PRIX LASKER 2019

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le prix Albert-Lasker pour la recherche médicale fondamentale

Les noms de Max Cooper et de Jacques Miller figurent depuis des décennies dans les traités d’immunologie : ils ont en effet découvert deux classes distinctes de lymphocytes (les lymphocytes B et T) et le rôle de leur coopération dans la réponse immunitaire.

Prix Albert-Lasker 2019 pour la recherche fondamentale

Photographie : Prix Albert-Lasker 2019 pour la recherche fondamentale

Le prix Albert-Lasker pour la recherche fondamentale est allé en 2019 aux inventeurs des deux classes de cellules (les lymphocytes B et T) qui structurent le système immunitaire. Les récipiendaires sont, au centre de la photographie et tenant chacun une victoire, Jacques Miller à gauche et... 

Crédits : Ellen Jaffe/ Lasker Foundation

Afficher

Max Dale Cooper est né le 31 août 1933 à Hazlehurst (Mississippi). Médecin pédiatre diplômé de l’université de Tulane à La Nouvelle-Orléans, il a effectué la quasi-totalité de sa carrière de chercheur aux États-Unis. Devenu professeur émérite à l’université Emory d’Atlanta (Georgie), il est par ailleurs associé étranger de l’Académie des sciences française.

Jacques Miller, quant à lui, est né le 2 avril 1931 à Nice. Après avoir passé son enfance en Chine, ce qui le marque profondément, il émigre avec sa famille en Australie au moment de l’invasion japonaise. Professeur émérite à l’institut de recherche Walter-et-Eliza-Hall de Melbourne, il a étudié la médecine en Australie et en Angleterre et a effectué l’essentiel de sa carrière dans ces deux pays.

En 1960, Miller met en évidence la fonction immunologique du thymus, un petit organe situé dans la partie supérieure du thorax. Celui-ci étant considéré jusqu’alors comme un simple vestige évolutif, cette découverte est assez mal reçue par les grands immunologistes de l’époque. À peu près au même moment, Cooper démontre, chez le poulet, que la bourse de Fabricius, organe lymphoïde des oiseaux, est nécessaire pour la production d’anticorps. En 1965 et 1966, ce chercheur américain propose que les cellules lymphoïdes passées par le thymus représentent le versant cellulaire de l’immunité adaptative – celles-ci tuant, par exemple, des cellules infectées par un virus – tandis que les cellules issues de la bourse de Fabricius chez l’oiseau – et de la moelle osseuse chez les mammifères – produisent le versant humoral de l’immunité adaptative, c’est-à-dire les anticorps. Les défenses immunitaires reposent ainsi sur deux types de cellules distincts : les lymphocyte [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Prix Albert-Lasker 2019 pour la recherche fondamentale

Prix Albert-Lasker 2019 pour la recherche fondamentale
Crédits : Ellen Jaffe/ Lasker Foundation

photographie

Prix Lasker-DeBakey 2019 pour la recherche médicale clinique

Prix Lasker-DeBakey 2019 pour la recherche médicale clinique
Crédits : Ellen Jaffe/ Lasker Foundation

photographie

Logo de Gavi, l’Alliance du vaccin

Logo de Gavi, l’Alliance du vaccin
Crédits : GAVI

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « PRIX LASKER 2019 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-lasker-2019/