PROPANOLOL

ADRÉNALINE

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 3 565 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Clinique »  : […] L'exploration de la fonction médullo- surrénale est limitée, en routine, à la mesure des quantités d' hormones circulantes ou excrétées dans les urines. La sécrétion totale de noradrénaline et d'adrénaline s'élève habituellement à 10 mg/j. On dose habituellement le principal dérivé urinaire, l'acide vanylmandélique, et les catécholamines méthoxylées (dans les urines) ou libres (dans le sang et le […] […] Lire la suite

BÊTABLOQUANTS

  • Écrit par 
  • François LHOSTE
  •  • 812 mots

Les récepteurs membranaires de la cellule stimulés par des catécholamines, comme l'adrénaline ou la noradrénaline, portent le nom de récepteurs adrénergiques. Depuis les travaux d'Ahlquist, en 1948, les récepteurs adrénergiques ont été divisés en deux groupes, récepteurs alpha et récepteurs bêta. Classiquement, la stimulation des récepteurs alpha engendre des effets moteurs sur les fibres musculai […] […] Lire la suite

CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) Appareil circulatoire humain

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Jean PAUPE, 
  • Henri SCHMITT, 
  • Universalis
  •  • 17 004 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les substances cardio-régulatrices »  : […] Il a été signalé que les substances adrénergiques stimulent le cœur, accroissant le rythme et la force des contractions cardiaques. La paralysie sympathique, inversement, déprime le myocarde. Les récepteurs adrénergiques myocardiques étant de type β, les adrénolytiques β sont antagonistes des effets cardio-stimulants des catécholamines, alors que les adrénolytiques α sont dénués d'action. L'isopré […] […] Lire la suite