 1 média

Au cours des années 1920, en Europe comme aux États-Unis, le désir de conquérir les espaces interplanétaires devient de plus en plus vif. Pour parvenir à cette fin, il faut disposer d'une fusée puissante utilisant des ergols liquides, plus énergétiques que les poudres, employées jusqu'alors. Le 16 mars 1926, l'Américain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-fusee-a-ergols-liquides/#i_2995

BALISTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean GARNIER
  •  • 2 103 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Charges propulsives »  : […] La balistique intérieure s'intéresse uniquement au canon et à la fusée qui ont en commun l'emploi, comme source d'énergie propulsive, d'un propergol qui agit habituellement par expansion contrôlée ou directe de gaz chauds. Les propergols peuvent être des substances gazeuses, liquides, solides ou le mélange des trois. Cependant, en raison des difficultés de stockage, les propergols les plus employ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/balistique/#i_2995

DÉBRIS SPATIAUX

  • Écrit par 
  • Christophe BONNAL
  •  • 5 323 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Origine et nature des débris orbitaux »  : […] Le lancement de la fusée soviétique R-7 Semiorka le 4 octobre 1957, plaçant en orbite Spoutnik, cette petite boule de 84 kilogrammes constituant le premier satellite artificiel, a marqué le début de la conquête spatiale, mais également celui de la pollution de l’espace. En effet, sur la même orbite que ce satellite, mais derrière lui, se trouvait le dernier étage de la fusée (assemblage de réserv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debris-spatiaux/#i_2995

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des fusées aux lanceurs

  • Écrit par 
  • Frederick I. ORDWAY III, 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 11 343 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Des missiles aux lanceurs »  : […] La R-7 est à l'époque le missile le plus performant au monde, ce qui lui permet, le 4 octobre 1957, de lancer le premier satellite artificiel de la Terre, Spoutnik-1, à partir de la toute nouvelle base de Baïkonour, au Kazakhstan. Le lanceur spatial est donc l'héritier direct du missile balistique. Il n'est par conséquent pas étonnant de voir d'abord accéder à l'espace des pays qui constituent l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-fusees-aux-lanceurs/#i_2995

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Succès et désillusions

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 9 876 mots
  •  • 32 médias

Dans le chapitre « Les quatre pionniers de l'astronautique »  : […] Trait d'union entre les inspirateurs et les ingénieurs, les quatre grands pionniers de l'astronautique surgissent au début du xx e  siècle : le Russe Constantin Edouardovitch Tsiolkovski (1857-1935), l'Américain Robert Hutchings Goddard (1882-1945), le Germano-Roumain Hermann Oberth (1894-1989) et le Français Robert Esnault-Pelterie (1881-1957) vo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-succes-et-desillusions/#i_2995

GODDARD ROBERT HUTCHINGS (1882-1945)

  • Écrit par 
  • Bertrand DREYFUS
  •  • 493 mots
  •  • 1 média

Physicien américain considéré comme l'un des pionniers de la technique des fusées spatiales et comme père de l'astronautique américaine . Après de brillantes études scientifiques au Polytechnic Institute de Worcester, dans le Massachusetts, il est nommé professeur à la Clark University de cette même ville. C'est à cette époque qu'il élabore ses théories sur l'emploi des fusées multiétages. Il rec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-hutchings-goddard/#i_2995

HYDROGÈNE

  • Écrit par 
  • Paul HAGENMULLER
  •  • 3 566 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Utilisation de l'hydrogène liquide comme constituant de propergol »  : […] L'hydrogène liquide est le combustible de fusées dont les performances sont, de loin, les meilleures : le comburant étant l'oxygène liquide, l'impulsion spécifique, pour une pression de 35 bars au sein de la chambre de combustion, atteint 365 s, au lieu de 300 au maximum pour les kérosènes. Les molécules d'eau formées lors de la combustion ont une légèreté qui assure une vitesse d'éjection élevée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydrogene/#i_2995

MÉCANIQUE SPATIALE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CARROU
  •  • 6 668 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les systèmes propulsifs »  : […] Les systèmes propulsifs ont pour fonction d'imprimer les accroissements de vitesse nécessaires à toutes les manœuvres indispensables au cours de la vie du satellite. Il peut s'agir de manœuvres importantes, par exemple en mise à poste, qui consistent à amener le satellite d'une orbite de transfert à l'orbite définitive ; dans ce cas, l'accroissement de vitesse, de l'ordre de 1 500 mètres par seco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanique-spatiale/#i_2995

MISSILES

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 5 086 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La propulsion »  : […] En ce qui concerne les missiles balistiques, il faut distinguer deux phases. La première, jusqu'au début des années 1960, a vu l'avènement de la propulsion à ergols liquides (alcool-oxygène liquide, kérosène-oxygène liquide, kérosène-acide nitrique, ergols stockables à base de composés d'hydrazine notamment). Ces ergols étaient cependant peu adaptés au délai de réaction rapide (de l'ordre d'une à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/missiles/#i_2995

TSIOLKOVSKI KONSTANTIN EDOUARDOVITCH (1857-1935)

  • Écrit par 
  • Bertrand DREYFUS
  •  • 537 mots
  •  • 1 média

Physicien russe, né à Ijevsk (district de Kazan) et mort à Kalouga, Tsiolkovski est universellement considéré comme le précurseur de l'ère spatiale. Autodidacte, en raison d'une surdité qui l'empêche de fréquenter l'école, il acquiert, par la lecture, de vastes connaissances en mathématiques, en physique et en technologie. Tout en gagnant sa vie comme instituteur, il consacre ses heures de libert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konstantin-edouardovitch-tsiolkovski/#i_2995


Affichage 

Robert Hutchings Goddard

photographie

Robert Hutchings Goddard, pionnier américain de l'astronautique, pose le 16 mars 1926, à Auburn (Massachusetts), à côté de la première fusée à propergol liquide de l'histoire 

Crédits : NASA

Afficher

Robert Hutchings Goddard
Crédits : NASA

photographie