PRODUCTION DE MOTS (psycholinguistique)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À l’oral

Selon une étude américaine, nous produisons en moyenne quotidiennement 16 000 mots, mais il existe de larges différences entre individus. La production verbale est rapide – nous produisons environ 3 mots à la seconde –, et précise – nous commettons moins d’une erreur lexicale sur 1 000 mots produits. Cette apparente simplicité ne doit cependant pas occulter la complexité des mécanismes qui sous-tendent cette habileté spécifiquement humaine.

La majorité des chercheurs fait l'hypothèse que la fabrique des mots à l'oral met en jeu au moins quatre niveaux de traitement. Au premier niveau, dit « niveau conceptuel », le concept cible (« table ») que l'on souhaite verbaliser est activé en parallèle à d'autres concepts qui lui sont sémantiquement reliés (« chaise » et « cuisine »). Ce niveau transmet de l'activation aux unités d'un deuxième niveau : le niveau lexical (parfois appelé « niveau des lemmas »). Là, le nœud lexical cible correspondant au concept à exprimer (« table ») est sélectionné parmi un ensemble de nœuds lexicaux activés en parallèle (« chaise » et « cuisine »). À ce niveau, la sonorité interne du mot n'est pas encore spécifiée. Ce n'est qu’au troisième niveau, celui de la forme des mots (ou lexèmes), que les phonèmes constitutifs du nœud lexical cible seront activés ainsi que d’autres informations comme le nombre de syllabes et la prosodie (métriques). Enfin, au dernier niveau, les informations sur la forme des mots vont servir à la récupération ou à la construction des syllabes qui seront finalement exécutées par le système articulatoire, qui mobilise de façon rapide et coordonnée les différents organes de la parole (langue, dents, larynx). De nombreux arguments ont été fournis à l'appui de la distinction entre ces niveaux de traitement. Ainsi les études sur « le mot sur le bout de la langue » ont montré que, dans un état de manque du mot, les locuteurs peuvent néanmoins récupérer, au-delà du hasard, le genre grammatical des mots recherchés (dire si le mot « saxophone » est masculin ou féminin), tandis qu [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur des Universités en psychologie cognitive, université de Bourgogne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Patrick BONIN, « PRODUCTION DE MOTS (psycholinguistique) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/production-de-mots/