PRISE DE VUE

ARCHÉOLOGIE (Traitement et interprétation) - La photogrammétrie architecturale

  • Écrit par 
  • Jean-Paul SAINT AUBIN
  •  • 5 210 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'enregistrement des données : les opérations de terrain »  : […] L'opération de prise de vue photogrammétrique appelle à concilier les difficultés photographiques et topométriques qui sont parfois contradictoires. Chaque partie de l'objet que l'on veut analyser ou représenter figurera sur au moins deux photographies à des échelles voisines ; cette double couverture photographique doit être la plus complète possible. La lisibilité en toutes leurs parties des pho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-traitement-et-interpretation-la-photogrammetrie-architecturale/#i_18243

CINÉMA (Aspects généraux) - Les techniques du cinéma

  • Écrit par 
  • Michel BAPTISTE, 
  • Pierre BRARD, 
  • Jean COLLET, 
  • Michel FAVREAU, 
  • Tony GAUTHIER
  •  • 17 482 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « L'étalonnage »  : […] Dans la chaîne de production traditionnelle, l'étalonnage sert à compenser, lors du tirage, les variations colorimétriques (dominantes colorées) ou les écarts de densité (luminosité de l'image) qui existent sur le négatif. Ainsi, la copie positive présentera une bonne continuité de la qualité de l'image, d'un plan à l'autre. Ces corrections sont donc obtenues physiquement en modifiant, pour chaque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-les-techniques-du-cinema/#i_18243

COUTANT ANDRÉ (1906-1983)

  • Écrit par 
  • Pierre BRARD
  •  • 935 mots

Inventeur français qui joua un rôle important dans le développement de matériels de prise de vues cinématographiques. Né à Paris en 1906, André Coutant fit ses études à l'École industrielle et commerciale de Paris (E.I.C.) dont il sortit major en 1923. Il commença sa carrière cinématographique dès 1925, la poursuivit ensuite chez le constructeur français André Debrie – inventeur des caméras qui, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-coutant/#i_18243

IMAGE ANIMÉE

  • Écrit par 
  • Laurent MANNONI
  •  • 4 403 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La fantasmagorie »  : […] La technique des projections lumineuses et animées évolue très vite. Durant les années 1790, des physiciens imaginent un nouveau genre de spectacle lumineux, la fantasmagorie, qui renoue avec le passé sulfureux de la lanterne de peur. De grandes séances d’images lumineuses, animées, en couleurs et sonores, sont données à Paris à partir de 1792, par le magicien Paul Philidor puis par Étienne-Gaspar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/image-animee/#i_18243

PHOTOGRAPHIE - Histoire des procédés photographiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 7 275 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « 1851-1880 : l'âge du collodion et des procédés artisanaux »  : […] Entre 1851 et 1880, un procédé de prise de vue domine l'ensemble des systèmes de formation d'images : il s'agit du collodion humide sur verre mis au point par le Britannique Frederick Scott Archer (1813-1857). La mise en œuvre de cette technique requiert un bon niveau d'adresse de la part de l'opérateur tout en restant relativement aléatoire en termes de résultats. Dans un premier temps, les plaqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-histoire-des-procedes-photographiques/#i_18243

PHOTOGRAPHIE - Procédés de prise de vue numérique

  • Écrit par 
  • André CHABANETTE
  •  • 6 034 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre «  Mémoire temporaire ou buffer »  : […] Tout se cumule pour ralentir les prises de vue successives rapprochées : le temps de traitement de l'image, dépendant du processeur et du DSP, et, surtout, le transfert et l'écriture du fichier sur la carte mémoire de l'appareil. La solution consiste à stocker temporairement le fichier image dans une mémoire temporaire ou buffer, libérant ainsi l'appareil photographique pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-procedes-de-prise-de-vue-numerique/#i_18243

PLÉNOPTIQUE SYSTÈME, photographie

  • Écrit par 
  • Pascal MARTIN
  •  • 467 mots
  •  • 1 média

Faire la mise au point est un geste technique banal en prise de vue mais qui donne à une image tout son sens. Cette fonction est depuis fort longtemps automatisée dans la plupart des appareils photographiques. Un nouveau type d'appareils destiné au grand public, où le plan de netteté est choisi après avoir effectué la prise de vue, arrive sur le marché. Ce produit enregistre l'image dans toute sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-plenoptique-photographie/#i_18243

TÉLÉVISION - Télévision analogique terrestre

  • Écrit par 
  • Louis GOUSSOT, 
  • Stéphane LACHARNAY, 
  • Dominique NASSE
  •  • 7 947 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Centres de production »  : […] La télévision analogique terrestre reçue par le grand public est radiodiffusée par un réseau complexe d'émetteurs. Le programme journalier est composé dans les centres de production. Ce programme associe des éléments de base qui sont les sujets, divers en nature et en longueur, produits sous leur forme électronique, soit en direct , c'est-à-dire à l'instant précis de leur dif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/television-television-analogique-terrestre/#i_18243