PRONTOSIL

CHIMIOTHÉRAPIE ANTIBACTÉRIENNE

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 230 mots

En 1927, la firme pharmaceutique allemande I.G. Farben recrute Gerhard Domagk (1895-1964), avec un objectif : trouver un médicament anti-infectieux pouvant être administré par voie générale. Parmi les produits candidats, remarqués par Domagk, figure un colorant azoïque, la chrysoïdine, étudiée dès 1913 par P. Eisenberg. L'idée lui vient de greffer un radical sulfamide (SO 2 -NH 2 ) à ce colorant a […] Lire la suite

SULFAMIDES ET SULFONES

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 1 491 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sulfamides antimicrobiens »  : […] Bien que la découverte du sulfanilamide par Gelmo, en vue d'application dans le domaine des colorants, remonte à 1908, il devait s'écouler encore plus de vingt-cinq ans avant que l'on commençât à entrevoir des applications possibles en thérapeutique des sulfamides. Ils devaient constituer dans les années trente la première grande percée thérapeutique médicamenteuse pour le traitement des maladi […] Lire la suite