PRODUCTIVITÉ

AGRICULTURE - Histoire des agricultures depuis le XXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 9 954 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Inégalités d'équipement, de productivité et de coût de revient »  : […] Pour les 1,3 milliard d'actifs agricoles dans le monde, on ne compte que 28 millions de tracteurs, soit 2 p. 100 du nombre de ces actifs. Et environ 400 millions d'actifs agricoles utilisent la traction animale. C'est dire que la grande motorisation-mécanisation, qui a triomphé dans les pays industrialisés et dans quelques secteurs des pays émergents, n'a touché qu'une infime minorité des agricu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-histoire-des-agricultures-depuis-le-xxe-siecle/#i_4905

AGRICULTURE - Agriculture et industrialisation

  • Écrit par 
  • François PAPY
  •  • 7 392 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des pratiques culturales toujours plus intensives »  : […] Au cours de cette période, sur les meilleures terres, l'intensification des surfaces est la règle . La politique de soutien des prix, adoptée par l'Europe, incite les agriculteurs à viser le maximum de produit récoltable à l'hectare. Toutes les sélections variétales et tous les conseils de culture vont dans ce sens. Des progrès considérables sont faits sur la productivité des variétés (notammen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-agriculture-et-industrialisation/#i_4905

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

  • Écrit par 
  • Georges CASTELLAN, 
  • Rita THALMANN
  •  • 19 312 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'intensification de la productivité liée au progrès social »  : […] La période de transition durant laquelle intervinrent le changement de l'équipe dirigeante et les réajustements nécessaires explique sans doute le retard avec lequel Erich Honecker annonça, en octobre 1975, l'application à la R.D.A. du « Programme d'intensification de la productivité », décidé en juillet 1971 à la XXV e  session de la C.A.E.M. Cette nouvelle orientation s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-republique-democratique-allemande/#i_4905

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - L'économie allemande depuis la réunification

  • Écrit par 
  • Hans BRODERSEN
  •  • 5 886 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Premières mesures »  : […] D'un seul coup, la R.D.A. doit adopter le système économique, monétaire et social de la R.F.A. Aucune frontière n'existe plus, la concurrence des entreprises de l'Ouest devient pressante, condamnant de nombreuses entreprises est-allemandes au chômage technique, sinon à la fermeture. Ces entreprises doivent désormais payer les salaires nominaux est-allemands en deutsche Mark. En 1990, le niveau de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-l-economie-allemande-depuis-la-reunification/#i_4905

AUTOFINANCEMENT

  • Écrit par 
  • Geneviève CAUSSE
  •  • 5 233 mots

Dans le chapitre « Le bien-fondé de l'autofinancement »  : […] Par référence explicite ou implicite au modèle de financement traditionnel selon lequel tous les fonds investis ont été épargnés préalablement, et où le financement des investissements n'interfère pas avec la distribution des revenus, on a pu dire que l'autofinancement, épargne forcée, affectait sensiblement la distribution et pesait notamment sur les consommateurs et sur les salariés des entrepr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autofinancement/#i_4905

BRÉSIL - Économie

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 6 366 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'industrialisation par substitution d'importations : 1930-1964 »  : […] Pendant les années 1930, le Brésil est privé d'une grande partie de ses débouchés, l'Europe et les États-Unis frappés par la dépression réduisent leurs importations et s'entourent de barrières douanières. Le pouvoir d'achat des exportations, et donc la capacité d'importation du pays, passe ainsi de l'indice 78 en 1928 à 44 à 1932 et 42 en 1940. Cette restriction considérable a pour effet de stimul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-economie/#i_4905

CAPITAL

  • Écrit par 
  • Ozgur GUN
  •  • 1 382 mots

Dans le chapitre « Le capital en tant que rapport social »  : […] Cette première acception du mot capital est à l'origine d'expressions telles que capitalisme ou société capitaliste, qui désignent un système économique où les moyens de production sont, en bonne partie, détenus par des personnes privées. Celles-ci, les capitalistes, recrutent des travailleurs, achètent des matières premières, louent des terres, etc., pour produire des biens, dans le but de réali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capital/#i_4905

CHINE - Économie

  • Écrit par 
  • Françoise LEMOINE, 
  • Thomas VENDRYES
  •  • 8 216 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Changement structurel, privatisation et gains de productivité »  : […] Le succès chinois a également reposé sur une hausse marquée de la productivité globale des facteurs de production, indiquant une meilleure allocation des ressources. Celle-ci résulte d’abord du processus de changement structurel, c’est-à-dire de la réallocation des ressources entre régions et secteurs, et dont une des dimensions principales est le transfert de la main-d’œuvre de l’agriculture ver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-economie/#i_4905

COMMERCE INTERNATIONAL - Avantages comparatifs

  • Écrit par 
  • Matthieu CROZET
  •  • 5 799 mots

Dans le chapitre « Chaîne d'avantages comparatifs et compétitivité »  : […] L'accroissement du nombre de biens ne pose pas de problème logique et permet d'aboutir à une loi généralisée des avantages comparatifs. Si l'on considère qu'il existe de nombreux biens, chaque économie peut comparer son niveau de productivité dans chaque secteur à celui du pays étranger. Il est alors possible de classer les différents secteurs d'activité selon les rapports internationaux de produ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commerce-international-avantages-comparatifs/#i_4905

COMMERCE INTERNATIONAL - Division internationale du travail

  • Écrit par 
  • Lionel FONTAGNÉ
  •  • 3 920 mots

Dans le chapitre « Matières premières du Sud contre production industrielle du Nord »  : […] L'échange international apparaît dès les toutes premières civilisations, comme en témoigne la mise au jour de poteries ou de monnaies anciennes bien loin de leur lieu de production. C'est que l'échange, dont les économistes montrent le caractère mutuellement avantageux, est aussi ancien que l'industrie humaine. L'échange est la rencontre de deux raretés relatives : ce qui est plus rare dans un pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commerce-international-division-internationale-du-travail/#i_4905

COMPÉTITIVITÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MUCCHIELLI
  •  • 1 332 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la compétitivité de l'entreprise à celle de la nation »  : […] La compétitivité d'une entreprise représente ses performances à long terme, sa croissance, selon trois critères : prix, qualité, coût. Une entreprise dite compétitive obtient des résultats supérieurs à la moyenne. Au-delà des critères traditionnels, les déterminants de la compétitivité s'étendent aux domaines du management, du marketing, du design, etc. L'examen des forces et des faiblesses de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/competitivite/#i_4905

CONCURRENCE, économie

  • Écrit par 
  • Alain BIENAYMÉ
  •  • 7 210 mots

Dans le chapitre « L'entreprise comme collectivité organisée »  : […] La concurrence ne relève pas seulement de la sphère des initiatives individuelles. Ces entités humaines que sont les entreprises jouent un rôle majeur. On ne peut, en effet, comme dans l'approche traditionnelle, assimiler l'entreprise à un simple individu doué de raison. Une entreprise est une collectivité taillée pour produire des biens demandés par le marché. C'est une organisation au service d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concurrence-economie/#i_4905

COÛTS DE PRODUCTION

  • Écrit par 
  • Nicolas COUDERC
  •  • 1 496 mots

Dans le chapitre « Typologie des coûts et des rendements »  : […] Pour analyser le coût total de production, on le décompose en général en deux parties, l'une fixe, l'autre variable. Les coûts fixes sont indépendants de la quantité produite (par exemple, la construction d'une usine) et les coûts variables fonction de la quantité produite (par exemple, l'achat de matières premières ou les salaires). Lorsqu'on rapporte le coût total (ou chacune de ses composantes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couts-de-production/#i_4905

DÉLOCALISATIONS

  • Écrit par 
  • Frédérique SACHWALD
  •  • 2 404 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Comment tirer des bénéfices des délocalisations ? »  : […] Dans différents secteurs, la réorganisation des chaînes de valeur, de la production aux services de soutien en passant par la recherche-développement, a permis d'accroître la productivité et la capacité d'innovation des entreprises. Les délocalisations peuvent ainsi contribuer à la compétitivité des entreprises et leur faire gagner des parts de marché. Les entreprises américaines de haute technol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delocalisations/#i_4905

LES DÉSORDRES DU TRAVAIL (P. Askenazy)

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 995 mots

Pendant longtemps, la pénibilité et la dangerosité du travail ont été analysées largement comme le revers de la médaille du taylorisme et du travail à la chaîne. C'était, pensait-on, la conséquence des « cadences infernales », du travail de nuit, de la monotonie qui va de pair avec la parcellisation du travail : si le Charlot des Temps modernes ou le Tintin de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-desordres-du-travail/#i_4905

DIVISION DU TRAVAIL SOCIAL

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 286 mots

La division du travail est l'un des concepts les plus anciens des sciences du social. Il concerne toute organisation stable ayant pour effet de coordonner des individus ou des groupes se livrant à des activités différentes, mais intégrées les unes par rapport aux autres. Selon l'économie politique classique, la division du travail productif augmente considérablement, pour une société donnée, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/division-du-travail-social/#i_4905

ÉCHANGE TERMES DE L'

  • Écrit par 
  • Jean-Marc SIROËN
  •  • 3 475 mots

Dans le chapitre « Termes de l'échange factoriels »  : […] Les termes de l'échange nets ne prennent pas en compte l'évolution de la productivité, notamment celle du travail (rapport entre la production ou la valeur ajoutée et la quantité de travail utilisée). Des gains de productivité, qui réduisent le coût de production, permettent un abaissement des prix à l'exportation, donc une diminution des termes de l'échange, laquelle ne signifie pas, au contrair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/termes-de-l-echange/#i_4905

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - L'école classique

  • Écrit par 
  • Daniel DIATKINE
  •  • 6 853 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La question des crises économiques »  : […] La piste esquissée par Marx et précisée par Sraffa, conduit à mettre l'accent sur la théorie ricardienne, Adam Smith apparaissant comme un précurseur moins profond de Ricardo. Entre les analyses de Smith et celles de Ricardo apparaissent néanmoins de sérieuses divergences, que l'approche keynésienne aura permis de préciser, concernant les crises économiques et le rôle de la loi de Say. Le point de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-l-ecole-classique/#i_4905

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Marxisme

  • Écrit par 
  • Michel ROSIER
  •  • 6 832 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La baisse tendancielle du taux de profit »  : […] Marx formule la loi de la baisse tendancielle du taux de profit en deux temps (livre III, tome II, chap.  xiii et xiv ). Premier temps, il énonce la « nature de la loi ». Le taux d'exploitation (Pl/W) étant supposé constant et la composition organique (C/W) ne cessant d'augmenter du fait du développement des forces product […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-marxisme/#i_4905

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Marginalisme

  • Écrit par 
  • Jean-Sébastien LENFANT
  •  • 2 032 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un socle conceptuel précurseur »  : […] Avant Jevons, Menger et Walras, un grand nombre d'économistes ont eu recours à un raisonnement de type marginaliste. Ces raisonnements étaient soit appliqués à des problèmes précis, soit perçus comme des instruments d'approfondissement des thèses de David Ricardo (1772-1823), sur la valeur et la répartition notamment. En 1838, dans ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-marginalisme/#i_4905

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Keynésianisme

  • Écrit par 
  • Olivier BROSSARD
  •  • 8 210 mots

Dans le chapitre « De la nouvelle économie keynésienne au « nouveau consensus » »  : […] Alors que la théorie des « équilibres à prix fixes » s'était préoccupée des conséquences macroéconomiques des rigidités de prix et de salaires, les travaux appartenant à la « nouvelle économie keynésienne » (N.E.K.) cherchèrent tout d'abord à en comprendre l' origine (Mankiw et Romer, 1991). Les théoriciens de la N.E.K. étudièrent ainsi quatre grands types de rigidités : les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-keynesianisme/#i_4905

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - École de la régulation

  • Écrit par 
  • Benjamin CORIAT
  •  • 1 519 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La crise du « fordisme » »  : […] Pour rendre compte de la crise qui s'installe à partir du milieu des années 1970, les théoriciens de la régulation élaborent un ensemble de propositions originales, qui vont constituer le fondement d'une approche théorique nouvelle. Contrairement aux approches dominantes en économie, l'école de la régulation pose que le marché et a fortiori le capitalisme ne sont pas « auto-régulateurs ». Reprise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-ecole-de-la-regulation/#i_4905

ÉCONOMIE MONDIALE - 2000 : vers un rééquilibrage de la croissance mondiale ?

  • Écrit par 
  • Jacques ADDA
  •  • 3 037 mots

Dans le chapitre « États-Unis : le cycle malgré tout »  : […] Alimentée par les progrès exceptionnels de la productivité et la diffusion rapide des nouvelles technologies de l'information et de la communication, l'idée selon laquelle l'économie américaine serait entrée dans un nouvel âge d'or, caractérisé par un potentiel de croissance élargi et une activité moins sujette aux fluctuations cycliques, n'a cessé de gagner du terrain ces dernières années (voir p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2000-vers-un-reequilibrage-de-la-croissance-mondiale/#i_4905

ÉCONOMIE MONDIALE - 1999 : la fin des turbulences ?

  • Écrit par 
  • Jacques ADDA
  •  • 3 423 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'inconnue américaine »  : […] L'économie américaine a poursuivi en 1999 sa croissance sur un rythme rapide, faisant de la phase d'expansion engagée en 1991 la plus longue jamais enregistrée aux États-Unis depuis l'établissement de comptes nationaux. Outre sa durée et son rythme, cette expansion se caractérise par une augmentation notable de la productivité du travail. Déjà perceptible dans les années 1980, celle-ci est devenu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1999-la-fin-des-turbulences/#i_4905

ÉCONOMIE MONDIALE - 1994 : l'assainissement à mi-parcours

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 5 984 mots

Dans le chapitre « Prévenir pour ne pas avoir à guérir »  : […] Des préoccupations nouvelles se sont manifestées en 1994 dans les pays industrialisés. Le fait d'être « sorti du tunnel », après la récession la plus accusée depuis cinquante ans, n'a pas provoqué d'euphorie. Un peu partout, la crainte d'un retour de l'inflation a habité les dirigeants, les empêchant de céder à la tentation d'une relance qui aurait effacé les traces des années difficiles. La leço […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1994-l-assainissement-a-mi-parcours/#i_4905

ÉCONOMIE SOUTERRAINE

  • Écrit par 
  • Philippe BARTHÉLÉMY
  •  • 7 256 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les méthodes indirectes »  : […] Elles sont généralement classées en fonction des variables étudiées pour repérer les activités cachées. Approches monétaires . Elles reposent sur un postulat : les transactions souterraines sont réglées en liquide. Dès lors, une anomalie constatée dans l'utilisation des billets de banque, non expliquée par une cause bien identifiée, est attribuée à l'économie souterraine. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-souterraine/#i_4905

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Nacima BARON, 
  • Sabine LE BAYON
  •  • 8 405 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Envers du décor »  : […] Dans ce contexte de croissance élevée, la réduction du chômage espagnol a été vive, ce dernier passant de son pic à 20 p. 100 à la mi-1994 à un creux de 8,2 p. 100 en 2007. Le taux de chômage espagnol, qui était nettement supérieur à la moyenne de la zone euro depuis le milieu des années 1980, s'était alors rapproché de celle-ci (7,5 p. 100 en 2007). Ainsi, 7,2 millions d'emplois ont été créés en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-economie/#i_4905

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Benjamin CARTON
  •  • 7 416 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le niveau de vie »  : […] Juger de la prospérité d'un pays commence toujours par l'observation du niveau de vie de ses habitants. Le P.I.B. par habitant n'est pas une mesure parfaite du niveau de développement : il ne comptabilise pas explicitement le niveau général d'éducation, l'état de santé des habitants, etc. Cela étant, les États-Unis ont maintenu leur place de premier au sein des grands pays industrialisés. Le taux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-economie/#i_4905

ETHNOCIDE

  • Écrit par 
  • Pierre CLASTRES
  •  • 4 680 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Ethnocide et capitalisme »  : […] Où se situe la différence qui interdit de placer sur le même plan, ou de mettre dans le même sac, les États barbares (Incas, Pharaons, despotismes orientaux, etc.) et les États civilisés (le monde occidental) ? On décèle d'abord cette différence au niveau de la capacité ethnocidaire des appareils étatiques. Dans le premier cas, cette capacité est limitée non pas par la faiblesse de l'État mais, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnocide/#i_4905

GANTT SYSTÈME DE

  • Écrit par 
  • P. SCHAEFER
  •  • 332 mots

Système de fixation de salaires qui apporte des primes au rendement aux ouvriers et associe les cadres de maîtrise à l'accroissement du rendement des équipes sous leurs ordres. Pour la fixation du salaire ouvrier, le système de Gantt atténue le système de Taylor, considéré comme trop rigoureux. Les tarifs différentiels de Taylor fixaient en effet le salaire horaire proportionnellement à la product […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-de-gantt/#i_4905

GORZ ANDRÉ (1923-2007)

  • Écrit par 
  • Gérard PAUL
  •  • 1 085 mots

André Gorz s’est donné la mort, avec sa femme, le 24 septembre 2007, dans leur maison de Vosnon, dans l’Aube. Le dernier livre de ce philosophe et militant inlassable, Lettre à D. Histoire d'un amour , paru en 2006, était un bouleversant témoignage d’amour pour celle qui l’a accompagné pendant soixante ans, Dorine. André Gorz est né à Vienne en 1923, d'un père juif et d'une m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-gorz/#i_4905

GROUPE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER, 
  • François CHAZEL
  •  • 11 396 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Milieu industriel »  : […] L'ouvrage de Mayo, The Human Problems of an Industrial Civilization , présente essentiellement le compte rendu d'une enquête conduite dans l'usine de la Western Electric à Hawthorne (Illinois) et relative à l'influence de divers facteurs sur la productivité des ouvriers. Il part d'une hypothèse négative, selon laquelle les facteurs psychophysiques ne sont pas aussi important […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-social/#i_4905

INTERNET - Économie d'Internet

  • Écrit par 
  • Éric BROUSSEAU
  •  • 5 665 mots

Dans le chapitre « Un prolongement de la révolution industrielle »  : […] Ces propriétés organisationnelles des technologies de l'information sont le fruit du processus de développement économique. Pour comprendre cela, il faut les relier à la révolution industrielle initiée à la fin du xviii e  siècle en Europe occidentale. L'approfondissement de la division du travail a rendu les tâches à effectuer plus simples et pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/internet-economie-d-internet/#i_4905

INVESTISSEMENT

  • Écrit par 
  • Richard DUHAUTOIS, 
  • Patrick VILLIEU
  •  • 6 355 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les types d'investissement »  : […] L'investissement recouvre plusieurs formes : investissement de remplacement, de capacité, de réduction des coûts. L'investissement de remplacement désigne le remplacement des anciens biens de production de l'entreprise par de nouveaux. L'investissement de capacité désigne la part d'investissement consacrée à augmenter le volume de biens de production de l'entreprise. L'investissement de réduction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/investissement/#i_4905

ITALIE, économie

  • Écrit par 
  • Jacques LE CACHEUX, 
  • Siro LOMBARDINI, 
  • Janine MENET-GENTY
  •  • 13 162 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Faiblesse de l’investissement et de la productivité de la main-d’œuvre »  : […] L’une des causes de cette médiocre performance de l’économie italienne est la faiblesse de l’investissement productif, dont le volume s’est effondré de 30 p. 100 entre 2007 et 2015, et était encore, à la fin de 2016, inférieur de 20 p. 100 à son pic d’avant la crise. La part de cet investissement productif dans le PIB s’est contractée d’environ deux points depuis le début des années 2000. Il est v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-economie/#i_4905

KALDOR NICHOLAS (1908-1986)

  • Écrit par 
  • Gérard GRELLET
  •  • 963 mots

Économiste britannique d'origine hongroise, Nicholas Kaldor, né à Budapest en 1908, est mort à Cambridge en 1986. Professeur à l'université de Cambridge (1952), conseiller des gouvernements travaillistes de l'après-guerre et de nombreux pays, membre de la Chambre des lords (1974), il contribue à l'évolution de la théorie économique dans des domaines aussi divers que la concurrence imparfaite, la t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicholas-kaldor/#i_4905

LOGISTIQUE, gestion

  • Écrit par 
  • Gilles PACHÉ
  •  • 7 833 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La création de « plates-formes » centrales d'assemblage »  : […] Sans que cela soit contradictoire avec l'évolution précédente, les industriels cherchent parallèlement à concentrer leurs activités d'assemblage terminal sur quelques points, parfois appelés « plates-formes », en vue de desservir les marchés de consommation. À l'extrême limite, sans aller jusqu'à une seule plate-forme mondiale, il devient possible d'envisager l'existence d'un nombre réduit de pla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logistique-gestion/#i_4905

MACROÉCONOMIE - Croissance économique

  • Écrit par 
  • Jean-Olivier HAIRAULT
  •  • 9 667 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'accumulation du capital physique »  : […] Les biens d'équipement sont des biens produits afin d'être utilisés ultérieurement dans le processus de production. C'est pourquoi on les regroupe sous le terme de « capital physique ». Ces biens peuvent correspondre à du capital matériel (un ordinateur) ou à du capital immatériel (un logiciel). Parce qu'il peut être produit, le capital physique est un facteur accumulable, même s'il s'use ou se dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-croissance-economique/#i_4905

MACROÉCONOMIE - Emploi

  • Écrit par 
  • Bernard GAZIER
  •  • 9 587 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Emploi, croissance et productivité »  : […] Une équation comptable lie l'évolution des postes occupés dans un pays à celle de son économie. En appelant V.A.B. (pour valeur ajoutée brute) la valeur ajoutée engendrée par la production de l'année, P.H.A.T. la productivité horaire apparente du travail (apparente, parce qu'elle résulte d'une simple division de la production par le nombre d'heures de travail qui l'ont rendue possible), D.H.T. la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-emploi/#i_4905

MARX KARL (1818-1883)

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 8 533 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La préparation du « Capital » »  : […] « Marx vit dans un grand isolement [...]. Lorsqu'on lui rend visite, on est accueilli non par des salutations, mais par des catégories économiques » (Pieper à Engels, janv. 1851). Il poursuit des travaux théoriques acharnés, notamment à la salle de lecture du British Museum, qui portent surtout sur l'économie politique, mais également sur la philosophie, sur l'histoire, sur les sciences naturelles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-marx/#i_4905

MARXISME - La théorie marxiste

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 8 741 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Travail et surtravail »  : […] Le capital productif se divise alors en deux parties dont le rapport quantitatif varie : celle qui s'investit en moyens de production , qu'ils soient fixes ou circulants (machines, matières premières), consommés dans le procès de travail ; et celle qui s'investit en salaires , prix de la force de travail que le capital achète pour un temps déterminé. Mar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marxisme-la-theorie-marxiste/#i_4905

MÉTROLOGIE HISTORIQUE

  • Écrit par 
  • Jean Claude HOCQUET
  •  • 10 975 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des mesures fonctionnelles »  : […] Au cours de l'extraction puis de la transformation des minerais, la matière et les opérateurs changent, les mesures, par leur adaptation aux différentes étapes du changement, rendent compte de la complexité de la chaîne opératoire. Ainsi dans les mines de charbon, où les mineurs avancent le long d'un front de taille, l'abattage au fond était calculé en unités de longueur. Ces mesures de longueur é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metrologie-historique/#i_4905

OBSOLESCENCE

  • Écrit par 
  • Gérard DESTANNE DE BERNIS
  •  • 497 mots

Qu'une technique nouvelle jugée plus « rentable » se répande aux dépens d'une technique utilisée antérieurement, qu'un équipement nouveau devienne disponible et donne au travail une productivité plus élevée en abaissant les coûts de production, les installations liées à la technique précédente, l'équipement ancien deviennent « obsolètes », dépassés. Ils connaissent un phénomène de vieillissement t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/obsolescence/#i_4905

ORGANISATIONS THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • René DAVAL
  •  • 5 301 mots

Dans le chapitre « Le taylorisme »  : […] C'est Taylor qui, en 1911, a jeté les bases de la théorie des organisations, en émettant l'idée que la direction d'une entreprise est une science, au même titre que celle de l'ingénieur, et non un don propre à certaines personnes. Le bon directeur est celui qui organise l'entreprise de façon à donner satisfaction à l'employeur, comme à l'employé, pendant un fonctionnement de longue durée. Pour cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-des-organisations/#i_4905

PAUPÉRISATION

  • Écrit par 
  • Gérard DESTANNE DE BERNIS
  •  • 665 mots

Pour Marx, la paupérisation revêt deux formes différentes : la paupérisation relative et la paupérisation absolue. La première est le résultat de l'accroissement de productivité dans les industries produisant les biens de consommation ouvrière ( wage goods ) : la valeur de la force de travail s'en trouve diminuée et donc le taux de salaire (sans que la condition du salarié s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pauperisation/#i_4905

PRINCIPLES OF SCIENTIFIC MANAGEMENT, Frederick Winslow Taylor - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 1 033 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une définition de l'organisation scientifique du travail »  : […] Les Principles of Scientific Management entendent alors synthétiser cette expérience, faire accéder le grand public à la réflexion sur le management des entreprises et replacer les problèmes de l'atelier dans l'ensemble des problèmes sociaux. Après une introduction consacrée à la lutte contre le gaspillage par la promotion du management scientifique, le livre est divisé en d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/principles-of-scientific-management/#i_4905

PROFIT

  • Écrit par 
  • Jacques LEBRATY
  •  • 4 796 mots

Dans le chapitre « Origines du surplus global »  : […] Quatre causes principales expliquent l'existence d'un surplus global dans un système économique donné. La cause originelle tient à la productivité du travail de l'homme. Normalement, cette productivité est telle que, physiquement, la quantité de biens produits dépasse les quantités de biens consommés aux fins de production. Cela coïncide avec ce que J. Ullmo appelle l'« enri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/profit/#i_4905

PROLÉTARIAT & PROLÉTARISATION

  • Écrit par 
  • Serge MALLET
  •  • 9 630 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Producteur de plus-value »  : […] Dans les premières œuvres marxistes, de La Situation de la classe laborieuse en Angleterre au Manifeste du Parti communiste et à Misère de la philosophie , la situation du prolétariat est historiquement datée : la formation massive du prolétariat moderne, phénomène encore tout récent, s'accompagne d'une surexploitation qui non seule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proletariat-et-proletarisation/#i_4905

RÉVOLUTION INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 11 833 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Naissance de la grande industrie moderne »  : […] La révolution industrielle n'a pas créé les rapports de type capitaliste, ni la grande entreprise manufacturière. Et elle n'a pas mis fin à la coexistence entre des formes de production concentrées et dispersées. Elle s'identifie néanmoins à la prédominance de la production en usine. Dès les années 1770 et 1780, on assiste à l'éclosion de filatures mécaniques dont l'effectif atteindra souvent que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-industrielle/#i_4905

RICARDO DAVID (1772-1823)

  • Écrit par 
  • Christian SCHMIDT
  •  • 3 457 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La théorie de la rente foncière »  : […] Dans une économie, l'ensemble des terrains cultivables présente des degrés de fertilité différents. On mesure cette fertilité par la différence entre le coût de la culture d'une unité du sol, par exemple l'hectare, et son rendement. Ricardo suppose alors que l'ensemble des terres peut être classé par ordre décroissant de fertilité et que leur mise en culture suit rigoureusement cet ordre. L'accro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-ricardo/#i_4905

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Les « révolutions » économiques »  : […] L'héritage des mutations économiques décisives compte davantage que les luttes politiques. À la révolution commerciale qui se poursuit, gonflée par les succès coloniaux, s'en ajoutent d'autres. La révolution agricole, née dans le Norfolk des années 1730 et 1740, ne se limite pas aux enclosures accélérées et à l'adoption de multiples plantes nouvelles qui viennent diversifier les méthodes d'assol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_4905

SALARIAT

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 8 712 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Vers la société salariale »  : […] Au tournant du siècle, l'émergence progressive de la production de masse a fait voler en éclats ce modèle concurrentiel. Aux États-Unis et en Allemagne, les grandes unités industrielles rationalisent la production : Taylor puis Ford comprennent que, pour produire moins cher, c'est la grande série qui est la clé, bien plus que la compression des salaires. Les gains de productivité permettent d'aug […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salariat/#i_4905

SERVICES ÉCONOMIE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 12 731 mots

Dans le chapitre « Mesurer la productivité des services : un problème insoluble ? »  : […] Rares sont les activités de services où la mesure de la productivité ne pose pas des difficultés redoutables. L'absence d'harmonisation internationale des méthodes d'évaluation constitue déjà en soi un premier révélateur de ces difficultés ; il en découle que les comparaisons « brutes », opérées sans précautions, donnent souvent des résultats inattendus et fort peu crédibles (par exemple, lorsque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-de-services/#i_4905

STAKHANOVISME

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 206 mots

Le mouvement stakhanoviste doit son nom au mineur de choc Alexeï Grigorievitch Stakhanov (1905-1977). Lors d'un concours organisé par le Komsomol, ce mineur du Donbass accomplit quatorze fois la norme dans l'extraction du charbon le 31 août 1935. Cette performance, à laquelle fut faite une énorme publicité, a été le point de départ de toute une campagne soutenue et encouragée par le parti communis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stakhanovisme/#i_4905

TAYLOR FREDERICK WINSLOW (1856-1915)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 386 mots
  •  • 1 média

Ingénieur de formation, mais ayant successivement occupé tous les postes de la hiérarchie d'une usine, Taylor a d'abord été employé par la Bethlehem Steelwork avant de consacrer sa vie, en tant que consultant, à la propagation de ses idées. Il est le créateur de l'organisation scientifique du travail, couramment désignée par le sigle O.S.T. Ses vues ont été exprimées dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-winslow-taylor/#i_4905

TERRE BOULE DE NEIGE HYPOTHÈSE DE LA

  • Écrit par 
  • Françoise DREYER
  •  • 7 133 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les glaciations, un accélérateur d’évolution des êtres vivants ? »  : […] Dès 1964, Brian Harland et Martin Rudwick supposent une chute de la productivité et de la biodiversité lors d’une glaciation généralisée à cause du froid intense et de l’abaissement du niveau de la mer qui aurait fait disparaître la plupart des écosystèmes marins. Ils suggèrent que l’élévation du niveau marin au cours de la déglaciation aurait submergé de grands espaces et « recréé une variété d’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypothese-de-la-terre-boule-de-neige/#i_4905

TRAVAIL

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 1 619 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Gains de productivité et chômage »  : […] Bien que la crainte que la machine « mange l'emploi » soit présente depuis la révolte des tisserands que le métier Jacquard mettait au chômage, et qu'elle resurgisse chaque fois que le chômage augmente, les données statistiques ne vont pas dans ce sens : ainsi, en France, le nombre d'emplois a été presque multiplié par deux au cours du xx e  sièc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/travail/#i_4905

TRAVAIL DIVISION DU

  • Écrit par 
  • B. BREVAN
  •  • 936 mots
  •  • 1 média

Platon est un des premiers philosophes à avoir remarqué qu'« on fait plus et mieux et plus aisément, lorsque chacun ne fait qu'une chose, celle à laquelle il est propre » ( La République ). Sur ce point, philosophes, économistes, sociologues et anthropologues semblent s'accorder. Il n'est guère de sociétés, aussi restreintes soient-elles, qui ne connaissent une division des t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/division-du-travail/#i_4905


Affichage 

Agriculture : inégalités de productivité

graphique

L'accroissement des inégalités de productivité du travail en culture céréalière au XXe siècle La seconde moitié du XXe siècle a considérablement renforcé les écarts de productivité du travail entre les agriculteurs les moins performants et les plus... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

États-Unis d'Amérique : productivité horaire

tableau

tabl 2 Taux de croissance de la productivité horaire aux États-Unis, en pourcentage 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La musique pour un meilleur rendement !

photographie

Un gramophone a été installé pour stimuler le travail de ces jeunes femmes, dans une usine de la société Westinghouse, à Newark (New Jersey), en 1925 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Agriculture : inégalités de productivité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

États-Unis d'Amérique : productivité horaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

La musique pour un meilleur rendement !
Crédits : Hulton Getty

photographie