PRIMATES FOSSILES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les précurseurs : Plésiadapiformes

Le plus ancien d'entre eux, Purgatoriuss, est contemporain des derniers Dinosaures, puisqu'il provient des sédiments du Crétacé terminal du Montana (vers 65 Ma), mais le genre est mieux représenté au Paléocène qui suit. Ce Proto-Primate possède encore une dentition complète, à 44 dents, avec par demi-mâchoire trois incisives, une canine, quatre prémolaires (P1/, P2/, P3/, P4/ pour les supérieures et P/1, P/2, P/3, P/4 pour les inférieures) et trois molaires.

Purgatorius annonce un vaste groupe du tout début du Tertiaire d'Europe et d'Amérique du Nord, les Plésiadapiformes, nommés ainsi à partir du genre Plesiadapis découvert à Cernay près de Reims. Primitifs par leur taille modeste, leurs orbites non séparées de la fosse temporale et la persistance de griffes, ils sont parfois très évolués par leur dentition, tant antérieure que jugale, qui révèle une grande variété de régimes alimentaires. La première incisive inférieure est fréquemment très développée et les dents jugales ont une structure très variable. Longtemps classés parmi les Primates, les Plésiadapiformes ne sont plus considérés comme tels, les Primates proprement dits n'étant vraiment attestés qu'à l'Éocène, à l'exception peut-être d'une forme décrite dans le Paléocène du Maroc (Altiatlasius).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  PRIMATES FOSSILES  » est également traité dans :

COPPENS YVES (1934- )

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 2 326 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des éléphants à l'homme »  : […] Né le 9 août 1934 à Vannes (Morbihan), Yves Coppens passe sa petite enfance dans la région de Clermont, dans l'Oise, où enseigne son père qui prépare alors, avec Irène Joliot-Curie, une thèse de doctorat d'État sur la radioactivité. L'installation de ses parents à Vannes en 1944 va contribuer à éveiller son attrait pour les sciences du passé, goût très vif qu'il concrétise rapidement. Il fréquente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-coppens/#i_94457

Voir aussi

Pour citer l’article

Denis GERAADS, « PRIMATES FOSSILES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/primates-fossiles/